Forum Clubic

Besoin d'un conseil à propos d'un chauffage

bonjour à tous et à toutes!

Je viens de m’installer dans un petit studio dans lequel les seuls moyens de chauffage sont des converteurs fixés au mur.
Seulement voilà, d’après ce que j’ai appris, ce genre de chauffage fait très rapidement augmenter la facture d’électricité.
Alors j’aimerais m’en acheter un qui ne consomme pas énormément mais qui chauffe assez. Je ne sais pas lequel prendre.
Merci pour vos avis et conseils.

un rayonnant, ou un avec accumulation de chaleur, ou un bon vieux zibro

Il n’y aurait pas des références ou un nom de marque please ?

Tu sais, si tu n’as rien de spécifique en matière d’évacuation (cheminée ou prise d’air), tu es obligé de t’en remettre à du chauffage électrique, soit par convecteur, soit dans le genre radiateurs à bain d’huile.

Dans tous les cas de figure, ça reste de l’électrique, et il est vrai que les factures s’en ressentent. La meilleure des choses à faire est d’apprendre à gérer ta consommation, en particulier ne pas surchauffer l’appartement, et apprendre à baisser les radiateurs mais à ne pas les arrêter complétement (le “Yo-yo” de régulation thermique qui en découle est ravageur sur la facture).

Pour ce qui est des modes de chauffage type “camping-gaz”, d’autant que je m’en souvienne, il vaut mieux que ce soit aéré, ce n’est pas plus économique… mais c’est certainement plus dangereux.

fbzn <== Je n’ai rien de spécifique en matière d’évacuation en effet. J’ai une petite prise d’air en hauteur, mais je ne pense qu’elle soit très efficace.
Ce n’est pas un peu risqué (au niveau facture d’électricité) de laisser les radiateurs en permanence allumés, meme si je baisse la pression de chauffage ?

Quand j’avais mon appartement, les radiateurs étaient allumés en permanence, mais faiblement (un 18-20°C en gros).

Eteindre puis tout remettre à fond pour chauffer n’est pas forcément très rentable économiquement (tout dépend si tu t’absentes dans la journée pour le boulot ou si tu t’en vas 4 jours…). La régulation thermique c’est tout un art… et une fois que tu as atteint un régime de régulation, pour peu qu’il n’y ait pas de perturbations c’est très régulier. Alors que si tu rallumes à fond après avoir éteint, tu perds tout le bénéfice de cet équilibre.

Encore une fois ça dépend: si tu t’absentes 4 ou 5 jours, tu peux éteindre ou mieux laisser un niveau très bas de chauffage.

En ce qui me concerne, je les laissais fonctionner en permanence (penser à les baisser si tu aères la pièce). [:kamaga]

[*]Les convecteurs à thermostat mécanique

Ce sont les appareils les plus simples et les plus répandus. L’air circule dans l’appareil du bas vers le haut.

Leur avantage principal réside dans leur faible coût d’investissement (de l’ordre de 95 à 120 Eur installation comprise).

La chaleur produite est désagréable car elle assèche l’air et est très inégalement répartie dans la pièce (air froid au niveau du sol, air surchauffé au niveau du plafond). Du fait du thermostat mécanique, la variation de température est importante entre le déclenchement et l’arrêt du convecteur.

Le coût d’utilisation est élevé, aucune régulation centralisée n’est possible. Du fait que la chaleur est mal répartie, l’utilisateur aura tendance à “forcer” le chauffage.

[*]Les convecteurs à régulation électronique

Seuls ces convecteurs devraient prochainement être autorisés pour la construction neuve.

Leurs caractéristiques sont identiques aux convecteurs précédents, mais la température est mieux régulée dans le temps.

Leur coût d’installation fourniture et pose est de l’ordre 120 à 150 Eur.

[*]Les panneaux rayonnants

Ces panneaux ne sont pas basés sur la convection d’air réchauffé mais sur l’utilisation d’une grande surface de chauffe rayonnante.

Le confort, nettement plus élevé, est analogue à celui obtenu avec un chauffage central (il dépend de la surface des éléments).

L’installation de ces appareils reste bon marché mais leur prix assez élevé (230 à 450 Eur par panneau) rend cette solution plus intéressante en rénovation qu’en construction neuve.

Le coût d’utilisation reste élevé mais le confort accru d’une part et la possibilité de régulation centralisée d’autre part permettent de réaliser facilement 10 à 15% d’économie par rapport aux convecteurs à thermostat mécanique.

[*]Radiateurs rayonnants à inertie.

Ces radiateurs sont des panneaux rayonnants munis de briques réfractaires permettant d’augmenter leur inertie thermique.

Leur coût est élevé : à partir de 450 Euros pour les grandes marques de chauffages électriques [Applimo, Noirot …] et jusqu’à 1500 Euros.
A notre sens ces appareils présentaient un intérêt à l’époque où les panneaux rayonnants n’existaient pas et où les thermostats n’étaient pas électroniques.

A ce prix d’investissement et d’utilisation, un tel choix n’apparait pas optimal, surtout dans le cas d’une construction neuve.

