Forum Clubic

Commentaires : Comment les passeports vaccinaux pourraient entériner l'adoption massive des blockchains (page 3)

Ah non, nous n’avons pas le contôle strict de nos frontieres.
A la base, les frontieres ne sont contrôlées qu’aux frontières de l’Europe.
Ce n’est que depuis peu avec l’Allemagne en 1er que les frontières sont rétablies en partie.
En Australie, vous avez un bateau d’illégaux qui arrive d’Afrique, il est renvoyé aussi sec.
Chez nous, ce n’est pas possible car il est considéré que cela ferait débarquer dans un pays où l’esclavage est autorisé et où la sécurité des personnes n’est pas garantie.
Du coup c’est le bordel car ils sont mal accueillis et parqués dans des camps pour être répartis un peu n’importe où en Europe.
Et niveau aérien, jusqu’à il y’a peu, 10-15j maintenant, il n’y avait aucune limitation sinon une attestation sur l’honneur de faire attention, mais 0 contrôle.
Depuis on fait gaffe car y’a eu plusieurs reportages sur des gens venant du Brésil et pas testés ni isolés, vu le machin…
Et y’a que depuis hier que l’Inde est soumis à restrictions. Ce qui peut faire rire…
Et en attendant, on est toujours à vouloir vacciner avec Astra Zenecca en sachant pourtant depuis début Février qu’il est efficace à 10% contre le variant sud Africain et Brésilien.
Mais bon, ça n’inquiète pas plus le Royaume Unis.

Nous y’a eu un couac qu’on parle assez peu, c’est en Octobre, ils ont dit: « objectif 5.000 cas pour Décembre » parce que cela permet de mieux tracer/isoler les individus
Puis de là, tout à déraper car on a jamais déscendu la barre des 15-20.000 cas / jours.

mais c’est pas une question, en Europe, on a pas la main sur le contrôle des frontières et la circulation, c’est contraire aux régles de l’Union Européenne et les pays ne font pas ce qu’ils veulent. Sauf donc depuis quelques jours de façon très très timide parce que l’Allemagne a décidé toute seule de faire ce qu’elle voulait et ça a pas mal gueulé parce qu’il y’a les travailleurs frontaliers.

Mais bon, dès le départ c’était mal barré, en Allemagne ils étaient tous en masque FFP2 quand notre premier ministre disait : « ça sert à rien, faut le laisser aux soignants », même à la frontière, ils avaient pitié les Allemands, ils en filaient aux travailleurs frontaliers.