Forum Clubic

Les partition imposée sur un disc dure le rendent-il plus stable ?

on peut choisir la taille des partitions sur un disc dure avec le logiciel adéquat, cela offre de la souplesse mais cela engendre aussi de l’instabilité

si un disc dure avait quatre partitions dont on ne pourait changer la taille, et si une mini partie du disc dure était composée de mémoire non modifiable (comme la ROM) alors selon moi on obtiendrait un disc dure aux partition non modifiable mais on obtiendrait un disc dure très stable et rassurant

bien sur cette stabilité serait obtenue par le gestionnaire de partition, ce gestionnaire serait non attaquable par un virus puisqu’il serait présent sur la mémoire non modifiable

deux questions se pose

< 1 > incruster une puce ROM dans un disc dure le rendrait-il beaucoup plus chère ?

< 2 > ce disc partitioné serait-il vraiment plus solide, un virus ne pouvant pas attaquer le gestionnaire de partition se retournerait contre les partitions et leur contenu

Euh? Bot? :

3 messages à moins d’une minute de différence, tous aussi dénués de sens…

www.clubic.com…

www.clubic.com…

www.clubic.com…

(Le caméléon m’as bien fait rire BTW)

  1. Ah bon, de l’instabilité?

  2. Beaucoup plus chère, non, mais cela posera certains problèmes:

Je ne vois pas du tout l’intérêt d’un disque dur sur lequel le partitionnement sera fixe, dans le cas où ce partitionnement ne conviendra pas à l’utilisateur, comment fera-t-il?
Je n’imagine pas les fabricants de disque durs proposer plusieurs versions de leurs disques selon la taille des partitions …

En outre, mettre la table des partitions d’un disque dur dans une ROM non modifiable reviendrait à rendre impossible la modifications du MBR et de la tailles des secteurs logiques.

  1. Plus “solide”, je ne pense pas, déjà je doute qu’il existe beaucoup de virus qui attaquent le “gestionnaire de partitions”, ce qui serait inutile en plus.

Pour info quand même les systèmes de fichiers modernes (NTFS EXT3 / 4, etc …) sont déjà beaucoup plus robustes que le FAT. :jap:

Il me semble qu’un gestionnaire de partition sur la ROM aporte de la stabilité du système, je peux me tromper, on perd en liberté et on gagne en stabilité

les virus s’attaquent aux données sauvegardées :

Un même virus s’attaquant a deux machines M1 et M2 en provoquant les mêmes dégas ne se traduira pas par les même conséquences

Sur une machine M1 (sans gestionnaire de partition sur la ROM) où l’on a perdu la main, on sera peut être obligé de reformater la partition

Sur une machine M2 (avec gestionnaire de partition sur la ROM) on reprend la main et on perd au maximun que les données éffacées, et encore il y a des utilitaires perpétant de restaurer le système 4 heure ou 3 jours … avant

les virus s’attaquent aux programmes :

Si un virus modifie le gestionnaire de partition alors l’instruction < interdit de réinstaler tel logiciel > ou < le code du logiciel acheté est modifié de telle manière > … alors on est bien embeté avec M1 et on n’a aucun gros soucis avec M2 (on perd son temps a réinstaler)

les virus s’attaquent aux flux :

Un gestionnaire de partition sur la ROM non ataquable par un virus poura interdir certain flus dangereux ou les autoriser qu’avec précaution (mot de pass du root demandé, recopier un turning number …)

Si un virus se voit interdir certaines actions par gestionnaire de partition instalé sur une mémoire non modifiable, alors il va désinstaler ou désactiver ou modifier ce gestionnaire de partition

(flotintin59 je t’ai répondu une seule fois a l’autre sujet)
Edité le 08/03/2011 à 08:15

Je pense que si l’on engendre une hypertrophie spatio temporelle à consonnance variable, le virus peut être derouté vers l’alimentation et desintegré grâce au ventilateur.

Pour ça il faut souder la Ram au HDD et ensuite souder 2 fils liés à l’alimentation et au southbridge.

Cependant la probablité intrinsèque de rupture du flux supraspatial est trop élevée.

Je pense que tu devrais arrêter la bière et la drogue, ce serait plus simple parce que ma solution est la meilleure mais trop compliquée

:whistle:

Tout à fait d’accord sauf pour la bière…:wink:

J’en bois mais je pense que je n’y vais pas au fût comme lui :slight_smile:

  1. J’aime particulièrement le “on perd au maximum que les données”, la plupart du temps la perte des données est justement l’évenement le plus grave en cas de problème informatique (que ce soit du à un virus, une erreur de manip ou un problème matériel).

Je n’ai jamais constaté de cas concret où le formatage d’une partition était nécessaire suite à un virus et quand bien même ce serait le cas, un formatage de partition prend quelques minutes … (à condition d’avoir sauvegardé les données, mais dans ton exemple tu évoque aussi la restauration des données et donc la sauvegarde préalable).

