Forum Clubic

Commentaires : Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie

Moyen de paiement le plus utilisé dans notre société, symbole de la finance et de la consommation de masse, objet on ne peut plus ancré dans la réalité, la carte de crédit nous vient pourtant, contre toute attente, de la fiction. Pour découvrir les origines de ce concept, nous embarquons auprès d’Edward Bellamy pour un retour vers le futur Cent ans après, en l’an 2000.

2 J'aime

Cent ans après ou l’An 2000 (1888)
Titre original: Looking Backward.
Auteur: Edward Bellamy (1850-1898) (48 ans)

Le Talon de fer (1908).
Titre original: The Iron Heel.
Auteur: Jack London (1876-1916) (40 ans)

Nouvelles de nulle part (1902)
Titre original: News from Nowhere
Auteur: William Morris (1834-1896) (62 ans)

« …Frank McNamara, son créateur, l’inventa après un épisode fâcheux qui le mena en garde à vue » ; le « businessman »…
Homme (femme) d’affaire : personne « honnête » qui vend un bien ou service 10, 100, 1000 fois sa réel valeur. Il fait des profits et ce pour le bien de tous.
:blush:

Bientôt il n’y aura plus de cartes ou autres gadgets car les humains n’hésiteront pas, suite à de belles propagandes, à utiliser les parties de leur corps pour payer ce qu’ils consomment.
Et ce n’est pas les pandémies qui empêcheront les humains de consommer puisque même les guerres ne peuvent le faire.

Les utopies demeureront ce qu’elles sont pour l’éternité tandis que les dystopies tendent de plus en plus vers le réel.
C’est tout à fait normal lorsqu’on parle d’une espèce très peu intelligente et qui jamais ne le deviendra plus. On confond technologie, brillance et intelligence. Ceux qui prétendent pouvoir mesurer cette dernière avec des test de QI ou autres « tests », croient aux technologies plus qu’à toutes les formes de vie existantes. Ceux-là même qui vénèrent les profits et le « privé ».

Tous les médias sont entre les mains de quelqu’un. Il est impossible que le « système », puisqu’il n’en a eu que toujours un portant différents noms, disparaisse un jour pour un « meilleur ». D’ailleurs si on demande à n’importe qui (+90%) sur cette planète, tous diront vivre au paradis. Qu’importe leur misère, leur éducation, leur salaire.
C’est que la propagande est le langage de programmation des cerveaux. Et elle a atteint des sommets inégalés maintenant.

Est-ce que se « soucier » de l’espèce humaine nous fait mourir jeune ?..
Si oui, pourquoi s’en soucier alors?..

Merci pour cet article bien intéressant pour ceux qui croit que le passé n’a jamais existé…

1 J'aime

Continuez à utiliser de la monnaie physique, ça ne fera pas le jeu de la finance et des banques.
Soyons libres !

1 J'aime

La Chine a des années d’avance. Presque tous les paiements se font par mobiles en scannant des codes QR ou par NFC. Plus besoin de trimballer de l’argent physique. On a un train de retard sur eux.

Oui et non, c’est surtout vrai dans les grandes villes là où se situe une grande majorité de jeune Chinois de classe moyenne à aisé. Le système WeChat Pay le plus populaire dans le pays y es omniprésent du métro au restaurant. Cependant une fois sortie des grandes villes et de la démonstration de modernisme de l’état chinois là la réalité es tout autre. ! Dire que la chine est en avance là-dessus, c’est en partie vrai, mais dans les grandes villes seulement dans la campagne qui représente une grande partie du pays au final ce système y es beaucoup plus marginalisé !

Une différence d’ailleurs qu’on ne retrouve pas en occident il n’y a pas autant d’écart de mode vie entre un Parisien et un français par exemple dans le Lot-et-Garonne. Là où en Chine on peut aisément passer de la vibrante Shanghai avec ses gratte-ciel à vous tordre le cou au petit village chinois qui vend encore des animaux en cage aux petite maison pittoresque qui tombe en ruine.!

