Forum Clubic

Utilité d'un reflex numérique

A quoi sert un reflex numérique?
Pourquoi ne pas réaliser un APN avec un capteur au format de celui des reflex, 15 x 22,5 mm environ (dit APS), mais sans visée reflex, la visée s’effectuerais sur un grand écran LCD, de préférence pivotant, un simple viseur optique en complément pour les (rares) cas difficiles, et à objectif interchangeable. On aurait ainsi la qualité d’un reflex actuel, mais sans la complexité de la visée reflex.
Cela dit, je comprend la politique des fabricants: pourquoi sortir un tel appareil, qui coûterais forcement moins cher, avant d’avoir complètement éclusé le marcher des bons gros beauff qui se disent “j’ai un reflex argentique, donc il me faut un reflex numérique”.
Il y donc gros à parier qu’un tel appareil sortira, mais pas tout de suite afin de ne pas concurrencer (déloyalement!?) les reflex numériques. Cet appareil conviendrait parfaitement à des amateurs (de qualité). Je comprends toutefois que le reflex numérique puisse paraître indispensable à certaines utilisations professionnelles, ainsi qu’aux amateurs qui se la pète.
Les deux marchés pourraient donc coexister, avec forcement une réorientation du reflex numérique vers une clientèle plus restreinte, les professionnels et les amateurs friqués, ce sera alors, probablement, la généralisation de l’adoption du format full frame et peut-être l’abandon du format APS pour les reflex.
Et pourquoi pas un full frame non reflex, alors là, je délire, la bobine de ceux qui verrons arriver un appareil capable d’une qualité double, plus léger, plus fiable et moins cher que leur péripatéticienne de reflex actuel. Personnellement, j’ai un reflex argentique et un CoolPix 5000, que j’utilise à tour de rôle selon mon humeur, je n’envisage pas d’acheter un reflex numérique, espérant proche la petite révolution que je viens de vous narrer.
Avantages d’un format APS ou full frame non reflex à écran pivotant et objectif amovible (par rapport à un reflex):

  • poids et encombrement réduit,
  • fiabilité accrue, pas de miroir, pas d’obturateur compliqué,
  • mécanisme d’auto nettoyage du capteur inutile, un coup de bon vieux pinceau soufflant serai même peut-être plus efficace,
  • pas de trou noir à la prise de vue,
  • et donc possibilité de faire de la vidéo, impossible avec un reflex, (et là ce ne serait pas du gadget, sur un full frame = super HD)
  • souplesse d’utilisation d’un écran pivotant,
  • pour offrir la qualité et rapidité de mise au point des reflex, on peut imaginer une aide à la mise au point sur l’écran LCD: grossissement de l’image au centre?,
  • discrétion, on photographie sans coller l’œil dans un viseur, pratique pour shooter la blondinette assise un peu plus loin à la terrasse du café (attention n’oublier pas de couper le flash),
    En bref, plus j’y pense plus je me dit qu’un reflex numériques, c’est un chameau à quatre bosses, mais qui est donc le débile qui en a eu l’idée, en fait pas si débile que ça, tant qu’il y a des “naïfs” pour en acheter! (Bon! c’est pour rire! Holà là!), et pourquoi la presse spécialisée ne dénonce-t-elle pas ce véritable scandale? (Et le marché de la pub pauvre tache!), et pourquoi un fabricant dissident ne sortirais-t-il pas le joujou (APN format APS, objectif amovible, non reflex)? (La preuve qu’ils sont tous cul et chemise comme nos opérateurs téléphoniques), ce serait pourtant l’occasion pour un fabricant non implanté dans le reflex de faire la nique aux ténors du genre. Bon mais peut-être suis-je complètement fou, et ai-je des mauvaises pensées vis-à-vis des gentils acheteurs d’APN reflex, qui gobent ce que leur propose les gentils fabricants grâce à la pub des gentils magasines photo.

