Forum Clubic

Question bête... - Diamètre d'objectif et PDC en macro ?

Bonjour.

Le diamètre de l’objectif d’un APN permet-il d’améliorer la profondeur de champ en macro ??

Merci.

L’aspirine est sortie ?
Question intéressante, mais réponse pas évidente :confused:
Je suis tenté de te dire non, car la PDC (Profondeur De Champ) est plus en rapport avec l’ouverture du diaphragme qu’avec le diamètre de l’objectif. Pour faire simple, si ton diaphragme est ouvert à F:2.8, ta PDC sera plus faible qu’à F:8 ou F:22. Prends 2 objectifs de la marque X, un objo de diamètre 60 et l’autre de 70, et pourtant ils ouvrent à F:2.8 tous les 2
Les lois de l’optique sont compliquées parfois.
Je te suggère de lire cet excellent article d’un confrère ici, très bien fait et assez facile à comprendre pour un néophyte :super:

Pour faire court :
CAS PARTICULIER DE LA MACRO
Dans le cas de la macro, on va s’appuyer sur le grandissement de la solution optique utilisée.
C’est à dire soit un objectif macro dont on connaît le rapport de grandissement, soit un objectif à focale fixe ou un zoom auquel on ajoute des bagues allonges et dont on calcule le grandissement.
Comment calculer le grandissement :
http://www.cours-photophiles.com/images_html/prof_de_champ_15.gif
Soit m la distance de mise au point, c’est à dire la distance objet/objectif
Soit m’ la distance objectif/film
Soit f la focale de l’objectif
Et G le grandissement
G = m’ / f ou G = f / m
Dans le cas des objectifs macro, le grandissement n’est pas à calculer puisqu’il est indiqué sur l’objectif.

C’est clair ? je continue ? :sleep:

Cad, j’aurais voulu savoir si j’aurais une bien meilleure PDC avec un bridge de bonne qualité qu’avec un compact moyen. Bien sûr la qualité du capteur du bridge me permettra d’avoir un meilleur résultat avec moins de lumière, mais du coup je me demandais quel pouvait être l’impact du diamètre de l’objectif sur cette PDC.

L’objectif sert d’entonnoir à lumière, et plus j’en reçois, plus je peux fermer mon diaphragme, donc meilleure est ma PDC.

Voilà mon raisonnement simpliste dans l’état actuel des choses…

Mais ptet qu’une démonstration optique va infirmer mon idée.

Pas évident de répondre à ça. Mais d’autres facteurs entrent en jeu pour la PDC d’une macro, enparticulier la focale choisie, ainsi que la distance de mise au point. En effet, il vaut parfois mieux s’éloigner un peu et utiliser une focale plus courte, ce qui augmente sensiblement la PDC, et recadrer le sujet en post traitement. Cela implique une très bonne qualité d’optique et un capteur gavé en Mpixels !
Bien sûr, on est tenté de penser que la qualité d’image sera moins bonne, mais c’est souvent préférable à un sujet dont la netteté ne s’étend que sur quelques milimètres… Non ?

http://franckdoyen.perso.cegetel.net.perso.cegetel.net/index.php

J’ai l’impression que ce que tu appelles une bonne pdc n’est pas très clair pour nous : s’agit-il d’une pdc étendue ou au contraire qui te permettra d’isoler le sujet parce que petite ?

Pour récapituler (ce qui a déjà été très bien dit) :
la profondeur de champ (c’est-à-dire l’épaisseur de la zone de netteté) diminue lorsque :

  • la focale augmente
  • le nombre f diminue
  • la distance par rapport au sujet diminue
    Si tu cherches donc une grande pdc en macro, il faut donc une focale moyenne plutôt que longue, fermer le diaph et ne pas trop se coller au sujet (sachant que selon le rapport d’agrandissement, tu y seras tout de même plus ou moins forcé).

Mais cela n’a rien à voir avec le diamètre de l’objectif. Ce diamètre, tu n’en a besoin que pour savoir quelle taille de filtres choisir (sauf à rentrer dans des considérations de couverture etc., inutiles avec un compact ou un bridge).

