Forum Clubic

Les risques naturels

Je profite de l’avis de tempête sur les côtes pour créer ce topic afin de sensibiliser les gens aux dangers inhérents aux risques naturels qui bien souvent sont plus que sous-estimés par le commun des mortels.
Les phénomènes tels que tempêtes et autres fascinent et sont souvent spectaculaires à voir, mais encore faut-il être conscient des risques que cela entraîne !

Certains sont inconscients et vont au plus près du danger sans prendre de précautions particulières mettant ainsi non seulement leur vie en danger mais aussi et c’est plus grave encore celles de ceux qui devront risquer la leur ensuite par leur faute pour tenter de venir à leur secour !!!
D’ou l’intérêt de ce topic.

Chacun connaissant sa région et les dangers liés aux phénomènes naturels qui s’y produisent, en partageant nos connaissances de ces dangers, peut-être que certains de ces inconscients tomberont sur ce topic et seront mieux informés, donc logiquement (à moins qu’ils soient vraiment c*ns en plus d’inconscients :paf: ), plus à même d’éviter les accidents et la mise en danger d’autrui par ce fait.

Pour ma part j’ouvre la prise de conscience avec le danger inhérent à la mer et un bel exemple de suicidaire avec des photos que j’avais faites l’an passé lors d’un de ces évènements.

Sur la présentation ci-dessous, vous pouvez donc découvrir l’exemple type de l’inconscient.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/15//111215114629124989181173.jpg

Description de la présentation:

1/
Voici l’exemple d’une forte vague qui vient «d’éclater » à une hauteur déjà impressionnante.

2/ Une grosse vague après avoir « éclater » va ensuite « courir » avec une grande puissance balayant tout sur son chemin et ce pendant une certaine distance variant selon sa puissance et les obstacles rencontrés.
Vous noterez que l’individu se trouvant au fond est descendu de la digue au plus près du danger donc… puisqu’il s’y trouve au cœur même !!
Sur l’agrandissement vous pouvez constater que l’on ne voit pas ses jambes impliquant qu’il se trouve au même niveau que la vague courante de la photo !!
Il faut savoir 2 choses avec les vagues courantes:

  • Elles vous fauchent dans un 1er temps vous plaquant éventuellement au fond.
  • Et dans un deuxième temps, quand elles repartent, elles vous entraînent avec elles vous exposant à toutes les suivantes qui feront de même jusqu’à ce que par un sérieux coup de bol vous puissiez ressortir ou… jusqu’à ce que vous y restiez !!
    Dans l’exemple que je donne c’est d’autant plus sûr qu’il s’agit d’une plage de galets qui agiront comme un tapis roulant vous entraînant d’autant plus vite, mais il faut savoir qu’il en va de même avec le sable de toute manière.
    Entre la puissance du courant et le fait que vous n’ayez plus d’appui, en admettant que vous arriviez à reposer les pieds, ça laisse très très peu de chance de remonter.

3/ Le petit truc noir que voyez est un galet qui est projeté à environ 15m de hauteur si vous êtes en face sur son trajet, prenez rendez-vous avec votre chirurgien esthétique. :paf:

Voici donc un sérieux exemple pour commencer ce topic.
Ce que je conseille à ceux qui malgrès tout veulent braver les éléments pour aller voir:

Et ce n’est pas mon druidz qui me contredira ! :smiley:

Voilà c’est tout pour l’inauguration de ce topic.
Si vous aussi connaissez bien les risques naturels inhérents à votre région soyez les bienvenus pour partager votre savoir et informer ceux qui ne savent pas le danger qui va avec. :jap:
Edité le 15/12/2011 à 12:34

les baïnes : surtout sur les plages landaises. Phénomène ultra connu mais qui fait des victimes tous les étés :riva:
les crs, les municipalités ont beau prévenir, afficher, y a toujours des crétins qui se font emporter :pfff:

fr.wikipedia.org…

les vents de terre : phénomène qui peut paraitre insignifiant mais aux répercussions terribles pour les planches à voile autres rafiots pour enfants. Ces vents peuvent simplement empêcher une véliplanchiste (amateur) de revenir sur la plage et, au contraire l’emmener au large avec les conséquences qui vont avec.