En même temps un Reflex numérique c’est pas vraiment une arnaque quand tu vois le prix que ça coûte :neutre:
Ce dont tu parles ne coûterait pas moins cher et serait moins évolutif (en gros un Reflex sans visée reflex avec un objo non interchangeable).
Sinon les nouveau reflex permettent une visée par l’écran et les vidéo sont possibles :wink:
A la rigueur un Bridge avec un capteur un peu plus gros (sans aller au format APS) serait intéressant. Mais sois patient, de nouveaux capteurs CMOS pour les compacts sont annoncés :wink:
Edité le 17/10/2007 à 11:07

Tu n’a pas bien lu, c’est bien objectif interchangeable qui est proposé, en fait tout comme une reflex avec:
En moins la visée reflex,
En plus un ecran pivotant à affichage permanent
Donc même evolutivité qu’un reflex mais moins compliqué

Je trouve ça con, le truc super intéressant sur un Reflex justement c’est la visée, parce que viser avec un écran…
Perso j’ai un Powershot et je suis bien content d’avoir un viseur optique, s’il fallait tout faire à l’écran ce serait galère.
Le seul inconvénient du reflex c’est la taille (de l’objectif notamment).
Edité le 17/10/2007 à 13:56

On peut imaginer toutes sortes de moyen de visée pour un APN avec gros capteur (APS ou full frame) à objectif interchangeable et de qualité:

  • un écran pivotant avec un simple viseur optique en complément,
  • une visée de type bridge,
  • et pourquoi pas les 2 écran + bridge.

Mais QUID de la pertinence de la visée reflex?

J’ai le sentiment que l’on a fait un “copier coller” de la culture du reflex argentique (= haut de gamme, haute qualité?) vers le numérique, et qu’on à créer le reflex numérique “parce que c’est comme ça”.
Hors non seulement la visée reflex n’apporte rien au numérique mais plutôt l’ampute en partie de l’intérêt du numérique:

  • pas, ou un minimum de mécanique,
  • donc fiabilité,
  • donc poids/encombrement réduit,
  • et donc prix de revient moindre,
  • choix du mode de visée selon la sensibilité de chacun ou les circonstances

Et je persiste à penser que c’est une stratégie délibérée des fabricants de viser en premier, pour le haut de gamme les acheteurs “ça fais 20 ans que j’ai un reflex, donc je passe au reflex numérique”.

L’intérêt de la visée reflex est pourtant simple: viser à travers l’objectif tout simplement. :neutre:
A partir du moment où tu peux changer d’objectif tu n’as pas le choix, il faut une visée reflex (ou un viseur électronique comme les bridge mais ça manque de précision et ça bouffe de la batterie).

Rassure moi: tu n’as jamais utilisé de Reflex? :smiley:

Cher(e) Amalexia

J’ai un Olympus OM1 depuis depuis 1980 qui m’a procuré beaucoup de satisfactions, je continue à l’utiliser en alternance avec un Nikon Coolpix 5000 (écran LCD pivotant + viseur optique simple).
J’utilise à 80% du temps l’écran LCD pivotant.

Je voudrais te faire remarquer que les APN (écran LCD, bridge, reflex) on tous la visée à travers l’objectif.

Mais bons j’ai bien compris, tu es dans le reflex depuis 20 ans.

Donc je demande à quiconque d’impartiale de m’expliquer pourquoi?:
Un APN de qualité, gros capteur, objo interchangeable, et tous ce qu’on peut immaginer, doit OBLIGATOIREMENT avoir une visée reflex.

Si on remonte aux origines du reflex, en argentique c’etaient les seuls appareils avec lesquels on visait EXACTEMENT ce qu’on allait photographier; ironie du sort, en numerique, les reflex sont les seuls appareils sur lesquels la visée ne correspond pas au cliché! Eh oui, au mieux, c’est 95% sur des appareils experts.

Les constructeurs se sont contentés dans un premier temps d’adapter un capteur sur leur materiel, sans réellement tirer parti des possibilités du numérique, et les ameliorations viennent petit à petit (format 4:3, live view, mode priorité iso…), ils utilisent des elements eprouvés et rentabilisent au maximum leur conception, permettant ainsi de sortir des appareils performants à un cout tres concurrentiel.

C’est pour ca qu’on en est resté au reflex.

Il y aurait un public pour un appareil “revolutionnaire” à objectifs interchangeables et visée sur ecran sans systeme reflex, mais comme toute nouvelle techno, les debuts seraient hesitants, avec des appareils moins performants et plus chers, le temps de bien mettre au point le concept.
Et puis, ceux qui ont mis un oeil dans un (bon) viseur de reflex auront du mal à passer à autre chose!

