Forum Clubic

Commentaires : Donald Trump sanctionné par Twitter et... Facebook, pour une vidéo qualifiée de "mensongère"

C’est la première fois que Facebook censure directement le président américain, qui avait posté une vidéo polémique sur le coronavirus.

Depuis quand un média social se substitue à une autorité judiciaire ? Si ça, c’est pas la preuve que le pouvoir n’a plus de pouvoir que le nom, qu’est-ce que c’est ?
Il est temps que Trump tape enfin du poing sur la table et mette au pas ces réseaux sociaux qui n’ont absolument rien de vraiment utiles mais qui se croient pourtant indispensables.
Je suis choqué du mépris de plus en plus grand et ouvertement affiché de liberté d’expression.

7 J'aime

Parce que c’est une société privée qui a une charte et que l’on ne peut pas raconter tout et n’importe quoi même si tu es président des US.

22 J'aime

Twitter et Facebook font de la politique à l’approche des élections américaines. Ca se voit et c’est tant mieux. Surtout quand cela éclabousse les citoyens non américains, qui se trouvent ainsi être des « victimes collatérales » d’une censure à laquelle ils ne devraient pas être soumis.

Ceci dit, ces derniers temps beaucoup de politiques se sont défaussés sur ces réseaux sociaux pour qu’ils appliquent des règles de modération sur des sujets sur lesquels ces politiques ne voulaient pas trop se mouiller…

On peut raisonnablement penser que ce bras de fer va aller crescendo jusqu’à l’élection américaine. Y a plus qu’à sortir le pop corn.

4 J'aime

Si qui est bien avec les réseaux sociaux c’est que si ça ne nous plait pas on peu ne pas y aller… Selon vous Trump peux écrire ce qu’il veut mais Twitter ou Facebook n’auraient par contre aucun droit de publier ou pas ce qu’ils souhaitent ? Si on veut une liberté d’expression totale il faut que ça soit de chaque côté…

4 J'aime

Exact et je rajouterai que les USA sont sans doute LA plus grande démocratie de la planète donc avant d’être " blacklisté " par les réseaux sociaux la bas faut vraiment que les dires du Président soit des gros mensonges bien honteux !!

Enfin voir quand même un Président entrer en " guère " contre toutes ces entreprises américaines de surcroit faut vraiment que ce pays soit tombé bien bas.

Je ne sais pas si les américains moyens se rendent compte à quel point le monde entier se fout de leur gueule depuis que Trump est à la maison blanche.

4 J'aime

C’est vrai, quoi, c’est quoi ces chartes obsolètes ? Refondons l’éthique pour avoir le droit et la liberté de désinformer, d’appeler à la violence, au racisme ou à tout ce qui nous fait plaisir. Non à la violence de la censure ! (Merci quand même de ne pas prendre ce message totalement au premier degré…).

8 J'aime

Je n’aime pas non plus les zéros sociaux mais ils se doivent de garder leur plateforme en main, et quand on voit les c*nneries que sort Trump …

Le souci c’est que des c*nneries il en sort toutes les 5 minutes, c’est pas le seul c’est clair, mais c’est le président d’une des plus puissantes nations du monde, c’est pas Jean Eude du 93 (nom au hasard) suivit par 3 amis a lui.

1 J'aime

Comme avec TikToc ? Si vous êtes pas « à mon joux je vous anéhanti ! ».
Non, non, Il y a deux chose : Le judificaire (difamacion, harcellement & co) et le respect du REGLEMENT du reseau qui INTERDIT les fake news comme les harcellement (et clairement trump a un bon level sur ca…) mais qui autorise le reseau à censurer de lui-même… (FB le fait bien je rappel sur les nudes…)

Il ne faut pas tout mélanger…

Et heureusement :wink: d’autant plus qui si problème il y a et plainte par la suite ce sont eux qui seront responsables. Peut être que si ça avait été fait avant et plus souvent on n’aurait pas toutes ces théories conspirationnistes a la noix qui foisonneraient sur le web …:thinking::thinking::thinking:

Tout ce qui peut contribuer à ce que Trump ne soit pas réélu est le bienvenu !!

Trump est libre de mentir autant qu’il le souhaite sur son propre site web.
En publiant sur FB et Twitter il doit accepter (comme tout utilisateur) de respecter leur charte, point.

7 J'aime

la liberté d’expression s’arrête avant le mensonge

1 J'aime

Tu parles de la liberté d’expression de la liberté de mentir ? tu trouverais normal que n’importe qui puisse dire que tu es un criminel si ce n’est pas le cas, explique-nous

Et on aborde ici un point que les fanatiques de la liberté d’expression (enfin, seulement quand ça les arrange) oublient de noter : la liberté d’expression n’implique pas interdiction de critiquer ou non-responsabilité devant ses écrits.
Trump, et sa base, sont des imbéciles puérils qui piquent une colère quand on les place dans une situation inconfortable, comme pourrait le faire un enfant de 3 ans.

