Forum Clubic

Commentaires : 100 boîtes mails pro représentent 13 allers-retours Paris-New York sur un an

La moindre activité sur Internet, comme un simple message électronique, peut avoir des conséquences néfastes importantes à grande échelle sur notre planète.

Oui enfin, avant on envoyait des lettres (ou mêmes des dossiers quand c’est pour transmettre un document), ça coutait du papier, le transport (train, bateau, avion, voiture, camion…), des bureau de postes (chauffé, consommant de l’electricité etc…), l’impression de timbre dans des imprimerie, d’enveloppe etc…si on prends tout en compte comme ça, on envoie combien d’email pour le cout d’une lettre physique qui ferait paris new york (en coût carbone) ?

Juste dire un email ça coute cher, c’est stupide si on ne le compare pas à ce qu’il remplace (l’email est peut etre pire d’ailleurs, j’en sais rien mais faut au moins faire l’effort de comparer).

1 J'aime

“L’affichage de pub sur un site est néfaste pour …” blague a part, toute activité humaine est quasiment néfaste pour la planète de nos jours.

Et j’aimerais vraiment connaitre les sources qui prouvent que des machines dans le cloud génère moins de carbone que les 12 serveurs d’une entreprise… parce qu’a ce jeu on peu absolument tout dire…

Et tertio, envoyer les pièce jointe d’une entreprise sur un cloud tiers… non mais qui a pondu cette analyse ??? Oo

Edit : bon ben nirgal m’a piqué la priorité, tout a fait d’accord

1 J'aime

Ben ça pollue pas alors, Si tu fais 13 aller-retour paris newyork a la nage…
Et une ampoule a LED de 5w , en 24h ça consomme pas tant que ça…

Encore des calculs fumeux

1 J'aime

tant que le système économique sera utilisé il y aura forcément de la pollution, car seul l’avidité est la cause de cette politique de pollution.

il faut voir aussi comment sont alimenté les data center, si c’est par de l’énergie carbone ou de l’énergie renouvelable.
Je suis pas forcement pour les géant data center de google mais il est peut etre plus simple de maitriser l’énergie consommé et la source d’énergie, que chacun avoir son équipement, ce qui signifie plus de matos, pas forcement optimisé,…
Bien sure il faut trier les boite mail, ca permet d’economiser, mais bon la news et etude donne pas tout les avantage et inconveniant.
Deja qu’on arrête l’élevage industriel qui pollue un max

Quelle originalité.

On va finir asphyxié avec tous ces articles torchés à partir d’études bidon.

L’auteur a-t-il calculé sa propre empreinte carbone à diffuser ces #Intox escrolos article de propagande après article de désinformation ? Bien sûr que non ! Ce sont les autres qui sont sont en faute.

1 J'aime

ça c’est parce que des pays produisent encore leur énergie à partir de charbon et de pétrole, si on tourne à des énergies propres, ben pas d’émissions de CO2, pour moi il faudrait commencer par là. (mais j’aurais aussi tendance à rejoindre les commentaires précédents, je pense que le coût de l’envoi d’un e-mail est surestimé par rapport à ce que consomme réellement un avion Paris New York…)

Les ministres en mettent trop dans la tête …c’est ce même ministre qui se balade en 4x4…
Et combien coûte leurs jet privé en co2 ?

Greenpeace voudrait qu’on revienne au courrier papier peut-être ?
Pour les recherches, il y a le moteur Ecosia. Ils plantent un arbre toutes les 45 recherches !

Encore des fake news…
“100 boîtes mails pro représentent 13 allers-retours Paris-New York sur un an” :rofl: :rofl:
L’article cite les Echos qui cite l’Ademe, mais évidemment aucune stat de ce genre dans le rapport de l’Ademe (https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-face-cachee-numerique.pdf), pour la simple raison que c’est complètement absurde.
C’est vraiment le degré zéro du journalisme: on répète en boucle une fake news spectaculaire, susceptible de choquer et de faire le buzz, sans à aucun moment vérifier la crédibilité des sources…

Et pareil avec “la pièce-jointe qui consomme autant d’énergie qu’une ampoule allumée pendant 24 heures” :joy::joy:

1 J'aime

hola,
A tous ceux qui ont laissé un commentaire regarder ce reportage de 2014 et sachez étant un specialiste des data centers que pour ne pas perdre un mail il est copié dans 3 autres data centers.

regarder et commenter vos commentaires : https://youtu.be/OMpZJmKF1r8

signé : data center qui vont tuer les générations futures.
lol

aujourd’hui j’ai pété 8 fois, cela représente 26 aller-retour en ferry à vapeur entre la terre et la lune pendant 2 ans 8 mois 6h et 35 minutes.

Il faut arrêter de nous bassiner avec l’écologie qui devient intéressante depuis qu’on fait du fric avec (taxe et autres…) les humains ça pollue, on a qu’a en faire moins (oui mais c’est de la chaire à pognon…) alors les générations futures je m’en tamponne… celles d’avant faisaient pareil…

Il faut vraiment consulter un gastro-entérologie de toute urgence…

Et combien de forêts détruites et d’espèces disparues par tous ces Agences et Comités Théodule pondant des rapports dépassant la stupidité des intox gouvernementales ? et par les sites assez esclaves de la dictature de la pensée pour les relayer ?
Clubic pourrait-il au moins veiller à ne pas détruire lui-même sa réputation (par ailleurs bonne et méritée) en relayant de telles pages ?
Versailles, Mon 13 May 2019 09:38:35 +0200

A ce niveau de bourrage de crâne sur le CO2, c’est plus du journalisme, c’est du militantisme. Allez, j’me casse sur cowcotland, un vrai site d’info high tech

Vous la sentez venir la taxe mail la ou pas ??

C’est relou ce sujet du C02 qui n’est la QUE pour les taxes
Les termites émettent plus de C02 que toute l’activité humaine, alors ? que répondre à ça ??

PS : je suis écolo, modeste mais cohérent

Tout est valable (surtout la connerie) pour nous culpabiliser de vivre. Suicidons-nous pour “sauver la planète”, notre conscience n’en sera que soulagée.

J’ai beau chercher ce qui pourrait justifier les chiffres qui sont donnés, je ne trouve pas.
Je précise que j’administre plusieurs serveurs qui tournent H24.
Et franchement, le trafic des compte mails, c’est que dalle à côté des pages web.
Bref, j’ai quand même l’impression que l’écologie use et abuse de ressorts psychologiques bien connus : La peur et la culpabilité.
Et qu’au fond, cela sers surtout des intérêts industriels et politiques. Pour les uns, nous forcer à renouveler nos biens, et pour les autres de justifier des taxes.