Forum Clubic

Commentaires : Amazon : deux jours de fermeture supplémentaires pour les sites en France

Le e-commerçant avait initialement prévu de mettre à l’arrêt ses centres de distribution jusqu’à lundi inclus. La direction a décidé d’étendre la suspension de l’activité jusqu’au 22 avril.

3 J'aime

Ah ah ! Une « guéguerre » entre Amazon et le gouvernement français :
Hâte de suivre les différentes batailles qui vont en découler !

Qui va gagner la guerre ?

Je n’ai pas compris: ils ont fermé juste par protestation ou le temps de mettre en œuvre les mesures d’hygiène nécessaires ??

Surtout pour ça, et parce que la pression de l’astreinte d’un million d’euros par infraction constatée était bien trop forte…

C’est surtout qu’il s’agit d’une « guerre » entre Amazon et les syndicats.

3 J'aime

Disons qu’à priori les syndicats ont porté plainte car a certains endroits, notamment aux portillons équipés de tourniquets les conditions de sécurité sanitaires ne seraient pas respectés …et la justice leur a donné raison. Amazon doit donc faire le nécessaire et de surcroît s’attacher a vendre uniquement des produits de 1er nécessité comme le prévoit le gouvernement… Mais bon en même temps l’économie est sensée continuer a tourner a minima…ce qui pose quelques problèmes car comment définir des produits de 1er nécessité dans ce cas ??? Un pc peu devenir un produit nécessaire en temps de confinement…mais ça ce n’est pas trop le problème des syndicats…

3 J'aime

Arrête de raconter n’importe quoi !!! La justice c’est pas le gouvernement !!!

7 J'aime

Sauf que le gouvernement n’a jamais demandé aux sites internet de se limiter aux produits de 1ère nécessité. C’est Amazon eux-mêmes qui avaient pris l’initiative de donner la priorité aux produits de 1ère nécessité. Les autres sites Internet continuent à vendre toute sorte de produits. Sur ce point au moins, la décision du tribunal est fortement débattue.

Sur l’autre point, il y a plein d’interventions où on voit qu’amazon en a fait pas mal en termes de sécurité (Cf. par exemple ici : https://blogs.mediapart.fr/jean-jacques-dony/blog/090420/temoignage-dune-salariee-damazon-dans-une-demarche-de-respect-de-la-verite). Donc si ce n’est pas assez, il est fort probable que ce ne soit pas assez pour plein d’autres entreprises aussi qui n’ont pas les moyens d’Amazon.

Finalement, juste pour précision, ce ne sont pas tous les syndicats qui ont porté plainte, mais juste un seul : Sud.

5 J'aime

Ah bon ? Ça fait pas longtemps alors … On ne nous dit pas tout …

Ah ah, très drôle ! :rofl:
Parfois, c’est vrai …
Bien sûr, quand c’est trop gros, certains sont condamnés, voire emprisonnés.
Mais il n’empêche qu’il y a une certaine impression que certains échappent aux peines qu’ils encourraient, grâce à leurs relations et à des cabinets d’avocats hors de prix pour des quidams moyens, mais pas pour eux !
Après, chacun son opinion …

Et on balance 500 millions à nos frais à Fnac Darty (c’est un prêt :-)) qui sont incapables de faire face à la concurrence et qui sont très loins d’offrir la qualité de services d’Amazon.

1 J'aime

La comm officielle (ça vaut ce que ça vaut, je ne fais que la reprendre), c’est qu’ils ne pouvaient pas mettre en place les mesures correctives avec de l’activités dans les entrepôts, même minimale pour les 3 catégories citées. Donc ils ont fermés le temps de le faire, en laissant les employés à 100% de leur salaire (sans avoir recours au chômage partiel), et en assurant les commandes et livraisons depuis l’étranger je crois (et pour la partie market pour ceux qui gèrent eux même leur livraison, là ça continue aussi puisque ça ne passe pas par les entrepôts Amazon).

