Forum Clubic

Commentaires : Aux USA, les Tesla Model 3 et Y abandonnent le radar pour se fier uniquement à leur "vision" (page 2)

Rien que ne puisses faire aussi une IA, on reste dans du « basique ».

Les ingénieurs de Tesla savent visiblement très bien que garder le radar est préférable, puisqu’ils le laissent sur les modèles les plus haut de gamme… Y a pas besoin d’être un expert pour comprendre que si les radars sont enlevés uniquement sur l’entrée de gamme, c’est qu’ils sont retirés pour des questions de coût, pas parce qu’il ne sont plus utiles… S’ils n’étaient plus du tout utiles, ils seraient retirés de toute la gamme.

Alors peut-être que le nouveau système est aussi performant, ou même meilleur, sans radar que l’ancien avec (mais ça ne peut être qu’une moyenne, il y a forcément des cas où la vision seule est moins efficace), mais si les radars sont maintenus en haut de gamme, c’est que le nouveau système sait aussi en tirer parti pour être encore plus efficace.

1 J'aime

:slight_smile:
On confronte nos points de vue pour essayer de comprendre, c’est tout. Je n’ai vu personne affirmé autre chose que « c’est osé » ou « pourquoi pas », pas d’affirmation définitive de pseudo-spécialiste à grand coup de « bons sens » (qui d’ailleurs est toujours le meilleur indice de non compétence)!

Les ingénieurs Tesla, soit ils suivent les volontés de Musk, soit ils sont virés…

Ils n’ont clairement pas leur mot à dire, ici c’est seulement pour des économies. Et Musk cache le fait que les voitures « bas de gamme » auront moins de fonctionnalités, il enrobe cela avec des promesses de meilleures performances dans un futur qu’on ne connait pas… comme d’hab.

Comme d hab, on voit que du négatif alors que ce serait profitable a tous de pouvoir obtenir une voiture autonome uniquement avec des caméras.

C est très bien qu ils essayent et qu en plus on puisse en profiter en bêta.

Savoir s’il c est réalisable ou non, ne relève des compétences de personnes sur ce forum.
Par contre faut quand même avouer que M. Musk ne tente pas des trucs par hasard et il n est pas devin.
C est aussi possible qu il se trompe, sans que ce ne soit voué a l échec.

1 J'aime

Ben oui, génial de mettre sur les routes un engin de 2 tonnes piloté par un logiciel en version beta…

3 J'aime

Ce qui est surtout interpellant, c’est que si l’histoire concernait n’importe quoi d’autre que Tesla/Musk, il y aurait déjà eu une levée de boucliers pour protester contre le fait d’imposer aux acheteurs d’être des bêta testeurs. ^^

1 J'aime

La question du coût seulement me semble bien facile et naïve.

On parle d’une bagnole qui commence à 30 000 ou 40 000 je ne sais plus.
Le radar en achat de gros ça doit pas valoir grand chose.
Par contre l’effet sur l’image de la société d’économiser même supposons 50 balles aura des répercussions énorme.

1 J'aime

« Par contre faut quand même avouer que M. Musk ne tente pas des trucs par hasard et il n est pas devin. »
Bah si… il a des idées comme tout le monde, des idées de merdes, de bonnes idées, la différence? son porte-monnaie et ses fans.

C’est le seul à croire qu’il peut faire une voiture autonome sans lidar, il n’est pas ingénieur, son équipe n’avance quasiment pas depuis 4 ans.
Son idée que l’IA résoudra tous les problèmes est stupide, car cette IA là n’existe pas et n’existera pas avant des dizaines d’années (pas moi qui le dit, mais des spécialistes de l’IA).
Mais il n’assumera pas ses erreurs et continuera, pour vendre, de faire croire à ses clients qu’ils auront bientôt une voiture autonome… alors qu’il y a un monde entre du niveau 2/3 (ce que c’est actuellement) et le niveau 5.

2 J'aime

Je ne suis pas près de laisser le volant à un ordinateur de bord, surtout pas alors qu’on en est encore à décider quel type de capteur va déterminer si vous vivez ou mourez. J’aime les nouvelles technologies mais j’aime encore plus ma vie.
Et oui, je sais qu’on est sensé rester attentif à la route même avec l’auto-pilot mais en est on vraiment capable, surtout sur un long trajet.

