Forum Clubic

Question loufoque et sérieuse

Bonjour,

j’ai appris aujourd’hui que la société pour laquelle je travaille a décidé de ne plus envoyer les fiches de paie par la poste, mais dans un souci d’économie de papier, d’écologie etc, de les balancer sur un serveur auquel on se connecte avec le protocole sécurisé ´https://´

Sur les 150 employés de la société, la plupart des remarques remontées portent sur le fait que si on quitte la société et que par mégarde on a oublié de sauvegarder ses fiches de paie elles sont perdues.

Est-ce que vous vous posez d’autres questions??

Il semblerait que je sois le seul con à s’inquiéter de la confidentialité de ses données.

Je suis parvenu en l’espace d’un quart d’heure à me connecter du Danemark, des Etats-Unis et de Roumanie sans faire de logout de ma session, sans que l’hôte ne bloque ma tentative de nouvelle connexion. 3 fois, de 3 endroits différents, en l’espace de 15min, je suis parvenu à accéder à mes fiches de paie.

Alors on me fait comprendre que la société a le droit d’opter pour ce genre de solutions. Certes. Mais a-t-elle le droit de balancer ma fiche de paie sur un serveur à l’insu de mon plein gré, serveur sur lequel par ailleurs je n’ai pas la possibilité d’effacer la fiche de paie de son serveur hôte ?

Ai-je le droit de m’opposer à la mise à disposition de ma fiche de paie sur le net? (en supposant que je n’ai pas à m’inquiéter des conséquences que cela engendrera pour ma carrière).

Autre faille, nos identifiants et mot de passe nous ont été communiqués. Donc connaissant, les noms de mes 150 collègues, je connais donc 150 login, à moi de tenter les mots de passe correspondants. A fortiori, je peux faire de même en cherchant les autres collaborateurs du groupe dans le monde entier sur linked-in en faisant une recherche sur notre entreprise.

Enfin, il semblerait qu’il ne s’agisse pas d’un serveur qui dépende de mon employeur. Mais d’une société indépendante.
Autrement dit, la société hôte les fiches de paie de plusieurs entreprises, plusieurs dizaines? plusieurs centaines?, plusieurs milliers? d’entreprises. Donc des hackers pourraient accéder à un serveur, qui stocke des centaines de milliers de fiche de paie avec toutes les infos personnelles, confidentielles et sensibles qu’elles comportent.

ALLELUIA!!! ALLELUIA!!!
Edité le 27/06/2014 à 00:30

Salut, de même, depuis qq mois mon employeur fait de la pub pour que l’on s’inscrive pour beneficier de la fiche de paye electronique, elle serait stockée sur le site digiposte de la poste je crois
Je crois pas qu’ils aient eu un grand succes vu que pas obligatoire chez nous
C’est clair que ca semble pratique, mais niveau securité j’ai vraiment pas confiance (malgré que ce soit quasi le dernier papier que je recois chez moi )

www.legifrance.gouv.fr…
dit
“Lors du paiement du salaire, l’employeur remet aux personnes mentionnées à l’article L. 3243-1 une pièce justificative dite bulletin de paie. Avec l’accord du salarié concerné, cette remise peut être effectuée sous forme électronique, dans des conditions de nature à garantir l’intégrité des données”

" Avec l’accord du salarié concerné" et “dans des conditions de nature à garantir l’intégrité des données” c’est 2 points qui se discute (integrité garantie sur le net??? une vaste blague pour moi)
Edité le 28/06/2014 à 15:24

Merci.
T’as répondu à mes questions. Et le législateur s’est posé ces questions manifestement.

Il n’y a eu ni concertation ni accord, cela nous a été imposé.

Quant à l’intégrité des données, comment peut-on garantir la sécurité à partir du moment où les données sont sur le net?

Par contre, chez nous, ce serait un server sur lequel on a la main, et non pas à la poste. A partir du moment où les données sont sur les serveurs de la poste, vous êtes dépossédés de ce qu’il y a dessus.

Enfin, je trouve çà scandaleux, et la plupart des questions posées sont fonctionnelles voire, juridiques du genre, ‘est-ce qu’une fiche de paie imprimée a autant de valeur qu’une fiche de paie de l’employeur?’
Edité le 30/06/2014 à 11:26