Forum Clubic

Quel est le dernier film en dvd / br que vous ayez vu? (page 318)

Outlaw King

https://zupimages.net/up/18/45/ul9a.jpg

Au xive siècle, Robert de Brus devient le premier roi d?Écosse, après avoir mené son pays à l’indépendance face aux Anglais. Il va cependant devoir lutter pour reprendre le pouvoir après avoir été fait hors-la-loi par le roi d’Angleterre, qui lui a pris la couronne écossaise.

Une “suite” de Braveheart…

sauf qu’ici c’est un peu plus réaliste à l’Histoire, la vrais pas une romance épique et bourré d’erreur en tout genre…enfin presque!

Les reconstitutions sont bien faites ainsi que les batailles, par contre Chris Pine est assez falot dans ce rôle et franchement on ne s’attache pas à lui.

J’ai eu l’impression que les scènes ont été coupés au montage au vu de certaines incohérences et franchement c’est ballot!

6/10 sur un manque de charisme général.

Sans oublier le fondamental “tada !” musical qui ponctue la réplique.

[center]https://4.bp.blogspot.com/-TfUtvjHkqjM/W3bf3CyY95I/AAAAAAABmqM/aFdtSNGOwbwR6zD9EByRhUjP4GY_szkHgCEwYBhgL/s1600/39409358_1910163625696937_1089371300184457216_o.jpg

The Predator[/center]

C’est l’histoire d’un alien qui arrive sur… Non, je ne vais pas vous faire le pitch sur le film… c’est naze, mauvais, à chier… comment saloper une histoire en 1 heure 30… c’est fait avec ce film.

Alien vs Predator 1 et 2 sont mieux, c’est pour dire.

C’est ni fait ni à faire… même pas à voir sur la TNT.

Et pourtant, le réalisateur n’est pas une buse…
Réalisateur
2005 : Kiss Kiss Bang Bang
2013 : Iron Man 3
2016 : The Nice Guys
2018 : The Predator
Scénariste
1987 : L’Arme fatale (Lethal Weapon) de Richard Donner
1987 : Predator de John McTiernan (Script doctor)
1987 : The Monster Squad de Fred Dekker
1989 : L’Arme fatale 2 (Lethal Weapon 2) de Richard Donner (histoire uniquement)
1991 : Le Dernier Samaritain (The Last Boy Scout) de Tony Scott
1992 : Last Action Hero de John McTiernan
1996 : Au revoir à jamais (The Long Kiss Goodnight) de Renny Harlin
2005 : Kiss Kiss Bang Bang de lui-même
2013 : Iron Man 3 de lui-même
2016 : The Nice Guys de lui-même
2018 : The Predator de lui-même
Acteur
1986 : La Nuit des sangsues (Night of the Creeps) de Fred Dekker : un policier au commissariat (non crédité)
1987 : Predator de John McTiernan : Rick Hawkins
1988 : Flic ou Zombie (Dead Heat) de Mark Goldblatt : le patrouilleur
1991 : Le Juge de la nuit (Dark Justice) - Saison 1, épisode 1 : Caldecott Rush
1993 : Mike the Detective (court-métrage) de Chris Matheson
1993 : RoboCop 3 de Fred Dekker : Donnelly
1994 : Night Realm de Michael Meyer
1997 : Pour le pire et pour le meilleur (As Good as It Gets) de James L. Brooks : Brian, le manager du Café 24
2007 : The Boy Scout (court-métrage) de Ward Roberts
2007 : Monkeys (court-métrage) de Chris Matheson

Source : Wikipedia

Comme quoi, on peut perdre son âme contre un gros chèque :frown:

Ma note 1/10 sur mon échelle de : #rendezmoimonpredator
Edité le 28/11/2018 à 10:11

Je serais moins sévère que toi, mais c’est juste parce que ça causait de Predator…

2/10 :smiley:

J’avais commencé à écrire une critique…mais finalement il y a tant de choses négatives à décrire que je laisse tomber pour résumer en quelques mots : bas de plafond, lamentable, grotesque, abscons, désordonné, incohérent, des personnages qui n’ont peur à aucun moment de ce qui va leur arriver parce qu’ils sont trop occupés à faire des vannes débiles, aucun suspense/tension/intensité à aucun moment, etc, etc…

Ecoutez ce Youtubeur, je suis 100% d’accord avec son analyse globale (il a juste oublié de mentionner la séquence de 5 minutes pendant lesquelles l’inutile scientifique se transforme en super-guerrière-ninja-de la mort) et je n’aurais pas mieux décrit le film :lol:

www.youtube.com…

Vers la fin ça me gonflait tellement que je faisais des sauts avants dans la lecture, je ne sais donc même pas ce qu’il est advenu de certains personnages et je m’en fiche parce qu’aucun n’a la moindre présence ni charisme :neutre:

Je crois qu’aucun film ne m’aura jamais autant déçu :pfff:

