Forum Clubic

Commentaires : Bientôt un tanker électrique doté d'une énorme batterie de 3,5 MWh

Un consortium d’entreprises japonaises conçoit actuellement un énorme pétrolier électrique. Ce monstrueux navire long de 62 mètres, présenté comme le « premier tanker électrique zéro émission au monde, alimenté par des batteries lithium-ion de grande capacité », doit être inauguré en mars 2022. Il embarque une énorme batterie de 3,5 MWh.

Mais lol… un pétrolier écologique… on aura tout vu !

5 J'aime

C’est clair que c’est pour le moins paradoxale.
Pourtant, ce genre de navire fait beaucoup de petits parcours autour des ports, donc cela ajoute pas mal à la pollution urbaine. Les polluants des bateaux autre que le CO2 (il faut aussi se dire que les cargos sont de TRES loin les plus efficaces dans leur rapport poids transporté/pollution) sont moins problématiques en haute mer (ils n’ont pas un impact global et durable).

2 J'aime

Ces passages m’ont fait tiquer : « Ce monstrueux navire long de 62 mètres, » « Ce mastodonte aura un tonnage de 499 tonnes et une capacité d’environ 1 300 m³. »
Comparé à un supertanker en service tel que le Olympia Spirit (ce n’est même pas le plus grand des supertankers), qui fait 362 m de long, un tonnage de 406 256 t, une capacité de 499 062 m³, ce tanker électrique fait plutôt figure de moustique que de monstre.

11 J'aime

Une chance que le lithium soit abondant sur Terre et qu’il suffit de se pencher pour le prendre. Nul besoin de traitements chimiques ou d’autres industriels.
Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (1972)

2 J'aime

Il faut arréter de fabriquer et transporter a 10000 km

4 J'aime

Ça sera sympa quand un de ces trucs va couler : en plus d’une marée noire on aura aussi les batteries bien polluantes qui se dégraderont lentement dans l’océan. Le deuxième effet kiss cool…

9 J'aime

À 62m de long et 500 tonnes, on peut pas franchement qualifier ça de mastodonte ou de bateau monstrueux, surtout pour un pétrolier… Les pétroliers dépassent régulièrement les 200m et les 50 000 tonnes… Par exemple, le tristement célèbre Amoco Cadiz, c’était 330m et 110 000 tonnes…

Ce bateau est au transport maritime ce que le Kangoo ZE est au fret routier…

7 J'aime

Idéallement il faudrait des hybrides, qui soient capable d’être 100% sur batterie à moins de X miles des côtes et en thermique le reste du temps.
Le tout électrique comme celui-ci n’ira pas bien loin… (en plus d’avoir une capacité de fret très limité) :/.

Encore une fausse bonne idée écolo pilotée par le nouveau lobby green tech…
Ce qu’oublie évidemment de mentionner l’article c’est que pour atteindre la capacité moyenne d’un tanker pollueur, il faudrait près de 400 de ces tankers électriques!
Donc encore des tonnes de déchets à gérer… sans compter encore plus de destruction de sols pour y extraire les minerais qui composeront ces énormes batteries.
Non, tout ca n’est que du business court-termiste sous un verni de bonne conscience écolo.
En attendant les projets ITER qui sont certainement l’avenir pour répondre à nos besoins énergétiques grandissant, et qui seront capable de restituer 10x plus d’énergie qu’il en faut pour les faire fonctionner, il est d’abord nécessaire de changer de paradigme économique et de développer une production locale et normalisée écologiquement.
Tout l’inverse de ce qui se fait actuellement en gros : Made in Chiiinaaa!

1 J'aime

… alors que l’essence qui coule dans nos réservoir vient du puit Bio du village voisin.

2 J'aime

Oui, c’est un peu paradoxal un peu contradictoire même autant dire inutile.

C’est déjà des hybrides pour quasiment tous les nouveaux navires, et souvent plus au fioul lourd. Mais effectivement, juste une « petite » batterie pour la navigation portuaire serait peut-être intéressant…
Pour ce type de navire, on peut le comparer à une citadine, il ne fait que de cours trajets fréquents, peut-être que l’électrification totale a du sens, même si la batterie est énorme…

2 J'aime

Pour un électrique, c’est un gros truc.
Et il ne fait pas la même chose que les pétroliers tels que tu sembles les imaginer, c’est un ravitailleur, pas un navire au long cours!

1 J'aime

Des batteries au lithium de 3,5 Mega-Wh ? Si ça pète ça fera comme un champignon nucléaire de 3,5 Mega-Tonnes qui se verra même de l’espace, de quoi volatiliser le malheureux cargo

C’est vrais que le pétrole n’est absolument pas polluant par son extraction, son transport, son raffinage et son utilisation… :smiley: C’est justement sur le cycle total qu’un véhicule électrique est mieux qu’un thermique, le véhicue en lui même n’est effectivement pas « écolo ». De plus il n’est pas dit dans l’article quel type de stockage d’énergie est utilisée.
Et petite info intéressante: il y a bien plus de lithium que de pétrole sur terre! :stuck_out_tongue:

2 J'aime

Oui oui, je sais que pour un électrique c’est un gros truc. Je critiquais juste le cpoté un peu « sensationaliste » de l’article qui abuse de superlatifs tout en parlant de pétrolier, alors que comparé aux pétroliers classiques, ce bateau (qui effectivement n’est pas amené à faire la même chose que les pétroliers classiques) et absolument ridicule.

1 J'aime

Qu’est ce qui te permet de dire que c’est une fausse bonne idée? J’ai quelques connaissances sur le sujet (je travaille actuellement pour une industrie polluante et je fais des études entre autres de réduction d’impact) et je n’ai aucun moyen de savoir si c’est bien ou pas avec ce qu’il y a dans l’article…
Pour le reste, je suis d’accord avec toi.

1 J'aime

Mais non voyons, l’extraction du pétrole ce n’est pas polluant, y a qu’à se pencher pour en ramasser sur certaines plages :rofl:

Et on peut également rappeler que même si on parle de batteries lithium, le lithium n’en est qu’un composant largement minoritaire. Il faut environ 120 g de lithium par kWh, donc par exemple pour la batterie de ce bateau, il y a seulement 400 kg de lithium.

Je ne pense pas que cela sera pire qu’un carburant… La composition d’une batterie n’est que peu toxique, les éléments existent tous à l’état naturel en petite quantité dans l’océan. Par contre le pétrol ou le fioul causent pas mal de dégâts, heureusement relativement limités en superficie et en durée (une vingtaine d’années).
La question mériterait d^'être étudiée!

1 J'aime