Contrairement à ce que tu racontes, tous les bridges n’ont pas la visée à travers l’objectif !
Une visée à travers un prisme optique a toujours été plus net et lumineux qu’avec un viseur que je qualifie de télévision. L’autre avantage d’un viseur “à prisme optique”, c’est qu’en cas de panne électrique, tu peux encore viser et shooter de base avec très peu d’électricité :sol: C’est bien connu de toute façon, tous les pros et les paparazzi travaillent avec des bridges …
Si on voyait mieux à travers des lunettes “télévision” qu’à travers des verres “optiques”, je pense que ça se saurai :wink:
Juste un petit conseil gratuit, vas faire un tour en rayon ou boutique et amuses-toi à comparer les viseurs des bridges et des reflex …

Par contre, je veille à la convivialité dans ce forum, alors si tu pouvais éviter certains termes …

Palou, tu fais le boulot à moitié, tu en as oublié deux!

Désolé mais mon powershot ne vise pas à travers l’objectif, seul l’écran LCD le fait, et comme je l’ai dit on ne peut pas utiliser l’écran dans tous les cas, un viseur optique ça reste indispensable. Quant aux bridge comme je l’ai dit il s’agit d’un viseur numérique que je trouve bien moins précis qu’un vrai viseur optique :neutre:.

Et tu ne te sers jamais du viseur? :sarcastic:
Edité le 18/10/2007 à 09:40

Je vais faire simple, va à la fnac, met l’oeil dans un 5D/D3, et revient me dire qu’un jour un écran rendra la réalité comme ça :icon_biggrin: (Bon c’est simplement un reflex FF, tu en a un donc tu connais.)
La luminosité et la netteté ne sera jamais rendu par un écran. (qui dépend de sa résolution souvent faible) Et surtout aux grandes ouvertures en mise au point manuelle.
Il y a surtout un problème, l’autofocus des bridges est réalisé par l’étude du contraste sur l’image reçu par le capteur, et c’est bcp moins efficace qu’un autofocus de reflex qui est une déviation de la lumière principale vers différents capteurs par des petits miroirs, qui disparaissent au relevage du miroir.

Je ne pense pas que le système de miroir coute cher quand tu vois un K100D à 450€… Un Sony R1 qui est un bridge avec capteur APS-C coute lui 900€…

L’autonomie, l’écran allumé et le capteur prennent une quantité de batterie hallucinante, un reflex bcp moins, le capteur s’allume juste avant le déclenchement et l’écran 2sec pour la vérification.

Sinon va voir la photo posté par Doriss dans l’autre oeil sur la photo, tu verras un exemple de différentes positions photographiques, et tu verras bien son appuis bipodal ferme et assuré. Un pied en avant et un autre en retrait, l’oeil au viseur, bras fléchis près du corps, des fois meme le haut de l’appareil en contact avec le front.
Maintenant avec un bridge, les deux pieds sur une droite transversale au corps, les bras tendu; l’appareil entre les 2 mains à vague hauteur d’oeil.

Si tu analyse, tu verras que la position bridge est très sensible au vent et risque de pencher d’avant en arrière, les bras tendus ne sont pas stables. En position reflex tu obtiens une bien meilleure stabilitée, ton appareil est en appuis près de toi, donc il ne va pas vasciller plus que toi.
Et si tu essaye la position reflex avec un bridge tu passe pour un extrateresstre… mais si tu veux avoir une chance de tenir un 1/8 à main levé tu auras beaucoup plus de chance en reflex. (par ton attitude générale de tenue de l’appareil.)

Maintenant je pense que vu la généralisation des dispositifs “visée directe”, tu auras bientot des écrans orientables sur reflex (un retour, ou une généralisation vu qu’olympus le fait), et je suis tout à fait d’accord que c’est pratique, je pense par exemple en studio, la visée par l’écran peut passer sur un ordi et donc pas la peine d’aller voir l’appareil qui est sur le trepied et se courbaturer, par exemple en macro, où étant très près du sol on a du mal à voir dans l’oeilleton, ici un écran orientable et la fonction de zoom permettra d’être plus précis lors de la mise au point manuelle.

Tout ceci existe déjà dans les dernières générations, et va progresser, et dans 3 ans ce sera généralisé et de qualité (avec mise au point en continue en visée live).
Et je pense que tout le monde pourra faire comme il le souhaite, l’oeil devant l’écran ou dans le viseur.
Je ne pense pas que le passage à la visée tout écran se fera, cela demanderai un changement des boitiers, il faudrais redessiner les boitiers en profondeur, et alors avoir une double gamme pour un même parc d’objectif, les couts de dév seraient supérieurs, par rapport aux boitiers actuelles qui sont tous très ancien au niveau des bases du chassis et donc rentabilisées.

