Forum Clubic

Commentaires : Apple : Tim Cook, 10 ans après, est-ce toujours la "révolution"?

Cela fait déjà une décennie que l’ancien directeur opérationnel a succédé à Steve Jobs. C’est l’occasion pour nous de revenir sur les changements discrets mais importants qu’a apporté Tim Cook au sein d’Apple.

2 J'aime

C’était une phrase fétiche de Jobs et l’article se demande si justement elle est toujours d’actualité 12 ans après sa mort et la réponse est non. Jobs était « l’homme des nouveautés » et Cook est « l’homme d’entreprise ». Résultat, Apple n’a jamais été aussi bien portant même s’il n’est plus aussi innovant.

10 J'aime

Est-ce qu’on doit vraiment mentionner qu’il est gai comme un accomplissement?

11 J'aime

Jobs doit se retourner dans sa tombe. Maintenant les révolutions sont sur Android (écrans pliables, charge ultra-rapide, caméra sous l’écran sans encoche, etc.). Ils ont quelques années de retards sur plusieurs choses.

5 J'aime

Que signifie au juste ce message ?

1 J'aime

C’est pourtant simple. L’article parle des accomplissements de Tim Cook et compare avec Steve Jobs, et l’article mentionne qu’il est gai. Il a bien le droit d’être gai, mais je pense que son orientation sexuelle ne devrait pas faire parti de ses accomplissements. Est-ce que c’est vraiment nécessaire de savoir avec qui il couche? Ca va faire des meilleurs produits? Non. Ce n’est pas pertinent.

Pour le reste, l’article fait plutôt une bonne analyse. Le débacle du homepod est en effet un échec. Jobs aurait certainement fait mieux.

7 J'aime

Ça tombe bien, parce que son orientation sexuelle ne fait pas partie des ses accomplissements, et ce n’est pas ce que dit l’article. Par contre, il est notable qu’il ne cherche pas à cacher son homosexualité et qu’il puisse en parler sans que cela pose problème ou choque, chose qui aurait été quasiment impossible il n’y a pas si longtemps.
Et cela, l’article le relève et c’est justifié.

3 J'aime

Les innovations sont chez certaines marques haut de gamme, principalement Samsung et Xiaomi. Androïd n’a pas grand chose à voir avec le coté innovant. De plus les « innovation » en ce moment sont plus des « évolutions » selon moi. C’est très bien et il faut l’encourager bien sur mais il y a longtemps qu’on a pas vu quelque chose de vraiment nouveau. Pour moi la dernière vrai innovation en date, qu’on l’aime ou qu’on l’aime pas, c’est le faceID d’Apple justement.

Il y a quelques temps il y a eu un article sur Lisa Su et quelqu’un a soulevé l’idée que le fait que ce soit une femme faisait que sa réussite était encore plus remarquable. Cela se voulait un compliment maladroitement exprimé mais il a été expliqué à la personne que ce n’était pas pertinent que ce soit une femme ou un homme.
Il en va de même avec l’orientation sexuelle de Tim Cook. Le fait qu’il soit gay n’ajoute ni n’enlève rien à sa réussite. En fait je ne vois même pas pourquoi on en parle.

2 J'aime

« Si découvrir que le PDG d’Apple est gay peut aider quelqu’un à s’accepter comme il ou elle est, permettre à quelqu’un de se sentir moins seul, ou donner envie aux gens de lutter pour l’égalité, alors ça vaut bien la peine que je sacrifie ma vie privée »

Préciser son orientation sexuelle peut avoir deux intérêts:

  • vu le côté « conservateur » de beaucoup de monde sur le sujet, il a pu galérer de nombreuses fois dans sa vie et avoir eu plus d’embûches que ceux qui ne sont pas gays. Ou en tout cas des embûches différentes. Un peu comme le fait d’être une femme dans certains milieux par exemple.

  • comme il le dit lui-même, cela peut aider certains ou certaines de voir qu’un gay peut atteindre un tel poste.

