Forum Clubic

[Quête] Les Secrets des Ayléides - La malédiction du Dernier Roi

Prérequis : avoir complété la quête précédente confié par le Collectionneur Umbacano (voir ce topic)

Récompense : la Couronne de Nenalata, ayant appartenu au Dernier Roi des Ayléides (4.300 po, Amure légère, + 5 pts permanents Altération, + 5 pts permanents Invocation, + 8 % réflexion des sorts) et la Couronne de Lindai (6.050 po, Amure légère, + 5 pts permanents Altération, + 5 pts permanents Illusion, + 25 % résistance à la magie).

Le collectionneur Umbacano vous demande à présent de lui obtenir la Couronne du Dernier Roi des Ayléides (ayant régné au sanctuaire de Nenalata), que possède une autre érudie de la tradition des anciens Elfes, Herminia Cinna, avec laquelle il vous dit ne pas être en bon terme (raison pour laquelle elle refuse de lui procurer l’artefact). Il vous prie alors de l’obtenir, en vous remettant de l’argent et en vous confiant le soin de la transaction.
Cette dernière peut, selon l’heure et le jour, se trouver dans les Jardins Elfiques de la Cité Impériale, dans sa demeure (Jardins Elfiques également) ou bien encore à arpenter les routes qui ceinturent la capitale (!), n’hésitez donc pas à utiliser le marqueur de quête pour la retrouver.

Une fois en sa présence, Herminia vous démasque rapidement, et vous confirme ne pas vouloir procurer la Couronne à Umbacano car, selon elle, il cherche à en libérer les puissants pouvoirs magiques dans un but inavoué. Elle vous propose alors un marché: tromper Umbacano en lui remettant la Couronne d’un autre Roi de cette époque, dont la tombe se situe dans une ruine Ayléide qu’elle peut vous indiquer (Lindai).
Votre choix sera donc “d’emprunter” la Couronne de Nenalata (dans la demeure d’Herminia) ou de vous lancer à la recherche de la Couronne de Lindai (dans les ruines du même nom).

P.S.: Pour ma part, je me suis arrangé pour les obtenir toutes les deux, afin de découvrir les deux alternatives de cette quête (mais je n’ai pas encore exploré la deuxième possibilité (tromper Umbacano), car il y a du pain sur la planche à tout refaire une seconde fois) …

Retour à la quête (version 1, donc). Une fois la véritable Couronne livrée à Umbacano, celui-ci vous fixe une dernière tâche: lui servir d’escorte pour se rendre jusqu’à la Salle du Trône au plus profond du Sanctuaire de Nenalata (pour cela, il vous donne rendez-vous dans 3 jours aux portes de ces ruines, ce qui vous donne le temps de cirer vos bottes elfiques au point de vous passer désormais de miroir!).
Une fois rendu sur place (à l’Est de Bravil), le mieux est de signifier à Umbacano de vous attendre à l’extérieur, le temps d’y prendre un peu les poussières, de dérouler le tapis rouge … et accessoirement de présenter vos références au comité de réception à l’intérieur (si Umbacano meurt, votre quête s’achève en effet là!).
Nenalata est une ruine Ayléide assez conventionnelle (pour ne pas dire franchement linéaire) et divisée en trois niveaux, dont la seule difficulté sera d’en nettoyer les occupants jusqu’à l’entrée de la Salle du Trône. Cette dernière est murée et seul Umbacano (que vous serez remonté chercher entretemps) pourra en ouvrir le portail … avec le panneau Ayléide de la quête précédente.

Tout se bouscule alors: Umbacano se précipite dans la Salle royale pour prendre place sur le Trône de l’Ancien Roi, enfiche alors sa Couronne, et après un concert de feux d’artifice, se tranforme en nouveau Roi des Ayléides. En guise de remerciements, il libère aussitôt sur vous une cohorte de créatures (j’ai eu droit à une dizaine de liches).

P.S.: La Salle du Trône est située en contrebas d’un escalier qui a la “bonne idée” de s’effacer rapidement au moment de l’intronisation, ce qui vous laisse seul dans un espace confiné avec les joyeux drilles d’Umbacano. Il est cependant possible (avec un bon niveau d’Acrobatie et de Rapidité) de revenir en catastrophe sur la corniche juste avant, et là, les rôles s’inversent car ce sont vos ennemis qui se retrouvent piégés dans une “fosse à loups”.

Une fois le combat terminé, vous pouvez redescendre dans la Salle du Trône, au fond de laquelle vous pourrez affronter plus facilement Umbacano. Il vous suffira alors de rejoindre l’extérieur en trouvant, dans une des salles annexes au Trône, un escalier débouchant presque sur la sortie du sanctuaire (euh … au fait, Umbacano possède sur lui l’ensemble des clés de son manoir de la Place Talos, dans lequel il devrait être possible de trouver des collections intéressantes … après tout, il vous a refusé la rémunération de votre dernier contrat, non !?).

(quête indexée)

tien, vais faire cette quete, elle me plait :smiley:

version 2 : Avec la couronne de Lindai

Umbacano meurt juste apres avoir mis la couronne sur sa tete, puis y a toujours les mechants à tuer :smiley:

Ps : ta eu d’autre objet que ceux que porte Umbacano ?

Non, absolument pas. Contrairement à ce que Umbacano te laisse supposer avant de t’y rendre (“Votre récompense ? Tout ce que vous pourrez emporter dans le sanctuaire, et vu qu’il n’a jamais été forcé, il doit y avoir pas mal de choses intéressantes à l’intérieur”), eh bien je n’ai trouvé que les quelques malheureux bâtons qui appartenaient aux liches (700-800 po chacune environ), et en-dehors de ça, la Salle du Trône est complètement VIDE (!!!). :paf:

C’est très genre : “Merci d’être venu, on vous recontactera” !
Ca m’apprendra à être aussi vénal, tiens.

