Forum Clubic

Commentaires : Epic VS Apple : la justice protège l'Unreal Engine mais pas Fortnite

Epic gagne une première bataille et ne se verra pas supprimer son compte développeur. L’avenir de Fortnite sur iOS reste toujours en suspens.

1 J'aime

C’est la seule bonne décision à court terme, pour ne pas pénaliser tous les clients d’Epic qui utilise leur moteur et qui n’ont rien à voir dans ce conflit.

J’ai hâte de voir la suite ! Qu’Epic perde ou gagne peut importe à condition qu’à terme le monopole de l’AppStore ne soit plus possible. Les smartphones sont les nouveaux ordinateurs, et qu’Apple soit la seule source de contenu logiciel est une hérésie pour ses clients.

Et qu’ils ne nous fassent pas croire qu’ils ne peuvent pas assurer la sécurité des Apps s’il y a des AppStore tiers, alors qu’ils maîtrisent totalement le SDK de leur OS :wink: Si Microsoft et Google y arrivent, le petit Apple avec sa trésorerie qui se compte en centaines de milliards de dollars devrait aussi pouvoir y arriver…

1 J'aime

Epic Games n’a pas que Fortnite donc normal que ses jeux respectant les chartes des stores soient conservés. Pour les reste, les règles étaient connues et acceptées donc normal que Epic Games se fasse « houspiller » par les stores, un contrat c’est fait pour être respecté ou refusé avant signature !

1 J'aime

Je reste assez perplexe sur la notion de monopole.
Il existe plusieurs fabricants de smartphone, et au moins 2 développeurs de système d’exploitation. Hors Apple a, partout dans le monde, moins de 50% maximum de part de marché. Certes Apple fabrique son système d’exploitation et ses smartphones.
Donc comment parler de monopole si les utilisateurs ont le choix dès le début d’acheter un autre smartphone qu’un iPhone qui fait exactement la même chose mais avec une interface différente?

Le plus gros problème là dedans est le flou des 30%, de la motivation d’un tel taux. Cela mériterait plus de transparence.

4 J'aime

La majorité des modèle d’ordinateurs sont limiter à des logiciel propriétaire, ce n’est pas parque pour toi Ordinateur = PC compatible que c’est la norme car les consoles de jeu, les Ordinateur de bord, les calculateur, les système embarqué et un grand nombre de type d’ordinateur ne sont pas ouvert. Et j’image le jour ou Tesla ouvre son OS, on va bien ce marrer.

Il y arrive ? mais :rofl: :rofl: :rofl:

Et si t’as besoin d’un système ouvert t’achete pas d’iPhone c’est aussi simple que ça, et j’achète un iPhone justement parce que c’est fermer :wink:

1 J'aime

Moi dans cette histoire une question reste en suspens, même si les ordres de grandeurs sont différents, pourquoi personne n’attaque Epic sur l’Epic Game Store pour abus de position dominante ?
Je suis bien d’accord qu’Apple abuse de son monopole et pourrait adapter sa commission mais passer de 30% à 0% ou presque, je trouve cela abuser. Puisqu’il faut rappeler une chose que les 25% de réduction « offert » aux joueurs fortnite sont une augmentation de 5% des revenus sur Fortnite et une diminution de 100% pour Apple… Je veux bien qu’il y ait une guerre commercial, mais la c’est une recherche de profit sous le couvert d’une bataille juste et un vol pur et simple d’Apple. Certes la commission peut-être disproportionné mais le vol n’est pas la solution, entre 30% et 0%, il n’y aucune raison juridique ou moral, d’encourager le vol. Epic voulait être disponible sur un service tiers, ils doivent en payer le prix puisqu’Apple n’a pas choisie une architecture ouverte : pour rappel, sur les consoles, c’est la même chose (le taux de la commission est un autre problème).

