Forum Clubic

Commentaires : Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit (page 2)

Et alors quoi ? Tu veux laisser dire des calomnies ? Genre ceux qui font preuve d’esprit critique sont « payés par des pétrolières » ?

Le problème de rexxie c’est qu’il a choisi un camp, et que tout ceux qui ne sont pas avec lui sont forcément des vilains pas beaux…

Et bien, non, justement. Le mur est toujours là, et on va toujours droit dedans… Le problème c’est que l’on veut faire croire le contraire, juste pour pouvoir faire exactement comme avant, comme rouler en ville avec sa 2 CV R-Fit (au fond par pur caprice).

je ne suis pas tout a fait d’accord sur le sujet. :grin: Pour moi, mais ce n’est qu’une opinion toute personnelle, la pollution ne disparaîtra pas complément, elle change simplement de forme. Plutôt que d’avoir une pollution atmosphérique absolument pas gérable aujourd’hui (et qui apporte son lot de décès) on aura une pollution beaucoup plus localisée et que l’on pourra maîtriser notamment via le recyclage… Et puis on en est qu’au début (enfin si l’on peu dire ça car la voiture électrique date du 19 eme siècle quand même :thinking:) . Reste le problème de la production d’électricité, et de l’extraction des métaux lourds utilisés dans les batteries …

1 J'aime

On attend un rallye des gazelles en 2cv élec maintenant avec des panneaux solaires sur le toit. :slight_smile:

La généralisation des VE va diminuer la pollution atmosphérique en ville (et c’est une très bonne chose), voir même à l’échelle de quelques pays riches (comme la Norvège ou le Canada), mais sûrement pas à l’échelle de la planète où l’on va se contenter de sortir la pollution des villes au détriment des ruraux (qui au mieux vont écoper d’une éolienne géante au dessus de leurs têtes, ou au pire d’une cheminée tout aussi géante).

Ben oui, autrefois c’était le crottin de cheval, maintenant ce sont les gaz d’échappement, et bientôt les batteries… Le recyclage est évidement la solution, mais pas la solution miracle (le recyclage n’a rien de magique, on le voit bien avec le PET qui est pourtant un cas facile). Sauf que pour l’instant, c’est plus simple de neutraliser le lithium en carbonate puis de l’incorporer dans des bétons spéciaux. On est plus dans une logique de réutilisation que de recyclage (mais au moins le lithium finira dilué dans l’environnement), ce qui nous ramène, au concept d’énergie fossile… Et oui, d’énergie fossile !!! Car un salar, au même titre qu’un champ de pétrole, n’est rien d’autre qu’une réserve d’énergie solaire fossilisée (les sels ayant précipités sous l’effet de l’évaporation).

Tu vois, le but est de conditionner l’opinion publique, lentement, par incessantes répétitions, à croire que les solutions sans pétrole sont très polluantes, alors qu’en réalité, tout inclus, elles sont probablement 100 fois moins polluantes que les hydrocarbures. Sauf que le lecteur non renseigné fini par croire ce qu’ils lisent souvent s’ils ne cherchent pas ailleurs.

C’est une méthode très efficace le conditionnement Pavlovien, largement utilisée en publicité dont les campagnes nous harcèlent sans cesse… ça n’est pas parce qu’on ne l’a pas vue cette pub de m… Goebbels l’avait compris que : « répétez 100 fois un mensonge et il deviendra vérité ».

Les trolls payés utilisent la répétition de mensonges/exagérations constamment, (en plus d’attaquer le messager) et malheureusement plusieurs sites les tolèrent car ils apportent controverse et donc de nombreux clics. Ça c’est lorsque le site lui-même n’est pas soudoyé ou carrément bidon.

http://environnement.vdc4.org/2017/08/18/lextraction-du-lithium-les-faits-vs-les-fakes/

« Plus du quart (26 %) des terres rares utilisées dans le monde le sont en tant que catalyseurs dans l’industrie du pétrole et dans les pots catalytiques des voitures à moteur thermique. »

« Ce qui est saisissant, c’est que le cobalt utilisé comme catalyseur pour l’extraction du souffre en pétrochimie est l’usage le plus important en terme de tonnage ! Il faut des tonnes et des tonnes de cobalt pour le raffinage du pétrole ! »

Dois-je rappeler que le litre d’essence, ça ne se recycle pas, ZÉRO, niet, parti en fumée toxique, avec notre fric et notre santé.

4 J'aime

Dans ce post ci, non, mais dans la totalité des posts sur les voiture électrique, c’est le cas.

Beaucoup de ceux qui possède ce genre de voiture les utilise au quotidien, je cite mon ex beau père pour exemple, fan de vieille voitures, sa 2CV est son véhicule de tout les jours, et je vois régulièrement 2CV et 4L.
Le problème c’est pas tant que ça ne sera pas utilisé au quotidien que les fan de vieille voiture qui ne serrait pas forcément fan de l’électrique.

Je préfère voir les taxes utilisé pour ça que pour des stupidité comme Hadopi, ou payer des repas ) 25000€ au président, ou des armes qui auront pour seul but de foutre le bordel dans des pays ou on a absolument aucune légitimité d’intervenir mais que l’Oncle Sam nous dit de le faire.