P.S. : Merci pour le résultat de la “version 2”, finalement, il n’y a pas grand chose de différent, alors ? Tu n’es pas retourné voir Herminia, au cas où il y aurait une autre récompense (ça y est, je me remets à être vénal) ?

ben y pas le combat contre Umbacano :smiley:

non, je suis pas retourné la voir :smiley:

Et au final, il avait quelque chose de particulier, ce combat ?

Parce que moi, je l’ai “snipé” à grand coup de flèches en me mettant bien en face, mais à l’autre bout de la Salle du Trône, et c’est à peine s’il s’est levé de son siège au premier trait, … avant de s’écrouler (trois flèches en ébonite plus tard).
Les liches étaient sans problème plus costaudes à éliminer. :frowning:

Au fait, je suis retourné voir Herminia entretemps, et elle m’a accosté comme si elle me voyait pour la première fois en me parlant de la pluie et du beau temps (surtout de la pluie, parce qu’ici à la maison, il pleut à torrent depuis le petit déjeuner (zut, pour une fois que je prends congé!) ) …

juste contre quelques squellette :smiley: (ceux avec les boucliers) assez simple quand on est en haut de l’escalier :smiley:

Umbacano, il mort tout seul :paf: (il avait pas la bonne couronne :ane:)

Ps : j’ai quand meme pilié sa maison :smiley:

Je me demandais si je n’allais pas y faire un tour à l’occasion, mais comme je n’étais pas certain que cela en vaille la peine (en-dehors des 10 statuettes Ayléides), et que j’ai encore pas mal de quêtes ouvertes à finir, je n’ai pas encore tenté.

Ca vaut le coup, ou pas vraiment ? :heink:

depend de ton niveau :smiley:

pour moi, y a 2 items pas trop mal sinon, bof :smiley:

Je précise également une petite astuce pour cette quête : si vous n’avez pas trucidé Claude Maric dans la mission précédente (ici), ce dernier refera surface en tant que garde du corps de sa future magesté Umbacano-fourberie-de-Scapin. Sa présence est assez sympa puisque les lyches vont se ruer sur le bonhomme pour peu que vous vous teniez un peu à l’ecart pendant la scène de couronnement. Et là, en mode discret (pour les sournois :sol: ), vous pourrez faire un peu de ménage sans que personne ne vous remarque, trop occuper à tenter de foudroyer le Maric (qui se bat plutôt bien le bougre… mais pas assez, niark niark > son équipement est sympatoche^^).

C’est vrai, … mais le problème, c’est qu’une fois revenu au grade de garde du corps d’Umbacano, il repasse apparement en équipement “leveled” (donc tributaire de ton niveau), … et pour ma part (même s’il avait un set complet en Verre), il ne portait plus l’armure caméléon (25% pour rappel (!), soit un niveau caméléon que tu ne peux obtenir en enchantant toi-même ton matos, donc la perte peut, selon le perso que tu désires jouer, être assez lourde selon l’option choisie au cours de la quête). :paf:

Un choix à faire en connaissance de cause, donc. :wink:

Broaf pour moi ça a allé, j’ai de suite opté pour la seconde option, résultat apres un big fight d’anthologie je me suis retrouvé avec un equipement full verre avec une armure 15% contre les degats normaux et une longue epee en verre, le blême c que g fait cette quete avant d’avoir recupere les 10 statues, resultat, je mets ça en suspens et je repars chercher les statues, qui sait j’aurais ptet plus avec un meilleur lv? :wink:

Après avoir tester tous les cas de figures, la méthode la plus avantageuse est de d’abord ramener les 10 statues Ayléides ( Sinon la quête sera morte vu que Umbacano crève de toute façon :diable: ) et de dégommer a Malada Claude Maric avant qu’il ne fuit a cheval vu que son équipement est bien plus intéressant que si il devient le garde du corps d’Umbacano ( Notament l’armure de verre, soit camélon 25%, soit protection contre les armes non enchantées 15%).
Ensuite le mieux est de récupérer les deux couronnes ( une petite ruine fait toujours du bien a l’équipement et au porte-feuille :smiley: ), de filer la vrai couronne a Umbacano afin qu’il devienne le nouveau roi Ayléide et quand il le devient; filer par l’ouverture qui s’ouvre a gauche de la salle du trône pour sortir du sanctuaire afin de valider la quête, là, arrivé dehors, bousiller tout ce qui bouge et retourner dans la salle du trône pour exterminer le reste de la clique, apriori ( Me souvient pas des attributs de base :arf: ) la couronne garde les mêmes propriétés mais est bien plus puissante et y’a le bâton du roi et quelques dagues qui intéresseront surement quelques aventuriers :smiley:
Ensuite, clef en main reste plus qu’a dépouiller la demeure d’Umbacano :diable:

J’ai trop quiffer le fight final, 8 liches qui invoques des squelettes et des morts-vivants…faut être bien équipé mais c’est jouissif :miam:
Edité le 21/09/2007 à 06:36

Merci de l’info! :super:

J’ai affronté aussi les liches au niveau 24 mais c’est pas facile, et y avait des spectres obscurs + tout plein de squelettes que les liches invoquaient. Pour finir, y a une garde impériale qui trainait dans la ruine qui est venue à mon secours, elle a massacré quasiment toutes les liches, pis elle est repartie tranquillement! :o)

T’as eu de la chance :icon_biggrin: Pour ceux qui on pas fait cette quête comptait pas trop sur une garde de passage, a moins d’être très chanceux…t’as combien en chance Jack ? :yeux2: