Forum Clubic

Commentaires : Ariane 5 : gloire et déclin du lanceur lourd européen

Avec Ariane 4
, l’Europe avait fini par s’imposer comme le leader incontesté de l’accès à l’orbite géostationnaire. Mais avant même le premier vol de ce lanceur mythique, son successeur Ariane 5 était déjà dans les tuyaux. Le but ? Transporter encore plus de charges pour moins cher, et permettre à l’Europe de disposer de sa propre navette et de sa propre station spatiale.

3 J'aime

Ariane 6 n’est même pas encore sortie qu’elle est déjà obsolète par rapport à la vieille Falcon 9. L’Europe toujours à la traine… et les français toujours bon qu’à râler :smiley:

2 J'aime

Je ne pense pas qu’Ariane 6 soit fondamentalement obsolète parce qu’avec sa modularité et sa capacité de lancer un grand nombre de satellites sur des orbites différentes, elle va très certainement trouver rapidement un marché, même si évidemment, la concurrence est très rude aujourd’hui.
Je pense que de toute façon, Ariane 6 aura une longévité moindre que les fusées qui l’ont précédé parce qu’actuellement le groupe travaille d’ors et déjà sur une fusée réutilisable.
Il vaut mieux espérer qu’ils avancent vite parce qu’effectivement SpaceX a une sacrée longueur d’avance sur tout le monde dans ce domaine. Mais l’expérience d’ArianeGroup ne date pas d’hier, alors on peut espérer qu’ils s’en sortent, si et seulement si les tensions politiques et les divergences de vues entre pays membres du groupe ne les paralysent pas.
Et pour en revenir à SpaceX (et Tesla), autant que je sache la plus grosse erreur que peut commettre un industriel concurrent, c’est de sous estimer Elon Musk. Oui il est fantasque, oui il annonce toujours des delais fantaisistes, oui il est à fond dans la com bien souvent excessive et provocatrice, mais ses réalisations passées ont prouvé que derrière tout cela, il n’y avait pas que du vent.

1 J'aime

Vous noterez qu’un nombre important de messages ont été supprimés.

Il me semble quand-même que le sujet de l’article est Ariane V …
Or la quasi-totalité des messages postés concernait un énième débat sur Space X.

Merci de respecter les auteurs en évitant de détourner les sujets de cette manière.
Je vous rappelle qu’il existe une section « Et à part ça » sur le forum dans laquelle vous pouvez créer un sujet pour par exemple y débattre de la Falcon 9 ou autre création de la « Musk International Compagny ».

3 J'aime

La section se trouve ici :

2 J'aime

travaillant dans le spatial, la seule chose qui peut sauver Ariane c’est le module de mise a poste du satellite (meme en orbite Geo) qui permet de faire un LEOP en quelques jour au lieu de plusieurs mois (pour un satellite a propulsion electrique).
sans cela… Ariane… c’est mort avant de naitre

…dit-il en râlant…

C’est drôle, les couillons qui se plaignent que les Français râlent sont-eux même en train de râler :grin:

Donc on doit parler du déclin d’Ariane 5 sans évoquer l’une des principales raisons de celle-ci, qui est SpaceX ?

1 J'aime

Et dans la news c’est écrit « Dès 2014, la Falcon 9 de SpaceX va donc passer devant Ariane 5, à la fois en nombre de lancements et en nombre de satellites déployés »

1 J'aime

Ariane 5G… TOUT est lié… :yum:

C’est effectivement très autoritaire de bloquer toute discussion sur SpaceX alors que SpaceX est en bonne partie responsable du « déclin d’Ariane5 ».Edité: Hors Sujet …