Franchement je ne pense pas que les pro lacheraient leur oeilleton, ni même une personne ayant touché au FF ou une bonne partie des possesseurs de reflex, et moi même je n’arrive meme plus à tenir un compact en main, je ne m’y retrouve pas, il me faut ma position, mon callage de l’appareil, et je pense vraiment que ça joue un role très important dans la stabilité, surtout avec un bel objo qui fait souvent 1kg au bout du boitier.

L’ajout d’une visée par l’écran est un gain qui peut devenir très important en fonction des situations, mais le retrait de la visée directe serait un bond de géant en arrière.
Et l’argument de ça fait mieux… n’as tu jamais entendu “Bouh il est nul ton appareil on peux même pas viser avec l’écran, c’est pas high-tech…” :wink:

Je remercie tous ceux qui participent à ce débat.
Et leur dis avant tout ceci :
quand je dis « pauvre tache? » ou « qui se la pète? »,
c?est comme si je parlais à mon meilleur ami, et il n?y a pas un pixel de mépris dans mes propos, et il n?y en aura jamais.
Si certaines sensibilités on été génées, je les prie humblement de me le pardonner !
Qui aime bien charie bien !
Et je prie par avance de me pardonner mes «exactions verbales», car je ne suis qu?un être humain qui aime son prochain «comme lui-même» et qui aime se la pèter lui aussi !
Revenons à nos pixels.
J?essayerai de répondre de mon mieux, donc pas du mieux possible.
Donc tous des Ayatolah (je ne sais pas ou mettre le H) de la visée reflex, sauf woolfy68 qui nuance.
Quelle meilleure façon de voir la « réalité » qu?à travers un pentaprisme, un dépolis?
Réponse facile, avec tes yeux sans aucun intermédiaire, c?est ce que l?on fait avec un écran pivotant qui permet de controler cadrage et MAP dans toutes les positions (non Palou, je ne dis pas des cochonneries).
D?ailleurs rappellons nous du plaisir de converser avec son sujet (ça y est i?se prend pour le roi) avec un reflex à deux objectifs, qu?on se tenait sur le ventre en regardant les yeux dans les yeux son sujet (et il recommence).
Oui mais ton écran c?est un écran de telévision.
OK mais l?image que tu vas saisir est-elle plus proche de la « réalité » ou de celle que tu vois sur un écran, déjà pixelisée?
Bon, allez, faut bien rire, une fois, avant qu?ont soient tous morts !!
Si les fabricants avaient sorti de suite, pour le haut de gamme l?APN idéal, ils se seraient fais beaucoup moins de pognon,
Donc il fallait absoluement secher , en priorité les BGB (ha ha qui devine quoi, bon CEPR Palou ),
J?ai prie l?option de ne pas répondre aux objections de mauvaise foi :
« j?ai un () mais le viseur optique ne vise pas à travers l?objectif, mais seul l?écran LCD le fait »
Palou, pourrais tu eviter, a tous, ce genre de reponse à la (bon j?ai rien dis).

Merci encore à tous.

Tu essaieras de faire des photos d’objets en mouvement avec un écran LCD (genre oiseau en vol, voitures…) et on en reparlera.
Après c’est sur si tu ne fais que de la macro ou du paysage… (et encore, en plein soleil l’écran LCD c’est pas super lisible :confused: )

le jour ou les ecrans LCDs seront meilleurs que la visee optique je changerais
-le soir mon oeil et bien meilleur que le capteur pour saisir les nuances etc…
-en mouvement une belle trainee de pixels va difficilement me permettre ce genre de chose.

la taille de la chose a aussi ses avantages, quand je fais de l’animalier avec un 500mm, bien en main avec trepied ou monopod c’est pas evident alors j’ose a peine imaginer comment faire un suivi sur un compact qui serait 10x plus sensible aux moindres mouvements.

Sinon pour le capteur reflex sur compact bah sigma en fait un a objectif fixe (14 mm de memoire a moins que ce soir 24)

autres choses sur les reflexes, le rideau est mecanique car on est pas encore capable de faire de la rafale avec un capteur qui utiliserait un rideau numerique et on ne pourrait pas non plus calculer les points chauds avec un rideau numerique (vu qu’on ne peut pas garder le rideau fermé et le capteur ouvert pour la meme duree que la prise de vue pour reconstituer ces fameux points chauds).