Dans un second temps, il faut aussi rappeler que Epic utilise sa position de leader sur le marché des moteurs 3D pour attirer des dévelopeurs sur l’Epic Game Store (EGS), en offrant le coût du moteur 3d si ils publient leur jeu sur l’EGS, ça peut relever de l’abus de position dominante. C’est un abus léger mais s’en est un. On peut rajouter les ventes à pertes qui doivent être faites sur l’EGS puisqu’à cet avantage il faut rajouter le coût des codes créateurs, ainsi que des jeux gratuits (pour lancer un service, je comprends que cela est une publicité). C’est loin du niveau d’Apple, de par les volumes de ventes, mais c’est l’hôpital qui se fout de la charité et pour rappel, la vente à pertes est interdite en France(sauf exceptions que ne remplis pas Epic et oui c’est une entreprise américaine).
Et cette position sur le marché des moteurs 3D, c’est ce qui vient de les sauver. Alors bon, déjà que je n’aime pas à la base l’EGS, pour le manque de commentaires et de fonctionnalités en général (au bout de 2 ans, ne pas avoir implémenté les commentaires, c’est une volonté, pas un retard…) mais-là, je n’ai plus aucune pitié pour Epic qui est aussi nuisible que les commissions d’Apple.

1 J'aime

Tellement d’accords !

par contre que les 2 seul os de smartphone ont la meme marge avec des jeux au meme prix et donc une entente anti concurentielle…CA c’est illégal

La majorité des modèle d’ordinateurs sont limiter à des logiciel propriétaire, ce n’est pas parque pour toi Ordinateur = PC compatible que c’est la norme car les consoles de jeu, les Ordinateur de bord, les calculateur, les système embarqué et un grand nombre de type d’ordinateur ne sont pas ouvert. Et j’image le jour ou Tesla ouvre son OS, on va bien ce marrer.

En même temps, cette informatique fermée et verrouillée par quelques multinationales est t’elle vraiment dans notre intérêt ?

Pour ma part, je pense que non.

Et d’ailleurs, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas avoir de firmware libres et ouverts dans les automobiles à partir du moment ou ces derniers ne changent pas les caractéristiques faisant partie de l’homologation.

1 J'aime

Evidemment qu’ils y arrivent : tu as d’autres AppStore sur Windows (tu pourras même en avoir sur la version HoloLens c’est dire !!) et Android donc ça n’est absolument pas un problème technique.

Non la plupart des acheteurs ont un iPhone sans trop savoir si c’est ouvert ou fermé. L’iPhone a 60% de parts de marchés aux USA, et il y a plus d’un milliards d’appareil iOS au monde… donc pleins de gens l’achète sans connaitre ces considérations techniques qu’ils ne sont même pas forcément capables de comprendre. Ma mère a un iPad, elle n’a aucune idée de ce que pourrait être un Appstore ouvert ou fermé.
Et la vraie question est : est-ce que les consommateurs et l’innovation gagneraient à avoir potentiellement d’autres AppStore ? La réponse est évidemment oui : en terme de sécurité ça ne change rien puisqu’Apple gère toujours le SDK et donc ce que peuvent faire les Apps quel que soit l’AppStore où il a été téléchargé. Et ceux qui ne veulent pas utiliser d’autres AppStore n’auraient aucune obligation de le faire. Mais au moins ils auraient cette possibilité, ce qui serait une nouvelle liberté.

Là désolé mais il faudrait étayer (au delà de la faute :dizzy_face: qui crève les yeux), je ne vois pas en quoi c’est défendable en tant que qualité. Un système ouvert ne veut pas dire moins sécurisé ni moins qualitatif. Quel problème ça te poserait que d’autres développeurs puissent proposer leur AppStore sur iOS ? Si tu n’en veux pas tu n’as pas d’obligation d’utiliser. Et au pire tu pourrais quand même en tirer avantage si la concurrence fait baisser le prix de certaines Apps sur l’AppStore originel.

