Forum Clubic

Paiement en ligne, le code est-il indispensable ?

En lisant une news tout à l’heure qui disait qu’une pertie des utilisateurs de Skype s’étaient fait hacker leurs comptes, ça m’a fait penser que depuis peu (je crois), Skype enregistre les numéros de carte de crédit, afin qu’on n’ait pas à les ressaisir à chaque fois qu’on commande des crédits. J’ai donc été effacer ces informatiosn en ce qui me concerne sur mon compte Skype, et j’en ai profité pour aller fouiner dans la FAQ pour savoir s’il y avait des infos à ce propos. Il est écrit qu’ils suivent la norme “PCI DSS” pour la proteciton des données bancaires.

Bon, mais vous allez me dire, quel intérêt dans tout ça ? Eh bien j’y viens (sisi !) : Il est écrit dans les spécifications en question que certaines données de paiement (parmi lesquelles le code de validation écrit au dos de la carte) ne sont pas sensées être conservées une fois le paiement autorisé (les normes sont là : le lien)

Dans ce cas, si Skype n’a pas ce code sur ses serveurs, comment est-il possible de payer sans le saisir ? Il n’est pas sensé être indispensable ?

Tout dépent des sites, il en existe encore beaucoup, surtout à l’étranger ou les sites qui n’externalisent pas le paiement par une banque en ligne (cic/caisse d’epargne/etc…)

Bref les 3 chiffres c’est pas obligatoire pour payer sur le net, un numéro, une date de validité et bingo!

Ah tiens, je l’ignorais. C’est pour cette raison qu’on peut payer aux péages avec une CB sans rien taper ? Le numéro est écrit sur la bande magnétique ?

ça n’a rien à voir, pour les péages ils se servent de la bande magnétique et peu
d’organisations sont habilités à ce genre de débit rapide.

En général c’est pour de petites sommes…

Je sais que ça marche comme ça pour les distributeurs automatiques de tabac dans nos pays voisins aussi.

Joli coup de la part des vendeurs de tabac ça :riva:

DAns beaucoup de pays c’est ce système pour TOUT les payements !! pas que les petites sommes :wink:

Sans demander de pièce d’identité oO ?

En angletterre parfois, au Quebec jamais.