Forum Clubic

Comment réagissez vous face au mensonge ?

:hello:

Comment réagissez vous face au mensonge ?

Je sais que cette question est vague, puisqu’on peut vous mentir pour vous protéger ou la personne en face peut vous mentir pour se protéger, néanmoins comment “encaissez-vous” le fait que l’on vous mente ?

Ca peut aller du petit mensonge au gros mensonge où l’on vous prend pour le brave c*n de service qui croit tout ce qu’on lui dit. :stuck_out_tongue:

Est-ce que vous pardonnez ? Est-ce que vous accordez encore votre confiance ? Est-ce que ça peut aller jusqu’à rayer quelqu’un de votre vie ?

En ce qui me concerne, il y a un peu de tout, ça va du pardon jusqu’à “déclasser” quelqu’un et ne plus le considérer comme fiable, voire à ne plus vouloir en entendre parler. :smiley:

Attention: Il s’agit bien du fait que l’on vous mente, pas du fait que vous mentiez ou de savoir si ça peut se justifier.
C’est juste pour connaître vos réactions quand vous avez l’impression qu’on s’est foutu de vous. :wink:

perte de confiance :confused:

déjà que je l’accorde difficilement…

Avec un rictus nerveux ou l’envie de frapper en pleine tête ? :smiley:

chui pO violente et je m’énerve peu (en tout cas c’est pas visible) :o

mais je dis et fais comprendre calmement qu’il faut pO me prndre pour une andouille :pfff:

et généralement j’apporte des faits/preuves :wink:

ca dépend du type de mensonge…

un mensonge pour pas blesser, vexer, faire de la peine etc… j’arriverai à le digerer

sinon mentir pour mentir… en general je fini par avoir la vraie version et là :diable:

Et pour le genre de mensonge où on te prend vraiment pour un c*n, pour un débile mental ? :smiley:

tout s’explique :o
Edité le 10/08/2009 à 18:18

je n’aime pas le mensonge que ce soit pour protéger ou non les autres :neutre:.

Avant j’arrivais à pardonner, maintenant c’est plus difficile :neutre:.

Et les personnes en qui je n’ai pas confiance, je les évite :).

[spoiler]C’est pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis :ane[/spoiler]:

étant rancunier et accordant très difficilement ma confiance aux gens, si j’apprends que l’on me ment/on me prend pour c*n et que je n’ai pas d’explications valables à la suite de ça, je mets la personne en black-list

Ça dépend du mensonge… mais généralement non (et je m’aperçois avec le recul qu’en fait je suis très rancunier)

Non, ou alors faut beaucoup de temps.

Oui et ça a déjà été le cas plusieurs fois.

Moi aussi je suis rancunier, même si ça ne va pas nécessairement jusqu’à me venger. :smiley:

Par contre, si l’occasion se présente… :whistle:

je trouve que c’est pire, ca veut dire que l’autre te prend pour quelqu’un de faible :neutre:

Je suis d’accord avec toi :neutre:.

Il y a des moments où tu es obligé de mentir (même si ce n’est pas le but du sujet).

Exemple (qui m’est arrivé 2 fois): tu sais que la personne en face de toi n’a pas son examen, et tu croises cette personne te demandant “Alors, tu as vu mon nom sur la liste ?”.

Là, par 2 fois, j’ai dû dire “Excuse moi, je n’ai pas bien vu, il y avait trop de monde.”

Parce qu’il faut vraiment être un enc*lé pour dire à quelqu’un “Ah désolé, mais tu n’as pas ton examen… :o”

Encore une fois, ce n’est pas le but du sujet, c’est juste que certains mensonges sont “obligés”, par correction. :jap:

Ce n’est pas à moi à apprendre à quelqu’un qu’il vient de foirer son bac ou une année universitaire. :jap:
Edité le 10/08/2009 à 18:29

Ben il n’a qu’a pas poser la question :neutre:. Il connait le résultat s’il demande, donc tu lui dit, t’es qu’un gros nullard t’as foiré ton année, tu veux une corde pour te pendre, ou ça va aller :neutre:

ca depend des circonstances :neutre:

j’ai eu un cas ou la personne pensait me proteger de bonne foi, pas de bol je lui en ai voulu à mort :paf:

T’es dur… :paf:

"Tiens d’ailleurs je vends des cordes en promo, payables d’avance évidemment…" :o

:paf:

Je ne mens jamais :whistle:

on pourrait rajouter aux questions :

faites vous le distingo entre le mensonge “réel” et le mensonge “par omission” ?


[i][b]Pardonnez vous plus l'un que l'autre ? ou c'est du pareil au même ?[/b][/i]

J’ai fait exprès de ne pas préciser pour que les gens détaillent eux-mêmes ce qu’ils ont à dire. :jap:

Le mensonge par omission est délicat, quelques fois il se justifie… mais pas toujours. :confused:

Toute la question est de savoir si le “menteur” rit sous cape ( :o ) du fait de ne pas tout dire ou pas: bref, de l’intention qui découle de ce mensonge par omission. :wink: