Commentaires : Anne-Lise Richard (Peugeot) : "L'ajout de l'électrique améliore le plaisir de conduire"

Résolument décidée à se positionner comme un acteur de poids sur le secteur de l’électrique, la marque Peugeot a rendu une copie très propre à ce sujet lors du salon automobile de Genève.

J’en suis persuadé madame. La hate du jouet nerveux et silencieux à piles est un délire que nous avons tous depuis tout petit :slight_smile: Bravo, vous faites partie du même panier. Une … Peugeot … 208 … >>A PARTIR<< de 300 EUROS par mois : Sans moi.

et toujours pas de prix…

Pourquoi doit on s’attendre à de l’innovation chez peugeot alors qu’ils ne conçoivent plus rien !?
Les concepteurs sont les équipementiers qui font du R&D à partir du moment où c’est financé. Les PSA / Renault ne sont plus que des intégrateurs / assembleurs.

Posez vous la simple question, quel constructeur automobile aujourd’hui fait du vrai R&D automobile pour lui même ? Je ne parle d’un R&D d’industrialisation des chaînes d’assemblage mais d’un R&D qui réfléchit à ce qu’on met comme sujet dans les chaînes d’assemblage (le contenu pas le comment)

@tnz:c 'est un peu vrai: la voiture de demain c est juste un moteur électrique intégré dans roues
un stockage d’énergie( batterie ou hydrogène) et un convertisseur le reste c est pièces qu ils fabriqueront pour moins cher dans le tiers monde (chine inde)( sauf si on robotise à 100%)
les plus values dans la mobilité de demain qui feront des couilles en or aux boites qui les maitrisent c est les ia qui géreront le trafique routier apple na pas tort de laisser tomber les smartphones pour la création de tel service

Elle ne sort qu’en fin d’année donc c’est un peu logique

En tout cas, peugeot c’est pas pour moi, je ne supporte pas leur tableau de bord surélevé et les petits volants à la façon karting.

“L’ajout de l’électrique améliore le plaisir de conduire” merci de cet énorme fou rire. On va emmener la dame dans une 309 GTi16 ou dans une 104 ZS2 un peu prépa, elle verra ce que c’est le vrai plaisir de conduire ^^

l’electrique et la conduite autonome ça c’est le plaisir de conduire… ou pas !

Nan mais sans déconner elle nous raconte des histoires à dormir dehors

Oui, certains aiment quand ça fait vroum vroum, et d’autres aiment la sérénité et le calme.

et quand vous aurez une voiture électrique, rajoutez une taxe supplémentaire sur votre facture d’électricité !

Un vrai Crachoir

@TNZ Comme dans beaucoup de domaines: en informatique la plupart des marques ne font “que” de l’assemblage de composants créés par d’autres société par exemple.
Leur but est ensuite d’arriver à avoir une offre intéressante au niveau qualité/prix. Ce qui peut aussi faire la différence c’est le service qu’ils proposent aussi.

@LedragonNantais et @mokocchi> Pour moi le plaisir de conduire n’est pas dans la vitesse ni dans l’odeur de l’essence (là j’ai du mal à comprendre comment on peut aimer ça), mais dans le fait de me déplacer simplement, en silence et confortablement. Et là dessus pour le peu que j’ai essayé de voitures 100% électrique c’est quand même pas mal.

Comme dans tout, il y a des fournisseurs, même ton PC ton portable et autres.
Dans un Iphone il n’y à quasi voir aucun composants pur apple.

Bref encore pour dénigrer les choses quand on a jamais bossé dans l’industrie.
Renault , PSA développent leurs bases comme d’autres constructeurs et c’est déjà bien complexe, ensuite le superstructure (interne ou avec des societé de presta),… Develloppe les moteurs thermiques (tiens Mercedes achète les renault c’est bizarre, car Mercedes ne sait pas ne faire pas cher et fiable).

Et il y a des service de r&d dans toutes boites, mais il y a des fournisseurs qui peuvent passer des années sur 1 pièces particulières a mettre plus d’argent et de temps dessus, donc autant prendre ce qu’ils font et le font bien.

Le plaisir de conduire, c’est aussi savoir conduire , savoir prendre des courbes, gérer toutes trajectoire, anticiper les mouvements de terrain. Ensuite en ville avec un feu rouge tous les 30 m, pas de plaisir autre qu’une voiture silencieux moteurs fiables et pas de prise de tête.
Pas de complexe de masculinité a combler, donc pas besoin d’appuyer sur une pédale au feu rouge pour me faire remarquer ou savoir qui arrive 1er au prochain feu rouge

Je soupçonne cette dame de n’être jamais monté dans une vraie voiture… Elle n’a pas du dépassé le stade de la Twingo 4 chevaux.