Et le diamètre n’est pas strictement dépendant de l’ouverture, car par ouverture en général on désigne le fameux nombre f.
En fait, le nombre f (qui nous donne une échelle d’ouverture mais pas l’ouverture elle-même) est lui-même une formule : la focale divisée par l’ouverture réelle du diaphragme.
Si je prends un objo de 100mm, avec un diaph qui ouvre à 25mm, j’obtiens le nombre f4.
L’avantage d’utiliser cette formule est qu’avec une même mesure de lumière (pour une même scène à photographier), quelque soit la focale, en se référant uniquement au nombre f, on pourra utiliser la même expo, càd sensibilité & vitesse & nombre f. C’est pourquoi avec un zoom à ouverture constante, si je le règle sur f2.8 par ex, que je sois à 70 ou que je zoome à 200mm, je n’aurais pas besoin de changer la vitesse.
(c’est vrai en théorie, mais dans les faits, ça peut varier, du fait qu’en changeant de focale et en zoomant dans la scène, on peut, selon les sources d’éclairages et les quotients absorption et reflection de la lumière de certains objets, être amené à varier l’expo qui sur une scène plus large ne sera qu’une moyenne entre plusieurs valeurs)

En gardant ça en mémoire, on comprend aussi pourquoi les objectifs à longue focale qui ouvrent beaucoup sont chers (entre autres choses) :
si pour obtenir f4 sur un 100mm, il me faut une ouverture réelle de diaph de 25mm, elle ne sera que de 5mm sur un 20mm mais de 100mm sur un 400mm. Pour un même nombre f (et donc une possibilité d’expo similaire), il me faudra un objectif avec un diaph beaucoup plus large sur les longues focales, et donc des lentilles d’un diamètre en conséquence, un fût plus large, etc.

Dernier point (pour le plaisir ;)) : la focale est aussi liée à la surface à impressionner. Le 50mm fait référence en 24x36 parce que (outre le fait que ce soit une optique simple à construire, donc lumineuse et pas chère) son angle de champ est proche de celui de la vision humaine (même si ça reste discuté). Sa longueur focale est proche de la diagonale du support (~43mm). Pour obtenir le même effet sur du 6x6cm, il faudra employer un 80mm. Et pour une chambre 4x5pouces, il faudra un 150mm.
Ainsi, si en achetant un compact et un bridge, on regarde la focale réelle et non pas son équivalent pour un format 24x36 (comme c’est souvent donné par les constructeurs), on se rendra compte que plus le capteur est petit, plus la focale est courte. Conséquences directes : une pdc plus étendue sur les compacts avec un petit capteur, et bien sûr un fût d’objectif qui sera bcp plus étroit pour un même nombre f.
La boucle est bouclée :sol:

Ben cette photo de Powershot A410 en mode auto par exemple manque de PDC :

http://img131.imageshack.us/my.php?image=b…agerduitkt3.jpg

J’aurais aimé un peu plus de netteté sur les brins mauves en avant-plan. Mon objectif doit être entre 5 et 8cm de la cible je pense.

Aurais-je eu un meilleur résultat avec un Bridge Pana F7 en mode auto par exemple ?

Vous allez sûrement me répondre que cela m’aurait permit de reculer mon objectif davantage et donc de gagner en PDC… :wink:

Sur l’exemple que tu donnes, tu as largement assez de pdc. Après, ce qu’il faut, c’est orienter ton cadrage pour que les éléments du premier plan ne gênent pas la lecture du sujet principal. Ce n’est pas parce que la macro est un style de photos très vite flatteur que c’est de la photo facile :wink:
Une pdc vraiment limite, c’est ça :
http://www.bepictured.com/AFC/_DSC1397.jpg (56k warning : jpeg full rez)

Belle image Torgan… La composition et la réalisation sont vraiment originales mais c’est réussi et très plaisant. Une image bruitée (ou granuleuse, c’est selon), ce qui lui confère un charme bien particulier.

Skarfighter : Effectivement, en t’éloignant un peu tu pouvais bénéficier de davantage de PDF. Mais ce n’est pas toujours souhaitable car un début de flou peut servir à isoler, ou détacher, ton sujet du reste de l’image et c’est un peu ce qui se passe dans ton cas.