2 J'aime

C’est quand la dernière fois que tu as mis les pieds en Chine? :rofl: J’imagine que ça fait longtemps. Premièrement, le système le plus utilisé pour les transactions n’est pas Wechat Pay mais Alipay. Deuxièmement, de nos jours, ce n’est pas juste les grandes villes, mais presque tous les gens utilisent Wechat/Alipay, même dans les second tier, third tier cities ou même fourth tier cities. Même les clochards ont des codes QR pour recevoir des paiements électroniques. À la limite il faudrait que tu ailles dans des villages éloignés bien loin dans des montagnes pour voir des gens qui n’utilise pas Wechat/Alipay, et encore.

Lors de la pandémie, même pour voyager entre ville, cela prenait un code QR (à l’échelle de la Chine)… Ils peuvent faire ça car pratiquement tout le monde à un téléphone mobile. D’ailleurs les forfaits mobiles sont bien moins chers.

Hormis cela, ils innovent. Le gouvernement utilise la reconnaissance faciale que ce soit pour payer les impôts graçe à une application mobile en associant le visage à la carte d,identité, et les compagnie comme Alipay ont déjà bien entamé le déploiement du paiement par reconnaissance faciale. Ceci est la une amélioration par rapport au code QR pour rendre le paiement encore plus simple et efficace. Mais bon, en France, on en est même pas encore à avoir le paiement mobile partout, donc on pourra peut-être espérer payer par reconnaissance faciale dans 10 ans si on est chanceux! En France, on aime les vieilles technologies. C’est comme à l’époque du Minitel vs Internet. On a eu un train de retard à prendre la vague de l’internet.

WeChat Pay est extrêmement populaire y comprit par la diaspora chinoise à l’étranger. Alipay est bien entendu présent partout en Chine, mais citer toutes les applications de paiement mobiles ne m’a pas paru pertinent. Un seul exemple suffit amplement ! Non, non tous les Chinois à travers le pays n’utilisent pas ses deux applications l

Quant à dire que même les tous sans-abris le font ça relève de la mauvaise foi sincèrement ! xD je te rappelle qu’un quart de la population vie sous le seuil de pauvreté en chine ( Ce seuil de pauvreté est défini comme un revenu inférieur à 2,30 dollars par jour ! ) Et ceux malgré la fin récent du plan de lutte contre la pauvreté prévu par Xi.

Oui le gouvernement chinois a mit en place des QR codes pour voyager a travers le pays comme dans les gares avec le fuxinghao alias le TGV chinois ainsi que dans les aéroports et grand axes autoroutiers mais pas partout non ! Quant au prix des données mobile, la France n’a pas à rougir des prix pratiqués quand on regarde de prés ceux des autres pays européens et occidentaux.
Ceci étant dit oui, les prix en Chine sont très abordables (Quand tu débarques avec tes euros oui ! Pour un Chinois, ça ne l’est pas forcément) , mais il y a toujours moins chers que la chine, je t’assure comme l’inde par exemple.

Quant à la reconnaissance faciale, c’est ton avis hein ! Mais Xi n’a pas fait ça pour moderniser le pays donc mettre ça sous le coup de l’impressionnante modernisation chinoise, c’est un raccourci que je n’aime pas trop ça lui sert surtout a la surveillance de masse ne l’oublions pas. Les Chinois ne l’ont pas adopté par soucis de faire mieux que le reste du monde non, on ne leur a pas donné le choix tous simplement !

1 J'aime

La reconnaissance faciale pour tout est une « innovation » qu’ils peuvent bien garder. Personnellement, je n’en veux pas de cette innovation.

3 J'aime

Je trouve ça étrange d’utiliser des gros mots comme ‹ invention › ou ‹ inspiration › pour des inventions qui coulent de source, la carte de crédit c’est comptes bancaires + réseaux communicants, une fois les deux réunis 99.999% de personnes réunis dans une salle inventeront la carte de crédit en 30 secondes.

@benben99 je me demandais, tu es payé au mois ou au commentaire ?

1 J'aime

Oui, je te comprend, tu te soucie de la vie privée, mais reste que c’est extrèmement pratique et que la société va s’en aller par là très probablement tout simplement parce que c’est pratique. C’est comme l’internet. Il y a 20 ans, tu aurais pu dire que tu vas éviter d’utiliser les services bancaires par internet car c’est risqué, mais sérieusement difficile de freiner l’innovation quand ca facilite la vie.