Bon sinon, pour revenir sur le terme de déclin d’Ariane 5 rappelons quand meme que ce lanceur à 26 ans et est de conception des années 85/95. Donc disons que Ariane 5 est avant tout un lanceur qui arrivait en fin de vie. Et par malchance pour l’Europe cela coincidait avec l’arrivée d’une compagnie dont on a visiblement pas le droit de parler dans ce sujet. La question ne devrait pas porter sur Ariane 5 qui a bien rempli son role durant sa carrière mais sur la pertinence d’Ariane 6, qui finalement est plutot une Ariane 5 v2 vu qu’elle en reprend énormément d’éléments et de concepts. Aurait il fallu un lanceur réutilisable, difficile à dire vu que les agences gouvernementales sont trop longues à développer un nouveau lanceur et vu qu’à ce jour aucune preuve n’a été apporté sur le modèle économique de la réutilisation, surtout pour ne faire que 4 à 6 vols max par an, la réutilisatio na un atout principale sur la forte cadence de tir. N’oublions pas que Arianespace possède également la VEGA et bientot la VEGA-C pour les charges plus petites, sans oublier le partenariat avec le Soyouz.
Donc n’oublions pas qu’Ariane 5 a fait une très belle carrière, historiquement longue et couronné de succès. Mais en 30 ans le marché ayant fortement évolué il était logique de changer de concept pour s’adapter.

Disons que sur les 20 premiers commentaires, il n’y en a aucun qui ne parlait que d’Arianne et que de SpaceX on est passé à Musk, les tunnels, les tuiles solaires etc…

Ariane 6 ! La situation sera toujours très difficile quoi qui l’arrive car se focaliser sur le lanceur n’a pas de sens, si on ne regarde pas la complexité de la prise de décision ( vive l’UE à plusieurs et les discussions interminable tout en affrontant les USA qui font du 100 % Américain et la Chine qui fait du 100 % Chinois ! )

Il faut aborder aussi les nouveaux sites de lancement, n’a t’on pas vu dernièrement l’Allemagne indiquer vouloir se doter d’une plateforme en mer du Nord ? !

Quid de la complexité administrative sur le complexe de Kourou ? Quid du transport maritime en condition spatial qui est tout sauf compétitif ?

En meme temps les Etats Unis, qui portent bien leur nom, c’est 52 états. Les budgets de la NASa passent par le congrès et le sénat.

'est juste pour des micro lanceurs

Parce qu’aux USA ca te parait moins complexe ? regarde les difficultés que SpaceX a avec la FAA au Texas.

Ou comment répondre totalement à côté ! Tout les états américain ont un patriotisme direct et une idéologie forte avec la NASA, en europe beaucoup d’état se foutent complètement du programme spatial type pays de l’est ou pays nordique !
Les budgets alloué au spatial montre aussi clairement le manque de volonté politique ! NASA budget 2021, un peu plus de 23 milliards de $, et l’UE à peine 7 milliards et sur cinq ans …

On reste toujours dans la méconnaissance du sujet la plus totale ! La viabilité d’Ariane Group repose sur l’utilisation exclusive de VEGA et Ariane 6, hors les micros lanceurs vont avoir une concurrence énorme et faire fondre la rentabilité.
Comme le rappel " Hugo Lisoir " sur sa chaine Youtube avec une vidéo datant du 30 septembre 2021 " Le NEW SPACE s’attaque aux LANCEURS LOURDS ", hors l’EU est un truc ou règne la libre concurrence donc il va falloir affronter la concurrence interne mais aussi externe …

Toujours dans la méconnaissance ! Un SpaceX en France est totalement impossible, rien que pour construire une boca chica bis cela demanderait des années d’autorisation, de passer le principe de précaution !
Les difficultés avec la FAA de Space X ne sont absolument rien contre une mer… bien Française comme le principe de précaution !

Quand au vol des fusée en lui même, peut être qu’après 10-15 ans de procédure, le site pourrait voir partir sa 1 ere fusée ! Et la concurrence Sino-Russo-Américano en sera ou ? Sans parler de l’Inde …

Détrompes toi, il y a des états (représenté par leurs sénateurs) qui se fiche du spatial et d’autres qui sont beaucoup plus impliqué parce qu’ils ont des industries (et doncc des emplois) directement lié au spatial. C’est connu, la NASA doit souvent se battre pour avoir ses budget et ils ont souvent été revu à la baisse meme si la tendance s’inverse. N’oublie pas que l’arret du programme Apollo après Apollo17 c’est une volonté politique, les sénateurs et le congrès trouvaient que ça coutait trop cher.

