Forum Clubic

Commentaires : Des équipe d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque

Des vidéos de caméras de surveillance d’Amazon sont regardées et analysées par des humains. Une révélation qui tombe alors qu’on apprenait il y a peu que les conversations enregistrées par Alexa sont elles aussi écoutées par des humains.

Et aller…une histoire de plus… C’est sans fin… Perso, j’attends qu’un politique se fasse avoir par ce genre de système et ces conversations/vidéos soient rendues publiques. Ce sera sans doute le meilleur moyen de les pousser à réagir…
D’un autre côté on en revient toujours au même point: confier ses données privées (audios, vidéos etc…) à ce genre d’entreprise…faut pas se plaindre après. Autant il y a 7 ou 8 ans je veux bien que le grand public n’était pas au courant, autant maintenant…

7 J'aime

Mais n’importe quoi, tu manipules l’information pour jouer sur la peur des gens.
Rien n’a jamais été rendu publique, et les personnes qui traite ces images sont forcément tenues par des contrats avec clauses de confidentialité, et il doit certainement y avoir des mécanismes pour les empêcher de sortir les vidéos.
Il n’y a jamais eu de divulgations d’images!

Pas au courant pas au courant… je me souviens encore du nombre de fois où j’expliquais aux gens pourquoi je n’avais pas confiance en ce genre de service et recevais au mieux de l’ignorance voir un léger foutage de gueule…

Donc maintenant qu’ils ont les deux pieds dedans j’ai presque envie de dire “tant pis pour eux”. u_u

3 J'aime

Mais oui, et la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu…

J’hésite entre naïveté ou stupidité.

4 J'aime

Waoh, quelle argumentation!
J’hésite entre paranoïa et anxiété…

Tu n’as pas compris/je me suis mal exprimé.
Je sais bien que rien n’a été rendu public. Encore heureux.
Je reprends donc.
Toutes ces histoires de données enregistrées pour amélioration de service se multiplient et les gens ne sont pas forcément au courant:

Certains contractuels interrogés admettent avoir vu passer des vidéos à caractère très privé.

Perso, pour moi, cela doit être sanctionné et stoppé. Les “scandales” se multiplient mais les politiques n’agissent pas. D’où, mon “souhait” qu’une personnalité politique soit victime d’une fuite de données audios/vidéos suite à l’enregistrement des données pour amélioration des services. Peut-être que là, enfin, les politiques daigneraient légiférer et vraiment sanctionner les entreprises.
Quant aux contractuels avec clauses de confidentialité…c’est du vent. Un contrat n’est qu’un bout de papier avec des mots écrits et qui n’a AUCUN pouvoir. C’est la personne concernée par le contrat qui lui donne un pouvoir et décide de le respecter ou pas. Tout le monde peut s’acheter. Sans compter que même sans être corrompu, on peut soi-même tirer profit des données que l’on reçoit et les revendre spontanément. Vu le succès des vidéos volées par webcam, il y a un marché. Surtout dans des pays où la pauvreté est plutôt majoritaire.
Sans compter qu’il faut être sûr que la société sous contrat qui analyse ses données a intérêt à avoir un système de sécurité informatique plutôt balèze…ce qui a un coût.

1 J'aime

Disons que ton argumentaire s’appuie tout de même sur pas mal de principes et d’hypothèses qui même si elles sont logiques et justifiées ne sont en l’état pas prouvées (comme on dit : “avec des SI on met Paris en bouteille”).

Et de base dans ce genre de système quand l’humain fait partie de la chaîne, il n’est pas fiable en termes de discrétion.

Ajoute à ça que ça fait deux fois qu’ils faut qu’ils se retrouvent dos au mur pour communiquer sur le sujet et la relative confiance envers leurs produits / services en prend un coup.

Je vois d’ici le type lourd en soirée!
Oui mais tu te rends pas compte tes données personnelles nianiania…

Je maintiens qu’il y a plusieurs années, c’étaient plutôt les geeks internautes de la première heure qui étaient au courant. Et passaient pour des paranos. Au niveau des médias mainstream, il me semble qu’il n’y avait rien ou pas grand chose sur le sujet. Non?

Du tout. Quand j’en parle c’est parce qu’on vient me poser la question où que ces mêmes personnes viennent me casser les pieds à ne pas comprendre pourquoi j’ai pas de compte FaceBook et je n’en veux pas. Ou encore quand des collègues me sortent étonnés qu’ils ont entendu dire qu’avec Android Google les suit par défaut à la trace via leur compte gmail.

Et chaque fois que j’explique le pourquoi du comment et les solutions que j’applique pour limiter la casse j’obtiens un des deux comportement cités précédemment.

