Forum Clubic

Société dépannage informatique à domicile : de l'idée à la création (page 116)

Avez vous des sites d’annonces/annuaires payants fiables qui peuvent rapporter de la clientèle ?
Le site des pages jaunes apparemment ça attire pas trop les clients.

Le site, non, mais l’annuaire papier lui ramène beaucoup de clients !

Sinon, distribution de cartes de visites dans les boîtes (j’ai passé au début des semaines entières, plus de 10000 cartes distribuées).

Merci pour tes infos.
Sinon vous êtes au courant, l’agrément simple à été supprimé et ils veulent baisser la réduction d’impôt que nos clients bénéficiaient.
Vous avez plus d’infos sur cette suppression d’agrément ?
J’ai reçu un mail du service à la personne me disant qu’il faut procédé à un renouvellement dans l’extranet Nova, mais si l’agrément est supprimé il n’y à pas de renouvellement à faire :etonne2:
Edité le 28/11/2011 à 23:00

C’est sûr que l’agrément a été supprimé ? La rumeur pour le moment, c’est que le dépannage informatique ne ferait tout bonnement plus partie des services qui octroient 50% de déduction fiscale aux foyers.

Quand je pense aux sociétés qui, comme moi, ont créé deux structures pour être dans les règles…et que ça ne va plus être nécessaire.

M’est d’avis que nombre de sociétés de dépannage informatique à domicile vont pouvoir mettre la clef sous la porte !

Oui c’est sûr à moins que le mail que m’a envoyé la DGCCRF est erroné.
Ce qui veut dire qu’en tant qu’auto entrepreneur agrée on peut à présent vendre du matériel informatique sans prendre une 2ème structure ou ça ne change en rien ce procédé ?

J’ai dépanné une cliente qui travaille aux impôts et m’a affirmé qu’il y à de forte chances pour que la réduction d’impôts soit tout bonnement supprimé pour les prestations informatiques à domicile.

L’état ne gagne pas encore assez d’argent sur nous :ane:
Edité le 30/11/2011 à 21:31

dans ce cas là cela veut dire que le depannage informatique à domicile n’est ni viable ni rentable à densité de concurrence donnée exemple à PARIS et région Parisienne.
Edité le 01/12/2011 à 11:00

La suppression des déductions fiscales pour les dépanneurs informatiques n’est pas passé.

L’un de vous travaille-t-il en sous traitance avec Free pour l’installation de freebox ?
Edité le 20/01/2012 à 12:25

Je remonte ce topic au cas où…

Un jour le câble de l’ascenseur va péter net …
Edité le 02/02/2013 à 22:01

Alors +1 d’un an après, un petit retour des anciens du dépannage ?

Moi, j’ai même revendu mon nom de domaine. Totalement terminé !

tu l’a vendu combien, j’ai garder le mien, mipc.fr et il à 7 ans à 7 mois, par contre en terme de position dans google il a été largement délcasser sauf peut autre sur un ou deux requêtes mais y a plus aucun visiteurs sur le site.

Plus de 400€, mais le mien avait toujours un PR de 3 et environ 200 visiteurs par jour car j’y avait tenu un temps un blog. Plus alimenté, mais les articles étaient visités.

Hyperion, tu l’aurais pas revendu à Tech2tech ??

Tu t’es reconvertis dans quoi maintenant ?

Moi aussi pour l’instant j’ai gardé le mien depuis 2009, ça marche pas trop mal dans ma région et j’ai lancé un blog en parralèle à la demande de mes clients.

En ce moment je recherche un partenariat entre dépanneurs informatiques, à voir comme idée si ça peut fonctionner.
Edité le 04/08/2014 à 16:29

C’est bien ça. Maintenant, je vis d’un blog vélo : www.matosvelo.fr

Donc tu es devenu bloggeur pro…

Et ça va tu t’en sort avec les revenus de ton blog ?

Je ne me plains pas. Je me paye mieux qu’avec le dépannage informatique. Environ 1 SMIC par mois.

Ah oui pas mal.
Et en plus tu as moins de frais du coup qu’en étant dépanneur informatique.

C’est d’ailleurs un peu comme toi que j’ai voulu faire, gagner sa vie dans le blogging donc forcement ça m’intéresse.

Et tu t’y es prit comment pour gagner le smic (car dans le blogging ça prend un certains temps quand même), tu gagnes sur les pub de ton blog, tu fais de la vente (ebbok sur le vélo) …

Je ne fais aucune vente, que des pubs via affiliation. Je gagne x% des ventes générées.
En effet, aucun frais, à part quand je vais faire des reportages photos en allemagne ou sur le Tour de France, mais ultra limité.