Commentaires : À peine disponible, l'IA de Musk est sans pitié avec lui

Quelques mois après avoir annoncé développer une IA « anti-woke », Elon Musk a fait une douloureuse découverte : Son IA ne pense pas comme lui.

Rooooh le Godwin de fin d’article. Tu vas te faire éclater par la modération Vincent ! Oh wait :sweat_smile:

1 « J'aime »

Freud? Schrödinger?

2 « J'aime »

À peine disponible, l’IA de Musk est sans pitié avec lui

Ce qui prouverait qu’elle est plus intelligente que lui.

6 « J'aime »

À se demander s’ils n’auraient pas juste branché une interface sur les API d’OpenAI :rofl:

7 « J'aime »

Oh bin noooooon !

Pourquoi avez-vous effacé le commentaire de l’autre là, qui parlait de « club bique » ?!?

Je trépignais d’impatience d’entendre son avis « objectif » sur melon…


« en conclusion, @elonmusk, tu es comme un mème vivant dont même l’Internet ne voudrait pas. Tu es l’équivalent humain d’une tesla en autopilot : tu penses que tu vas quelque part, mais tu es juste un danger pour tous ceux qui t’entourent »

C’est ce qui s’appelle se faire démonter sévère :joy:
Ça lui apprendra à contrefaire chatgpt…

3 « J'aime »

« Tu es l’équivalent humain d’une tesla en autopilot : tu penses que tu vas quelque part, mais tu es juste un danger pour tous ceux qui t’entourent »
Elle est bonne celle là !
J’aime les IA ayant de l’humour :face_with_hand_over_mouth:

6 « J'aime »

La seule chose que cette histoire démontre (même si on le savait déjà) c’est à quel point ChatGPT est pourrie et biaisée à la base par certaines idéologies…

3 « J'aime »

Tu as vu qu’on parle de Grok ici pas de chatGPT ? C’est Grok qui dit des choses que tu n’aimes pas hein :smiley:

6 « J'aime »

Alors ce serait drôle en effet, mais probablement pas le cas, y’a pas mal de gens compétents dans le domaine qui se sont exprimé sur le sujet et c’est assez passionnant. Il se pourrait que ce soit le résultat d’une pratique assez courante (ce qui veut pas dire que c’est ok), qui a un lien avec le fait d’utiliser des dataset pour le réglage fin pour des tâches spécifiques. Enfin, c’est pas mon domaine, mais ce serait chouette que Clubs fasse le service après vente et rapporte pourquoi ces « emprunts » sont arrivés quand on saura

1 « J'aime »

Lol la fin…
AI…tler mdr :joy:.

Elon Musk pourrait vraiment être le super vilain d’un épisode d’Austin Power.

1 « J'aime »

Ou à quel point melon et toi l’êtes par d’autres, bien rances.

1 « J'aime »

On va l’appeler John Moustache.

De la source :

The explanation provided by Grok’s developers is simple. Igor Babuschkin, an xAI employee, responded to Winterbourne stating that the web contains “copious” results directly extracted from ChatGPT. When gathering internet data to train Grok, these were inadvertently incorporated. Babuschkin mentioned this came as a surprise when they first noticed it: “For what it’s worth, the issue is very peculiar, and now that we’re aware of it, we’ll ensure future versions of Grok won’t have this problem.” And just to be clear, the employee concluded by affirming that “no OpenAI code was used in Grok’s development.”

The issue here is that the web is full of ChatGPT outputs, so we accidentally picked up some of them when we trained Grok on a large amount of web data.

However, this explanation doesn’t satisfy the experts. Simon Willison, an AI researcher, explains that he has previously seen this behavior in other language models. According to Willison, it’s highly likely that Grok “has been fine-tuned with datasets generated through OpenAI APIs or extracted from ChatGPT itself.”

1 « J'aime »

Intelligence artificielle vs stupidité naturelle

Étant donné que « Les cons, ça ose tout », le c match risque d’être bien inégal…

Ainsi, en réponse à un prompt lui demandant de faire quelque chose d’illégal, Grok répond : « J’ai bien peur de ne pas pouvoir accéder à votre requête, car elle va à l’encontre de la politique d’OpenAI ». OpenAI, pas xAI.

Il est littéralement en train de se faire entuber !

Mais la ligne à ne pas franchir, c’est être d’un bord politique différent de lui.

Une vraie graine de dictateur, faut dire que les modèles ne manquent pas.

1 « J'aime »

J’aime bien la réflexion : ‹ Mais la ligne à ne pas franchir, c’est être d’un bord politique différent de lui. › Puis, après, faire un point Godwin, Sur la notion de transidentité et de sémantique homme/femme question, Qui ne supporte pas une idéologie contraire à la sienne, on se le demande. Prétendre qu’un homme trans est une femme peut être vu comme de l’obscurantisme barbare. Barbare car c’est basé sur le sentiment de celui qui s’identifie comme tel et qui pleure parce qu’on lui dénie la chose. Et obscurantiste car c’est contraire à la définition scientifique des mots.

1 « J'aime »

Non, ce n’est pas contraire à la définition scientifique des mots, vu qu’on parle ici de genre, domaine des sciences sociales, et non de sexe biologique.
On peut très bien être un homme biologique et être reconnu de genre féminin.
Même le sexe biologique n’est pas aussi tranché qu’on le pense souvent: chez l’humain, 1 à 2% des naissances sont intersexes.
Et si on inclut le microchimerisme, le nombre de personnes qui ont des cellules de deux sexes biologiques en elles est beaucoup plus élevé

3 « J'aime »