Ah tu regardes Hugo Lisoir donc tu es un expoert … lol. Moi ça fait 30 ans que je suis passionné du spatial, je n’ai pas attendu Youtube.
Les micro lanceur, je ne vois pas ocmment ils vont faire concurrence avec les lanceurs lourds. T’es au courant qu’un lanceur lourd c’est plus de 20 tonnes environ en LEO, ce sont souvent de gros sat de 5 à 6 tonnes. Tes micro lanceurs ils sont loin de faire le job. Ils ont leur marché, grand marché certes mais à faible revenu ce qui oblige de faire des lanceurs peu couteux. Et le cas de la F9 montre que les gros lanceurs vont etre de gros rivales aux micro lanceurs en pouvant lancer plus d’une centaine de micro sat en orbite en un seul vol ou en intégrant certains micro sat dans les vols commerciaux de gros sat.

Les défaitistes comme toi disaient la meme chose avant l’arrivée d’Ariane, qu’on était incapable de faire un lanceur qui concurencerait les américain. Et on a réussit. Idem avec Airbus.
On a les sites, la Guyane, on peut aussi utiliser des sites en mer, totuc e qu’il manque en France ce sont des investisseurs passionnés par le spatial. Ce qui bloque chez nous ce n’est pas les règlementations, il y en a autant aux USA (la FAA n’est pas un saint), ce qui nous manque ce sont des multimilliardaires passionnés. tu noteras qu’on en as beaucoup moins en europe et surtout qu’ils ne sont pas intéressé par l’espace et la technologie. Informatique, haute technologie, semi conducteur, smartphone, on a quoi ? rien. On n’arrive meme pas à se faire un Amazon européen parce que aucun de nos génie ne veut aller dans ces branches. Nos multi milliardaires préfèrent investir dans la cosmétique, le vin, l’immobilier, le tourisme.

2 J'aime

L’Europe a besoin d’un lanceur lourd, ne serait-ce que pour ses satellites géostationnaires météorologiques (un des rares domaine d’application pour lesquels les européens sont unanimes). Certes, comme expliqué dans l’article, Ariane 5 c’est du covoiturage, ce qui entraine des contraintes, mais cela reste largement compétitif. Space X vient de facturer 150 M$ pour un satellite géostationnaire de seulement 2,8t (Geos-U). A voir quel sera le dV, mais s’il est toujours de 2200 m/s pour le Falcon Heavy (contre 1500 m/s pour Ariane qui facturerait dans les 130 millions), la comparaison est très largement en faveur du vieux lanceur du vieux continent… Un doute ? Et bien, observez le marché des gros satellites géostationnaires de ces dernières années (celui ouvert à la concurrence international - pas celui que les américains se réservent), et faites vous votre propre opinion !

Non, évidemment.
Mais, il y a une sacrée différence entre « évoquer » Space X et détourner le sujet et n’avoir une discussion que là-dessus en passant par les autres sociétés de Musk, dont Hyperloop.

1 J'aime

Surtout que les Russes était clairement battus et qu’il n’y avait plus besoin de mettre autant d’argent !

En gros une Neutron de Rocket Lab ou une Zhuque-2 de Landspace …

C’était bien avant le principe de précaution …

LOL, la seule innovation digne de ce nom ne s’est jamais appelé via Airbus mais via un partenariat Franco-Anglais et cela s’appelait Concorde !

" Ce qui bloque chez nous ce n’est pas les règlementations, il y en a autant aux USA "

Ah ! Safran tu connais ? Le journal " Le Parisien " dans son édition du 13 mars 2019 titrait :

Lourdeurs administratives : le coup de gueule de Safran pour réussir à ouvrir des usines en France

Vouloir créer des usines et des emplois en France peut devenir un vrai casse-tête même quand on est l’un des fleurons de l’industrie française. Le 27 février, en marge de la présentation des résultats financiers du groupe, Philippe Petitcolin, le directeur de Safran n’avait pas mâché ses mots. « Ce n’est pas facile d’ouvrir une usine en France », lançait-il en ajoutant : « Il faut en avoir envie ! Et s’armer de patience ! La solution de facilité, c’est d’aller s’installer hors de France. Rien n’est fait pour aider l’industriel à investir en France.