1 J'aime

Il y a des alternatives à l’Epic store sur PC par exemple, ce ne sont pas les store qui manquent. On ne peut pas reprocher à un éditeur de vouloir vendre ses produits et d’être le seul à pouvoir le faire. Dans le cas d’Apple si la marque ne vendait ses apps et services que sur son AppStore on ne pourrait rien leur reprocher. Le problème c’est qu’ils maitrisent le seul AppStore et le paiement de toutes les applis disponibles pour iOS quel que soit l’éditeur, c’est ça qui est problématique.

Si sur Windows 10 Microsoft obligeait sous prétexte de sécurité tous les éditeurs à ne vendre leurs Apps que depuis le Microsoft Store, tout en bouffant une marge de 30% au passage, ça serait des hurlements généralisés et personne ne trouverait que ça puisse être une bonne idée ^^

Apple a eu le mérite de révolutionner le marché des smartphone et a créé un gâteau gigantesque dont ils tirent profit et c’est normal. Mais vu la taille actuelle du gâteau, il est normal que les régulateurs rentrent en jeu pour ouvrir le jeu, pour le bon fonctionnement du marché en permettant plus de compétition et d’innovation.

Le meilleur exemple est l’interdiction d’Apple de permettre une appli comme XCloud : c’est une nouvelle manière innovante de jouer qui n’existait évidemment pas au lancement de l’AppStore. Et cette manière innovante de jouer est purement et simplement interdite sur iPhone du fait du verrouillage du store par Apple. Est-ce que c’est une bonne chose pour les acheteurs d’iPhone qui voudraient utiliser xCloud ? Absolument pas.

Il n’empêche qu’au delà de l’attaque personnelle du patron d’Epic contre Apple (car c’est clairement personnel), il s’agit surtout d’une histoire de marketing et de gros sous. Si Epic réussit à casser le monopole de l’AppStore sur iOS ils marqueront l’histoire, auront une image plus forte auprès de millions de joueurs… Et surtout ils s’en mettront demain encore plus plein les poches bien évidemment !

1 J'aime

Non un contrat ce n’est pas fait pour être « respecté ou signé » dans la mesure où certaines clauses peuvent tout à fait être jugées illicites. C’est bien l’un des points à trancher par la justice. Si je suis votre raisonnement les clauses abusives demeureraient valables car signées.

2 J'aime

les 30% c’est plutot simple de mon point de vue :

  • le stockage des applis sur les serveurs apple ou android
  • la bande passante et les sécurités liées
  • la gestion par apple ou android des droits d’accès a ces achats (pour restaurer les achats apres changement de terminal par exemple)
1 J'aime

tu as des chiffres et des sources ? C’est du vent tes arguments, car ça peut valoir 0.5% ,5% ou 25% du prix du logiciel.

1 J'aime

Tu parlais de la securité et d’ouvrir et que ce soit sur Windows ou Android ça crée de gros problème de sécurité.

Car la plupart de user en on rien à faire et sont bien contant d’avoir tout sur un seul store que ce soit les utilisateur iOS ou Android cela dis :wink:

Car ouvrir ça pause d’autre problème que ce soit niveau sécurité et stabilité donc je suis plus serin quand j’utilise un système fermer.
De plus Apple n’a pas envie géré et de payer le surcout en développement alors qu’il n’y a rien a gagner pour eu et pour la très grosse majorité de leur utilisateur.

1 J'aime

Aux USA c’est 60%. Quand tout tes potes ont un iPhone et communique sur Facetime et iMessage tu prends un Android ? Et là tu n’as plus le choix du store.
Je pense que vu le nombre de devices, plus d’un milliard (!!!) on peut considérer que ce marché est assez gros pour justifier un peu d’ouverture non ?

J’espère que VISA ou Mastercard ne te lisent pas car ils pourraient invoquer les mêmes critères pour t’imposer 30% sur chacun de tes règlements (au moins pour tes points 2 et 3, et le stockage Cloud ne coûte quasiment plus rien) :wink:

Non ce sont deux choses complètement décorellées : tu peux proposer un seul SDK façon Applications UWP qui garantissent la sécurité sans pour autant empêcher un store. C’est uniquement un choix de design.