Ok, bon donc un autre exemple :

http://img157.imageshack.us/my.php?image=criquetyd2.jpg

Içi la PDF est insuffisante, l’oeil est flou. Aurais-je pû mieux réussir cette photo avec un bon bridge genre F7 ou S2IS ? Au lieu de mon A410 à 100 Euros.

Iksarfighter : Je crois qu’il aurait été difficile de faire mieux avec un compact. Ton image est très bien, malgré le défaut de PDF, et tu n’y es pour rien ! Tu as l’air de prendre beaucoup de plaisir avec la photographie, tu maîtrise bien le sujet et le cadrage, reste l’aspect technique de la prise de vue; et pour cela, effectivement, tu devra passer par un boîtier plus sophistiqué. Dans la mesure du possible, la possibilité de disposer du réglage manuel de la vitesse et du diaphragme est très souhaitable.
Je suis allé voir rapidement le S2IS. C’est un appareil qui, apparement, ne devrait pas te décevoir et te permettra de progresser grace, justement, à son mode manuel. Cela dit, je ne le connais que par un bref aller retour sur un site internet :wink:

J’ai bien peur que le mode manuel de la MAP sur les bridges ne se commande comme le zoom, avec 2 boutons < et >, cad qu’il est impossible de faire un réglage fin, comme avec les bagues mécaniques des objectifs Reflex. Il faudrait un mini trackball et un moteur pas à pas. perso je rêve d’un AF qui se ferait sur une mini zone de l’image que l’on pourrait sélectionner grâce à un minitrackball sur ou près du déclencheur.

Il est hors de question pour moi de tomber dans le Reflex lourd et fragile avec sa panoplie d’objectif. Je préfère un concentré de technologie, même si il faut attendre.

Je te comprends pour le reflex… Sans parler de la poussière lors du changement d’objectifs…
Pour ma part, j’ai choisi le R1 de Sony. C’est un bridge doté d’une optique superbe et d’un capteur 10Mp bien pratique pour le recadrage ou l’exploitation de zones distinctes. En revanche, ce n’est pas une bombe en macro.
Si cela t’intéresse, j’ai conçu un site qui regroupe mes principaux clichés, dont quelques macros sympas :

http://franckdoyen.perso.cegetel.net.perso.cegetel.net/

Si tu vas y faire un tour, n’hésite pas à laisser tes impressions sur le livre des commentaires…

Sympa le R1, un bridge avec des bagues, et le matos a l’air d’être de super qualité. Mais pour moi, trop lourd et zoom trop court pour la montagne et le baroud… Sans parler du prix, vu que je débute en photo. 400 Euros seront je pense mon budget le jour où je me déciderai à craquer :wink:

Très sympa le site, bonne mise en valeur de sujets simples :wink:

Mdr, à l’instant un oiseau vient d’essayer de bouffer un petit papillon qui se trouvait coté intérieur de la vitre. Et en plus il est revenu étudier le truc en vol stationnaire avant d’abandonner…

tu aurais pu aussi fermer plus ton diaph (probablement un stop voir un peu moins ) et avoir une tres bonne nettete (peut etre besoin d’un peu plus de sensibilité en iso, ou d’un temps de pose legerement plus long) plus ton diaph est fermé plus ta zone de netteté sera grande (et plus ta netteté sera nette paradoxalement vu que a pleine ouverture tu n’as que rarement ton piqué maximum).

essaye de jouer sur le parametre de l’ouvrture.

apres la question qui se posera c’est de savoir si ton A410 s’utilise facilement en mode manuel ou bien si a chaque fois tu dois lacher le viseur aller dans 3 menus etc…, auquel cas le bridge risque lui d’etre bien plus ergonomique pour les reglages manuels (les compacts etant naturellement orienté modes automatiqures)

(dans le cas de ton image tu aurais probablement pu essayer de shooter a F4)

Clair que le mode manuel d l’A410, je n’ai même pas envie de regarder comment ça marche ptdr :wink: