Commentaires : Comment Bruce Willis va "continuer sa carrière" grâce à un deepfake officiel

L’acteur Bruce Willis, qui a annoncé prendre sa retraite en avril dernier, devrait pourtant continuer à tourner des films. Le tout sans mettre un pied sur un plateau de tournage.

Je dirais que nous autres clampins sommes remplacés par des machines ou d’autres clampins moins cher dans un autre pays alors pourquoi pas les acteurs aussi. C’est normal en soi et c’est même eco responsable.

2 « J'aime »

ET voici comment on ouvre la porte a des visages créé de toute piece, jouer par des acteurs lambda, qui seront payé au smic.

cool donc le prix d’un film va s’effondrer puisque plus de salaire mirobolant a payer, donc place de cinéma a 2 euro ! cool !

2 « J'aime »

En fait, tout cela montre que l’on est très proche des acteurs totalement numériques.

Pas tout a fait d’accord, un acteur je le regarde pour sa facon de jouer, qui change a chaque instant, emotions, tic etc… ce n’ai n’ai pas pour regarder une image 3D de toute piece, qui n’est donc pas l’acteur, mais ce que le graphiste aura programmé…

1 « J'aime »

C’est un triste tournant pour le cinéma et l’art en général…

6 « J'aime »

Non, les émotions et expressions faciales ne sont pas « programmées » par qui que ce soit.
Elles seront simplement exprimées par un acteur, un vrai, mais les traits du visages seront numériquement remplacés par ceux de Bruce Willis

1 « J'aime »

Je suis d’accord avec toi.

A vrai dire j’ai du mal avec l’art créé par des « intelligences artificielles ».
Tout d’abord quand on dit « Intelligence artificielle » on parle bien d’une manière de programmer, qui au final se cantonne à ce que les programmeurs auront imaginé comme stratagèmes pour rendre leur programme le plus « humain » possible. Ca reste donc une façon de programmer.
Ensuite je pense que la définition même de l’art est qu’elle reflète un sentiment, un désir, une envie. Ce qui reste purement humain. Que je sache, aucune machine aussi bien programmée soit-elle, avec tous les réseaux de neurones que vous voulez, toutes les évolutions actuelles qui existent, n’a de sentiments ou n’exprime aucun désir.

Donc l’art « machinesque » ne sera jamais de l’art à mes yeux.
Je pourrais trouver beau une réalisation faite par une machine, je pourrai apprécier peut-être une musique ainsi créée, mais soit ça ne sera pas de l’art pour moi, soit l’artiste restera le ou les programmeurs de cette machine, la machine devenant finalement peut-être l’oeuvre d’art elle-même…
Car quel est le souhait des personnes créant des machines créant de l’art??? C’est probablement une aspiration artisitque.

Si tu n’es pas capable de distinguer de l’art « machinesque » de l’art « humanesque », alors ça sera de l’art ou non.

Tout comme je ne suis pas capable d’être d’accord avec des gens sur ce qui est de l’art ou non quand j’en vois.

A mes yeux, aucune vraie différence sur ces points. L’art, c’est aussi la subjectivité, non ?

Si l’art « machinesque » t’évoque à toi humain quelque chose (sentiment, émotion, etc.), alors n’est-ce pas de l’art ?

Je partage ton point de vue final sur la machine qui serait elle-même une forme d’art de la part de son créateur. S’il le veut ? :wink:

2 « J'aime »

« Ca reste donc une façon de programmer. »
Pas tout à fait. Une IA « travaille » d’une façon que l’on ne peut analyser et qui n’est pas programmée. C’est le jeu de données d’entrainement qui va déterminer un résultat. L’« artiste » est plutôt celui qui va faire l’entrainement jusqu’à obtenir un résultat qui lui plait. Et dans ce cas précis, l’acteur qui sert de « base » au deep fake a aussi un gros rôle à jouer (jeu d’acteur et base des émotions! :stuck_out_tongue: ).
Et même si c’était le cas (il doit bien y avoir des possibilités de programme de deep fake), c’est pour moi l’architecte et le programmeur qui sont des artistes, dans le sens d’une volonté et d’une technique à la disposition de la diffusion d’une émotion…

1 « J'aime »

J’en connais un qui a des travaux à financer dans une de ses villas…

Les émotions ne sont que la résultante de nombreux phénomènes neurochimiques complexes.
Le cerveau n’est rien d’autre qu’un ordinateur organique dont le fonctionnement dans son intégralité nous échappe encore. Mais ce n’est qu’une question de temps avant que l’on puisse « virtualiser » un cerveau humain à partir d’électronique.

3 « J'aime »

il mets surtout du blé de coté pour sa famille

Après la musique, les peintures et autres arts, ce nouveau système est du pain béni pour les ayants-droits et proches qui feront passer à la caisse pour les prestations du défunt…

Je ne suis pas rassuré.

Il a un bon dentiste spécialiste des implants ?

Manifestement le côté légal est réglé puisque ça a déja été pratiqué pour Rogue One et Starwars et pirate des caraibes je crois.

pour le reste, c’est leur problème.
ça peut etre un gain de cout, mais c’est vraiment à eux de voir, c’est difficile à notre niveau d’en juger

On nage dans l’absurde. S’il est fini, qu’il laisse sa place à d’autres. Basta.
Faut plus parler d’art mais de performance technologique.

Une personne iconique/célèbre peut s’assurer une rente à vie voire posthume grâce à l’IA, intéressant comme concept.

1 « J'aime »

Quelle honte.