Forum Clubic

Vos plus belles gamelles? - Bardaf c'est l'embardeit (page 2)

situation de départ : retour d’entrainement de karaté en vélo tiré par un poto en booster
la cause : il faisait nuit et j’avais pas de lumière, le booster en avait et j’étais crevé
excuse bidon : la flemme de rentrer en vélo en pleine nuit et sans lumière
les détails : en ligne droite, je ne sais pour quel raison, la manche de mon kimono est rentrée dans le guidon du booster m’envoyant en l’air sur une vingtaine de mètre
conséquence : bah en fait, juste quelques hématomes car j’ai eu le réflex de bien tomber en m’enroulant et en faisant des roulades tout en protégeant ma tête, j’étais encore chaud dû à mon entrainement de karaté, le booster était quand même à 70 km/h !

conclusion
: le karaté, say le bien, ça vous évite de grave vous péter la gueule quand on vous traine en booster :ane:

lol ça m’en rappelle une autre ça

situation de départ: Arrivée après une longue journée en hollande, chez des amis à mes parents, mon père est déjà shlass après apéro vin, pousse café. A ce moment le mec qui me voit arrivé propose de fêter ça et sort les chimays O_o.
la cause: la chimay après une bouffe bien arosée
l’excuse bidon: c’était pour pas que mon père boive trop vu qu’il devait nous ramener
les détails: Le mec faisait que resservir des Chimay à mon père, alors moi je piquais le verre à mon père et je le buvais, mais comme le type il était saoul aussi à chaque fois qu’il voyait le verre vide de mon père il allait le remplir O_o donc j’ai pas pu empêcher mon père de boire plus vu que j’avais pas le débit d’un jour de drache et que de toute façon tout le monde était déjà bourré.
Conséquence: incapable de marché ni moi ni mon père, on se tiens l’un à l’autre dans la rue, comme je suis pas très fort je m’appuye sur les voitures pour pas tomber, seulement entre deux voitures y’a un espace…plus rien pour s’appuyer, BARDAF (j’ai tiré mon père avec par terre et j’étais tellement mort de rire que je l’empêchait de se relever)
Conclusion: Boire le verre des autres pour qu’ils soient pas bourré ça sert à rien.

Situation de départ: en scooter prêt à freiner en dérapage comme mon pote
La cause: gravier + freinage de l’avant au lieu de l’arrière
L’excuse bidon: pk ils inversent pas les poignets aussi! :o
Les détails: une belle glissage avec le scooter qui me retombe sur la jambe
Les conséquences: scooter rayé sur le côté et mal à la cheville et la jambe
La conclusion: plus jamais je joue le cake pour imiter les autres :ane:

situation de départ: Je sors des Emmaüs avec un sac de vynils dans la main, on décide avec ma belle-mère d’en profiter pour balader les chiens
l’excuse bidon: son chien est trop con
les détails: Mon chien doit faire dans les 30-35 kilos, le chien de ma belle-mère dans les 40, c’est un mélange de Griffon et de dogue argentin, et ils s’amusent tout le temps à courir comme des gueudins. D’un coup je vois son chien foncer sur moi, je me dis, pas de problème, c’est pas un sanglier, il va s’écarter au dernier moment :oui: Et ben non, à la dernière micro-seconde j’ai eu comme un doute, et il m’a percuté de plein fouet, me faisant faire un vol plané de 2 mètres et voler mes disques à 3 mètres.
Conséquence: J’ai eu le souffle coupé et un voile noir pendant 2 secondes, par contre ça a tellement fait marré ma belle mère (qui s’était plaqué contre le mur, parce qu’elle connaissait ce “trip” de son chien mais qu’elle ne m’avait pas prévenu), qu’elle s’est pissée dessus, bien fait [:eveden]
Conclusion: Les chiens, cay comme les founes, cay le mal [:eveden]

situation de départ : soirée arrosée ( alcool )
une envie soudaine : faire du roller
détails : donc completement beurré, on chausse les rollers et file sur le bord de mer direction la promenade en ciment. ( 3 potes )
déjà pour y arriver, passer par une rue en travaux avec éclairage urbain en panne : on rampait par moment a cause des trous :paf:
voila la promenade, super content, on fait les kéké, la première gamelle, c’est une pote : tombe et frotte un peu son épaule au sol les fesses en l’air la tete la première :lol: rien de méchant
on décide de continuer un peu, 10m plus loin je me vautre et m’ouvre le genaux. juste un peu mal car avec la qtt d’alcool dans le sang je sentais rien.
retour a la maison : pantalon déchiqueté, plein de sang et de pu sans oublier la multitude de gravier dans la plais. je désinfecte a l’alcool a 90 avec un verre dans la main :ane:
conclusion: le roller bourré, c’est marrant mais un poil dangereux :stuck_out_tongue:

situation de départ: je rentre du boulot en moto
la cause: essorer la poignée des gaz comme un goret
l’excuse bidon: il y avait un truc glissant sur la route
détails: donc je rentre du boulot avec une 125 TDR (à l’époque). Dans un virage, la roue arrière décroche, et je commence à glisser comme un con en essayant plus ou moins d’amortir avec les pieds par terre, bref chuis mal barré, mais ça va, je me prépare pour une chute tranquille pas trop douloureuse. Tout d’un coup, le pneu arrière raccroche brutalement, la moto bascule violemment en me projetant en l’air, et je retombe comme un vieux sac de patates sur le côté droit, et finit en glissant sur le dos.
conséquences: trilogie genoux / hanche / épaule, que des écorchures heureusement, boîtage pendant une semaine, courbatures géantes le lendemain (la crispation réflexe de la chute); un cale-pied, un demi-carénage, un rétroviseur, 2 glignotants.
conclusion: les bouts de plastique japonais, ça coûte un oeil

situation de départ: le trottoir d’en face de mon bahut, une ruelle de 3m de large :slight_smile:
la cause: traverse la rue pour rentrer en cours et être à l’heure, une voiture arrive à toute blinde :ouch:
l’excuse bidon: Pour esquiver la voiture, je marche sur un papier mouillé sur la route :oui:
détails: je glisse dessus, et me retame devant tout le monde, et en me relevant, à coté de moi, une merde chien la plus immonde du monde toute étalée…
Trop content d’avoir éviter le pire, je suis plutôt soulagé…
Et là, je vois tous mes potes morts de rire…

conséquences: Bah en fait, j’étais tombé en plein dans la merde, j’en avais d’à peu près la cheville à la hanche sur mon futal [:berk]
conclusion: Mieux vaut être en retard en cours que puer le caca tout l’apres midi :ane:

situation de départ: En vélo sur une route , pour rentrer au camping
l’excuse bidon: J’aller tellement vite que j’ai pas vu le trou ! :sol:
les détails: Avec de la famille on etait parti faire un tour en vélo lors d’une semaine au camping et pour rentrer on passe par une route avec un peu de passage. A un moment avec mon pere est mes cousins on commence a faire la course. Le bord de la route etait en mauvais etat et paf ma roue qui passe ds un trou et moi qui m’etale en plein milieu dla route. Jme releve et je vois un camping car a 10 cm de moi qui a freiné de justesse :ane:
Conséquence: Un genou ecorché, ma mere et le couple au volant du camping car un peu sous le choc
Conclusion: Les courses en vélo au bord de la route c’est pas ( toujours ) une bonne idée, meme quand s’est son pere qui lance la dite course :paf:

Ne fais jamais ça à une femme :jap: (la conjugaison non plus d’ailleurs :paf:)

Situation de départ: Descente en vélo , mois de novembre, debut de la nuit (17H :lol:)
La cause: virage en devers, 15 cm de feuilles mortes, et surtout trop vite (dans les 55km/h selon le pote qui me suivait :smiley:
L’excuse bidon: pas d’excuse j’ai fait le kéké (surtout mon pote avant la descente qui me dit: vas y en premier tu connias comme ca si tu te gauffre jpeux freiner!! :sarcastic: )
Les détails: j’ai réussi a bloqué les deux roues du vélo ( merci les disques :MDR) et on a mis 10 min a retrouver mes lunettes 5 m plus loin, meme pas éclatées :paf:
Les conséquences: 3 vertebres en bas du dos déplacées, 3 en haut aussi, le sacrum (pointe en bas du dos au dessus des fesses) parti en avant et bassin déplacé et bloqué a gauche :paf:
La conclusion: bas ca fait mal surtout quand t’es couillon comme moi et que vu que t’as rien de péter tu reprends le velo et t’attend 1 semaine avant d’aller chez l’ostéo.

Situation de départ: Descente en vélo
La cause: Trop rapide, pas loin des 70… :peur:
L’excuse bidon: J’ai pas senti ma force :neutre:
Les détails: Avec des potes, on décide de monter à la Bastille (à Grenoble) avec les VTT sur le dos, et de se faire la descente par la route :D.
On commence a descendre, et au bout d’un moment on prends de la vitesse, genre je regarde mon compteur, j’arrive près des 70, je flippe, je freine, je bloque la roue arrière :paf:
Résultat je décroche, et stratégiquement, élabore une trajectoire de chute avec casse minimale, “oh un bon gros tas de feuilles mortes”, je décide de me jeter dedans au plus vite, sinon c’est le bitume :peur:
J’arrive dans le tas, me mets en boule, roule, stoppe, me relève, et m’exclame dans un jargon que la charte m’interdit de citer ici :smiley:
Derrière moi, 3 bagnoles , le chauffeur de la première me demande si ça va, je fait signe que oui, enlève mon vélo du milieu de la route, et les laisse repartir.
Les conséquences: Une paire de lunettes pété, une tite gouttelette de sang dans l’oreille.
La conclusion: Les feuilles mortes cay le bien, il devrait y en avoir des tas sur les bords des routes tout les 500m :paf:

J’me casse jamais la goule, chui un geek et je décolle jamais de derrière mon écran donc jamais l’occasion de tomber :o :na:

:paf:

Situation de départ :une porte ouverte sur la cave un gosse
La cause : jeu con
L’excuse bidon: l’age (6 ans)
Les détails : j’etait jeune j’avais la fouge…et une nounou :paf: , je m’amusais a longer les murs et la j’arrive a un coin sans voir ce qui a apres , donc je longe le coin en regardant devant moi et je me glande la tete en arriere dans la cave avec bien sur les marches et tout en béton pendant 5 / 6 marche avant de me bouffer le mur ( j’explique 5/6 marches mur suite des marches qui continue a angle droit)
Les conséquences : Des grosses bosses
La conclusion : fait chier les portes , c’est pas bien Francoise !

2:
Situation de départ: Je reste a veiller pour regarder la cérémonie d’ouverture de France 98 avec quelques bières, puis je vais me coucher, mais pour ça je dois monter un escalier non éclairé et sans rampe.
La cause: sommeil + bière = on as du mal a faire un parcour de “mémoire” dans le noir.
L’excuse bidon: J’ai cherché mais je n’en ai pas trouvé.
Les détails: trop a droite je me prend un début de mur en haut de l’escalier, ça me déséquilibre je tombe, heureusement sur le canapé, mais malheureusement les bords ce celui-ci sont en bois.
Les conséquences: un bras cassé par le bois + un mal au cou car la tête n’a pas été arrêté par le canapé et a continué sa route pour taper le parterre.
La conclusion: Je m’en sort plutôt bien vu la chute, et tous les canapés en bois, coins de table et autre trucs dur qui m’attendais en bas !

Situation de départ: Moi, sur un skate, pratiquant depuis 6 mois en haut d’une cote bien bien raide…
La cause: la vitesse et la non maitrise de l’engin
L’excuse bidon: la route était piégée
Les détails: jarrivais deja pas trop bien a tenir debout sur la planche sur du plat à l’arret…
Les conséquences: Perte du controle à pleine vitesse sur le skate, chute, auto coup de genoux ds le front, déclipsage de hanche, aprés 4 saltos, éclatage ds un lampadaire et là le petit plus pierre Richard style, le verre du lampadaire qui eclate et qui me tombe sur la gueule, la planche continue et va sencastrer pile ds l’aile dune voiture (impact eclat de peinture etc etc).
La conclusion : Moi parterre sur le dos, la geule en sang,la hanche a coté du cou, les jambes à lequerre gisant dans la pisse de chien fraiche…

Pierre Richard staiiiiiiiiiile :neutre:

Situation de départ: Un beau soir d’été, 22h00, ciel au couleurs chatoyantes, moi sur ma 103 en tee-shirt rentrant chez moi trankilou sur une belle ligne droite, personne devant, personne derrière, un vrai le bonheur…

La cause: Un vieux nid de poule

L’excuse bidon: Mais euuuh !!! j’avais mon portefeuille qui se faisait la malle de la poche arrière de mon jean, fallait bien que je le remette non ??
et edit : ce nid de poule n’était pas là la veille :o

Les détails: Bah, une main sur le guidon, une main dans la poche arrière, nid de poule, PAF… bref, salto vrillé tendu carpette balayette, retombe sur le dos, la mob retombe sur moi (aïe), j’ai fait 5 ou 10 mètres en freinant avec mon dos, par chance, les flics arrivent en deux minutes passkeu je me suis taulé à 200 mètres du commissariat :paf:, appel ambulance, et passé à l’hosto pour désinfecter tout ça en chialant, j’ai eu du bol, que de la griffure sauvage…

Les conséquences: Des jolis bandages pdt quelques jours

La conclusion: bah en plusieurs temps…

  1. en vélo, en mob ou en moto, faut toujours se protéger ! et pas que la tête… !!
  2. le bitume ça fait mal…
  3. Les flics n’ont aucun tact…
    ils ont rapporté ma brelle défaite à mes parents, genre roue avant à côté du variateur, en disant “Bonjour, On a un cadeau pour vous !!”… :heink:
    Là, ma mère a failli faire une syncope… ( :paf: quand même )

Bref, ca m’a pas calmé, je roule en Kawa maintenant… Z powaaaa !!! :smiley:

Rhaaaa le skate :smiley:

Première chute : La roue du skate se bloque sur un gravier -> un caillou dans le menton ;
Deuxième chute : J’accroche une bitte -> un caillou dans le genou ;
Troisième chute : Je prend mal un trottoir -> un bras dans le plâtre.

La conclusion : Le skateboard cay le mal, le snowboard cay le bien :super:

Trop de chutte en velo :ane:

:o

Spice d’esprit mal tourné :na: