Forum Clubic

Commentaires : Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats (page 3)

Pourtant certains construisent des carrières de haut vol dans l’administration (privée comme publique) comme ça !

« Si il était si fabuleux tout le monde en aurait déjà. » => ??? Ce n’est pas un argument. Par contre, les benchmark et les tests qui comparent les performance entre deux app si

Ecoute. Ca dépend d’où tu pars :wink:
Mais pour 95% des gens, s’ils veulent réussir un. truc, il faut le chercher.

Ah on y arrive.
Des applis, il y en a de toute sorte, pour des usages divers et variés et à des volumes d’usage également très différents.

Bref un M1 c’est très joli oui ça a de nombreux avantages.
Pour une tablette, un notebook c’est clairement un très bon choix et une claque sur ce segment mais sur les autres non il n’est pas (ou pas forcément) intéressant.

1 J'aime

Bref, tu reconnais qu’il met une claque (Donc qu’il mets à l’amende à la concurrence) et tu me fais tenir des propos que je n’ai meme pas sous entendu (J’ai jamais dit qu’il couvrait 100% des besoins, ce n’est pas un appareil pour les gamers).
Le fait est qu’Apple est le premier a sortir un CPU ARM grand public qui concurrence l’arch X86, avec pour le coup un gros gain en batterie et des perfs qui frolent ce qui se fait de mieux dans les laptops (En benchmark ET en usage réel). Après on peut continuer à pérorer sur ce qu’il ne fait pas assez bien. Moi à ta place, je regarderai plutot ce que compe faire Apple et les milliards dont ils disposent. Il y a peu de doute qu’ils arrivent à combler tous les usages avec leur CPU d’ici quelques années.
La question est plutot : Est ce qu’intel sera réagir ? Et ça on verra.

Ca ne concurrence pas du tout le x86.
Mais bon bon…

Mac va remplacer tout les CPU intel par ça. Ca represente une grosse perte pour Intel. Les autres commences à suivre et proposer des laptops Windows sur ARM.
NVIDIA a racheté ARM pour à terme proposer leur propre solution CPU/GPU.
Je connais pas l’avenir, mais tu te voiles la face. Aujourd’hui si on peut parler de concurrence.

Oui oui je me voile la face… Alors mon entreprise est à l’agonie :slight_smile:

A quel moment on arrive de mon propos à ta conclusion. N’importe quoi.

Une grosse perte ? D’autres la banque UBS, Apple représente 2% à 3% du chiffre d’affaires annuel d’Intel. Donc ça va aller, hein, ils vont s’en sortir. :blush:
La perte la plus ennuyante pour Intel, c’est au niveau de son image. Mais ça, ça date de bien avant qu’Apple décide d’équiper sa gamme d’ordinateurs de processeurs ARM. Ça fait des années que cette architecture progresse rapidement et qu’Intel est mise sous pression car elle ne peut rivaliser (avec l’évolution, en absolu elle rivalise encore sans trop de souci).
Mais dans tous les cas, la décision de la Pomme ne va en rien rabattre les cartes. Les pourcentages de personnes achetant un Mac ou une machine Windows ne vont presque pas évoluer, tout simplement parce que c’est le système d’exploitation qui fait toute la différence.
Si le monde Windows commence massivement à basculer sur de l’ARM, alors là oui Intel devra se faire beaucoup de mouron.

Bah ça représente pas rien pour autant. Je sais pas d’où tu sorts tes 2 ou 3% (Que je ne remet pas en cause), mais les mac book c’est 10 % du marché. Intel va perdre des centaines de millions dans l’affaire, en plus d’avoir un concurrent en plus.

« Si le monde Windows commence massivement à basculer sur de l’ARM, alors là oui Intel devra se faire beaucoup de mouron. » => Bah, c’est exactement la possible conséquence à terme. On peut aussi imaginer que si Apple propose des appareils très performants pour moins chers (C’est le cas avec les puce M1), ils peuvent gagner beaucoup en part de marché.
Quand tu dis que ça ne va rien rabattre du tout. Tu poses une affirmation. Sauf qu’elle est certainement fausse. Quelques mois après, il y a déjà des conséquences visibles. Bien sur l’avenir n’est pas écrit et reste imprévisible.