Les orages : c’est tout con mais on ne se méfie jamais assez des orages (surtout en montagne où le temps change très vite). Un coup de foudre peut très vite arriver

[spoiler]m’en fous, moi, dans des conditions comme ça, je suis sur l’eau :miam:

http://1.bp.blogspot.com/-nEltYWtLD_4/TlesaoXvYsI/AAAAAAAABQw/QBfa02jSbCs/s1600/planche+voile+stormtrooper.jpg[/spoiler]

Sinon, très bonne idée de l’ex-Néléphouille :super:

De mon côté, j’peux rajouter les dangers liées à la pêche à pied lors des grandes marées, lorsque la mer se retire le plus loin, et que l’estran se pare des mille atours istes :paf: :

PS : tiens, ça pourrait être pas mal que tu mettes ça dans le 1er post, un récap des dangers signalés par les posteurs :oui:

PS 2 : y’a un autre grand danger avec la mer, c’est les courants latéraux dans des mares temporaires, vers les landes, par exemple, c’est la “baïnes”, mais je ne connais pas trop le phénomène, si quelqu’un connaît, ça peut être utile :neutre:


'tin, comment tu m'as grillay, 'ti précieux, pendant que j'préparais mon post :grrr:

n’est il pas ? :sol:

+1 pour la récap sinon :jap:

Je ne vais pas faire une théorie sur les avalanches mais voici des préceptes à ne pas oublier, à l’approches des vacances au ski :

  • sortir des pistes uniquement si l’on sait skier. Par sortir des pistes, je ne veux pas dire être à 10 m des la piste damée mais bien aller sur un autre versant. En station, on voit très souvent des kékés qui ont voulu suivre, et qui se sont blessés plus ou moins gravement.
  • savoir repérer les endroits dangereux : là où il n’y a aucune trace de skieur. C’est fortement déconseillé, sauf si l’on est chevronné, de partir exloiter un versant totalement nu de traces de skieur, surtout après une forte tombée de neige.
  • demander aux locaux. Tout le monde n’a pas grandi dans les montagnes, et tout le monde n’a pas forcément l’histoirque de la station. Demander des choses simples au employés de la station : y’a-t-il eu de fortes chutes de neiges récemment ? et est-ce qu’il a fait un peu chaud ces derniers temps ? sont des questions qui permettent de savoir à quoi s’en tenir. En plus, c’est toujours plus sympa de passer pour celui qui s’intéresse que pour le parigot tête de veau !

Exemple : vous venez d’arriver en station, on est samedi. Il a neigé fortement mardi et depuis mercredi il faut doux -> il est possible que de grandes plaques de neiges formées pendant la chute de neiges soient fragilisées par le redoux des jours suivants. Eviter donc de passer sur des versants relativement exposés au soleil (et au vent celui favorisant la création de ces plaques de neiges) où des avalanches de plaques sont fort probables.

Pour ma part, j’ai plus de 20 ans de ski derrière moi (j’ai grandi dans les Alpes) et suis capable de passer à peu près partout (sauf les grosses barres rocheuses). Il y a pas mal d’endroits que j’évite car je ne les sens pas. Mes amis fonctionnent de la même manière, la poudreuse est un plaisir inégalable mais on sait faire attention !

Merki les gens pour votre participation et vos conseils ! :super:
Pour ce qui est des récap’, je n’ai rien contre mais au bout d’un moment j’ai peur que le 1er post ne fasse plusieurs pages ! :paf:
Je verrai plutôt une récap’ par liens vers les posts et classés par danger évoqué avec conseils en consequences.
Pis ça serait bien que les animateurs s’y mettent vu qu’ils ont pas grand chose à faire s’ils voient qu’il y a eu de nouveaux dangers évoqués avec conseils et que ce n’est pas à jour.
Qu’en pensez-vous ?