PS : deux suites sont paraît-il prévues, mais vu l’accueil de la critique et les recettes engrangées jusqu’à maintenant, je doute qu’elles voient le jour…ils auront juste réussi à bousiller une bonne licence de plus :confused:
Edité le 30/11/2018 à 22:28

Je crois plutôt, comme il est dit dans l’analyse de la vidéo, que Shane Black a juste fait du Shane Black*, il n’était clairement pas le genre de réalisateur capable de tirer le meilleur parti du personnage du Predator :confused:

  • compare avec Iron Man 3 : c’est le même traitement, vannes tous azimuths et manque de sérieux et de craintes face aux menaces, tout est en fait traité sur le ton de la comédie et de la grosse rigolade
    Edité le 30/11/2018 à 22:30

Venom

https://zupimages.net/up/18/41/b2gg.jpg

Incohérents et Tom Hardy est ridicule…

Quelques rares bon moments, quelques dialogues sympas et c’est tout!

Scénario décousu.

la scène post générique met en scène Carnage…une suite?

faudra changer le réalisateur alors.

5/10 sur un symbiote qui aurait mérité plus d’attention.

Vu… rigolo… dans la ligne de deadpool sans le sang mais bien loin des canons de Marvel.

Un petit 6/10 sur mon échelle de : peut mieux faire.

Rien que ces mots m’inquiètent déjà :confused:

Ca rejoint ce qui a été dit, la mode est vraiment aux “comédies d’action”, on cherche à appliquer de la légèreté et de l’humour partout…quitte à dénaturer profondément l’esprit des personnages, exactement comme dans The Predator :neutre:

Certains commençaient à en avoir assez des films de super-héros…mais est-ce vraiment un progrès que de les présenter comme des branquignols pas concernés par le contexte et dont le souci principal est de sortir un bon mot ? je ne le crois pas :confused:

Pari futur : dans le prochain film de la licence Alien, il aura une langue de belle-mère à la place du dentier à rallonge…ça dépoussiérera et réinventera le mythe, et fera sûrement s’esbaudir les spectateurs :smiley:
Edité le 08/12/2018 à 20:39

Il y en a un qui t’as entendu…

–> www.youtube.com…

Peppermint

https://zupimages.net/up/18/50/4tkx.jpg

Riley North est une jeune mère de famille dont le mari et la petite fille viennent d?être assassinés par un gang. Face à système judiciaire corrompu qui remet en liberté les meurtriers qu?elle avait pourtant formellement identifiés, Riley décide de prendre les armes pour faire payer tous ceux qui, de prêt ou de loin, sont impliqués.

un scénario simple à suivre pour le spectateur moyens, de bonnes scènes d’actions et des situations invraisemblables.

sympas à voir

5/10 sur…" je n’ai même pas mal!!"


[b]Yeti et compagnie[/b]

https://zupimages.net/up/18/50/nx43.jpg

Vivant dans un petit village reculé, un jeune et intrépide yéti découvre une créature étrange qui, pensait-il jusque-là, n’existait que dans les contes : un humain ! Si c’est pour lui l’occasion de connaître la célébrité ? et de conquérir la fille de ses rêves ?, cette nouvelle sème le trouble dans la communauté yéti. Car qui sait les surprises que leur réserve encore le vaste monde ?

Un bon petit film d’animation plein de rebondissements, de gags et plein de tolérances sur les différences.

je me suis bien régalé!

9/10 sur s’ouvrir au monde!

[center]https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/09/3c/97/9911305/1540-1/tsp20180619123247/JURAIC-GAMES-NL.jpg

Jurassic Games[/center]

On va pas s’étendre sur le scénario hein ! mais sur le mélange de Hunger Games et de Jurassic World avec un tout petit bout de Ready Player One… fallait oser… ils l’ont fait.

-5/10 sur mon échelle : No brain ready :smiley:

J’en ai vu des nanards dans ma vie mais celui-là… il va devenir culte… ou pas.
Edité le 17/12/2018 à 18:24

J’avais renoncé à le visionner, j’avais peur de perdre la vue!! :ane:

[center]http://fr.web.img4.acsta.net/f_png/c_215_290/o_logo-netflix-n.png_5_se/pictures/18/02/05/10/50/5056097.jpg

The Cloverfield Paradox[/center]

Une station spatiale qui teste un truc pour avoir de l’énergie inépuisable et ça tourne au fiasco.

J’ai pas tout compris le rapport avec le 1 et le 2 mais c’est pas mal.

Déjà que 10 Cloverfield n’avait rien à voir avec le film de base mais si en plus ils rajoutent des trucs, certes, bien fait mais hors sujet… ça va être compliqué de suivre la saga.

Ma note 07/10 sur mon échelle du voyage dans le temps.

