Forum Clubic

Passer d'un cdd à un cdi dans une autre boite

Bonjour,

J’aurai quelques questions à propos d’une rupture de cdd avant la fin de contrat.
Je suis actuellement en cdd il se fini à la fin de l’année, mais j’ai eu la proposition d’un cdi dans une autre boite pour un travail beaucoup mieux ciblé sur mes compétances.

J’ai commencé à me rensigner et il est possible de rompre le contrat (cdd) avant sa fin si je justifie d’une embauche en cdi. Mon problème est que mon futur employeur préfererai pour cette création de poste commencer par un cdd pour bien sur conclure sur un cdi.

Les options que je vois :
Peut-il justifier dans son cas (nouvel employeur) une embauche en cdi meme si celle ci est précèdée d’un “test” en cdd afin de me débaucher ?

Mon employeur (très grosse entreprise francaise) actuel semble retissant à me laisser partir d’un commun accord, quels moyens puis je faire prévaloir pour qu’il accepte ?

Pour information je suis aussi travailleur indépendant (entreprise individuelle) celà me permettrai t’il de contourner le probleme ?

Sinon est il viable de trouver un autre cdi et de le rompre de suite pendant sa période d’essai pour ensuite me retourner vers le travail recherché ?

Merci d’avance pour vos futurs réponses

Rien n’interdis le droit à la démission, si tu le fait dans les régles et que tu respecte le delais de preavis precisez dans ta convention collective. Apres peut etre que ton employeur actuel … veut te faire un cdi. Mais je me rappell pas avoir vu un jour une lois t inderdisant de demissionné. La demission doit avoir un motif valable. (ou pas … en faite sois on dit rien, soit on donne un bon motif… mais on donne pas un motif nul). Donc si tu respecte la procedure, lettre avec AR etc etc, et préavis, je vois pa pourquoi t aurai pas le droit de demissionner. … Apres le préavis peut etre tres long… La rupture du préavis ne peut se faire que de commun accord avec preuve papier ( la lois dit accord oral … mais lol… les preuves orals ont connais la valeur…) , et si pas de préavis, on doit tout de meme te payer les mois de salaire du préavis… sauf si commun accord etc etc.

Petit conseil : si tu fait trainer le dossier,obtient vite une prommesse d embauche inconditionnel sur papier du nouvel employeur … car souvent plein de boite change d avis et prennent quelqu un d autre si t es lent … les promesse oral n ont aucune valeur…et du coup ta demissionner et t a pas de nouveau boulot.

ps : consulte la convention collective, c est elle qui a le dernier mot
ps2 : consulte ton délégué syndical, si c est une gross boite, il y ena forcement un. Il sera bien placé (en théorie) pour te répondre.
Edité le 11/06/2007 à 16:42

d’apres la chambre de commerce et d’industrie de paris :

En dehors de ces cas, la rupture anticipée du contrat peut donner droit à des dommages-intérêts. : /

Bah demande a ton futur employeur de te faire une lettre de cdi … si il te fait un cdd “pouvant” deboucher sur un cdi … t es pas plus sur d avoir un cdi que dans la boite actuel … et si il veut pas… qu est ce qui prouve a par sa parole que tu aura un cdi ? pire si on remplace cette interlocuteur pendant ton cdd dans la nouvel boite tu fera quoi … si la boite veut vraiment un cdi … bah elle te le propose de suite…

Sinon tu peu toi meme faire une faute grave… La force majeur … a par ton décés y en a pas beaucoup de possible dans mon souvenir… y que si ta société a était completement detruite … et encore … a condition de pas pouvoir retravailler rapidement…

Rupture amiable… franchement si tu leur laisse quelque Mois de préavis… y z on le temps de te remplacer… te forcer a rester c est idiot tu sera moins productif…

Donc il te reste plus qu a convaincre ton nouvelle employeur de te faire une vrai promesse d embauche a durée inderterminer… parceque promettre des CDD debouchant sur des CDI … sa veu bien dire que le CDD est pas obliger de deboucher sur un cdi … et la t aura l air bete…

Apres je peux comprendre ton employeur courant qu il veut pas faire une rupture immediate de contrat … tu lui a proposer quoi comme delais ? Car faut lui laisser le temps de trouver quelqu un pour te remplacer… et sa peu prendre 1 ou 2 mois facilement… D ici la ; est tu sur que l autre boite voudra toujours de toi ?

ensuite ton texte c est bien gentil… mais comme j ai dit, la convention collective passe outre, elle dit quoi ?

Ton délégue syndical il en dit quoi ?
Edité le 11/06/2007 à 23:39

Il y a un passage par un cdd avant mon cdi car l’entreprise m’a recruté par une agence d’interim. Ils utilisent ce moyen afin de rémunérer l’agence d’interim et de même rallonger la période de “test”
Je n’aurai pas de cdi (je suis en remplacement de poste) à la suite de mon cdd dans mon entreprise actuelle et de toute facon je n’en souhaite pas.

Mon futur travail m’apporterait un vrai tremplin pour ma carrière.
Etant encore chez mes parents et étant dans un domaine à fort recrutement et sur paris je n’aurai aucun mal à me retourner en moins d’un mois.

Je suis en train de voir si une rupture à l’amiable serait possible, mais ca à l’air mal parti. Et j’aurai un contact téléphonique avec un délégué syndical dans la journée.

Je viens de penser, suite à une erreur sur un de mes bulletins de salaire j’ai 2 journées de travail de travail du mois de février non payées, je les ai relancé plusieurs fois par mois et depuis plusieurs mois. Est-ce un motif suffisant pour une rupture de contrat ?

Merci pour les réponses déjà apportées.

Euh juste 2 jours … Sa dépend … ce que tout le monde oublie avec les heures sup et les journée sup … c est qu elle ne sont valables que si elle sont faite à la demande de l employeur … avec une preuve… Si y a aucune preuve qui prouve qu on ta demandé de faire des heure de sup … tu te prendra dans la face que " Si t arrives pas a faire ton boulot dans le temps impartie… c est pas notre probleme"
(Et pire on a pas le droit de dire non si le patron nous demande de faire des heures sup)

Tu arrives sur un terrain glissant la, je te conseil de te renseigner au prudhomme et délégué syndical … mais la … c est pas top top, quand un recruteur a le choix entre un employé, et un autre qui est du genre a aller au prudhomme… le choix est vite fait …

Mais sérieusement, je pense que tu auras des réponses plus concrete auprés du prudhomme, ton délégue syndical, un avocat en droit du travail, que ici :slight_smile: on est pas des expert en droit du travail

Les 2 jours non payés ne sont pas des heures sup (j’en fait jamais) mais des jours déduis à cause d’un mauvais fonctionnement de leur logiciel de gestion de paye. J’ai été deduit de 2 jours fictifs (le 29 et 30 février pour vous montrer l’absurdité) sur mon salaire à cause d’un arret maladie (justifié) le 28.

Je me renseigne à coté ne t’inquiete pas, mais pour faire passer le temps et si jamais une autre personne s’etait retrouvé dans le même cas, ca me permettrai d’avoir d’autres infos :slight_smile:
Edité le 12/06/2007 à 14:47

Par contre, pourrais tu venir ici, donner la réponse si tu la trouve, ou Comment tu as fait.
Car je pense pas que tu sois le seul a avoir se probleme… ou meme je suis sur que j aurai le meme prob un jour lol