[*]Radiateurs électriques à accumulation

Ces appareils comportent une forte masse de brique réfractaire isolée de l’enveloppe par des plaques de laine de roche.

La nuit, aux heures où l’électricité est à tarif réduit, la brique réfractaire est chauffée à plusieurs centaines de degrés. Le jour, cette chaleur est diffusée dans la pièce par des micros ventilateurs faisant circuler l’air dans ces briques.

Une sonde extérieure permet de “prévoir”, d’après la température extérieure, la quantité de chaleur à accumuler pendant la nuit pour subvenir aux besoins de la journée suivante. Si la consommation est plus importante que prévu, il faut mettre en marche une résistance additionnelle … qui fonctionnera à l’électricité à plein tarif.

L’économie réalisée sur le tarif de l’électricité semble intéressante mais dans votre calcul de retour sur investissement, partez sur une durée de vie de 15 ans de chaque radiateur (prix d’un appareil de 730 à 960 Eur fourniture + pose) et n’oubliez pas le coût élevé de l’abonnement puisque la puissance à souscrire au niveau du compteur est plus grande (l’énergie de chauffage utilisée en 24 H sera consommée pendant les 8 heures de tarif réduit, donc 3 fois plus de puissance souscrite pour le chauffage).

Si vous souhaitez opter pour ce type de chauffage, ne placez ces appareils que dans les pièces où vous séjournez durant le jour.

Ah ok!
Pas comme idée de surveiller la conso.
C’est vrai que c’est petit (19m2) mais il règne un froid qd ça ne chauffe pas ; et quand les chauffages sont en marchent (il y’a deux convecteurs) bah là ça chauffe, sauf que ça doit consommer en électricité.
M’enfin, je pense que je vais suivre vos conseils notamment en surveillant ma consommation sur une période fixe tout en apprenant la gérer. Cela me donnera une idée fixe.
Et que pensez-vous des chauffages à gaz (http://www.castorama.fr/boutique/sku/sku.jhtml?elementId=Casto554050&productId=CastoCO0702) ?

Et la facture ? Salée ou pas ? :??: :??:

Je passais de -en gros- 250 francs par mois sans chauffage à 400 francs par mois avec chauffage (je parle en francs :O), avec 2 convecteurs électriques (je crois que le total était de 3000 ou 3500 Watts) pour un 30 m² (en réalité la surface à chauffer était plus proche de 26 m²).

En gros, je maintenais un 18°C quand il faisait “froid” dehors (quelques degrès voir autour de 0°C).

Essaies aussi de te renseigner auprès d’EDF sur les périodes creuses… Car en chauffant pendant ces périodes, ça te coutera moins cher et peut-être que la chaleur restera… surtout si c’est bien isolé et que ce n’est pas grand… :slight_smile:

400 Francs ? Ca pourra etre jouable, et de plus, j’ai moins de 26m² à chauffer, mais je pense que les prix ont du augmenter depuis ton temps jusqu’à aujourd’hui.
Le mieux, c’est queje fasse un test sur une période fixe, et en plus de vos conseils, je verrais déjà plus clair.
Merci.

Je te conseilles aussi de te faire mensualiser… comme ça pas de mauvaises surprises, et avec l’été où tu ne te sert pas de chauffage et où tu te sert moins des appreils tel que four ou plaques, ça s’égalise… :wink:

Contacte EDF, ils peuvent te faire une première estimation qui se rajustera au fur et à mesure… :slight_smile:

Je l’ai fait ce matin, leur estimation était à 35 euros. Mais je me méfie de ce genre d’estimation (je suis peut-etre trop prudent :frowning: )

Moi je paie 32 euros pour 32 m²… mais comme je te dis, ça se réajuste avec le temps et ils te remboursent le trop perçu… :wink:

En général, ils estiment toujours trop haut, pour baisser ensuite… :slight_smile:

Fais-leur confiance, ils ont l’habitude… :slight_smile:

OK! Merci pour vous conseil!
Bonne journée.

vu que c’est destiné à être placé dans un studio que tu loues je supposes, un à huile serait le moins mauvais compromis car les modèles à briques sont plus avantageux en consomations mais sont des modèles plutôt fixes et faut prévoir un circuit adapté pour. Les autres sont plus faciles à emmener lors du déménagement.

sur ce je te souhaite encore des nuits chaudes [:matleflou]

j’avais pas vu que le topic était vieux :paf:

je voulais troller à propos du prescott :nexath

C’est bien on a compris que tu aimes faire des up inutilement ^^

Bonjour,
Pour 19 m2 un rayonnant un peu surdimensionné pour ne pas le mettre à fond + quelques solution simples : doubles rideaux épaix en permenence sur la porte d’entrée et la nuit sur les fenêtres et un bon vieux gros pull bien confortable.
Pour ludo : c’est de l’humour ou vous cherchez à accélérer le réchauffement de la planète à vous tout seul ;-D?
Pour qui s’identifiera : moi aussi je pompe sur Idéesmaison, mais si c’est une page entière, je les cite, ça me parait plus correct…
Cordialement.