Forum Clubic

Trouvez vous ça normal? Que peut' on faire ?

Bonjour tout le monde,

Je poste un petit message aujourd’ hui car j’ ai une amie qui a un problème.
Elle est depuis le debut de l’ année à l’ université, tout ce passe bien, sauf dans une matière …
Dans cette matière ( qui se déroule en tp à 30 personnes ), elle a un professeur qui raconte un petit trop sa vie.
Je m’ éxplique. Ce professeur décourage ses éleves, en disant que dans 2 mois, il n’ en restera plus que 10, il leurs dit qu’ ils n’ ont pas l’ ésprit scientifique parce qu’ ils ne regardent pas le tour de France… tout plein d’ absurdités comme ça. Mais ce n’ est pas tout, il fais une éxplication sur un point du cours de 5 minutes, et parle de sa vie personnelle pendant 10 minutes, est ce normal ? Par vie personnelle, j’ entend des choses dont on se moque completement, ex : " hier j’ ai fais les cources, et il y avait plein de personnes devant moi … la caissière étais mignone … J’ en ai eu pour 150 euros … " Hum, vous voyez le genre ?

Donc, cette copine lui a gentillement demandé d’ arreter et de faire son cours, mais ça ne lui a pas plûs … donc maintenant, il n’ arrête de l’ EMMERDER.
Hier, il est allé jusqu’ à lui dire en pleine classe que durant toute sa journée, que pendant chaque moment qui passe, il pensait à elle, il ne pensait qu’ à elle, je trouve cela completement déplacé venant d’ un proffesseur, surtout devant toute sa classe !
Hier encore, il prenait un exemple avec 2 solides, M1 et M2. Il est allé dire qu’ il aimerait être le solide M1 et ma copine le solide M2 pour pouvoir se frotter l’ un contre l’ autre … est ce normal ?

Voilà, je vais m’ arreter là, vous avez déjà un bon echantillon du personnage …
Je voulais donc savoir ce que vous en pensiez, et ce qu’ on pourrais faire ?

Merci de m’ avoir lus.
Edité le 18/10/2007 à 11:02

En parler à la direction ou à un autre professeur, peut-être :neutre:

Mais, est ce légal ?
Avons nous le droit de parler comme ça à des jeunes filles de 18 ans pendant que l’ on fais son cours ?

C’est de la plaisanterie :neutre: et elle est majeure quand même :slight_smile:

S’il lui faisait vraiment des avances (genre la coincer dans un coin ou faire des gestes déplacés) là il pourrait y avoir abus de position dominante, mais dans ce cas précis il peut prétendre que c’est juste de la plaisanterie en effet donc à part en parler à la direction pour qu’il se calme :neutre:

déjà en parler directement au prof pour lui faire comprendre que ca la gave ses plaisanteries. S’il ne comprende pas, en parler à la direction en emmenant 1 ou 2 témoins pour donner du poids.

D’ accord, ca me semble clair.
Une lettre sera faite à l’ administration de l’ université pour lundi.

Merci pour vos reponses.


Oui, il faudrait effectivement qu' elle puisse lui parler, mais ce n' est pas possible puisque le prof se sauve en courant à chaque fin de cours ! Il doit être drolement préssé ce pauvre Monsieur... Elle va surement allé voir le conseiller d' éducation. Mais vu l'état général concernant l'éducation, vus le nombre de licenciement de professeurs, l'Etat devrait mieux choisir ses profs à licencié ! [quote="PapaCool"] C'est de la plaisanterie :neutre: et elle est majeure quand même :) [/quote] Non ce n' est pas une plaisanterie, je n' ai pas envie que ma copine rate des cours de la faute d' un professeur qui n' est là que dans UN but, leurs apprendre ! Hier elle et 2 autres élèves on été obligé de partir de classe au bout de 45 minutes parce qu' ils ne voulaient pas levé la mains toutes les minutes ( minute = 1 minute et c' est pas éxagéré ) pour dire qu' ils avaient compris ! Je trouve ça désastreux !

y’a des profs loufoques partout :neutre: pas toujours facile de jongler avec.
J’en ai bien eu un dont le cours consistait à expliquer que les volcans c’est dangereux pour les pcs et qu’avant de construire une école il faut penser à avoir de l’air :paf: (j’y suis plus jamais retourné après donc je sais pas ce qu’il a raconté d’autre comme connerie lol)
Edité le 18/10/2007 à 11:04

Et oui, effectivement, c’ est pas le seul.
Enfin bref, je vous tiendrais au courant de ce qu’ il se passera par là suite.

Il faut surtout se mettre à plusieurs, pour confirmer les faits…

Une lettre signée par une majorité de la classe sera beaucoup plus efficace.

Le prof a un grain c’est sur!

juste une chose quand meme , le prof pourra toujours se cacher derrière un elle ne m’a rien dis , c’était une plaisanterie il suffisait de m’en parler
donc avant la lettre, une simple “arretez ça sinon je me plains ailleurs” si elle ne l’a pas deja fait , lui permettra de se blinder sur le manque de mauvaise fois qui pourrai survenir ensuite


[i][b]genre de message à garder pour les blogs : Modéré[/b][/i] Message edité le 18/10/2007 à 12:34

lool, c’ est une solution comme une autre un :stuck_out_tongue:
mais bon, c’ est un être humain quand même, il mérite un minimum de respect :wink:

ps : elle lui a déjà demandé, mais c’ est une grosse tête de mule, donc il ne veut rien entendre !

Si elle ne supporte pas ce genre de petite chose c’est pas la peine d’espérer aller beaucoup plus loin dans les études ou dans une carrière. Elle ferait mieux d’utiliser cette expérience pour renforcer son caractère plutôt que de se poser en victime.

C’est pas qu’ elle ne supporte pas, c’ est juste qu’ elle est là pour travailler.
c’ est une exellente étudiante, qui n’ a jamais eu de probleme.
Elle aimerait simplement pouvoir passer le temps de cours qu’ elle a à travailler réellement, plutôt que d’ écoute des histoires pendant ce cour là, tout simplement.

si elle a moyen d’enregistrer ses propos, qu’elle essaie de le faire et ensuite qu’elle aille voir une personne de la direction.

Ou alors, il faut qu’elle arrive à passer au dessus de tout cela, qu’elle lui montre qu’elle s’en fou, et voyant que cela ne la dérange pas, il arrêtera son ptit jeu stupide

:neutre: