Forum Clubic

Quake III

Voila j’ai déja plusieurs fois jouer a Quake 3 sur internet et ca lag vachement

je ne pense pas que ce soit a cause de ma connection car je suis en 2048*128 ce qui n’est pas énorme mais correct si on prend en compte que j’ai éssayé de jouer sur des servers qui avaient 50 de ping

y a-t-il une modif a faire pour remèdier a ce problème ou alors c’est comme ca et ca ne changera pas ?

aucun rapport entre ta résolution et le lag.

Si tu lag, c’est la connection point.

Il ne parle pas de sa résolution ou alors tu vois des mots qui sont invisibles pourt le commun des mortels :smiley:

Il parle bien de sa connexion, 2048kb/s en DL - 128kb/s en UL

une connexion 2048/128 est amplement suffisante.

à vrai dire ce n’est pas le debit qui compte mais la qualite de la connexion.

tu ne serais pas en Wifi chez toi par hasard ?
Car techniquement avec un pong de 50 y’a pas moyen que ça lag (sauf petites deconnexions regulieres)

t’as mis la dernière MàJ ? la 1.31 ?

Oups, mea culpa…

Jeanna d’Arc maintenant :smiley:

En 2048*128 ça ne t’a pas choqué pour une resolution ? :smiley:

La gueule de l’ecran [:pimousse5]

Illusion d 'optique m a fait lire 1280 et hop, j ai lu la suite :stuck_out_tongue:

j’ai la dernière mise a jour et il me semble qu’elle s’appelle “Quake 3 Point release 1.32”

c’est celle la ? car je n’ai pas de problème au niveau de la version du jeu

Ceci étant dit, la rapidité du débit n’a rien à voir avec le ping :wink:

Le serveur avait 50 de ping et toi tu avais combien ?

Le serveur par definition,il a toujours ±0 de ping… [:merlot]

Le ping c’est le temps que met une requète pour atteindre une machine distance et pour que la réponse soint envoyée en retour.

Le serveur tu dois bien l’atteindre, ça prend forcément du temps, donc y’a un ping non nul.

Le ping c’est entre deux machines distante, et donc une machine ne peut pas “avoir de ping” propre. C’est la requète entre deux machine qu’on mesure. Si le serveur avait 50 de ping c’est que la communication entre la machine du joueur et le serveur à mis 50ms à être envoyée et renvoyée.

La machine qui host une partie a son ping par rapport a son hebergeur mais le serveur en lui-même a toujours 0 de ping(puisque c’est lui qui envoie tout),c’est ce que je voulais dire. :slight_smile:

Moi j’avai plus de 100 de ping ce qui n’est pas correctement jouable

il ya un temps de déqualage quand je tire par exemple (enfin vous savez surement ce que c’est d’avoir un ping assez élevé)

pourtant ceux qui étaient premier de la partie avait un bon ping (entre 40 et 50)

Je gagnais des parties avec un ping de 250 à Quake3 http://forum.clubic.com/images/perso/matleflou.gif (pas contres des cadords c’est vrai, mais quand meme), contres des joueurs ayant 50-70 de pings.

Un ping de 100 c’est parfaitement jouable, ça demande juste un peu d’adaptation… en fait avec l’habitude on anticipe le mouvement et on tire legerement à coté :stuck_out_tongue:

le plus dur c’est lors des LAN avec un ping proche du Zero :stuck_out_tongue: les 2 premieres parties on met tout à coté http://forum.clubic.com/images/perso/matleflou.gif

J’ai beaucoup joué a Unreal Tournament avec mon 56k il y a quelques années et ça ne m’empechait pas d’être dans les premiers.

Par contre,maintenant que l’ADSL s’est democratisé,c’est dejà plus dur de faire de bons scores avec un ping de 350/400ms.
Du coup,a part à Trackmania,je ne joue plus online :frowning:

je vien de réessayer a l’instant

on ne peut pas dire que c’est complètement injouable mais il est quand même difficile de jouer correctement

en plus lorsqu’il ya beaucoup d’action (ce qui est très souvent le cas dans quake) j’ai des pointes a 150 de ping et la c’est encore moin bien

j’ajoute aussi que j’ai aussi joué avec un 56k a cs il ya 3 ans et c’était jouable le seul truc c’est que d’avoir 100 de ping avec l’Adsl ce n’est pas la même chose que d’avoir le même ping avec nu modem

on ressent nettement plus le “lag” lorsqu’on est en ADSL car je me souvient de CS lorsque je jouai et que j’avai 80 de ping (alors que j’avai 50 en temps normal) c’était la misère