Forum Clubic

Commentaires : En Californie, 20% des propriétaires de voitures électriques envisage un retour au thermique (page 2)

« En Californie, 20% des propriétaires de voitures électriques envisage un retour au thermique »

En bon français « envisage » doit s’accorde pour donner « envisagent »…

3 J'aime

En bon français, ça doit aussi s’accorder. D

8 J'aime

Ça arrive aussi en France où on peut compter sur des bornes de recharge en ville ou près du boulot par exemple…
Mais c’est sûr que l’idéal c’est la recharge à la maison

Pas forcément. Il existe des solutions.
Par exemple en Belgique les voitures de société sont très populaires. Plusieurs sociétés de leasing permettent de déposer son véhicule chez un concessionnaire et d’en emprunter un autre par exemple pour partir en vacances.

Sinon, il suffit bêtement de planifier son voyage. Rien d’insurmontable.
C’est toujours le même discours : quand on a commencé avec l’obligation du tri des déchets, on a entendu plein d’excuses de personnes qui disaient que dans leur cas c’était trop contraignant alors que maintenant on s’en accommode.

Plus le temps passe, plus les infrastructures vont se développer. Il faut bien commencer quelque part.

2 J'aime

Tu n’en sais absolument rien, comme celui à qui tu réponds.

Si bien sûr au milieu il doit y en avoir, dire que TOUS les acheteurs sont des acheteurs compulsif est absolument absurde.

Il a fallu que je change de voiture récemment, et si j’avais eu des moyens de recharge chez moi, j’aurais pris une électrique, mais n’en ayant pas chez moi, et encore moins au taf, j’ai choisis un moteur essence (les fameux 3 cylindres undersized overboosted).

Un véhicule son utilité c’est de te transporter, et à ce niveau un électrique fait parfaitement le job, et pour avoir eu une voiture de prêt électrique il y a pas longtemps, c’est plutôt plaisant, que ce soit au niveau de l’accélération ou de l’absence de bruit.

Ce qu’il ne faut pas faire en revanche, c’est changer sa voiture thermique pour une électrique, si sa voiture thermique est encore en bon état de marche, car faire durer l’existant est toujours plus écologique, et c’est valable dans tous les domaines.

En matière d’écologie non, pas vraiment…

1 J'aime

J’ai arrêté le tri l’année dernière quand ma commune a arrêté de ramasser le verre. Il faut maintenant l’amener à un collecteur au Leclerc. Stop à la connerie ! Aucune baisse des taxes.
Le verre est mis dans le tout venant, tant qu’il ramasse celle pour le papier, je continue à trier.

Tellement dur d’amener le verre au collecteur quand on va faire ses courses…

4 J'aime

L’étude est américaine. Et les vacances en voiture comme nous pouvons le faire en France, c‘est rare aux USA car le pays est bien trop grand. Il y a l’avion pour ça. En conséquence, les vacances ne sont pas un critère majeur chez eux.

2 J'aime

en gros, quand tu n’as pas une deuxième voiture prête à prendre le relais, ou que j’imagine tu l’utilises plus, tu es moins susceptible de continuer en électrique

1 J'aime

Oui cet aspect semble assez évident: Si on a une seule voiture, c’est moins évident d’avoir une électrique. La question sans réponse c’est quid des femmes ?

1 J'aime

Those who gave up on their EVs lived in smaller households so they had fewer vehicles. They were also younger, had smaller earnings, rented more, were less likely to live in a single-family standalone house, and were less likely to be male.

Ce n’est pas non plus détaillé dans la source. Ce n’est peut-être que statistique. Il faudrait mettre la main sur la publication d’origine. Quelqu’un est abonné à Nature Energy ? xD

1 J'aime

Tu m’intéresses, j’envisage l’achat d’une hybride justement. Tu as des liens à me proposer qui expliquent pourquoi c’est mieux écolo/économiquement, surtout par rapport au tout électrique ?

Oui, il faut avoir les moyens de mettre 60.000 euros et plus dans un véhicule.
J’ai un ami qui a une Tesla et qui va de Paris en Haute Savoie !
Il me dit qu’il faut être retraité et avoir le temps, calculer les endroits où on va faire sa recharge, attendre que la borne soit libre … bref, c’est tout sauf pratique, mais son égo est satisfait et il regarde de haut les cons comme moi, qui ont une voiture diesel HDI avec une autonomie ridicule de 1100 km !! :blush:

3 J'aime

Un peu bullshit l’article car il n’y a pas que des crétins qui achètent des PHEV… (au sens : je paye cher une fonctionnalité que je n’utilise pas…).

Le PHEV a une fenêtre d’utilisation réelle : de petits trajets tous les jours et la capacité de faire de longs trajets.

L’électrique, c’est pour ceux qui font 100km par jour et pour les gros rouleurs, vive le diesel…

Au delà de cette segmentation un peu caricaturale (mais pas tant que ça), il n’y a plus de produit universel aujourd’hui en cette phase de transition.

Et pour l’écologie, vive le vélo et la vasectomie masculine pour limiter le nombre d’humains :slight_smile:

2 J'aime

Sauf que le futur c’est clairement pas le Véhicule personnel (si on met de côté les vélos). Il y a vraiment que les libéraux pour croire que le futur c’est « chacun sa voiture mais en électrique ».

1 J'aime

non, c’est faux. le voyage sera un peu plus long due au temps de charge, mais c’est tout à fait réalisable. et puis si tu va très loin, autant prendre l’avion !

1 J'aime

france, USA, grande ville ou petite : ya pas assez de bornes. vraiment. après, quand t’as une maison, ça va, tu recharge chez toi. mais sinon, c’est la galère…

ya des voitures electriques entre 20 et 35000€. elle sont pas toutes à 60000€. stop le troll.

2 J'aime

Attention les données de cette étude datent de 2015 à 2018. Les études universitaires sur lesquelles s’appuie cette étude prennent toujours beaucoup de temps. Or ce marché évolue très vite.
Si on faisait une étude sur 2019-2020, on obtiendrait des résultats très différents à ne pas en douter.

1 J'aime

Il faudrait revoir votre compréhension du mot « libéral ». Un libéral laissera le marché s’adapter aux nouveaux usages, que ce soit un monde avec des voitures partagées ou chacun avec son véhicule, électrique ou pas.