Forum Clubic

Absences de mémoire chronique - ou comment passer pour un naze

Bon puisqu’il faut que quelqu’un se dévoue pour le sujet pourrave du jour je me lance vu que j’ai joué mon boulet aujourd’hui au boulot

le sujet du topic : racontez les situations où vous êtes passé pour un naze, voire plus.
le topic est évidemment ouvert à toutes les railleries possibles et imaginables (et vu la bande de tarés qu’on se trimballe je sens que ça va pas petre triste :pfff: )

j’embraille : ce matin je suis censé allez en cours et jouant ma buse je me suis pointé au taff. c’est qu’après le sms d’une nana de la classe que j’ai tilté que j’étais pas au bon endroit :paf:

suivant(e)

Dire " Quittez pas " à l’interphone au Facteur

Ca m’est déjà arrivé au moins 2 fois !!! :ouch:

C’est pas une absence mais :MDR

Je ne compte plus le nombre de fois où je sais plus si j’ai fermé ma voiture. Alors je fais 10 pas et je fais demi-tour ^^

Quand j’ai la tête ailleurs, ça m’arrive parfois de dire bonsoir quand c’est le matin :paf:

j’en ai une qui m’a sorti ça dans l’ascenceur hier au boulot, il était 10h :paf:

Spô une coutûme du gatinais ça?

ca dépend à quelle heure tu te couches :MDR

Tu te sens trop con quand tu réalises après coup :paf:

J’aime faire celui qui oublis ses mots…

c’est amusant de voir les gens soit s’énerver, soit tenter abosulement de finir ta phrase à ta place :miam:

de plus, il y a souvent des “choses” que j’oublis on va dire… inconsciement… :ane:

Dire " Merci " a des moments ou il n’y a pas raison de le dire :MDR ²

c’est pour celà que je dis toujours “bonsoir” à tout le monde et tout le temps, à l’exception des matinée où il fait super beau et où je sors “joyeux matin”…
ça évité d’avoir l’air con… :lol:

http://img102.imageshack.us/img102/6555/fouet0nw.gif

ha oui, en effet… :paf:

raté :o

Ptite cochonne va :MDR

oui, mais c’est choisis :o

ça va alors :smiley:

perso au taf il y a pas si longtemps j’ecoutais de la musique avec le casque dans un openspace, j’etais bien tranquillement plongé dans mon boulot au millieu de 7 autres collegues quand tout a coup j’ai eu une petite bulle de methane qui avait des envies de liberté. No prob, completement dans mon petit monde je decole une fesse en me penchant sur le côté, j’ouvre les vannes, long soufflement bruyant et puant, et tout fier de moi je continu a bosser pendant quelques secondes encore avant de me rendre compte que tous mes collegues me regardaient comme ça : :pfff:

J’ai encore donné une belle image des français en Suisse :paf:

:MDR :MDR :MDR :MDR :MDR :MDR

on atteint des sommets là :MDR :MDR :MDR

Moi c’est l’inverse :pt1cable:
Au boulot avant de raccrocher je dis parfois “De rien” alors qu’il m’a meme pas encore dit merci :paf: (mais il allait surement me le dire je doit le sentir :smiley: )