Forum Clubic

Retour vers le futur 2 : question existentielle, problème dans le continuum espace-temps

:hello: à tous !

J’ai revu un bout de Retour vers le futur 2 il y a pas longtemps et je suis tombé sur une scène qui a remis en cause mon amour inconditionnel pour cette trilogie. Je me suis posé pas mal de questions et j’arrive toujours à la même conclusion : y’a une couille dans le pâté ! Alors soit mon analyse fondée sur les explications de Doc est pourrave, soit les scénaristes, qui m’avaient donné l’impression d’une série cohérente et logique, se sont méchamment vautré et l’ont joué discrète pour justifier le second épisode.

La scène en question se passe au début du film, en 2015, quand le vieux Biff emprunte la DeLorean pour aller donner l’almanach au Biff de 1955. Une fois que c’est fait, il revient en 2015, quelques secondes après être parti afin que ni Marty ni le Doc ne s’aperçoive de son forfait. Et là c’est le drame : s’il part de 1955 après en avoir modifié la ligne temporelle en donnant l’almanach à son jeune lui, il devrait se retrouver dans le 2015 de cette même ligne temporelle, avec un Biff tout puissant, dans le prolongement de ce qui se passe en 1985 quand Marty et Doc y reviennent.

Non ?

Moi qui avait toujours pensé que cette trilogie était la seule et l’unique à ne pas avoir été pervertie par le pognon à force de suite injustifiée (bon, c’est toujours le cas, pitié n’y touchez pas, ne revendez pas ça à Disney !) mais qu’elle était également la seule à ne faire qu’un grand film qu’on pourrait regarder d’une traite, là j’avoue que je suis désappointé. Bon c’est peut-être pas la seule incohérence, mais celle-là me saute au yeux et m’a explosé ma suspension consentie d’incrédulité.

Vous en pensez quoi ?

Le problème des voyages dans le temps, c’est que l’entrée sur la boucle (ou la sortie) est toujours impossible.

Oui c’est une incohérence. Quand tu pars dans le passé, quoiqu’il arrive à ton retour, ce sera différent, il est impossible de revenir à la réalité d’où tu étais initialement parti. Donc à partir de là, forcément, si tu t’arrêtes à ça, Retour vers le Futur, c’est pourri.

Si tu passes outre, Retour Vers le Futur devient l’une des meilleurs trilogie (si ce n’est la meilleure) de tous les temps. Enfin là, c’est mon côté fanboy qui s’exprime.

Que tous les films à base de voyage dans le temps ont du mal à garder une certaine cohérence. :smiley:

Pour ce qui est de ta remarque, elle est légitime.

Quand certains utilisent des voyages dans le temps, il y a plusieurs écoles: celles avec modification “instantanée” (sachant qu’il faudrait définir ce qui est instantané) d’autres parlent de “vague temporelle”, il faut du temps pour que les modifications prennent place (ce qui est un peu bizarre si, en modifiant quelque chose on crée un nouveau futur, une nouvelle réalité alternée/ altérée).

Idem dans le premier, avec le frère et la soeur qui disparaissent de la photo: même si ça a pour but de montrer une sorte d’indécision en mouvement (un futur qui ne va plus dans le bon sens depuis l’arrivée de Marty), ça ne me convient pas. :smiley:

Enfin bref, regarde le film, ne te prends pas la tête… :nexath
Edité le 17/01/2013 à 10:06

L’un des meilleurs film sur base de réalité modifier, c’est Timecop avec jean claude vandamme.

Honteusement Pompé sur Valérian. :o

Oui mais c’est le thème du premier : tout faire pour que leur présence n’interfère pas le futur et donc carrément l’existence de Marty, même si le futur est quand même altéré avec le changement opéré sur les parents de Marty. J’accepte ce léger changement car ça reste logique et le parti pris par les scénaristes est légitime : au contraire de L’Effet Papillon par exemple, le changement dans le passé n’affecte pas les souvenirs d’une personne qui voyage dans le temps. Même si on pouvait conclure au contraire car la photo venant du futur est soumise à l’évolution du passé. Enfin bref, ça reste de petites incohérences qui sont négligeables devant l’ingéniosité du scénario globale, et que j’accepte pour justifier l’histoire géniale. Et puis tout ça reste très théorique et soumis à interprétation du moment que personne n’est allé vérifier l’impact d’un voyage dans le temps sur le continuum…

Etant donné que certaines théories actuelles disent que le temps n’existe pas, que ce n’est qu’un paramètre “utile” pour exprimer des interactions relativement entre différents objets… [:shy]

Bref, on n’y est pas encore ! :ane:

très bonne bande-dessinée sur ce thème :super:

Je n’avais jamais remarqué le point que tu soulèves, mais c’est vrai, c’est incohérent :smiley: (et pourtant j’ai regardé les films des 10aines de fois ^^ )

Bon après, comme dit plus haut, les films avec du voyage temporel on peut toujours y trouver un problème si on le veut, perso ça n’altèrera pas mon fanboyisme pour cette trilogie :stuck_out_tongue:

et paf, tu ne vas plus voir que ça maint’nant :MDR

La série Lance dragon a du faire des add on explicatif du voyage dans le temps pour que l’on comprennent les changements niveau héros et monde.

C’est logique :slight_smile: !
Je m’explique :
[Photo supprimée]
Donc le vieux Biff, que l’on nommera Biff-A, repart vers le point 1955.
Il remet l’almanach au jeune Biff, et repart à partir du point A pour arriver au point C (ne pas tenir compte des échelles) soit quelques instant juste après être parti.
Le point B est le moment où la rupture du continuum a lieu : c’est à dire quand Biff rentre en voiture et se rend compte que l’almanach prédit réellement les résultats. Il est donc logique qu’en partant du point A, il reviennent vers le 2015 d’où il venait.
Mais lors de son retour en C, la demi ligne temporelle [Ba) a été remplacé par la demi ligne temporelle [Bb).
Ainsi au moment où les évènements en B prennent place, Marty et Doc sont affectés, et changent de ligne temporelle - en fait tout ce qui se trouve dans le segment temporel [BC] est affecté. Marty et Doc se retrouvent donc en 1985’, la ligne temporelle a ayant comme nouveau point de départ le point C. Ce n’est que quand Marty récupère l’almanach, après le point B, qu’une nouvelle ligne temporelle est créée, et que la ligne b…

Oh et puis appelez Sheldon Cooper, moi je m’en sors plus :nexath!
Edité le 01/02/2013 à 15:49

hehe ben moi je me les re(rererererere)garde avec ma petite fille de 7 ans…

Je suis sur l’épisode 2 là et je trouve que la première incohérence un peu grosse, c’est qu’il se voit dans le future…

en gros il est dans le future qui s’est déroulé après le jour où il est parti, donc plus là pour en faire partie… ni lui, ni sa copine qu’ils ont amené avec eux et encore moins leurs enfants…

enfin faut pas trop réfléchir et apprécier le show :slight_smile:
Edité le 04/11/2013 à 11:16

t’façons, c’est toujours merdique sur la ligne B, suffit d’un micro-trottoir pour le démoontrer :paf:

-----------------------------------> [:tbirdtheyuri]