Forum Clubic

Open office.org 3.3 et LION

Bonjour ,

La suite ooffice 3.3 gratuite fonctionne t’elle sur Lion ou doit je m’offrir impérativement pour 119 euro la suite microsoft office 2011 ,merci de vos réponses .:slight_smile:

Oui, ca fonctionne tres bien mais je te conseille plutot LibreOffice fr.libreoffice.org… . C’est OpenOffice mais edité par d’autres developpeurs car l’editeur original ne fait plus un boulot vraiment appreciable.
Edité le 05/02/2012 à 20:35

Bon, même si tu a raison sur les disponibilités et qualités, c’est pas un peu fini les rancœurs !!!

Ben j’y peux rien moi… :neutre:

La communauté semble avoir switché en môasse sur LibreOffice et laisse Oracle se debrouiller tout seul avec OOo.
A mon avis, si on veut partir sur la bonne branche qui va continuner a evoluer dans l’interet des utilisateurs, il vaut mieux choisir LibreOffice aujourd’hui que OOo. Bien que le passage de l’un a l’autre ne pose aucun probleme et que OOo est toujours un tres bon logiciel pour l’instant.

Tiens, tu a raté un épisode :slight_smile: Oracle a cédé OpenOffice.org à la Fondation Apache. Le moratoire actuel sur le code fait parti de la procédure d’intégration d’un projet par la Fondation. Oui c’est préjudiciable pour OOo (avec précédemment la main mise d’Oracle) et certains estiment qu’il y a maintenant trop de divergences pour une possible synergie et oui il faut se diriger vers LibreOffice :wink:

Non, je l’ai pas raté mais je considere que c’est du flan cette histoire… La fondation Apache n’est qu’un depot, si y’a pas de dev qui continue le boulot, le projet va juste pourrir.

Du point de vue de l’utilisateur, le passage se fait sans probleme etant donné que les 2 suites sont capables de comprendre le(s) meme(s) format(s) pour l’instant.
Du point de vue des devs, ma foi, c’est un autre probleme effectivement. Mais c’est juste de la tambouille technique…

:MDR cépafô :wink:

Le passage OOo <-> LibreOffice oui, mais ce dernier a évolué et s’est enrichie, donc on a déjà des fonctionnalités (terme super générique) divergentes.