Ensuite la plupart des reflexes hauts de gammes commencent a integrer un live view qui est utilisé principalement pour la macro en permettant une mise au point en “zoom” mais c’est evidement sur du sujet tres peu mobile.

Je pense ceci dit que tu melanges deux choses, ecran et taille.
autant l’ecran va etre de plus en plus présent, autant la taille risque peu de baisser sur les reflexes pour la simple et bonne raison que les compagnies devraient recreer de nouvelles montures et de nouveaux objectifs qui coutent generalement bien plus cher que le simple reflexe et que ce serait pour aller sur un capteur miniaturisé et donc de moins bonne qualité.

le pro se fou royalement de la taille de l’appareil dans la mesure ou la photo qui en sort est d’excellente qualité avec de bonnes nuances, un piqué excellent etc… plus tu reduis la taille du capteur plus tu perds dans ces domaines (et je parle pas pour une impression 10 par 15 mais plutot pour les A4 A3 que les photographes pro vont sortir pour les photos encadrées, les couvertures de magazines, les posters etc…)

Moi pas un extremiste? :frown: je suis déçu :ennuye: j’ai toujours considéré mon reflex et ces objectifs comme compacte et facilement transportable :jap: (le pire c’est que je déconne vraiment pas)

Sinon j’ai un reflex bi-objectif comme tu cites en exemple, et même s’il en existait un avec un capteur numérique, une très grande rapidité, un autofocus et toussa et bien je ne pense pas que dès que la rapidité est en jeu cela marcherais.
Je m’explique, déjà un tel système avec un écran LCD est possible, mais il y a les bords qui remonte pour simuler une chambre sombre pour une meilleure lisibilité, et déjà là c’est très peu lisible. Maintenant en plein soleil avec un écran…
Et sinon je ne trouve pas que cela s’adapte dès que le sujet est mobile, un enfant qui coure devient très vite complexe, il faut décomposer le mouvement:
Ta tête cherche l’organe qui te présente l’image, ici un dépoli ou un écran, tu analyse en devant faire abstraction de tout ce qui est autour (contours de boîtier qui brille, lumière diverses hors du cadre), puis ton sujet est en mouvement, tu le vois quitter ton cadre, là il faut que tu bouge dans le bon sens, tout en gardant ton écran en vue, et bouger assez et pas trop… Ici tes pixels risquent de devenir flou car ton appareil à une certaines fréquence de rafraîchissement (je ne sais pas trop l’expliquer mais ça doit être cela) et tu obtiens un flou.
Maintenant avec ton viseur au niveau de l’œil tu n’as pas à chercher tu vois que ce que tu vise, si ton sujet sors du cadre tu vas naturellement bouger la tête et par la même occasion l’appareil qui correspond à ta vision. Je trouve cela plus naturel, et ton œil a une capacité de discernement bien plus grande lorsque le sujet est en mouvement.

Je ne crois pas au complot des industriels, la guerre était tellement féroce au début du numérique, et il y avais tellement à gagner à dominer les autres, que lancer une “révolution” tellement forte que la visée par le capteur (selon ton point de vue) aurais imposé une marque devant les autres. Et il est clair que les marques qui ont le mieux négocié le virage du numérique sont celles en tête (jusqu’à très récemment du moins) et de très grands marques argentiques comme Minolta et Pentax ont elles eu plus de mal. (jusqu’à maintenant.)

Je suis par contre sur qu’il n’y a pas d’extrémiste dans un sens ou dans l’autre ici, tu verra que 3 jours avant ton intervention, une autre était très peu convaincante sur le plan de l’argumentation, de plus ton titre est relativement “accrocheur” (c’est une stratégie) et personne ne sais si tu fais simplement que lancer une sorte de troll (comme le précédant larron) ou si tu as un argumentaire (que tu nous développe). Donc il faut juste un peu d’indulgence. :jap:

Il y a une certaine méfiance du coté de la visée par l’écran je pense, car cela est aussi un nouvel argument marketing pour drainer les clients vers les reflex, et ainsi s’ouvrir les portes de déboucher inconnus du domaine des compact, à cela quelques raison, déjà la fidèlisation, sachant que même la carte mémoire est commune a tout le monde, il n’y a aucune raison de rester chez sa marque de compact, alors que le reflex surtout avec des objos ayant peu de valeur (qui décotent donc encore plus vite que les modèles d’exception/pro) coupent toute envie de passer chez la concurrence.
Ensuite la gamme, à quelqu’un qui a un problème précis on va vendre un objo précis, et c’est bien souvent plus cher qu’un compact nouvelle génération à 300€, ici on parle vite en 600-1000 si a devient sérieux.
Ceci va devenir fortement marketing, ça va clairement ce généraliser, mais je ne pense pas qu’il n’y aura que ça. On verra des gens tenir des reflex à bouts de bras, est ce que ça améliorera la qualité? je ne sais pas.
Je sens que du monde va se faire avoir en mettant des sommes mirobolantes dans des appareils qui seront trop spécifiques pour leurs usages et totalement inadaptés.
Je pense aussi qu’il faut laisser le temps à la technologie de faire des progrès, car les visées live ne sont pas encore au point (système Canon qui redescend le miroir pour faire la mise au point à l’aide des collimateurs d’autofocus, donc inutilisable en pleine action), et qu’en même temps il faut trouver à chaque mode de visée sont utilité, son domaine où il sera le meilleur.
J’ai déjà entendu des gens parler de mettre l’appareil avec son téléobjectif sur le trépied en affût et de s’éloigner de qqes mètres et de tout contrôler avec un ordinateur portable en wifi (certains appareils peuvent le faire par leur grip), à l’abris (et ainsi éviter d’être dans le vent). ça parait bien beau, je ne sais pas si la réalité serais possible, mais il est clair que l’utilité existe en studio et macro.
Mais les autres arguments restent valables, à savoir les cages reflex qui sont rentabilisées depuis longtps et tout le reste.

Personnellement je compte changer de boîtier pour un autre précis qui va bientôt être remplacé, je sais qu’il intégrera une fonction de visée directe, et comme j’estime que ce sera mon premier et dernier changement de boîtier avant très très longtemps vu le coût qui entre en jeu je me pose la question d’avoir ce qui se fait de plus adapté, histoire de ne pas voir 18mois après une fonction “révolutionnaire” qui pourrais m’apporter un léger confort dans certaines situations. Je sais que les autres caractéristiques ne vont pas révolutionner le genre, au point que la seule différence sera cette fonction, je pense que je prendrais le nouveau pour pouvoir faciliter ma prise de vue sur trépied, mais je considère encore cela comme un accessoire à la prise de vue et je n’achèterais pas un boîtier dépourvu de viseur optique.
Edité le 19/10/2007 à 23:05

:clap:Tu a tout à fait raison, Woolfy68, et merci encore à tous pour vos particpiations.

:wink: C’est évident pour moi également !

J’ai une explication:
Objectifs interchangeables => obturateur plan focal (à rideau, près du capteur) => donc fermé => donc visée reflex.
Sur un compact le processus est:

  • l’obturateur est ouvert en permanence,
  • déclenchement = début de la capture,
  • fermeture de l’obturateur, après écoulement du temps de pose,
  • enregistrement de l’image sur la carte mémoire (ou mémoire interne),
  • ouverture de l’obturateur.
    Les capteurs étant minuscules, et l’obturateur central, le temps de réaction du capteur est suffisant.

Sur un reflex APN le processus est identique aux appareils argentiques, la taille du capteur, et la nécessité d’un obturateur plan focal, fond qu’il n’est pas (encore) possible de déclencher le début de la capture électroniquement.
Mais un jour viendra, ou la performance des composants le permettra, et on verra alors cohabiter des APN, au format APS ou Full Frame:

  • des reflex (il en faut pour tous les goûts),

Et des non reflex (objectifs interchangeable, et tout le tintouin) avec n?importe quelle combinaison

  • avec visée sur un super écran HD, pivotant (+ viseur optique simple)
  • des visées de type bridge aussi de haute qualité,
  • et pourquoi pas les deux: écran externe + bridge (oui ça pompe de la sauce, mais tout évolue).

Il est probable qu’ils sont déjà dans les projets, mais il faut d’abord épuiser, le marché du premier équipement en haut de gamme, alors donc on sortira la “nouveauté”.

Je ne crois pas qu’il y ait un obturateur sur les compacts/bridge, juste un diaphragme.
L’obturation se fait de manière électronique: au déclenchement on vide d’abord le CCD, on attend l’équivalent du temps de pose, puis on transfert son contenu dans une mémoire tampon.