Note : C’est produit par Bad Robot de J. J. Abrams donc… c’est pas une mayrde :smiley:

ET à la vue de la scène finale… il va y avoir une suite.
Edité le 23/12/2018 à 13:41

J’ai vu Venom

Et c’est pile dans la veine ce que je disais au sujet de The Predator : on peut oublier les vrais films basés sur l’identité d’un personnage et sa nature profonde, le cinéma américain se tourne clairement vers les comédies d’action au ton léger et humoristique *…et puisqu’il ne faut plus se prendre au sérieux, l’avenir appartient donc aux acteurs du genre Tom Hardy (que j’avais déjà considéré comme un très mauvais choix pour Mad Max : Fury Road) et Ryan Reynolds :confused:

Venom a même été encore plus édulcoré que The Predator, on remarquera l’absence totale de gore et la tentative plutôt grotesque de rendre Venom aussi sympa que possible en dépit de son apparence effrayante et de sa fâcheuse tendance à vouloir manger les gens **…comme si on cherchait une caution pour rendre le film tous publics et rassurer les plus jeunes (bientôt des poupées Venom avec langue rétractable en vente dans tous les bons magasins ?)

  • et accessoirement vers la réhabilitation des super vilains, je prédis que Venom n’est que le premier de la liste, on en verra d’autres dans le style “pas si méchant que ça et plutôt sympa, au fond…oui il tue des gens, mais seulement les méchants donc c’est pas grave” :o

** on en arrive même à se demander pourquoi encore opter pour ce genre de personnages puisqu’on a dés le départ l’intention d’en éliminer les côtés négatifs autant que possible, pour faire ça autant rester sur les super héros classiques, non ? :neutre:

PS : sérieusement, vous imaginez un Alien avec Ryan Reynolds dans le rôle principal, et qui passerait son temps à faire des pitreries et à sortir de pitoyables jeux de mots sur l’apparence ou les manières des xénomorphes tout en échangeant des vannes pipi-caca (l’humour américain basique, quoi) avec un groupe de potes tout aussi débiles ? Hé bien voilà ce que nous réserve l’avenir :neutre:
Edité le 25/12/2018 à 22:20

Venon=Disney=Marvel… d’abord pour les pet’it n’enfants et après pour les Fans.

Tu ne vas t’attendre à Massacre à la tronçonneuse ou à Délivrance… tu vas couiner mon con… fais la truie… grouiiiw… grouiwww …

Maintenant dans l’indé et Netflix… on retourne dans les origines du gore… et même chez Marvel ou DC… ils l’ont compris… y’a des petites choses bien sympathiques.

Je te rapelle que Ridley Scott a pas mal merdé sur son remake de Alien (Prométhéus et sa suite alors que c’est lui qui en est à l’origine).
Edité le 26/12/2018 à 12:49

Il est plutôt curieux que tu ais à présent cet avis, puisque tu étais justement d’accord en ce qui concernait le traitement de The Predator et la démythification du personnage :heink:

On peut ne pas être d’accord sur la forme adoptée par Ridley Scott concernant ces films, mais ce n’est pas comparable parce qu’il n’a pas dénaturé le fond ni l’esprit :neutre:

Alors je persiste et signe, l’avenir est aux films tous publics quels que soient les personnages impliqués…et je te le rappellerais lorsque tu viendras te plaindre qu’on a dénaturé un de tes persos préférés dans un film :lol:
Edité le 26/12/2018 à 18:49

Venom est mal fichu scénariquement et pour le montage…

apres que le personnage soit un peu"loufoque" pourquoi pas.

Mais là ou avec DeadPool ça passe bien, avec venom ça passe mal!

Ca résume en effet une partie de mon point de vue : Deadpool est fidèle à lui-même et à l’esprit du personnage, il ne trahit rien…alors que Venom est modifié pour correspondre à de nouveaux critères :neutre:

On a déjà l’habitude de voir des super-héros revisités, cf les différents reboots de Batman et Spider-Man, mais mon impression (et elles me trompent rarement) est que nous assistons à la naissance d’un nouveau genre : celui des anti-héros, voire des super-vilains, politiquement incorrects et à qui on va donner une nouvelle direction pour les rendre à la fois plus acceptables aux yeux du public…et aussi plus rentables, puisqu’ils auront droit à leurs films dédiés au lieu d’être simplement les ennemis des super-héros :neutre:

La critique de la même personne qui avait fait celle de The Predator :

www.youtube.com…

A partir de 4:50 il dit exactement la même chose que moi, et je précise que je n’avais pas encore vu la vidéo lorsque j’ai donné mon avis sur le film ^^

Et il suffit de chercher les critiques sur le Net pour comprendre que beaucoup de gens l’ont perçu de la même manière et n’apprécient pas la nouvelle direction imprimée aux films de super/anti-héros :neutre:

PS : en fait Venom souffre à la base du même défaut que The Predator : un réalisateur sans grande expérience du genre et plus spécialisé dans les comédies…Ruben Fleischer avait signé un excellent Bienvenue à Zombieland, mais ça n’en faisait pas un réalisateur compétent pour un film comme Venom :confused:

Effectivement…:slight_smile:

Vu que je mate que des films pourris en ce moment… ça va pas être difficile de me contredire :nexath