  1. Visiblement tu crois dur comme fer à un “gestionnaire de partition” (l’équivalent du MBR?), bref dans tous les cas, ce n’est pas la modifi du MBR ou de quelques octets sur une partition qui va empêcher un programme de s’installer.

  2. C’est bien beau ton truc, mais je ne vois pas trop comment ton gestionnaire de partition va s’interfacer avec l’OS (les OS serais-je tenté de dire, il n’y a pas que Windows qui existe…) pour afficher une boite de dialogue demandant le mot de pass root (qui pour moi se défini sur l’OS et pas en ROM).

En outre, installer un truc pareil dans une ROM non modifiable, superbe idée, en cas de bug ou de faille de sécurité on est bien pour modifier le programme en cause …

En bref, même si l’idée de base part d’une inquiétude qui parait légitime, on se rend vite compte que ce que tu propose ne tient pas vraiment debout. Je pense surtout que tu n’as pas vraiment les connaissances sur le fonctionnement d’un OS et d’un système de fichiers moderne.

Je t’invite donc à te renseigner sur le fonctionnement d’un système de fichiers, sur la structure des partitions d’un disque dur et les mécanismes de sécurité inclus aux OS modernes. :jap:

Quelle patience juju251, même si je pense que ma méthode qui consiste à souder la RAM au HDD est la meilleure…Je me demande s’il va le faire !

Bien évidemment :kaola:

Mais bon le champ thermo nucléaire du DD va peut être accélerer la transmission immatérielle de la RAm, je me demande :smiley:

Tout à fait :jap: mais il y a intérêt à ce que la RAM soit synchro en 1:1 avec les pales du ventilateur, sinon le virus peut passer à travers. Pire, il pourrait être sectionné en 2 avant de remonter dans les fils d’alimentation muraux et ainsi contaminer d’autres PC branchés sur des prises électriques. Cela provoquerait une contamination massive plus rapidement qu’internet :sweet:

Pour éviter cela, il faut préférer les ventilateurs à ball bearing qui émasculent proprement tout bout de code suspicieux pour éviter qu’il se reproduise. Dans tous les cas de figure, ne jamais croiser les effluves. C’est mal.

Ouch ! Donc les .exe de mon corps vont disparaître? noooooooooooooon :peur: :yeux1:

Faudra d’ailleurs que je défragment mon cerveau :paf:
Edité le 09/03/2011 à 10:22

Tout cela me rappel le bon vieux temps où les “vrais” virus s’attaquaient réellement aux partitions (le fameux W32/CIH alias Tchernobyl!)… ça n’existe plus ça aujourd’hui, aujourd’hui les concepteurs et diffuseurs de malware préfèrent que notre machine fonctionne parfaitement pour pouvoir exploiter les capacités du PC (réseaux de PC zombie) ou nos données perso.

Ah, et sinon, mettre quelque chose en ROM ça n’empêche pas un virus de s’y coller. Car aujourd’hui la ROM c’est plutôt de l’EEPROM, donc reprogrammable/flashable … comme le BIOS. Et pour rappel: des Virus qui s’attaquaient au BIOS il y en a eu aussi.
Donc à moins de coller une vrai ROM non reprogrammable (ce qui empècherait définitivement toute modification des partition sur le HDD, soit le truc le plus stupide qui soit), l’idée ne tiendrait pas bien longtemps avant que quelqu’un fasse un virus capable de modifier le truc à ton insu

J’aime particulièrement le “on perd au maximum que les données”, la plupart du temps la perte des données est justement l’évenement le plus grave en cas de problème informatique (que ce soit du à un virus, une erreur de manip ou un problème matériel).

Justement la perte des données est l’évenement le plus grave, si un virus s’attaque au BIOS alors l’utilisateur se trouve dans l’impossibilité d’accèder a ses données s’il n’a plus la main, il est alors obligé de reformater son disc dure et donc de perdre toutes ses données

Je n’ai jamais constaté de cas concret où le formatage d’une partition était nécessaire suite à un virus et quand bien même ce serait le cas, un formatage de partition prend quelques minutes … (à condition d’avoir sauvegardé les données, mais dans ton exemple tu évoque aussi la restauration des données et donc la sauvegarde préalable).

Mon oncle a perdu ses donnée comme cela en étant obligé de formater ses partitions windows car il n’avait pas la main

Visiblement tu crois dur comme fer à un “gestionnaire de partition” (l’équivalent du MBR?), bref dans tous les cas, ce n’est pas la modifi du MBR ou de quelques octets sur une partition qui va empêcher un programme de s’installer.

