Forum Clubic

Pourquoi le Mac?

Avis…
Avant de commencer, je dois dire que si je fais ce post ce n’est nullement dans l’intention de provoquer une discussion malsaine. Si des invités s’ingénient à tourner ce post au ridicule ou à des propos dont je ne désire pas m’associer… je me retirerai sans autre avis. J’écris ceci à la demande de certains membres du monde PC. Mes propos sont de mon ressort et ne font pas preuve de vérité. C’est plus un acte de foi et je ne saurais vous apportez les preuves matériels pour étayer mes affirmations, puisque j’ai fait cela de mémoire selon mon expérience de vie informatique. Tout sujet que j’aborde est discutable et même sujet à contradiction… il en est de même pour chacun d’entre nous. Bonne lecture (pour les plus patients).

Le développement Mac et PC…
L’ordinateur de table ou maison est issu de l’imaginaire de 2 gars qui ont pris une vieille télé, une dactylo, des bouts de fils, du talent, de l’intelligence et en ont fait dans le fond de leur garage ce que vous utilisez aujourd’hui. Ensuite, ils ont fondés une société que l’on connaît aujourd’hui sous un nom bien connu… car le fondateur de cette société était un fan des Beatles.

Comparatif de la technologie…
Windows 95 a vu le jour et a changé le monde de l’informatique par une gestion plus graphique. C’est un long procès qui a pris fin avec Apple pour avoir subi un plagiat de son système de l’époque. Si l’utilisation de la souris est issu de votre monde, le fait que vous utilisiez une interface graphique émane du nôtre, soit Apple. USB est issu du monde PC ce qui était préférable à la connexion chaînée du SCII. La gestion mémoire en DDR Ram émane de votre monde, tandis que les connexions “Firewire” sont de l’initiative d’Apple. Le 64 bits ouvrent des horizons nouveaux et le G5 en est le précurseur. Je pourrais ajouter une liste fastidieuse de ce que fait l’un et, l’autre pas encore.

La convivialité…
La prise en main du système et la gestion du Mac est plus souple, en ce sens que pour l’ouverture des applications c’est différente. Le système Windows a plutôt cette tendance à relancer l’application à toutes les fois que l’on ouvre une fenêtre (ceci à l’insu de l’utilisateur). Si l’on ouvre 7 fenêtres, le système travaille plus à soutenir ses relancements et a tendance par finir de planter l’application. Si une application plante, elle a tendance à entraîner un crash système qui fait un effet de domino sur tout le reste. Lorsque vous lancez Windows après une installation inapropriée, les fichiers dans la sous-couche du bios ont tendance à se corrompre et empêcher un lancement normal. Pour le Mac ouvrir une fenêtre revient à dire, ouvrir une fenêtre et le système déjà lancé ne se relance pas à chaque fois (virtuellement parlant).

Sécurité et stabilité…
La sécurité n’est pas le fort de Microsoft et les failles sont nombreuses, vous en connaissez un bout là-dessus. Il y a quelques années, Cupertino (siège d’Apple) lançait MacOs 8 avec 2000 bogues à sa première mouture; dans le même temps Redmond (siège de Microsoft) sortaient en grande pompe Windows 98 avec 236,000 bogues de répertorier. Fait notable, c’est que la philosophie de l’un face à celle de l’autre se remarque souvent dans ce type d’approche, soit comment je traite le client. Lorsque la version Beta du système X d’Apple fut proposé, elle fut mise à la disposition des développeurs pendant plus d’un an pour repérer les bogues et failles de ce nouveau système. La première version Client donc payante, vit le jour après 4 révisions importantes.

Les fondations…
Le système X qui s’appuie sur un développement " BSD Free / UniX ". À l’origine le système MacOs X était issu du rachat de NexT SteP et si l’on ajoute les principes véhiculés par le monde UniX tout en respectant la philosophie de l’ancien OS… cette approche permet de bénéficier des avantages de tous ces mondes. Un UniX c’est la stabilité et l’ouverture dans le monde de la recherche. Windows n’a pas cette approche UniX au contraire de tous les autres système que l’on parle de LinuX, MacOs X, BeOs, Sun, Irix etc…

Emulation…
Il existe bien PearPC pour faire ce que nous faisons depuis plusieurs années, mais l’état actuel de cet émulateur n’en est qu’à ses tous premiers balbutiements sur PC, au point que l’on pourrait dire… beau gadget, mais lourd à se lancer, manque de performance, j’ai vu et je ne suis pas intéressé, ou pire… croire que le MacOS X, c’est juste cela. Chez nous, l’émulation de Windows peu importe la version est une raison pour avoir un accès à votre logithèque. Pour donner un exemple, le logiciel 3dStudio Max n’est pas porté sur notre plate-forme et pour les infographistes de la 3D, c’est vital d’avoir accès à ce logiciel. La compatibilité de Virtual PC qui émule Windows est remarquable; on communique avec le système X d’Apple qui travaille en tâche de fond pendant que nous extrayons des objets issus de 3dS. LinuX est pareillement émulable sur notre plate-forme avec XII, ce qui nous ouvre vers un autre monde tout aussi intéressant que le nôtre.

Virus…
Il faut bien en parler aussi… La propagation des virus sur la plate-forme PC est comparable à la p’tie vérole à une certaine époque ou au SIDA en Afrique, aujourd’hui. Cela pourrit l’existence et vous ne pouvez rien y faire. En fait, vous apprenez à vivre avec ce mal au point de ne plus le voir. Je n’affirme pas que notre monde en est exempt, je dis juste que pour les développeurs de ces trojans, vers et autres idioties, c’est pratiquement inexistant chez nous… Notre plate-forme est inintéressante pour eux pour la simple raison que l’on représente 5% du monde informatique.

L’avenir…
Présentement, Windows n’arrive pas à donner un système stable et sans faille à l’industrie, au commerce, aux gestionnaires des grands villes. C’est pourquoi LinuX gagne du terrain et gruge des parts de marché appréciable. Dans un court laps de temps, la face du monde informatique tel qu’on le connaît en sera changer. Raison… l’Open Source. LinuX en a fait son cheval de bataille et c’est ce qui effraie Billou. Tellement, qu’il a fait breveter le double clic afin de contrer les développeurs dans le monde Linuxien (c’est vraiment, tenter de baillonner l’intelligence à la base). MacOs X de son côté connaît de nombreux succès. Songeons au iPod et à ITMS ou iTunesMusic Store pour l’achat de musique en ligne (75 % du marché mondial malgré une forte concurrence en ce domaine). Le design de nos machines remportent de nombreux prix et cela démontre un sens créatif très actif chez Apple.

J’ajouterais ceci…
L’avantage de la marginalité, c’est que nous ne sommes pas chauvin… on voit le géant et on apprend son langage, on voit les autres qui sont comme nous tout en les respectant et, on se défend pour survivre en conservant notre identité. Mac est critiqué parce qu’on le considère comme sans importance ou parce qu’on le craint? Si le Mac était si insignifiant, on en parlerait pas, tout simplement.

Tu sais, dans cette section du forum, tu prêches des convaincus, en majorité je pense.

la souris ne provient ni des pc ni des mac mais des stations xerox…
Et le vieux cliche qu’apple a “invente” l’interface graphique, c’est du vent car les sus-cites xerox l’avait deja fait 5 ou 6 ans auparavant… avec la souris.
L’interface graphique devait de toute maniere se demacratiser… apple ou pas.
Et faut pas dire non plus que windows 95 a “vole” quoi que ce soit au mac, ce serait les devaloriser.

pfff… les “moi je t’ai pris ca mais toi tu m’as pris ca” c’est un peu lourd…
Encore heureux que les bonnes choses se democratisent ! tout le monde en profite…

y’a tellement plus de choses a dire que ca :sarcastic:

faut pas oublier quand meme que les macs sont une plateforme totalement prorio du matos a l’os…
Meme windows, c’est moins pire car il laisse au moins le choix du matos (c’est d’ailleurs ce qui a fait le succes de l’archi pc plus que moyenne)
Donc les beaux discours sur le libre me semblent un peu decales dans ce pamphlet pro-mac sachant qu’apple risque encore plus d’en souffrir que MS… a moins qu’ils ne s’engagent encore plus dans la voie de l’ouverture (quoique sur ce terrain, pour apple, c’est 2 pas en avant et 3 en arriere)

Quand on sait que la plupart des gars d’Apple et d’ailleurs ayant bossé chez Xerox, il est concevable d’y voir un prolongement dans le développement d’une idée. Steve Jobs alors qu’il était étudiant travaillait chez Atari, tandis que son copain Steve Wozniak avec qui il s’est associé travaillait chez Hewlett Packard. Doit-on attribuer l’avènement de la micro-informatique à ces compagnies simplement parce que les inventeurs y ont travaillés à une certaine époque?

Ensuite, concernant l’interface graphique… c’est évident que ce n’est pas Windows qui en fut le précurseur… loin de là. Mais parlant souris, soit dit en passant, notre ami Bill vient de prendre fin année 2004, un brevet pour le double-clic ceci afin de contrer les développeurs sous LinuX qui sont d’autant plus menaçant pour son empire que n’importe qui d’autre. En fait de démocratisation… on est aux antipodes. Cela s’appelle de la tentative de brider l’Open Source.

En fait, le fait de rappeler que les deux plate-forme sont à l’origine de développement particulier d’une technologie, démontre seulement la reconnaissance des forces de l’un et de l’autre. Rien à voir avec le fait de souscrire à une opinion qui prétend que “Mon père est plus fort que le tien”. Si l’on fais mention que des inventions de l’un en taisant celle de l’autre… c’est agir de mauvaise fois. Et c’est également la même chose que de porter des jugements en faisant dire les mots que l’on veut par la personne qui n’a pas la même opinion que soi. :sarcastic:

Oui, effectivement et heureusement que les choses se démocratisent dans le monde de l’informatique et je constate que la philosophie linuxienne en est le fer de lance. Je déplore toutefois cette absence dans un autre monde qui cherche plus à brider l’innovation créative par un génie (disons-le) du marketing et de la mise en marché… rien à voir avec l’informatique.

Il ne faut pas oublier un fait dans le domaine des garanties “universelle” et de “magasin”. Quand un petit technicien commence à mettre telle ou telle pièce dans un ordinateur et que les composantes finales du dit ordinateur est supposé rassemblé les meilleurs de chacun… faut pas se surprendre des incompatibilités au final. Que vaut la garantie à ce moment-là? Le marchand vendeur va garantir son produit mais ça s’arrête là. Il n’y a pas une compagnie qui se respecte qui va tolérer qu’une composante d’une compagnie tiers vienne s’installer aux côtés de leur produit. C’est invalidé leur garantie. Combien de personnes ont vus leur ordinateur super bien organisé (par le technicien de boutique) tombé en rade à cause d’une pièce qui n’était pas d’origine.

Windows laisse le choix… allons donc! Il impose une norme non standard simplement pour faire vendre ses produits en se fichant éperdument de sa propre clientèle. Et ce qui a fait le succès de l’empire Gates, ce n’est pas la conception de son système d’exploitation qui n’a de cesse de voir les patchs se multipliés, mais plutôt une mise en marché bien fignolé et de gros moyen.

Enfin, Apple ne souffre pas tellement comme il est prétendu ici. C’est plutôt le monde Windows qui voit sa part de marché se faire gruger par LinuX à la vitesse grand V depuis quelques temps. Des administrations municipales d’importance en Europe ont abandonnés “carré net” le système windows qui est instable, ayant des failles de sécurité alarmantes et ne semble pas livrer ce qu’il promet.

J’ai mentionné ici bien plus LinuX face à Windows et j’avoue que j’aurai aimé voir le Mac prendre le pas sur ce qui lui a été dérobé (mentionné plus haut) d’origine. Car les personnes bien informées savent qu’il y a eu procès sur ce sujet et qui a traîné pendant plus d’une décennie. L’ignorer ou vouloir l’ignorer c’est comme prétendre que la shoah n’a pas eu lieu.

ca y est, point Godwin atteint.
En 4 posts. C est à inscrire au Guiness Book.
:fou:

Joli.

Bon on s’casse.

N’est-ce pas…? :pt1cable:

qu’est ce que tu reproches à windows ?
G remarqué un truc, c’est que ceux qui reprochent quelque chose à un système sont ceux qui l’utilisent …
Chez moi, ca fait plus de 2 ans maintenant que windows n’a pas planté par exemple !!! :wink:

depuis 1 an que mon pc refuse de booter sur windows et même de l’installer, effectivement Windows n’a pas planté depuis 1 an chez moi :stuck_out_tongue:

j’ai fait expres, desole :smiley:

sa reponse 1er degre a izo mavait tellement fait rire que j’ai as pu m’en empecher :smiley:

Tout comme toi, mes réponses ne sont pas la pour casser du Mac mais uniquement pour clarifier les choses en corrigeant tes propos :slight_smile:

Je ne vois pas en quoi ca fait que le Mac c’est plus cool ?

KP2 l’a souligné, merci Xerox. Pour le 64 bits, merci Digital (Dec Alpha 21164, 21264). Il ne reste donc que le firewire pour Apple.

Oui et non : pour windows 9x c’est vrai mais pas pour windows nt. Ces OS 32 bits créé un espace mémoire pour chaque tache lancée et garde une trace de celle ci des que l’application est fermé. Ainsi, lorsque l’on relance l’application elle démarrera plus vite car une partie se trouvera déja en mémoire.
Pour les crashs, idem, c’était vrai pour les windows 9x mais pas pour les windows NT qui supportent une vraie protection de la mémoire.
De plus, il n’y a pas de “sous couche” du bios ni même de fichiers à ce niveau (normal, il n’y a pas de pilotes IDE, de FS etc …).

Encore une fois, tu ne fais pas de distinction : tu as raison en disant que M$ se fout(tais) littérallement de ses clients en proposant un OS (et encore, je dirais plutôt une GUI) tout buggé de partout mais tu as tort en disant qu’ils n’ont rien corrigé.
De plus, tu prends l’exemple de windows 98 en disant qu’il n’était pas proposé à des beta testeurs mais les choses ont évolué depuis et tu peux télécharger gratuitement des builds beta de windows, c’était le cas pour XP, 2003 server, XP 64 et ça l’est pour Longhorn.

La c’est vrai mais encore une fois, Mac Os X est non pas basé sur Next Step mais sur un noyau Darwin, issu du monde Unix. Les mauvaises langues pourront reprocher à Apple se tirer les lauriers de ce noyaux en disant que la stabilité de leur OS X vient du fruit de leur travail alors que ce n’est pas vrai :slight_smile:

Utiliser l’émulation pour vanter Mac Os X n’a de sens que lorsque l’on est interessé par celui ci.
De plus, pourquoi émuler Linux quand un port ppc existe ? :wink:

Avec plus de 90 % de PC, forcément on est plus à même d’être plus touché que vous, l’argument ne tient pas.
M’enfin, on se soigne :smiley:

+1 concernant Linux
-1 concernant Mac Os X : tu dis qu’il connait de nombreux succès mais moi je dirais que c’est Apple et non Mac Os X qu’il faudrait dire.
Qu’Apple a le vent en poupe, tant mieux mais de la à faire le lien avec Mac Os X, il n’y a qu’un pas que je ne franchirais pas :slight_smile:

  • 10000 : j’étais interessé pour repasser sur Amiga via l’AmigaOne, seul sont prix et le support matériel d’AmigaOS4 m’ont freiné vers cette migration.

Encore une fois, j’adore Mac Os X en tant qu’OS, je ne suis pas la pour faire un débat du style “wé, le PC caca, viendez sur Mac Os X”, je laisse ça aux trolls, mais je venais juste corriger certaines choses qui pourraient fausser le point de vue des lecteurs.

Alors, je vais me ranger du côté de la raison et te laisser le dernier mot en t’accordant le fin mot de l’histoire. Je me suis bien amuser…

C’était un troll de qualité :smiley:

Et pourquoi pas… :stuck_out_tongue:
:pt1cable: :fou:

pearpc est mort hélas (tout comme l’un de ses principaux dév) :confused:

http://pearpc.sourceforge.net/

il reste Cherry OS :slight_smile:
il reste le mac mini pour démarrer …

Cherry OS a violé la licence de PearPC et celle d’OpenVPN (http://linuxfr.org/2005/03/11/18469.html)…