2 J'aime

Et si je clamais au journal de 20h que chabgyver est un pédophile cannibale ? Hé, liberté d’expression !
Ça fait des années que Trump et ses sbires clament SANS PREUVE et après des années d’enquêtes non-concluantes qu’Hillary Clinton est une criminelle juste bonne à jeter en prison. Et twitter a été très laxiste vis-à-vis de cette attitude calomnieuse.
Là, on parle de santé publique, où la désinformation peut avoir un effet désastreux. Notons d’ailleurs qu’il y a déjà au moins 1 personne qui est morte en Arizona après avoir suivi les conseils médicaux de l’Agent Orange. Il a effectivement du sang sur les mains, mais le sénat le protège comme tout bon larbin de mégalo.

2 J'aime

Bien noter à quel point la confusion est totale concernant la contamination. Trump (que je n’aime pas) ne fait que répéter ce que les spécialistes disent : les enfants risquent moins que les autres. Mais on lui oppose, je cite : « Si les enfants sont effectivement moins vulnérables que les adultes, ils peuvent non seulement attraper le coronavirus, mais aussi le transmettre. » La confusion réside dans la croyance selon laquelle contracter un pathogène entraîne la maladie. En effet, le secteur médical joue sur cette idée (qui lui rapporte énormément), au point qu’on a pensé, en France, à fermer nos frontières avec l’Espagne et la Belgique et que les Belges demandent à leurs ressortissants d’éviter la Mayenne et d’autres départements « à risque ».

Or, si on jette un œil aux statistiques, on constate quoi : 1 mort par jour en Espagne et en Belgique alors qu’on en a 11 chez nous (au moment où en en parlait, il y a juste quelques jours). Et pas plus en Mayenne. Et 11, ce n’est pas beaucoup par rapport à la période de confinement et beaucoup moins comparé aux autres causes de mortalité.

À force, pour les médias, de répéter les chiffres de la contamination, en augmentation, et à crier au loup, on se met à les confondre avec les données de la mortalité, alors que les premiers ne concernent très généralement que des porteurs sains (depuis la fin du confinement, j’entends).

Trump ne dit pas que les enfants ne contractent le virus, mais c’est ce que les médias et les réseaux sociaux, et bien des gens, comprennent, parce que pour la médecine d’aujourd’hui, virus = maladie. Et non, il y a un système immunitaire entre les deux. Pour une fois (mais vraiment une seul fois, hein) Trump a raison.

2 J'aime

Libre aux gens de faire preuve de discernement, aujourd’hui, il y a tellement d’infos qu’il est très difficile de faire la part des choses entre le vrai du faux, c’est donc aux gens de mener leurs propres recherches de leurs côtés.
Si on est sensibles aux dires de Trump, qu’on fasse nos propres recherches pour savoir s’il dit vrai ou non et que je sache, il n’a pas le monopole de la fake-news, le problème avec Trump est qu’il se présente aux prochaines élections étasuniennes, c’est pas comme si Mr Machin racontait des saloperies, lui, c’est pas n’importe qui, donc le moindre mot de travers et c’est le tolé général.

4 J'aime

Et entre temps la vidéo a été vue plus d’un million de fois => elle a été monétisée largement.
C’est un chef d’état, ce qu’il dit doit être juste et précis. Il tweet comme comme un pilier de bistrot. Ce qu’il dit n’est pas complet et donc prête à des interprétations douteuses. Le problème c’est la communication sur les réseaux sociaux et les imbéciles qui s’y informent.

Oh, ben tiens, la bonne idée.
Ce n’est pas comme si les théories du complot qui se répandent notamment sur COVID 19 mais pas seulement avaient un réel impact et pouvaient se révéler mortels (cf les propos des anti-vax mais pas seulement).

C’est difficile à comprendre que des gens n’ont pas les capacités de comprendre et de trier les informations (je pense à des personnes qui ont des déficiences mentales par exemple, mais pas seulement) ?

Non, parce que faire ses propres recherches c’est un boulot, trier le vrai du faux demande vite énormément de temps. Je m’étais « amusé » sur ce forum a démonter une théorie pourrie avancée sur COVID 19, la vidéo faisais (de mémoire une vingtaine de minutes) et j’y ai passé une heure trente pour une moitié de la vidéo en gros …

Donc, bon …

Entre ce fait et les sites de « réinformation » qui balancent volontairement des fakes news, des tas de trucs puants, à un moment on ne peut pas s’en sortir.

Évidemment que c’est le tollé général, le mec balance des saloperies sur ses concurents, fait tout ce qu’il peut pour les décrédibiliser, etc …

Mais il faudrait laisser faire ?

Idem, lorsqu’il proclame qu’il suffirait de boire de la javel (ne le faites évidemment pas, hein) pour tuer le virus, c’est normal de le laisser dire, on fait quoi s’il y a des morts ?

Ah, autre chose, de manière plus générale : Il y a des règles sur les réseaux sociaux, s’il n’est pas content, il créé son propre site et basta.
Ah et pour information, ici aussi la liberté d’expression (à géométrie variable pour certains) a des limites également, soutenir des thèses complotistes (sui seront évidemment exposées sans preuves) n’est pas bienvenu …

2 J'aime