Tu devrais éviter de juger les gens sans rien savoir.

Comme toujours, tout est une question de point de vue. Pour MOI, en soirée, nrik_1584 ne serait pas un type lourd sur le sujet des données privées.

1 J'aime

Ah ça je dis pas le contraire. Mais quand tu voyais l’indifférence des gens vis à vis de ces mêmes personnes informées (qui du coup stoppe la diffusion de l’info).

Ben d’une part le résultat final ne m’étonne guère mais en plus je m’assoie et observe la scène.

Ne pas savoir c’est une chose, refuser de s’informer en est une autre.

Bon, deux point:

  • Le premier, on sait tous comment ça se passe auhjourd’hui avec les assistants vocaux, et autres objet connectés. Pour améliorer la pertinence des IA, on n’a pas d’autres choix que de traiter des vidéos manuellement.
    Mais une nouvelle fois, il s’agissait de volontaires, ou de personnes qui ont reporté des problèmes ce qui oblige par conséquent a regarder la séquence. Pour les volontaire, s’ils font des trucs “très perso” devant les caméra, ils sont co*s d’envoyer ces éxtraits là.
  • Deuxièmement, je t’invite a aller sur shodan (ou par toi même si tu dispose d’un minimum de connaissance en hacking) pour regarder le nombre de caméra privée ouverte sur internet, je t’assure qu’on a pas besoin d’aller chez amazon pour voir la vie privée d’inconnus.

si ça te déranges pas que quelqu’un regarde les images de chez toi, par exemple ta conjointe nue qui passe devant la caméra. Et puis un de ces 4, la vidéo se retrouve sur un site internet.

encore une fois le probleme c’est le concentement …
que l’utilisateur sois informé avant l’achat, et qu’il soit d’accord.
Apres, c’est le choix de chaqu’un de faire ce qu’il veut …

un conentement aiclairé on apelle ca … RGPD, quand tu nous tiens XD

2 J'aime

MDR, non mais lis le titre de la source:
Teams in India and Romania use video snippets sent by customers for troubleshooting purposes and to train artificial intelligence algorithms.
Ces gens on consciament envoyé des vidéos a amazoon! Je suis pas assez co*s pour envoyer des vidéos de moi au lit avec ma copine!

Je connais. Mais pour moi, il y a une différence entre installer une caméra chez soi sans rien connaître et donc sans se douter que ce sera piratable si on ne fait rien et installer un système appartenant à un grand groupe à qui on fait confiance (c’est un autre débat cette confiance).

Faux. Encore une fois, cela nous semble évident tout cela à nous qui traînons sur Clubic. Mais je te garantis que ce n’est pas le cas de tout le monde, loin de là.

En partie d’accord. Mais je pense aussi, qu’une caméra tu finis par l’oublier au bout d’un certain temps. Et en plus, cela peut être d’autres personnes qui ont été filmées que celles qui étaient volontaires et qui ne savaient pas forcément qu’il pouvait y avoir analyse par des humains. Voir qui ne savait pas qu’il y avait une caméra.

Clips containing inappropriate content are flagged as such, then discarded so they aren’t accidentally used to train the AI, the people said. Amazon’s spokeswoman said such clips are scrapped to improve the experience of the company’s human reviewers, but she didn’t say why unsuitable activity would appear in voluntarily submitted video clips.

The workers said Amazon has imposed tight security on the Cloud Cam annotation operation. In India, dozens of reviewers work on a restricted floor, where employees aren’t allowed to use their mobile phones, according to two of the people. But that hasn’t stopped other employees from passing footage to non-team members, another person said.

Là je ne suis pas sûr de comprendre:

Dozens of Amazon workers based in India and Romania review select clips captured by Cloud Cam, according to five people who have worked on the program or have direct knowledge of it.

Ils n’utilisent que les vidéos de 5 personnes? Si oui, cela me paraît bien peu pour entraîner l’IA.
Edit: ou elles ont été sélectionnées par 5 personnes?

Le dernier point je le comprends plus comme une sorte de liste de courses.
5 gus bossant au niveau de la programmation de l’IA définissent une liste de thèmes sur lesquelles elle pêche et les gars d’Inde et Roumanie sont chargés d’identifier des vidéos correspondantes pour aider l’apprentissage sur les dits thèmes.

Edit : ah non correction… la partie sur les 5 personnes désigne des témoins qui ont bossé là dedans.

Ca donnerait : Des douzaines de salariés Indiens et Roumains d’Amazon parcourent et sélectionnent des vidéos filmées par les Cloud Cam, selon 5 personnes ayant travaillé pour le programme ou ayant été en contact direct.