Commentaires : C'est un peu tard Jack ! L'ancien P.-D.G. de Twitter regrette d'avoir vendu à Elon Musk

Jack Dorsey, fondateur et ancien P.-D.G. de Twitter, ne semble pas vraiment convaincu par la gestion plus controversée du réseau social par Elon Musk.

1 « J'aime »

Rhoooo le gros faux-cul ^^
Il a touché des milliards (1 petit, ok) dans la vente et est prêt à lancer un concurrent pendant que Twitter s’écroule.
Un sacré rapace le gars, bien joué!

14 « J'aime »

Oui enfin, il regrette pas les quelques milliards du rachat.
C’est pas la même chose.

Au passage, on s’imagine bien que le petit mot d’amour « c’est le meilleur pour reprendre » est évidemment du bullshit marketing/commercial/bienveillant-de-façade et donc que ça n’a jamais rien valu.

Je sais pas pourquoi j’ai cliqué sur cet article… y’avait rien à en attendre. :expressionless:

2 « J'aime »

Evidemment, le politiquement correct, surtout celui auprès de la presse-pipi, veut qu’il ne faut pas dire du bien de Elon Musk. Alors le monsieur regrette en séchant ses larmes avec de bons gros dollars. Le foQ dans toute sa splendeur.

7 « J'aime »

Facile les regrets une fois l’argent en poche!

Jack ! L’ancien P.-D.G. de Twitter regrette d’avoir vendu à Elon Musk

Jack n’a pas vendu Twitter à Musk, il ne dirigeait plus TW (CEO=Parag Agrawal, CFO=Ned Segal, legal affairs and policy chief=Vijaya Gadde à l’époque), et n’était pas actionnaire majoritaire (2,4% seulement).

3 « J'aime »

Ce serait trop bon que l’ex patron de Twitter pique tous les clients de Twitter actuels…
Elon Musk se trouverait avec une coquille vide qu’il aurait acheté plusieurs milliards !
ou comment faire banqueroute !

I’m alright, Jack, keep your hands off of my stack
Comme diraient les Pink Floyd (Money)


« T’es mauvais Jack ! C’est la piquette, Jack ! »

2 « J'aime »

Pas la peine : grâce à Melon, les pertes financières de Twitter se sont accélérées. Il va s’en occuper tout seul comme un grand… con.
image

5 « J'aime »

Évidemment que Jack n’a pas vendu Twitter puisqu’il ne le possédait pas. Par contre, ce qui est vrai, c’est qu’il est hautement probable que cette déchetterie disparaisse d’ici deux ans.

S’il a de la chance et pour notre plus grand malheur, son nouveau réseau social Bluequelquechose pourrait le remplacer. Sinon, l’humanité ne s’en portera que mieux.

Ah mais Zut ! J’ai vu l’article trop tard !

Bravo. Merci.

Les pertes de Twitter sont surtout dues aux pertes post-Covid (meme si il y a effectivement eu une volonté de « cancel »). Tout le secteur de la technologie est concerné, d’où les licenciements massif un peu partout (Microsoft, Amazon, Facebook, Netflix…).

Les gens comme vous sont vraiment des moutons à suivre la pensée dominante qui est soudainement devenue anti-Musk parce qu’il est assez fou pour « nous » défendre contre la montée de l’extrémisme completement fou « woke » américain.

Je vous invite a regarder les « Twitter files » - et ne lisez pas uniquement les articles des agences de presses extremiste de gauche (vous n’y trouverez probablement rien)… Voici un a droite: What Elon Musk's Twitter Files have uncovered about the tech giant so far | Fox News - bien que ce soit fox news, le journaliste a qui Musk a confié les dossier n’est pas de droite.

Si non vous pouvez continuer à penser que vous avez raison (le mithe de la pillule bleu) et continuer à aimer haïr les gens qu’on vous dit de haïr…

3 « J'aime »

Non, aux annonceurs qui se sont barrés à cause de Melon.

Oh, nous sommes tombés sur un"sachant"…

Tient, un discours de f…o, come c’est bizarre.

Ceux qui ont été debunkés, et maintenant shadow banned par Melon himself? Non merci, je ne mange pas de merde.

10 « J'aime »

Nous
Vous
eux
ils
dangereux…
…etc

Tous les extrêmes sont dangereux. Et la liberté d’expression, poussée à l’extrême, ne fait pas exception.

Alors par contre, merci de m’autoriser (je m’inclus dans votre « vous » ) à penser ce que je veux. Très aimable.

4 « J'aime »

Surtout que la liberté d’expression n’est pas poussée à l’extrême sur Twitter. Elle n’est poussée à l’extrême que dans un sens, celui de Melon.

4 « J'aime »

Mais ou mais c’est bien sur, Musk a géré Twitter n’importe comment mais c’est pas sa faute, C’est sur que la montée de l’extrême droite américaine avec la régression du droit des femmes c’est mieux.

Retourne sur Qanon tu y serra plus a l’aise.

4 « J'aime »

On coche toutes les cases du bingo confu en un seul commentaire, bravo.
Faut aller prendre l’air un peu maintenant.

8 « J'aime »

Dès qu’un facho n’aime pas quelque chose c’est woke, il aime pas les brocolis « c’est woke », il aime pas l’avortement « c’est woke », ha non juste des décérébrés cathos et fachos qui préfèrent bobonne a la maison pour lui taper sur la gueule et bien sur ce sont les 1ers à critiquer l’Iran et ces Mollahs et pourtant si ils utilisaient l’objet situé entre leur deux oreilles ils remarqueraient que niveau idée c’est la même chose.

D’ailleurs ce sont les mêmes qui s’écrasent comme des larves devant leurs chefs au boulot, mais les premiers à taper sur leur femme quand ils rentrent du boulot, pas de coui.les.

D’ailleurs leurs idées voila ou elle ont la meilleure place : :toilet:

7 « J'aime »

Pour en revenir à l’article, je pense qu’il s’agit surtout d’une opération publicitaire pour mettre en avant Bluesky. Ces mecs là ne s’épanchent pas gratuitement sur un média public, tout ce qu’ils disent est calculé (enfin, sauf pour Elon Musk d’ailleurs), et là il s’agit surtout pour Jack Dorsey de dire « regardez, avec Bluesky, plus moyen pour un milliardaire narcissique de prendre le contrôle du réseau ». Il a juste compris que de toute façon, l’ère des réseaux centralisés, c’est terminé, ça a posé trop de problèmes et à terme c’est ingérable. Bluesky, de ce point de vue, est intéressant (les Nostr et autres Mastodon sont trop compliqués à prendre en main à l’heure actuelle pour le grand public).