D’un article du Wall Street Journal qui, comme je le disais, cite un analyste d’UBS :

Et toi, d’où sors-tu ce chiffre ?

Oui. Possible. Ça n’a absolument rien de certain. Il y a des milliards de machines tournant avec des logiciels x86. À court ou moyen terme, il est très peu probable qu’il y ait une transition massive vers de l’ARM. Pour ce qui est du long terme, personnellement je ne me risquerai pas à faire des prévisions.

Ah oui ? Et qu’en est-il de tous les logiciels et services qui tournent sur Windows et pas sur macOS aujourd’hui ?

Ils sont pas aussi nombreux qu’à une époque (à part dans le gaming).
Ecoute, tu peux t’amuser à argumenter dans tous les sens, cela étant dit, je pense que quand tu dis : « Oui. Possible . Ça n’a absolument rien de certain. » => Tu me fais apparement tenir des propos que je n’ai pas.
Ca résume toute l’incompréhension. Je n’ai AUCUNE certitude. Ca reste un coup de pied dans la mare, parce qu’en vingt ans, jamais l’archi X86 n’avait été remise en cause. Sauf que je n’affirme rien de l’avenir. Reste que c’est de plus en plus possible.

OK. Mais tu as dit ci-dessus :

Intel va perdre des centaines de millions dans l’affaire.

Donc ça non plus ce n’est pas une certitude ? Car ça semble drôlement affirmatif…
Tu ne m’as d’ailleurs pas répondu sur la source de ce montant.

J’avoue volontier que c’est un chiffre sorti du chapeau et ça n’a gère d’importance, il y a une perte (20 millions de mac vendu quand meme cette année, c’est pas rien. Meme en partant du principe que le CPU sera à dix euros, chiffre surréaliste et bien en dessous à mon avis, on serait déjà à 200 millions de CA théorique). Elle est peut etre plus faible que je l’ai supposé (Quoique dans ton article, il s’agit de l’avis d’un analyste, donc aussi à prendre des pincettes et j’imagine que le CA d’intel c’est des centaines de milliards, la flemme de chercher plus de sources, mais ça se trouve en quelques secondes sur google), mais c’est pas réellement mon propos, qui est que OUI, le fait que des puces ARM puissent concurrencer des CPU intel, c’est un danger pour intel. Tu peux tordre ça dans tous les sens, ça restera vrai :slight_smile:

Le but n’est pas de « tordre ça dans tous les sens », simplement de rester réaliste et nuancé.

Oui, les processeurs ARM peuvent à long terme représenter un danger pour Intel. Il y a deux concepts importants dans cette phase : le conditionnel et la temporalité.

Par contre, non, le passage d’Apple vers des processeurs ARM n’est pas « une grosse perte » pour Intel.

Je pense etre totalement nuancé, meme quand je dis qu’intel a beaucoup à perdre dans l’affaire et qu’ils ont interet à réagir.
Et si ton argumentation consiste à tordre les choses, en sous entendant que mes propos ne seraient pas nuancé, alors que je le repete je n’affirme rien (Et si c’est l’impression que j’ai donné, ce n’était pas mon volonté). Intel perd un client, ça reste une perte à terme d’environ 20 millions de CPU vendu par an. Que ce soit une grosse perte ou une juste une épine dans le pied, ça n’a jamais été mon sujet. Je le repete et tu as bien compris que mon propos était le danger d’une concurrence nouvelle possible, pas la vente de CPU intel à Apple. Si Apple prétend pouvoir remplacer tous leurs appareils en deux ans, j’ai tendance à les croire. Et si dans deux ans, ils ont réussi cela, c’est pas déconnant d’imaginer que les concurrent vont vouloir suivre. En quelques années, ça « peut » etre plié. Reste à savoir si pour toi quelques années, c’est du long terme, pas pour moi. Mais on est dans de l’**** de mouche de toute manière. Sur ce, j’ai fait le tour de ce débat en boucle :stuck_out_tongue:

Je ne comprends pas pourquoi tu t’obstines à exclure Windows de l’équation, alors que ça fait tout la différence.
Les concurrents ne pourront pas, même s’ils le veulent, suivre, si tout l’éco-système Windows ne suit pas. Or, à l’heure actuelle, il ne suit pas. Et il n’y a pas d’indication comme quoi cela va changer à court terme.