Forum Clubic

Commentaires : Blue Origin dévoile l'identité de l'un des passagers du vol du 20 juillet... et il a 18 ans

Plus que 4 jours à attendre pour les futurs passagers du premier vol spatial de Blue Origin, et l’intégralité de l’équipage est enfin connue !

1 J'aime

Clubic: Et vous, que faisiez-vous à 18 ans?

Je bossais vendredi-samedi-dimanche toutes les semaines pour gagner 600€ par mois en tant qu’étudiant, à la vidéothèque.

J’aurais eu besoin de 3888 ans pour me payer ce voyage

8 J'aime

Clubic: Et vous, que faisiez-vous à 18 ans ?

Effectivement, la performance révèle plutôt de bonnes décisions et la pleine santé. Cependant certains nobles choix engendrent une humble condition voir des sacrifices. Ainsi, comparer sa performance à celle de cet enfant n’est pas édifiant.
De mon point de vue, l’effondrement de nos institutions et de l’écologie montre que l’élitisme ou l’industrialisation sont très très limités. Cheers

J’étais employé d’un garage automobile 20h/semaine pour payer mon diplôme d’ingénieur. Et c’était COOL, voir plus qu’une journée dans la fusée de Jeff Bezos.

2 J'aime

Superbe cadeau d’un père à son fils!

Cette expérience à son age va certainement lui permettre d’avoir un point de vue plus mature sur le monde. Je suis persuadé que ce que ce gamin en retirera sera personnellement bien plus enrichissant que le prix du billet.

A 18ans, je commençais des études de commerce et j’étais caissier dans un fast food.

1 J'aime

Quand on naît avec une cuillère en argent euh en or dans la bouche et un père plein aux as qui n’aurait même pas eu l’idée d’offrir ce billet à l’un de ses employés. Alors que ce sont bien eux en fin de compte qui lui ont permis d’enchérir…

Le fils remerciera-t-il les employés ou son riche papa ?

3 J'aime

Je suis pas sûr de la pertinence du et nous à 18 ans.
Le gars à juste la chance d’avoir un père plein aux as qui lui paye le billet.

Je sortais du Bac et j’embrayé sur les études supérieures et premier boulot d’été, sans parler de l’impossibilité de suivre la carrière que je souhaité vraiment et d’aller vers le pilotage car pas de moyen financier suffisant

@Cynian90 Message supprimé pour hors sujet.

A 18 ans et 1 jour: Permis Moto !

Perso, je ne sais pas si j’aurais les coucougnettes d’inaugurer un vol spatial…

Ça se saurait si une entreprise pouvait fonctionner sans son patron, qui a généralement investi son argent et souvent ses soirées et week-end. Logique qu’une prise de risque amène des retours.

Il n’a donc personne à remercier à part son père (dont on ne sait pas s’il a une politique sociale développée, donc impossible de dire si c’est un patron correct ou pas vis à vis de ses employés).

Et pour revenir aux témoignages, j’ai travaillé au rayon électroménager / hiFi dans un supermarché pour me payer un PC. De très bons souvenirs

4 J'aime

18 ans et déjà plus la notion de la valeur de l’argent

3 J'aime

Comparé à de nombreuses population dans le monde, même celui qui a le SMIC en France peut être vu comme quelqu’un qui est né avec une cuillère en argent dans la bouche…

3 J'aime

Tout ce déballage de pognon en quantités ahurissantes juste pour assurer le divertissement de quelques riches, ça devient indécent.

3 J'aime

Je ne vois aucun rapport mais bon… Si cela vous fait plaisir…

Des entreprises fonctionnent sans P-DG mais sur un modèle basé sur le collectif on appelle cela l’Holacratie (vient d’Acratie une des formes de l’Anarchie). Aux US, nombre d’entreprises fonctionnent sur ce modèle.

Quant au gentil patron qui a tout investi dans son entreprise, ses économies, ses WE, ses vacances, ses biens et sa femme tant qu’on y est, c’est le monde des bisounours et c’est certainement une petite minorité. Ah ce sont les médias qui le disent… Alors c’est que c’est vrai…

Souvent l’investissement de départ reste minime, le financement participatif et les banques, quant le projet est viable, font le reste. Ah oui à l’étranger bien sûr. En France monter une entreprise reste une galère sans nom mais dès que vous avez payé l’URSSAF, tout va bien, pour l’état… Quoiqu’avec le financement participatif cela à l’air d’être moins galère à condition d’être crédible…

2 J'aime

Je vous ai mis un 'J’aime" car je n’ai jamais autant ri… Relativiser cela vous dit peut-être quelque chose…

Le smicar français est même né avec les couverts complets en argent dans la bouche, comparé à l’ouvrier vietnamien ou tchèque…

1 J'aime

Encore un qui ne vois l’entreprise qu’au travers du CAC 40… T’en parleras aux 750.000 artisans pour voir s’ils sont aux 35h, juste pour déconner. Et profites-en pour demander le temps et l’argent consacré à faire tourner leur boîte.

1 J'aime

Hors sujet… On lit avant d’apporter une critique qui ne traite pas du sujet…

On parle d’un patron qui a pu enchérir à plus de vingt millions de dollars avec ses petites économies. On ne parle pas de l’artisan boucher ou du plombier du quartier qui fait travailler ses deux employés…

Tu ne sais plus ce que tu as écris ? Tiens je t’aide : « c’est le monde des bisounours et c’est certainement une petite minorité ».

Tu parles du gentil patron en général, assume.

Ce que je veux dire c’est qu’il y en a beaucoup qui critiquent les riches alors qu’ils ne se rendent pas compte à quel point ils sont riches comparés à d’autres.

Je n’ai pas eu « la chance » de naître dans une famille assez aidée pour m’offrir un ticket de transport en commun à plusieurs millions pour l’espace. Est-ce que j’envie ceux qui ont cette possibilité: non. Je me rends compte de la chance que j’ai déjà comparé à des milliards d’autres.e

Que de passions pour un billet, certes, très cher, mais un laisser passer pour un truc que nos petits enfants pourront peut être faire pour leurs vacances si l’on se débrouille correctement d’ici la (je reconnais qu’il y a du boulot).

Votre environnement à la naissance, on appelle cela la providence. Vous ne l’avez pas provoqué, vous n’avez aucun contrôle dessus, contrairement au destin, qui va, lui, résulter de vos choix (et donc de la somme des sacrifices qui vont avec).

Ce jeune homme a donc la providence pour lui, tant mieux ! Espérons que cette expérience et son destin entraineront une meilleure providence pour les siens ou les autres plus tard.

L’entreprenariat est libre dans notre pays. J’invite donc ceux qui pensent que c’est simple à essayer. J’en ai quelques uns dans ma famille et ce que j’observe, c’est que la réussite passe par un travail acharné. J’ai un oncle qui a pu prendre sa « retraite » avant 60 ans en tant qu’artisan. Mais cela lui a coûté presque tous ses week end et une absence totale de congés pendant plus de 15 ans. J’ai un peu travaillé avec lui quand j’avais 18 ans et j’ai très vite compris pourquoi son activité tournait. Même en étant le plus jeune, impossible de suivre le rythme sans tirer la langue.

Et puis certains ont simplement plus de chances que d’autres, il faut savoir l’accepter.

1 J'aime