Forum Clubic

Refus de mission

bonjour,
je suis dans une SSII depuis 3 ans (experience de + de 8 ans)
en intercontrat depuis fin janvier, deux entretiens ratés
on me propose un poste a 400 KM de chez moi,
l’ordre de mission parle de frais de déplacement (1 aller-retour par semaine) et de frais d’hebergement sans précisez les montants mais pas de remboursement de frais de repas ???
de plus maman de deux enfants en bas age , je n’envisage pas de partir la semaine a strasbourg loin d’eux .
j’ai donc refuser par écrit cette mission.
Est-ce une faute ? de quel ordre ?
De plus j’ai une clause de mobilité sur mon contrat on parle de l’ensemble du territoire national pour les besoins de la société (n’est ce pas abusif comme clause???)
merci de votre réponse

La clause n est pas abusive et tu l’as signé. (parfois certaines sont annulable mais c est rare et difficile)

Ensuite la boite propose de payé les frais de logement et déplacement. Ensuite en quoi repas c est un souci, tu ne manges pas depuis 3 ans ? (Je n’ai pas compris ce souci, pas de ticket resto ou note de frais pour les repas ?)

Ensuite c’est la troisieme offre proposé, ils ont fait leur possible pour t eviter cette mission, ce qui serai “limite” legal c est de proposer uniquement la mission loin et rien d’autre, la bonne fois de l’entreprise ne peut pas etre mise en doute… mais peut etre que la boite cherche à se débarrasser de toi si tu loupes tous les entretiens de missions ? (Je ne sais pas comment ce sont passé les entretiens avec les clients pour les deux refus, mais c est possible si la boite juge que tu as pu le nivo, ils peuvent chercher à t evincer)

Apres dans une ssii il y a des missions régulierement, donc voir avec eux si tu ne peux pas prendre congé + rtt en attendant une autre mission (( + congé maladie (oui c est deprimant etre muté si loin mais attention a resté dans la légalité))) ?

Je te suggere de te tourner vers ton responsable syndical, rh ou si aucun ne va, allez au bureau d un syndicat (moins cher que avocat) pour avoir des informations (emene ton contrat avec toi).

L’avantage des salaires (relativement) attractifs des SSII est contrebalancé par la possibilité d’être envoyé un peu partout presque du jour au lendemain.

Je ne sais pas comment cela se passe dans ta société mais dans celle pour laquelle je travaille, la personne est au pire mise au placard, jamais licenciée. A ton niveau d’expérience, le licenciement doit être assez couteux pour la société. Au pire, ils tentent peut être de te décourager pour que tu quittes la société. La démission est tout bénéf pour l’employeur.

Pour ce qui est de la clause, ce n’est pas abusif, et même plutôt courant vu le type de métier. Si tu ne peux plus suivre ce genre de rythme, pense peut à te faire embaucher en fixe (je sais c’est difficile par les temps qui courent). Ce n’est pas une tare ou un aveu de faiblesse. Il s’agit juste du fait que travailler dans ce milieu moins stable géographiquement ne te correspond peut être plus et ta vie familiale et personnelle en patit trop.

Enfin s’agit-il d’une faute ? Je ne pense pas, c’est certes mal vu, mais il est normalement possible de refuser des missions. En revanche si c’est la troisième mission proposée, cela commence à faire beaucoup.

Comme le dit Red_Asphalt va voir ton responsable syndical (mais discrètement de préférence) pour avoir plus d’informations.