Forum Clubic

Commentaires : BMW i Hydrogen Next : production prévue en 2022, mais pas de commercialisation à l'horizon

Le constructeur allemand maintient son plan pour la production d’une petite série de BMW X5 fonctionnant à l’aide d’une pile à hydrogène pour l’année prochaine, mais il n’envisage pas une commercialisation à ce stade.

1 J'aime

Il faut laisser le temps aux multinationales de s’accaparer toute l’eau sur Terre, c’est presque fait, et on aura de belle voiture à l’hydrogène. Et non le système public n’est pas suffisamment brillant pour inventer cela, comme pour tout d’ailleurs. Il faut le « privé » absolument et les profits.
Et les dépenses toute au public bien entendu. À quoi servirait-il sinon?

Investir dans l’eau va devenir de plus en plus « intéressant » pour ceux qui aiment l’argent.

T’inquiètes pas , le monde cupide et capitaliste a déjà la main mise sur l’eau depuis bien longtemps…

Il y a eu il y a quelque temps un reportage passé sur Arte édifiant sur le sujet.

1 J'aime

tu as vu la quantité d’eau disponible sur terre ? … c’est une blague ton commentaire. tu connais le cycle de l’eau ? …

Quelle connerie la voiture à hydrogène, c’est une électrique complète, mais avec une petite batterie, compliquée de la pile à hydrogène(qu’il faut remplacer), encombrée des bombonnes(avec date de péremption) et quasi orpheline des stations de recharges qui coûtent + 2M$ chacune.

Ajoutez les dangers d’explosion, et que tous les tuyaux et raccords coûtent très chers et doivent être remplacés régulièrement à cause de la petitesse de la molécule qui se faufile partout sous pression, et fait même écailler l’acier.

Non vraiment c’est une absurdité scientifique et économique, un mirage probablement mis en place par le Cartel pour nous faire attendre un peu plus, nous détourner de la solution évidente qui est une pure électrique avec suffisamment d’autonomie, et une production massive qui fera chuter les prix.

1 J'aime

Je me demandais au bout de combien de commentaires on aurait notre Tesla-fanboy de service mettre son petit grain de sel dont tout le monde se fout… :thinking:

Toujours les mêmes arguments totalement ringards.

Clair que la voiture à hydrogène c’est l’avenir ! Question de temps.

7 J'aime

Et avec des millions de batteries qui finiront enterrées et pollueront les sols pendant des dizaines et des dizaines d’années…

1 J'aime

On enterre aucune batterie. En Belgique elles sont recyclées à 96%. Il y a tellement de métaux précieux qu’il faudrait être idiot pour les enterrer. Les batteries de voitures thermiques sont rachetées 15€ pièce par les ferrailleurs, c’est que ça doit leurs rapporter beaucoup plus en les recyclants.

4 J'aime

L’hydrogène pour produire de l’électricité est un procédé decouvert il y a plus de 150 ans et le rendement plafonne à 50%. C’est a peine plus que le diesel ou l’essence. A moins d’une révolution technologique ou physique, autant continuer à rouler a l’essence.

1 J'aime

Lol! Ça fait plus de 30 ans qu’on se la passe celle-là : « L’hydrogène c’est l’énergie du futur… et ça le sera toujours… »

1 J'aime

LOL comme tu dis, c’est ce qui s’appelle prendre ses désirs pour la réalité.

T’inquiète donc pas pour E. Musk, il aura toujours Space-X ! :grin:

Et ton électricité pour charger toutes tes batteries Li-ion neuves, tu la produis comment? Et ton électricité pour alimenter toutes tes bornes de recharge, tu la produis comment? Et l’énergie pour recycler les vieilles batteries, tu la trouves où? Comme tu dis, les lois de la physique !

D’autre part le rendement d’un moteur électrique d’un VE à hydrogène est le même que celui d’un VE n’ayant que des batteries. Le but de la PAC c’est de produire de l’électricité via le véhicule lui-même.

Depuis quand les voitures à essence n’émettent que de l’eau?

1 J'aime

Vous avez un gisement d’hydrogène dans votre jardin ? Le rendement se calcule sur toute la chaine de production. L’hydrogène est poussé par les compagnies pétrolières car produit à 95 % a partir de gaz naturel, d’hydrocarbure ou de charbon. Donc il faut de l’électricité pour extraire les matières premièresl, les transporter et les transformer en hydrogène. C’est un non sens total de remplacer les stations essences par des stations hydrogène pour un gain marginal. Vous ne faites que déplacer la pollution tout comme la voiture à batteries rechargeables. L’avantage de rendement restera toujours en faveur de la batterie rechargeable à moins d’une découverte sur l’hydrogène.