1 J'aime

De plus en plus négatif.
Il a fabriqué les voitures qui font partie des plus sûre au monde en grande partie grâce aux caméras.
La grande majorité des acheteurs de Tesla n’achètent pas les capacités autonome. ils gardent juste l’option de base AutoPilote qui maintient la voiture entre les lignes et a le régulateur adaptatif.
Etre bêta testeur de cette technologie est dangereux? Va falloir arrêter d’utiliser une voiture.
Au contraire pour la sécurité ces technologies risquent de devenir obligatoire chez tous les constructeurs bientôt.
En tout cas c’est un excellent menteur parce que même après plusieurs années d’utilisation de ces véhicules on ne se rend même pas compte qu’il ne serait pas si bien.
Alors que le groupe Volkswagen qui ne ment jamais à des clients déçus alors que ce ne serait pas justifié…

1 J'aime

Ah mais si il est ingénieur, un des meilleurs, et il a la faculté rare de pouvoir accompagner tous ses ingénieurs jusqu’aux plus fins détails pour aider à résoudre les problèmes. Elon Musk a été décrit par un de ses ingénieurs sénior comme un aspirateur à connaissances…
Tu n’y connais rien et à te lire, tu ne sors que du négatif et tu en inventes. Tu crois vraiment que c’est un mec ordinaire qui réussi tout ce qu’il touche par chance?!? Faut vraiment être de mauvaise foi et/ou ignorant. Il y a même une de ses biographies(intéressante d’ailleurs) qui a pour titre : « L’Ingénieur ».

Le problème du radar est qu’il est trop flou et trop lent, ses données viennent souvent contredire et ralentir toute la programmation qui on le sait, doit se faire instantanément sur la récolte massive de données et la voiture doit réagir à la fraction de seconde.

Non ce n’est pas intuitif de se passer de radar dans certaines circonstances, mais les humains ont toujours conduit avec deux yeux, tout le système routier et affichage est basé sur la vision uniquement.

Les Tesla ont 8 yeux et 12 oreilles, en plus de leur cervelle qui évolue sans cesse à pas de géant.
Il y a aussi DOJO qui entrera en fonction très bientôt, un des plus puissant super-calculateur au monde, conçu exprès pour le FSD par Tesla, en renfort aux NNP.

N’oubliez pas que la flotte accumule les circonstances de milliards de km, et que chaque Tesla a en mémoire des milliers de situations qu’aucun conducteur normal ne rencontrera jamais de toute sa vie, et sait déjà interpréter, extrapoler et réagir.

L’IA automobile en est encore à ses balbutiements, apprendre à marcher(rouler) c’est long, mais contrairement aux humains, lorsqu’elle y parviendra totalement, elle ne sera indéfectible, jamais distraite, ne va pas texter ou regarder une jolie femme, ne sera jamais fatiguée… bref, elle sera largement supérieure à n’importe quel humain. C’est ce qui est visé par Tesla, une avancée énorme dans l’informatique et l’Intelligence artificielle.

Les Modèles S/X viennent tout juste de recevoir une mise à jour hardware la plus importante à date. Nul doute que l’approche pure vision y sera aussi intégré, graduellement. Il n’y a pas de programmation différente de FSD pour tel ou tel modèle, ce serait contre-productif et stupide.
@MattS32 Ton argument de sauver des frais sur les Model 3/Y est totalement gratuit et irresponsable. « Tesla also noted that all new Model S and Model X vehicles, along with vehicles built for markets outside of North America, will still be equipped with radar. It will continue to ship vehicles with radar-supported Autopilot until the company believes it is appropriate to shift to Tesla Vision. »
Donc on va faire la preuve que ça marche sur le marché domestique avant de faire la transition
pour tous les nouveaux véhicules pour le monde entier.

C’est par soucis de simplicité et de vitesse d’exécution que la pure vision est favorisée, et au final, d’efficacité et de sécurité accrues.

En tant que fanboy, t’aurai au moins pu avoir la décence de lire son CV…
Musk n’a aucun diplôme d’ingénieur !!! Lui-même ne se considère pas ingénieur! Va falloir vous le répéter combien de fois?
Il a officiellement un niveau bac+2 en physique-économie et un diplôme en administration (niveau bac)!