Je suis d’accord un MBR n’empechera pas un virus de s’instaler mais il permetra a l’utilisateur de reprendre la main

En outre, installer un truc pareil dans une ROM non modifiable, superbe idée, en cas de bug ou de faille de sécurité on est bien pour modifier le programme en cause …
.

he oui un tel constructeur suivant cette voie ne poura pas viser des bénéfices a cour therme en proposant des version beta … puis des patch
devra bien tester son MBR sans bug

Je t’invite donc à te renseigner sur le fonctionnement d’un système de fichiers, sur la structure des partitions d’un disque dur et les mécanismes de sécurité inclus aux OS modernes

c’est ce que je fais entre autre en questionant sur ce forum

Allé juste une petite pour la route:

Si un virus s’attaque au BIOS alors ton disque dur c’est le cadet de tes soucis.
Pas de BIOS = pas de PC du tout.
Le BIOS ne va pas formater ton disque dur, il ne va pas non plus modifier tes partitions. Le BIOS n’a pas accès à tout cela.
Le BIOS sert uniquement à initialiser le PC avant que le système d’exploitation soit lancé. Et ça s’arrête là.
On ne formate pas un disque dur parce qu’on n’accède plus au BIOS.

Et concernant ton oncle, sans vouloir présager de ces compétences: est-ce que le formatage était vraiment l’unique solution?
Dans la majorité des cas le formatage est une solution de facilité que les utilisateurs un peu mal informé utilisent souvent à tord et à travers quelque soit la réalité du problème.

L’intention est louable, encore faudrait-il que tu tiennes compte des réponses qu’on te fait.
Tout le monde te dis que ta réflexion est absurde et ne tient pas la route… mais tu insistes en adoptant un ton qui laisse à penser que tu as longuement réfléchi à la question en ayant une solide base de connaissance technique, ce qui de ton propre aveux n’est pas du tout le cas. Ce qui crée un sérieux décallage et rend d’autant plus ridicule ta “thèse” (qui, répétons-le une dernière fois: est absurde!)
Edité le 11/03/2011 à 09:37

Pour ce qui est des virus qui s’attaquent à la FAT, je n’en ai vu qu’une seule fois et c’était un TP d’assembleur quand j’étais étudiant, il a plus de 25 ans. Ce n’est plus à la mode depuis longtemps, primo ca n’a aucun intérêt (le croisement entre un plantigrade et un ballon de foot l’a bien expliqué, il est beaucoup plus intéressant d’utiliser ton PC à ton insu que de le détruire) mais en plus les instructions qui permettent ce genre de manœuvre sont bien connues et faciles à inhiber pour n’importe quel antivirus de moins de 20 ans (mon TP d’assembleur suivant consistait à désactiver le virus créé :ane: )

  1. Je ne vois pas en quoi le fait que le Bios soit alteré puisse toucher les données sur le disque dur, rien n’empêche d’utiliser son disque dur sur une autre machine si le Bios a un soucis.

Quand une carte mère grille on n’est en aucun cas obligé de formater son disque dur.

De toute façon, en matière de pertes de données, il suffit de prendre un minimum de précautions pour éviter le plus gros des problèmes: Stocker ses données sur une autre partition (voir un autre disque physique) que celle où est installé l’OS et surtout faire des SAUVEGARDES.

  1. Obligé de formater? C’était la seule solution ou une solution de facilité (je rejoins le poilu sur ce point)?
    Une fois encore si des sauvegardes avaient été faites, il n’aurait rien perdu, sans compter le fait que même avec un Windows endommagé il reste possible de booter sur un autre OS pour récupérer les données.

  2. J’ai l’impression que tu ne sais tout simplement pas ce qu’est le MBR.

  3. Un MBR n’est pas propre à un constructeur.
    J’aimerais bien que tu m’expliques la notion de “gestionnaire de partitions dont tu parlais au début de ton post”.

  4. C’est une bonne chose, mais il faudrait peut être tenir compte de ce que l’on te dit.

bon j’abandonne cette idée de < partition imposée sur un disc dure >, je n’ai pas fait d’étude en informatique industrielle, on ne peut donc pas être callé dans tout

vous m’avez convaincu pour le moment … a moins que d’ici quelques années je change d’avis suite a mes lectures concernant le hardware

par contre mon topic < une console est bien moins chère qu’un ordinateur > a été speed, je lance le topic et deux jours après je le consulte, et vlou ! il est fermé, pas eu le temps de répondre !

sur ce topic < une console est bien moins chère qu’un ordinateur > je suis globalement daccord avec ce qui a été dit, j’ai un ordinateur et je n’aime pas les consoles, les dépense y sont d’ailleur plus importante au final avec les jeux qui y sont vendu chère, a cela s’ajoute le potentiel d’une console telement en dessous de celui d’un ordinateur

ce qui m’intéréssais était de savoir pourquoi une console est vendu moins chère, j’en ais évoqué des raisons et il peut y en voir d’autres, je voulais les connaitre

C’est de notre faute, on ne pensait pas que tes sujets étaient sérieux :sweet:

c’était quoi le prix de lancement de la PS3 haut de gamme à l’époque déjà ? dans les 600€ non ?
Et après c’est simple, une console n’a pas les capacités d’un PC :neutre:
Ajouter à cela certainement des ententes avec les fabricants des composants …
Edité le 11/03/2011 à 15:32