Forum Clubic

Commentaires : 1,4 million de panneaux solaires ont été inaugurés en Espagne

La nouvelle centrale à énergie solaire Nuñez de Balboa, que le service public espagnol Iberdrola décrit comme >, elle serait battue en taille dès 2021 par une autre central, cette fois baptisée Francisco Pizarro. Celle-ci se situera également en Estrémadure. Ses travaux ont débuté il y a deux mois. Le marché solaire espagnol pourrait ainsi ajouter jusqu’à 19,5 GW de puissance installée d’ici 2023.

1 J'aime

Et non Clubic, encore raté. Vous avez oublié de parler des centrales à gaz ouvertes ces dernières années en parallèle. Pas bien ça de pas se renseigner.

5 J'aime

Il est où le rapport ?

6 J'aime

Bah que si tu parles de ce qui est ajouté, ça me paraît intéressant de préciser que puisque ces énergies ne fonctionnent que 20 % du temps, il faut ouvrir du fossile en même temps, histoire de pas foutre dans la tête des gens que les ENR ça fonctionnerait, alors que non.

5 J'aime

Oui mais ici on parle d’installation, pas de rendement global, donc hors sujet dans ce contexte.

2 J'aime

Ecoute. Casse les moi pas stp. J’ai pas le time avec ce genre de personnes. Si tu penses que parler de l’hypocrisie de l’ENR en précisant que 1 MW ENR installé doit être soutenu par 1 MW de fossile c’est hors sujet, je peux rien pour toi. Je vois pas comment ça pourrait pas être dans le sujet. Je montre juste que c’est très relatif. Sans parler de l’hypocrisie de toujours parler de la puissance max théorique. Le nucléaire, on donne le max parce que globalement on tourne entre 80 et 100 % de capacité. Pour l’ENR, on sait pertinnement qu’on tapera jamais plus que 25 % à l’année, donc c’est mensonger de parler en puissance installé, ça fait croire à de grands chiffres alors que non, et ça fait oublier aux gens qu’on doit surdimentionner x4 ou x5.

4 J'aime

Je suppose que comme beaucoup, il se focalise sur les centrales de relevage indispensables pour prendre le relais en cas de manque d’ensoleillement ou de vent.
C’est, comme d’habitude, oublier que quand ces centrales ne produisent pas, elles ne polluent pas, le mix est au total bien meilleur.
Toujours voir le verre à moitié vide est un biais commun mais lassant à force…

5 J'aime

Désolé de te faire encore perdre ton temps, mais d’où tiens tu ces chiffres de 4 ou 5x de puissance inutilisée? Même en hiver, on est jamais à 20% de rendement la journée en moyenne…

Oui tu es mignon mais toujours hors sujet ici :smiley:

C’est pas inintéressant, mais hors sujet et ta critique de base sur l’article toujours infondée… Redescend un peu.

3 J'aime

Faux. Elles polluent car leur installation et construction émet une pollution et du carbone de manière massive. De plus, la consommation en ressource par kWh installé est démentielle. Sinon, on a le nucléaire, propre, peu émetteur de CO2, infiniment puissant, demandant peu de centrales, de d’installations, très peu de matériaux, très sur (en fait selon les rapports de l’agence du nucléaire à l’ONU, la source ayant le moins tué toutes confondues).

3 J'aime

https://fr.wikipedia.org/wiki/Électricité_en_Espagne#De_la_production_à_la_consommation_d’électricité

Tu vas sous « Facteur de charge ». Tu y verras que sur une année de production, le solaire et éolien c’est entre 24 et 18 %. Le nucléaire c’est 85 % par exemple. Donc entre 3/4 et 4/5 de ce que tu installes tu en profites pas. Comme on a toujours pas de stockage viable, on perd une partie, et le reste c’est quand il souffle/soleil pas. Et comme on a besoin d’énergie quand en a besoin, bah ça marche pas.

2 J'aime

Je vois ce que tu veux dire. Dans ton raisonnement les barrages sont catastrophiques puisqu’ils ne sont utilisés quasiment qu’en lissage (du moins en France).
Par contre tes chiffres sont forcément incomplets pour le nucléaire, puisque la différence de charge jour/nuit varie entre 50 et 70% => même pour le nucléaire seul, on ne peut avoir 85%. Je pense que tu confonds disponibilité de puissance et facteur de charge. La différence doit être inférieure.
Bref, même si on prend tes chiffres directement, pour moi, même si on doit doubler la capacité de production (ce qui n’est pas le cas), une ferme éolienne ou solaire + sa centrale de soutien est bien meilleure qu’une centrale à charbon, et se rapproche du bilan d’une centrale nucléaire, tant que l’on reste sur le CO2.
Et juste pour info, je suis aussi un partisan du nucléaire. :slight_smile: Cependant, il faut aussi tenir compte dans le nucléaire de la construction et du démantèlement, bien plus polluant qu’une centrale thermique.

1 J'aime

Pour le prix du nucléaire, il faudra voir après démantèlement.

1 J'aime

Du solaire PV + Gaz en backup sera toujours infiniment moins polluant que du charbon en baseload (rappelle le gaz c’est 50% moins d’émission de CO2 que le charbon et une pollution au particule bien plus faible)…

L’Espagne est un pays trés ensoleillé. Une instalation PV y fournit 5 fois sa puissance crête tout les jours sur une moyenne annuelle lissé. Ca nous donne 2,5 GWh d’energie produite par jour à un coût trés faible. Ce n’est absolument pas négligeable.

Faut vraiment que les pro-nucléaire arrête de jouer aux extrémistes, vous déscrébiliser et la lutte contre le réchauffement climatique et la filière du nucléaire qui n’a pas besoin d’hystériques pour sa promotion…

2 J'aime

Je pense que l’argent utiliser pour construire ces centrales photovoltaïques serait plus utile dans l’isolation des habitations (par exemple)

On parle de l’Espagne là…

Faut arrêter de toujours vouloir répéter les propos Jean-Marc Jancovici sans les appliquer au contexte. :sweat_smile:

3 J'aime

Et oui, je ne suis pas pour la baisse du fossil, mais pour son arrêt.

C’est 10 a 15 % du prix total de la centrale, donc pas grand chose

1 J'aime

Jacelino a tout dit, les ENR sont des dispositifs de green washing pour donner bonne conscience aux bobo écolo des grandes villes. Ils ne solutionner aucuns problème, même ils font pires. La seul solution vivable actuellement c’est le nucléaire qui ne produit pas de CO2 . L’idéal serait de lancer un énorme plan d’investissement dans les centrales de 4eme génération.

1 J'aime

A vue de nez toutes ces installations ne fournissent du courant que ponctuellement, et c’est vrai et pas pendant les pics de consommation.
C’est oublier une donnée pour le futur, les fameux accus des voitures électriques quand il seront usés et insuffisants pour faire rouler le véhicule serviront de centrales de stockage et la boucle est bouclée.
Chez-moi les fermes solaires ont deux usages, solaires et entrepots, ateliers, magasins etc loués 600€ par mois.