La plupart sont content et c’est très bien. Est-ce une raison suffisante pour ne pas avoir la possibilité d’un choix pour les autres ?
(Si la plupart écoutent du RnB et que je n’aime pas ça, est-ce que je dois subir du RnB ? Si je n’aime pas Windows est-ce que je n’ai pas la possibilité d’essayer Linux ? Si je n’aime pas Steam est-ce que je ne peux pas essayer Xbox ? etc.)

Le système peut être tout aussi fermé derrière un SDK qui ne donne accès qu’à des usages qui ne peuvent pas mettre son intégrité en cause, ça n’a rien à voir avec la possibilité de vendre des apps sur un store tiers. C’est juste un choix de design.
Evidemment qu’Apple n’a pas envie d’ouvrir sa poule aux œufs d’or et de partager le butin, mais les acteurs qui régulent les marchés sont justement là pour s’élever au dessus des géants comme Apple pour les forcer à aller dans le sens de l’intérêt des consommateurs et de l’innovation.

Oui car inutile pour Apple de perdre du temps et de l’énergie pour ça. Et pour les mecs qui veulent vraiment un iPhone ouvert il y a toujours la possibilité du jailbreak.

Et c’est bien ça le problème c’est que si Apple ne peut plus modérer ils seront obligé de fermer un peu plus leur SDK pour évité les risques, car le propre du hacker c’est de trouver la faille dans ce qui est proposé et aucun développeur peut garantir d’avoir fait un systeme 100% safe.
Et quand je vois les failles monumental qu’il y a eu sur Android et notamment des applications disponible sur le playstore (https://www.phonandroid.com/malware-android-grave-faille-securite-permet-vider-compte-bancaire.html), je peux qu’approuver la méthode d’Apple.
Et que dire des app météo ou calculatrice qui demande un accès a tes contacts sur android ? au moins Apple empêche ce genre de dérive.

1 J'aime

Non le jailbreak n’est pas une possibilité légale. Tu vois j’ai un iPhone imposé par mon employeur alors que je n’apprécie pas iOS, et on a le droit de l’utiliser à titre personnel. Je ne serais pas contre un store alternatif ne serait-ce que pour ne pas engraisser Apple.
Chacun son point de vue, accepte simplement qu’il puisse y en avoir un différent du tiens qui visiblement adore Apple :slight_smile: La liberté des autres n’est pas un frein à la tienne.

Le SDK est déjà verrouillé et comme tu dis aucun système n’est 100% safe. Encore une fois que les applis soient vendues par un autre store ne changent rien à la sécurité.

DAns ce genre d’idée Apple autorise déjà Google ou Facebook ou tes données exploitées et où tu es le produit, quelle différence ?
Une appli louche est de toute façon mal notée et reléguée dans les bas-fond de l’AppStore, ça a toujours existé et ne change rien à la qualité des apps bien faites que tout le monde utilise.

Tu défends l’indéfendable : Apple pourrait très bien ouvrir sa plateforme sans porter atteinte aux qualité de son système. Et cela aiderait l’innovation et la concurrence. Cela permettrait de proposer xCloud sur iPhone, je ne vois pas comment objectivement on pourrait être contre ça, c’est comme si tu interdisait Netflix si Apple ne validait pas chaque film…

Evidemment ils ne le feront que si on leur impose, et j’espère et je pense que ça viendra via l’enquête en cours aux USA et celle que la Commission Européenne vient d’ouvrir.

Là ça hurle de partout et c’est mérité. Entre les règles tacites et les règles non écrites (il y a pleins d’articles là dessus) les développeurs (et souvent des petites boites) sont prises en étau et ça n’est pas correct ni pour les dev ni pour les clients.