1 J'aime

sur le fond effectivement le recyclage, quand il existe ou est possible, oui ce n’est pas la panacée mais c’est déjà beaucoup mieux que rien du tout … Le PET oui a ses défauts mais le rpet est tout de même bien souvent utilisé, pour des sacs des bouteilles … beaucoup de progrès ont été fait justement pour limiter la pollution. Ce n’est pas encore assez, c’est vrai … mais franchement c’est tout de même mieux que de rien faire de tout … On peut tourner les choses dans tous les sens … pour l’instant l’électrique (et espérons-le l’hydrogène un jour) c’est tout de même mieux pour nos poumons que les gaz d’échappement …(tant qu’on utilise pas de centrales polluantes) … Sinon, pour toi ça serait quoi l’alternative ?

L’hydrogène est un cul de sac, une diversion des électriques qui demande TROIS fois plus d’énergie pour parcourir la même distance, encombrant, complexe et dangereux, encore une fois poussé par les hydrocarburiens qui fabriquent 95% de l’hydrogène par reformation du MÉTHANE.

De plus la voiture a hydrogène est une vraie électrique complète, mais avec une plus petite batterie, donc moins puissante.
J’imagine l’adoption massive de centaines de milliers de véhicules qui font pipi de l’eau : Un sauna l’été et une patinoire l’hiver.

LA molécule d’hydrogène étant la plus petite connue, elle s’infiltre partout, nécessite des précautions extrême pour éviter les fuite et les explosions, d’où les stations de millions de dollars avec des réservoirs datés, des connecteurs à changer régulièrement car sous pression, l’hydrogène passe même à travers l’acier.

Il il se dit depuis +20 ans, l’hydrogène est l’énergie du futur… et le sera toujours…

Eviter les déplacements inutiles, mais ça on le sait déjà tous. Ceci dit, et pour rester dans les lieux communs, ce qui fait le plus de mal à la planète c’est la pauvreté (le bolivien qui siphonne l’eau de son désert le fait parce qu’il n’a pas d’autre alternative économique, idem pour celui qui défriche les forêts primaires, ou encore celui qui pratique la surpêche).

1 J'aime

En dehors du spatial, c’est effectivement mal parti pour l’hydrogène.

1 J'aime

Mince ! Est-ce que clubic fait aussi partie du complot ?

Excellent

1 J'aime

Tu fais du damage control? :wink:

Fake news !!!

6% du cobalt mondial sert dans la pétrochimie, contre 53% pour produire des batteries !!!

La première voiture qui a réussi à dépasser les 100 km/h était électrique et elle s’appelait la jamais contente…

Ils étaient visionnaires car en lisant les messages actuels sur le VE, on voit que les positions VE Vs thermique sont… tranchés (pour rester poli) :wink:

Perso, je ne comprends pas bien cette opposition car c’est complémentaire à court / moyen terme : VE pour les citadines (Ce qu’est la Tesla 3 aux USA) et PHEV (ou ‘simples’ thermiques) pour les longues distances.

Par contre, acheter un VE aujourd’hui en voiture principale pour faire de longues distances amène trop de contraintes et c’est pour cela que je pense que la gamme Tesla n’est pas adaptée au marché Européen et va vite faire du sur-place en volume de ventes. Il risque d’en être de même pour les premiums Allemand pour les mêmes raisons (combiné aux fait que leurs clients sont traditionnalistes et qu’il faudra les convaincre pour passer au VE).

J’ai mis un lien, alors à toi de prouver le contraire.
De plus, les nouvelles batteries n’en contiennent plus du tout, alors en comparaison, c’est 100 % plus de cobalt qui sera utilisé pour le pétrole 100% non recyclable.
Ha!

1 J'aime

http://www.mineralinfo.fr/ecomine/structure-traditionnelle-marche-cobalt-bouleversee-besoins-mobilite-electrique

Ton lien se garde bien de donner des chiffres…seulement des informations non étayées, un fond de vérité mais manipulé.

Un autre ( un peu long à lire)

C’est très drôle ta réaction, car c’est ce que les pétrolistes font tout le temps, de dire « énormément » « très » sans jamais quantifier ou comparer …

En fait ça illustre bien mon point à propos du lent conditionnement des populations. On ne parle toujours que du cobalt vs les batteries, (avec de pauvres enfants) mais je suis certain que le lecteur ignore que 6% du cobalt sert dans la catalyse du pétrole. 6% c’est énorme! … et encore une fois, ce cobalt là est perdu alors que dans les batteries, c’est un métal recherché, pré$$ieux pour les recycleurs qui auront bientôt un marché juteux avec le volume de batteries à recycler qui augmentera. Aluminium, cuivre, nickel. 95% du contenu du beau miam miam pour les recycleurs, très très très propre au final si on compare au pétrole.

Il n’y a aucune contradiction entre ma citation et ton 6%. En voici un autre extrait :
« Le Cobalt utilisé comme catalyseur se fait dissoudre dans le diesel lors du raffinage et se retrouve ainsi dans le carburant. Il est plus tard brûlé et le cobalt se retrouve comme particules polluantes dans l’échappement du diesel “propre” ! Ces particules sont ensuite respirées par la population soumise aux émanations d’échappement »

1 J'aime