A partir du moment où il a évoqué lui-même et publiquement cet aspect de sa vie, pour les raisons qu’il a énumérées, je ne trouve pas qu’il soit choquant/problématique d’en parler dans un article comme celui-ci.

1 J'aime

J’admire Steve Jobs.

D’abord il a été viré de sa propre entreprise. Alors ça, je ne comprends pas !
Bon, ensuite il fonde NeXT, et produit un ordinateur avec un système d’exploitation précurseur de Mac OS X.
Puis on le rappelle pour reprendre les rennes de sa propre entreprise.

Et là, MacOS X naquit et ‹ que la lumière soit et elle apparut ›. :slight_smile:

Malheureusement il nous a quitté et Tim Cook a pris la relève.
Mais je ne suis personne pour juger les autres encore moins des gens importants.

Longue vie à Apple ! :slight_smile:


Message écrit sur un MacBook Air M1.

1 J'aime

Ils ont créé des usages, des produits, des interfaces, des fonctionnalités, des ergonomies, des services uniques et révolutionnaires.
Alors certe, la concurrence et a énormément plagié/copié Apple mais Apple s’est un peu inspiré (de bonne guerre et de pas grand chose) de la concurrence.

Oui

Le FaceID existait déjà sur smartphone avant d’arriver chez Apple (cf. des appareils comme le Lumia 950) et sur PC depuis des lustres… Donc ce n’est certainement pas une innovation d’Apple.

Par contre ils sont les seuls à encore l’imposer en pleine pandémie quand on est encore nombreux sur terre à porter des masques ^^ Le tactile sous écran à beaucoup plus d’avenir à mon sens, même si les deux technos pourraient être éventuellement complémentaires pour satisfaire un maximum d’utilisateurs.

Je trouve que Tim Cook est fort.

Tout d’abord parce que succéder à Steve Jobs a du être certainement une épreuve.

Ensuite parce qu’au moins lui ne se comporte pas comme un abruti malgré sa position, là où Jobs était apparemment un tyran.

Enfin parce que mine de rien :

  • Apple a eu d’autres succès hardware à la fois pour se diversifier et se démarquer : le carton des earpods et de la watch, le processeur M1 qui a mis une grosse claque à la concurrence

  • l’iPad à tourné le dos aux errements de Steve Jobs (l’interface initiale similaire à celle de l’iPhone et qui ne tirait pas profit de la taille d’écran des iPad était un gros échec qui a cantonné l’iPad en assistant de MacBook, et l’arrivée du stylet)

  • les services ont explosé et continuent de développer l’écosystème Apple pour des utilisateurs toujours plus captifs. La carte bancaire est évidente puisque le téléphone va la remplacer, ce n’est qu’un premier pas…

Bref je n’aime toujours pas le positionnement élitiste et souvent méprisant d’Apple et de nombre de ses fans. Mais 10 ans plus tard il est toujours là et il réussit brillamment sa mission de développer Apple pour assurer l’avenir de ce géant. Malgré les bides de Siri ou du HomePod, malgré l’absence de Mac tactiles et hybrides, ils ont de quoi s’en remettre :wink:

6 J'aime

Je parle du faceID qui permet de payer, d’ouvrir son application bancaire, d’acheter de nouvelles applications, pas uniquement d’activer son téléphone. Je peux me tromper mais il me semble qu’Apple a été le premier à proposer cela.

C’est même pire que ça. C’est lui même qui a embauché le mec qui a fini par le remplacer à la tête d’Apple. Chose qui a été votée par son conseil d’administration. Et c’est toujours cela qui se passe dans les boites ou le PDG créateur de la boîte ne possède pas plus de 50% des droits de votes, car les administrateurs finiront toujours par trouver un gars plus expérimenté qui , selon eux, pourra mieux développer et faire réussir l’entreprise, d’un point de vue financier.