Pour revenir sur les équipements type cuissardes comme l’évoquait le breton, j’ajouterai n’en porter pas quand vous êtes sur une embarcation car si vous passez par dessus bord ou que vous chavirez pour une raison X ou Y ou que sais-je encore, elles vont se remplir et vous allez couler !
Ya déjà eu des noyés comme ça.


+1 avec les conseils du druidz pour ce qui est de la pêche à pied et/ou balade en Baie de Somme également, et ce, grandes marées ou pas !
La Baie est superbe mais elle est dangereuse.
De loin la Baie à l’air lisse, mais ce n’est pas du tout le cas quand on se trouve dedans.
Se méfier des sables mouvants à certains endroits car ce n’est pas dur d’en sortir même si des fois on peut avoir la surprise de s’enfoncer instantanément presque jusqu’au genou rien qu’en posant le pied. :paf:
Ca surprend ça par moment ! Vous marchez sur du sable dur et au pas suivant schlaff.
Mais il peut y en avoir sur une longue distance et cela peut vite devenir épuisant pour une personne faible (enfants, un peu agé, difficultés respiratoires etc…). Plus vous approchez de la mer et plus il est susceptible d’y en avoir.
J’ai déjà vu faire 300m non-stop là-dedans ! :paf:
Les mollets douloureux après, par contre on dort bien le soir. :smiley:
Enfin, on ne le dira jamais assez, surveillez les horaires des marées plus que jamais en Baie car ça remonte très très vite et très fort, le courant est énorme !
Et c’est très sournois, car avec tous les canaux, trous et faux plats, vous pouvez vous croire tranquille et en fait la mer vous a complètement encerclé avec un courant que vous ne pourrez pas franchir !
Chaque année des gens se font piéger comme ça et certains ne réchappent pas de ce piège mortel.
Et ne comptez pas sur les phoques pour vous sauver, ils s’en battent les palmes.
Moi je dis que le plus simple si vous êtes beaucoup avancé dans la Baie (quelques centaines de m) tourner les talons dès que c’est l’heure de la marée basse comme ça vous pouvez regagner la terre ferme tranquillou sans vous presser du tout quelque soit le type de marée et ne pas s’y aventurer un jour de tempête car elle remontera d’autant plus méchamment et vite.
Et au besoin il y a des guides expérimentés dans les communes avoisinantes qui pourront vous la faire découvrir sans risques tout en vous faisant découvrir sa faune très variée et en vous cultivant sur ses très nombreuses richesses.

je voulais dire des liens ,aussi, mon picanouille :ane:

:paf: :jap:

Pour la 1ère page ce n’est peut-être pas utile, juste à partir de la suivante, non ?

ça va pas être über-pratique un sommaire en 2ème page, nan ? :ane:

si ? :peur:

ou alors tu fais un lien dans le 3ème post de la 1ère page qui ramène au dernier post en cours, avec obligation pour tous les posteurs de linker le sommaire de la 2ème page, là ça peut être pHun, yo, bra :paf:

nan, sinon, tu peux faire un résumé tout en links après ton intro, juste avant “Pour ma part…” :oui:

je sais pas si je suis klur, ? :nexath

Mais non spice di modo !! :paf: :MDR
J’voulais dire, ne répertorier les liens dans le 1er post qu’à partir de la 2ème page du topic. :smiley:

ah ok ok ok :ane:

ca… à chaque fois, on entend : intel ( je prefererais qu’on dise AMD mais on m’ecoute jamais :pfff: :ane: ) est mort, car il etait trop pres de telle ou telle cause naturelle…

les gens comprendront jamais faut croire…
Edité le 16/12/2011 à 11:26