Les VE à batteries seules ne vont pas forcément disparaître mais elles resteront limitées aux centres urbains où l’autonomie n’est pas forcément un problème et où il est souvent plus facile de brancher un VE.

D’autre part la mobilité humaine dans son ensemble ainsi que la lutte contre le réchauffement climatique ne tourne pas uniquement autour d’une question de rendement. En effet le rendement se calcule sur toute la chaîne de production, ce qui inclut aussi les centrales à charbon produisant de l’électricité pour le réseau permettant d’alimenter les bornes pour VE à batteries. Je précise que le nucléaire n’est pas considéré comme une énergie renouvelable.

L’avantage du poids restera toujours en faveur de la PAC (notamment pour l’aviation), ainsi que celui de l’autonomie et du temps de recharge par hydrogène. En effet je n’ai pas de gisement d’hydrogène dans mon jardin mais cela ne veut pas dire qu’il n’en n’existe pas ailleurs.

De toutes façons, il n’y aura jamais assez de lithium sur terre pour espérer un jour avoir 100% du parc automobile mondial avec des VE n’ayant que des batteries, une réelle autonomie de 500 km minimum, quelque soit la saison ou le type de route (pas celle annoncée par les constructeurs automobile) et avec un temps de recharge décent qui n’immobilise pas le véhicule pendant des heures. Bien sûr que les batteries on peut les recycler, mais ça ne sera jamais pour refaire des nouvelles batteries avec ce que l’on aura pu récupérer, et le lithium sur Terre n’est pas inépuisable. Mettre des tonnes de batteries dans un avion électrique ne me paraît pas très cohérent, et le kérosène pollue ! Alors bien sûr, une auto et un avion ça fait 2, mais comme je l’ai dit, tout n’est pas une question de rendement.

1 J'aime

Désolé, vous `êtes victime de la désinformation pétrolière. La voiture à explosion pollue 100 fois plus au total que l’électrique.
« le volume de carburant brûlé représente 300 à 400 fois la quantité de matière perdue lors de la fabrication d’une batterie de VÉ. »

Toujours le même discours et les même liens, c’est fatigant …

3 J'aime

belle étude qui ne démontre rien du tout…sans aucun chiffre comme toujours…

tu t’es d’ailleurs trompé dans tes délires d’ayatollah: la voiture électrique pollue 1 000 000 (et pas seulement 100, quel manque d’ambition) de fois moins qu’un vt selon mon étude personnelle.

la réalité reconnue à peu près partout, c’est un rapport qui oscille entre 2 et 3, bien sur.

Moi je suis en faveur de l’hydrogène !

*pas de batterie ultra polluante et à l’espérance de vie reduite
*moins d’exploitation des terres rares (je sais qu’après pour les piles à combustible il faut du platine mais bon)
*hydrogène = réservoir à remplir = rapidité
*si l’autonomie est faible, on conserve au moins le modèle des stations services où faire le plein en 5min même si c’est tous les 400km.
*pas besoin de revisiter tout le réseau électrique ! Parce que personne ne pense que si chaque citoyen avait une voiture electrique et qu’il venait à la recharger le soir et bien le réseau électrique cramerait littéralement !

=> le rendement de production de l’hydrogène est pourri ? Oui c’est vrai.
Mais à partir du moment où il est produit à partir d’énergie renouvelable: la question ne pose plus !
Du soleil et du vent on en a à l’infini. Donc si il faut 2h de pour produire l’équivalent en énergie d’une recharge qui nécessite 1h d’ensoleillement, au final c’est quoi le problème…?

3 J'aime

Ah bon ? il ne fait jamais nuit chez toi, jamais de nuages ni de journées entières pluvieuses ? jamais de journées sans vent non plus ? tu vis dans un endroit magnifique alors, c’est plutôt rare

S’il existait une source d’énergie avec un meilleur rendement que les hydrocarbures ça ferait longtemps qu’on y serait tous passé. La priorité n’est pas le rendement mais ce qu’on renvoie dans l’air.

Dans un cycle simplifié eau + électricité => H2 => pile à combustible => électricité, tu peux respirer tranquille. Ce n’est pas la même chanson avec les hydrocarbures.

« Le rendement », « ça coûte cher », « c’est un non sens économique », etc. Si on fait le bilan de ce que nous coûte l’exploitation des hydrocarbures (humainement, écologiquement et au final économiquement), à moyen et long terme, je ne suis pas sûr que ce soit si « rentable ».

3 J'aime