Ensuite, on ne la pas simplement “rappelé “, mais Apple a décidé de racheter NEXT à la fois pour acheter NEXTstep car c’était l’os le plus avancé pour en doter les futurs mac, mais aussi pour faire revenir steve et lui redonner le poste de pdg, car Apple était au bord du gouffre et de déposer le bilan, car Apple n’était plus qu’un fabricant de “clone d’ordinateurs personnels” et quils avaient de plus en plus de mal à rivaliser avec les PC pour justifier la différence de prix.

Le vrai génie de jobs, d’un point de vue strictement résultat financier, c’est la création de l’iPhone, car à lui seul, ili représente la moitié de tous les revenus annuels d’Apple, et cela depuis des années. Cela a même jeté le doute sur le futur d’Apple à un moment donné, car c’était tellement gigantesque que les analystes faisait des warnings sur le cours de bourse d’Apple, en prétextant que si jamais les ventes des iPhones commençaient à flancher, les revenus d’Apple pourrait alors s’effondrer en pente descendante. Mais en réalité, à quelques rares exceptions, Apple surprend son monde et réussit encore et toujours à augmenter son chiffre d’affaire de vente d’iPhone, et cette année encore, ils ont réalisé un nouveau profit historique qui surpasse celui de l’an dernier.

Les gens ont beau dire que l’iPhone est dépassé , que ceci ou que cela. Il ne reste que l’iPhone est le premier au monde. Alors qui se trompe ? Les centaines de millions de personnes qui possèdent et achètent un iPhone ? Ou bien ceux qui se plaisent à critiquer Apple, à chaque fois, à la moindre occasion.

2 J'aime

Le soucis dans l’histoire, c’est que la situation des deux hommes est très différente. A l’époque je Jobs les iphones se vendaient par millions sur une années, aujourd’hui on tourne à quoi ? 120 millions par ans ? Dans le premier cas, il est plus facile d’intégrer des technologies peu répandues qui ne peuvent être produites en quantité monstrueuses. Dans le second cas, il faut pouvoir avoir suffisamment de composants pour répondre à la demande, ce qui exclu les technologies naissantes. Sans parler du fait qu’il faut impérativement qu’elles soient suffisamment matures, fiables et performantes pour éviter de se retrouver avec un avalanche sur le coin de la tête avec un nouveau « gate » venant juste du fait que la technologie est encore balbutiante.

Suffit de voir comment la concurrence « plus innovante qu’apple » fonctionne. Le gros de leurs ventes se fait sur des modèles d’entré/milieu de gamme intégrant des technologies éprouvées dont la fabrication est maîtrisée, et à coté de ça ils sortent des « proto », qui sont vendu très cher et de ce fait ils savent que la demande va être limitée, car de toute façon la production est limitée (ce qui permet entre autre de faire le buzz sur l’attente incroyable du produit auquel le constructeur « ne s’attendait pas »).

Apple ne produisant pas de modèle bas de gamme et faisant le gros de sa vente sur le modèle principal, il n’ont pas la possibilité de se reposer sur l’entrée de gamme et de limiter drastiquement la vente du haut de gamme.

2 J'aime

Quand on sait qu’il y a 4 fois plus de personnes dans le monde qui achètent un téléphone d’une autre marque qu’Apple, est-ce qu’eux se trompent ?
Samsung est le premier fabricant mondial de téléphones portables depuis plus de 10 ans, et vend nettement plus d’appareils qu’Apple. C’est donc la preuve que les appareils Samsung sont meilleurs qu’Apple, c’est ça ?

1 J'aime

Non, juste que Samsung et Apple sont deux bonnes boites avec de bons produits l’une comme l’autre. Chacun a ses raisons de préférer l’une par rapport à l’autre et personne n’a fondamentalement tort.
Par contre je ne m’arrêterai pas au nombre de téléphone vendus pour juger de l’adoption d’une marque par rapport à une autre. Samsung vend aussi des téléphone d’entrée de gamme ou orientés pros, avec ses séries A, M et Note. Cela fait monter le nombre d’appareil vendus et c’est tout à fait bien pensé mais est ce que cela fait passer la CA de Samsung pour les ventes de téléphones au dessus de celui d’Apple ?

1 J'aime