Wikipédia n’est pas d’accord :
" né le 28 juin 1971 à Pretoria (Afrique du Sud), est un ingénieur, entrepreneur, chef d’entreprise"

Si tu me traites de fanboy est-ce que c’est pour t’en sortir en attaquant le messager ?
Les étiquettes et les diplômes n’ont rien à voir avec le génie. Dois-je te remémorer le nombre de génies qui n’ont jamais eu de diplômes officiels ?

" En 1992, il quitte le Canada pour les États-Unis et intègre l’université de Pennsylvanie pour y étudier la physique et l’économie, finançant ses cours grâce à une bourse. Il y étudie trois ans, recevant un diplôme de premier cycle après ses deux premières années, et y reste une année de plus pour terminer une majeure en physique et faire de son diplôme de premier cycle un « Joint honours degree (en) ». En 1995, il reçoit une bourse pour poursuivre un doctorat en physique énergétique à l’université Stanford. Cependant, il prend rapidement conscience du développement d’Internet à l’époque et va, à peine deux jours après la confirmation de son admission, suspendre la préparation de son programme pour lancer sa société."

Il dit des diplômes que ce ne sont que des attestations qu’on a été capable de faire les travaux et de se soumettre à l’autorité. Il dit aussi clairement et souvent que les diplômes ne sont pas requis pour travailler pour lui, car on n’a pas besoin de diplôme pour apprendre.

Mais d’après ce que je crois comprendre de votre culture en France, le diplôme a une grande importance aux yeux de plusieurs.
En réalité, bien que souhaitable, ça n’est pas en soi un gage de motivation, ni de créativité.

C’est la première chose qu’il dit de lui lorsqu’il se décrit. Il construisait ses fusées avec ses cousins à l’âge de 15 ans. Il a tellement bizounné avec la science appliquée qu’il se dit surpris d’avoir encore ses 10 doigts !

Donc tu confirmes, il n’a aucun diplôme d’ingénieur, ni même qui s’en rapproche.

Et avec le BAC+2, j’étais gentil, officiellement, son diplôme de premier degré, c’est niveau bac chez nous.

Il est plus autodidacte qu’ingénieur, mais c’est moins cool comme titre…

Ingénieur autodidacte, entre autres. Ça n’est pas le diplôme qui fait le génie, mais puisque tu obsèdes sur la possession de diplôme, voici un article bien de chez vous :

https://medium.com/@Albainmaz/reussir-sans-diplôme-101-personnes-qui-lont-fait-d93d7b9a62e0

Il n’a certes jamais obtenu de diplôme d’ingénieur.

Par contre ses diplômes de Bachelor of Science (BS) in economics from the Wharton School et Bachelor of Arts (BA) degree in physics from UPenn School of Arts and Sciences sont des diplômes bac+4, correspondant à nos maîtrises universitaires; et certainement pas à notre baccalauréat!

Il a aussi deux Doctorats honoris causa (non étudiés, délivrés à titre honorifique) de design de l’Art Center College of Design et d’ingénierie aérospatiale de l’université de Surrey

1 J'aime

Je ne remet pas en cause le génie ou l’intelligence… mais non on ne peut pas appeler ingénieur une personne sans ce diplôme!

1 J'aime

Le terme ingénieur est souvent utilisé assez librement, surtout en informatique avec les postes de software engineers. Même en France on peut faire un boulot d’ingé sans être ingé diplômé. Wiki

En France, le métier d’ingénieur est une profession non réglementée. L’usage du titre d’ingénieur et l’accès à la profession sont libres ; cependant le titre d’« ingénieur diplômé » est réglementé … un titre d’ingénieur diplômé par un établissement d’enseignement supérieur … soumise à l’agrément de la Commission des titres d’ingénieur (CTI)

La formule complète « Ingénieur diplômé » est un titre, délivré sur diplôme en France.

EDIT - par contre c’est plus réglementé au Canada et aux USA :

The foundational qualifications of an engineer typically include a four-year bachelor’s degree in an engineering discipline, or in some jurisdictions, a master’s degree in an engineering discipline plus four to six years of peer-reviewed professional practice (culminating in a project report or thesis) and passage of engineering board examinations.

1 J'aime