Forum Clubic

Commentaires : Coup dur chez HP : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures

Suite à un problème de firmware, certains SSD vendus par Hewlett-Packard Enterprise (HPE, filiale professionnelle de HP) sont programmés pour se briquer automatiquement après 40 000 heures de fonctionnement. Une nouvelle à prendre au sérieux pour les entreprises concernées, qui devront mettre à jour le firmware… Ou perdre à jamais les données stockées sur leurs unités défectueuses (souvent achetées en grands volumes).

lol … Je met des Samsung PRO dans les serveurs … mdrr

Ils ont jusque octobre !!! Délai relativement court… 7 mois c’est court ??? Bah j’espère que le confinement ne va pas durer un “délai relativement court” alors… parce que j’ai pas envie de rester confiner 7 mois… une fois on m’a déjà confiné 9 mois de suite, et à la sortie j’ai reçu une grosse fessée !

3 J'aime

HPE n’est pas une filiale professionnelle de HP comme indique dans votre article ; HP Inc (PC et imprimantes) et Hewlett Packard Enterprise sont 2 entreprises qui n’ont plus rien a voir.

2 J'aime

Donc il vaut mieux faire ses sauvegardes et ne surtout pas mettre à jour le firmware, ça fera l’occasion d’avoir du matériel neuf grâce au SAV.

Si tu dois fouiller dans tes archives pour retrouver les disques fautifs, les changer ou les mettre à jour et donc arrêter certains serveurs qui peuvent être critiques, oui, c’est court.
Sinon, je pense que l’on t’a foutu une fessée car tu n’as pas fait preuve de nationalisme franchouillard: pas de beuglements sans même savoir pourquoi…

j’espère que c’est du sarcasme :wink: parceque sinon j’ai peur pour tes infras …

Ca fait 2 fois en moins de 6 mois que HPE a ce genre de soucis avec ses SSD …

Mais non, pour mettre des disques à jour on sort un disque, on le remplace (ou màj du firmware) puis on le remet dans le RAID. Pas de downtime.

Il faut être fou pour mettre à jour tous les disques d’un serveur avec les données dessus.

Perso si j’avais des disques avec un défaut pareil, ce serait retour direct (et définitif) chez le fabricant.

Souvent, tu ne reconstruits pas un raid qui est opérationnel, les pertes de perfs peuvent être trop importantes. Donc il faut gérer une interruption de service pour backup/remplacement/restore. Ca peut ne pas être un probléme…

Ca ne marche pas comme ça les mises à jour de firmware dans le monde pro.
La mise à jour ne se fait que depuis un équipement compatible avec l’outil de flash: le serveur ou la baie disque. Bien sûr sur des mises à jour de firmware, on vérifie à deux fois les sauvegardes, mais on les fait forcément online… On n’enlève surtout pas un disque d’une baie qui pourrait passer en sécurité ou pire… se servir d’un hot standby pour recréer le raid (et donc redéclencher de l’usure pour chaque disque).

Tu peux lire les contrats, ce ne serait pas retour chez le fabricant qui n’a même pas l’obligation de te fournir le firmware débuggé si tu n’as de contrat…

3 J'aime

Il n’y avait quasiment pas de pertes de données. Là HP te dit « coucou dans ton cul les données ». C’est pas la même…

L’article vient d’être mis à jour ! Merci pour ce message :slight_smile:

Octobre ça reste assez court justement.
Déjà, vu la situation actuelle, je doute que les admins vont se préoccuper de ça dans l’immédiat, surtout s’ils ne sont pas sur place. :sweat_smile:

Et puis, une mise à jour de firmware ne se fait pas à l’arrache sur des serveurs, des effets de bords étant toujours possibles et je ne pense pas que des entreprises soient prêtes à risquer de mettre la prod en l’air.

Donc, cela veut dire qu’il y aura des mises à jours sur des machines de tests pour vérifier justement que la mise à jour ne provoquera pas de problèmes, une sauvegarde / réplication des données avant la mise à jours des machines en prod, etc.

Donc oui, Octobre cela fait court, d’autant plus pour un problème qui causera, d’après ce qui est annoncé, la perte certaine des données et du support si rien n’est fait.

Merci de l’avoir pris en compte! :blush:

Bien fait pour eux, un bel exemple d’obsolescence programmé qui pour une fois se retourne contre le constructeur

1 J'aime

J’espère qu’une autorité quelconque va leur infliger une amende salée pour avoir osé concevoir une telle chose !!!

C’est quoi cette blague HPE n’a pas la liste des clients qui leur ont commandé les SSD ?

On connait tous les multiples risques des SSD pas destinés du tout à être éternels, c’est rapide économe en énergie, silencieux.
J’ai un acheté un ocz ça doit être pas loin de 10 ans, c’était la meilleure marque de l’époque, ça marche toujours impec, mais j’avoue que je n’aurais jamais pensé que ça devienne la norme chez les serveurs.
OCZ racheté par toshiba bien que cher reste encore une des meilleures références
La prudence à mon avis qui n’engage que moi est d’utiliser des disques mécaniques pour sauvegarder les données fragiles et les ranger dans un placard au sec.

Ce n’est pas de l’obso programmée, puisqu’une machine sous contrat de support se verra remplacer ses composants en défaut par le constructeur … C’est pas gratuit pour le constructeur d’avoir à remplacer des pièces en de telles quantités, donc c’est pas dans leur « intérêt » …

Et non, HPe n’a certainement pas la liste de tous les clients qui passent par des tiers pour acheter leurs matériels …

Les SSD « pro » sont vendus avec une « garantie » de temps de vie

Et la prudence, pour la sauvegarde de ses données, c’est d’en avoir 3-2-1 : 3 copies (dont celle en cours d’utilisation) sur 2 supports différents (disque, bande, cloud, …) et 1 à l’extérieur du site de prod

SI on se base sur les taux de retours, non, ils étaient même plutôt à la traine : https://www.hardware.fr/articles/862-7/ssd.html