« Finalement, juste pour précision, ce ne sont pas tous les syndicats qui ont porté plainte, mais juste un seul : Sud. »
Y’avait aussi les « amis de la terre » (ça me fera toujours marrer ce nom), mais leur intervention à été déclarée irrecevable par le tribunal. C’est un problème de fonctionnement interne à l’entreprise et la tentative de récupération de ces guignols n’a pas abouti. Même s’ils se félicitent de cette victoire sur cet horrible GAFA qu’est Amazon depuis…Facebook. La tristesse…

2 J'aime

Comme tu le dis, c’est un prêt. Donc ce n’est pas à nos frais… Le seul rôle de l’État dans ce prêt, c’est de se porter caution sur 350 millions.

Donc ce n’est que si la Darty/Fnac se retrouve dans l’impossibilité de rembourser le prêt que l’État (donc nous) paiera.

2 J'aime

Je dois vivre dans le monde des bisounours, mais dans mon esprit, les syndicats étaient là pour faire valoir les voix des salariés auprès de la direction … là on à un syndicat qui à de son propre chef intenté une action contre la boite au mépris de l’opinion des salariés (suffit de voir le nombre de signature de la pétition) … étrange non ?
Je ne suis pas spécialement pour Amazon, surtout compte tenu de leur stratégie d’évasion fiscale, mais pour le coup ce qu’on leur demande est stupide (première nécessité ? ok, donnez une liste précise dans ce cas car la définition est large selon chacun De plus, « flager » des millions de produits en fonction de critères aussi flou dans une BDD telle que celle d’Amazon est simplement impossible) enfin (et surtout), pourquoi un traitement particulier contre Amazon qui n’est pas appliquer aux concurrents ? à la limite de la légalité en France …
Bref, que l’état (oui, ok, la justice est censée être indépendante, mais je ne crois pas un instant que dans ce genre d’affaire à plusieurs millions, le juge ne passe pas prendre un café dans le bureau d’un ministre …) ai une dent contre Amazon parce qu’ils n’arrive pas à leur faire payer des impôts, je peux le comprendre, mais Amazon fait vivre de nombreuses personnes et TPE/PME, et c’est vraiment pas le moment de faire perdre du business au pays

3 J'aime

Il va encore falloir que Trump menace le vin et le camembert français pour tout remettre dans l’ordre… On en est plus a une humiliation prête.

Je peux vous garantir qu’Amazon n’en a rien à carrer des amendes en elles-mêmes. Ils veulent éviter les remous, dans un contexte où tout le monde leur crache dessus (en continuant à utiliser la plateforme frénétiquement bien sûr). L’action ne s’est jamais aussi bien portée, se payant le luxe d’un bond 10% au-delà du record historique du cours. On n’en est pas encore là, mais si conserver cette trajectoire demande de cesser toute activité en France parce que trop dangereux pour leur réputation, je vous assure que c’est ce qu’ils vont faire, ni plus ni moins.

1 J'aime

Qu’ils ferment définitivement. Comment a-t-on pu laisser des choses pareilles s’installer dans notre pays… Avec des destructions d’emplois massives à la clé (tout ça pour des postes de larbins Amazon traités comme de la daube). Mais avant de se casser, il faut qu’Amazon payent leurs impôts comme tout le monde, rétroactivement (avec pénalités et amendes).

Vu le nombre de commentaires affligeants et témoignant de l’échec de l’éducation nationale, c’est tellement plus simple et simpliste d’imaginer du complot à 2 balles partout et contre les gentils GAFA.

2 J'aime

Trump et son pote Bolsonaro finiront devant un tribunal et jugés par l’histoire.

3 J'aime

autrement il est évident que toutes les entreprises Française et surtout les Hôpitaux respecte la loi sur mesures d’hygiène nécessaires ??c’est la raison officielle mais en réalité c est les syndicats qui essaye d exister , autrement fallait q’ils demandent la fermeture des hôpitaux pour mise en danger grave des personnel hospitalier .

2 J'aime