Pour faire plus haute que celle de l’essence, faudra y aller.

Ah. Et c’est quoi ta définition de “vraie” voiture ?

C’est un point de vue. Mais ce point de vue n’a rien à voir avec l’automobile, c’est un point de vue produit / marché. Quelque part, c’est secondaire.
Quel est le plus important ?
Savoir concevoir un véhicule ou bien le vendre ? Un véhicule bien conçu se vend tout seul (il y a plein d’exemples). Les autres, ben, faut une armée de menteurs patentés (on appelle ça un service marketing) pour faire croire aux gens qu’il est inconcevable qu’ils n’aient pas la dernière bouse à la mode.
Mais là, on ne parle plus d’automobile, mais de médiocrité consumériste.

Et hop, voila les défenseurs du consumérisme et du nivellement par le bas.

« Jamais bossé dans l’industrie », raté. Info industrielle !

Si Mercedes achète Renault, c’est que dans les années 90, Mercedes voulait augmenter ses volumes de vente. Ils ont décidé de baisser les prix de vente pour accrocher un maximum de blaireaux. C’était l’époque du tout électronique. 2 pannes sur 3 était un problème électronique. Après, ils se sont alignés sur les autres en commençant à s’acheter mutuellement des parties de véhicules au lieu de revenir à leurs fondamentaux (qualité, robustesse etc …). Aujourd’hui, une Merco n’est pas plus fiable ni plus endurante qu’une twingo. Par contre, une merco d’avant les 90, ce n’est pas la même limonade / asparthame.

Le R&D des équipementiers ne fonctionne qu’avec les investissements des constructeurs. Pas de sou, pas de recherches. Si le besoin d’une pièce en particulier n’ai pas là, il n’y aura jamais de recherches sur le domaine concerné. Et ce besoin vient d’où ? Des envies de bling-bling de la masse bêlante.

Concernant la conduite, je vais faire un parallèle avec l’info.
M$ a fait croire qu’avec le VisualBasic on pouvait faire le programmeur sans formation. Plein de trucs ont été fait sous VisualBasic par plein de personnes qui n’étaient pas programmeur. Les « programmes » fonctionnaient. Avec le temps, les besoins ont évolués et les « programmeurs » originels étaient partis sans laisser de documents de maintenance. Je te laisse imaginer les problèmes. Bref, tout ça pour dire que programmeur est un métier plus complexe qu’il n’y paraît.
Les constructeurs automobile ont suivi ce chemin. Ils ont rendu la manipulation des véhicules plus simple et plus abordables aux personnes qui avaient « peur du volant ». Seulement aujourd’hui, on trouve sur les routes des tas de gens qui déplacent des véhicules de manière procédurale sans aucune capacité d’analyse et d’adaptation à la circulation. On en connait tous des gens comme ça. Ce que je dis, c’est qu’il y en a de plus en plus.
Contre exemple, l’aéronautique. Le phénomène décrit ci-dessus ne touche pas ce secteur. Pourquoi ? Faut un minimum de savoir-faire pour piloter un avion.

oui enfin, en avion, t’as un instinct de survie qui te pousse à pas faire le con, la faute pardonne moins qu’en voiture. Tu n’as pas dans un avion ce sentiment de toute puissance que tu peux avoir en voiture. Je conduis et j’ai déjà piloté un avion, t’es beaucoup plus humble au manche qu’au volant. La formation est bien plus complète mais même sans ça, déjà à la base, tu fais pas le kéké la haut.
Cela dit, voler d’un point A à un point B est plus simple et moins risqué que de se faufiler sur un périph parisien, personne ne déboule à droite, à gauche, pile devant, change de file sans prévenir, regarde ses sms en regardant la route 1 fois toutes les 10sec (un fléau pas assez sévèrement réprimandé) pas de motos à fond entre les files, pas de pietons qui sortent d’entre 2 voitures en stationnement etc…, le trafic n’est pas le même et le comportement non plus. On sait qu’on risque sa vie, c’est instinctif, tu vole, t’es pas au sol, ça change tout.
Franchement, l’un et l’autre ne sont absolument pas comparable.