Même pas besoin de sortir ton téléphone ou ton portefeuille pour payer dans un commerce ou pour payer dans le bus par exemple… Dans d’autres contexte des utilisations sont l’ouverture d’une porte par reconnaissance facile à l’entrée d’un batiment. Beaucoup d’applications utiles.

Je ne m’attendais pas un commentaire plus intelligent de ta part.

1 J'aime

Le pratique nous perdra!! Fainéant que nous sommes. Pressés que nous sommes pour gagner quelques secondes.
Quand je vois l’essor exponentiel des fuites de données et de la cybercriminalité, la généralisation de la reconnaissances faciale n’est pas faite pour me rassurer.

1 J'aime

Oui, je suis d’accord. Le type moyen préfère donner ses données pour avoir des services gratuits ou gagner des secondes. Donc, c’est pourquoi je dis qu’on ne pourra freiner le déploiement de ça (pas seulement pour la Chine à mon avis).

Je suis malheureusement d’accord…snif snif…

1 J'aime

Ça c’est ton interprétation selon un certain prisme politique ou tu assumes que tout est fait par mauvaise intention. Mais quand tu vas acheter une bouteille d’eau avec la reconnaissance faciale ou tu paie ton ticket dans le bus, ca n’a pas nécessairement de lien avec de la surveillance de masse. Oui, le même système peut certainement servir à localiser des criminels (ce qui n’est d’ailleurs pas nécessairement mauvais en soi - il n’y a pas juste des criminels politiques je te rapelle) mais de là à dire que c’est la principale raison d’être du système de paiement par reconnaissance faciale, c’est exagéré. Même la décision d’associer la carte d’identité à des données biométrique est défendable selon une certaine perspective ou il y a des vols d’identités etc. Bref, tu peux délibérement voir cela comme étant un gros plan machiavélique et t’imaginer que le seul but est de contrôler les gens, mais dans la vie de tous les jours la reconnaissance faciale c,est pratique et bien des gens sont contents de l’utiliser si tu parles aux gens là bas.

Je plussoie à ce message. Beaucoup d’évolutions récentes liées à l’informatique peuvent aller dans un sens ou dans un autre. Bien utilisées ce sont des moyens de se simplifier la vie tout en limitant les gestes de personnes mal intentionnées. Mal utilisés ils peuvent être des moyens de contrôle des masses et des individus. Mais doit on pour autant s’en priver alors que cela revient à refuser les bénéfices du progrès ?
On en revient à l’exemple de l’homme de Néandertal et du feu. Aurait il du refuser de s’en servir sous prétexte que le feu est dangereux, qu’il brule la peau et qu’il est susceptible de se propager ? Aurait il du continuer à manger les aliments crus, à greloter la nuit et à rester à la merci des prédateurs nocturnes ?
Supprimer la monnaie physique c’est potentiellement faire disparaitre, ou du moins grandement complexifier, le travail au noir, les trafics en tous genre, les braquages de banques et de commerçants, l’évasion fiscale etc etc… Par contre il est exact que cela peut aussi être détourné à des fins de contrôle et qu’il faut veiller à ce que des organismes spécialisés type CNIL fassent bien leur travail. Mais de grâce ne sombrons pas dans la parano à chaque occasion.

2 J'aime

Article bien écrit et bien documenté. J’aime Clubic pour ça. Merci.

2 J'aime

Dans l’article que j’ai lu j’ai des chiffres différents

« la Chine compte encore 225 millions de pauvres (16 % de la population) relève la Banque mondiale, en appliquant un seuil de pauvreté à 5,50 dollars par jour. »

Je pense que ce n’est pas tant l’objet physique qui est important. C’est surtout que l’utopie visant à réduire les inégalités est réalisée, on va dire. Non pas forcément avec la carte bancaire en soit mais avec les crédits à la consommation : les prêts bancaires et les cartes de crédit vous donnant du gros cash remboursable tous les mois.

Super cet article qui fait le parallèle entre imaginaire et réalité actuelle.