Forum Clubic

Les droits d'un newser ? - quels recours?

Bonjour à tous et à toutes,

voici le contexte :

Ayant été newser pour un site de guilde, je me suis faché avec mes chers camarades de jeu et en partant j’ai effacé les news dont j’étais l’auteur.

En voyant certains messages du genre : “tu n’existe plus, on te connait pas etc.” , ceci m’a fait dire “si je n’existe pas mes news n’existent plus alors” ^^

Voila les motivations de mon geste.

Le lendemain, je retourne sur le site et bien sûr comme tout bon informaticien, mes news étaient sauvegardées sur le serveur et donc ont été repostées sans mon accord.

J’ai bien demandé de façon amicale l’effacement de mes données mais rien n’y fait, on ne veut pas supprimer mon joli travail.

Quels sont donc mes recours afin que je puisse faire valoir mes droits d’auteur? et la liberté de décider de ce qui va advenir à mes news?

Je vous remercie des réponses que vous pourrez m’apporter.

un petit up pour mon post ^^

D’apres ceci :
En vertu de l’article L112-1 du Code de la propriété intellectuelle, les droits d’auteurs s’appliquent à toute oeuvre de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination. En conséquence, toutes les données ou informations que l’on rencontre sur Internet ne sont pas protégées par le droit d’auteur, mais le champ d’application de la propriété littéraire et artistique demeure très large, car il comprend toutes les oeuvres de l’esprit à caractère original, c’est-à-dire empreintes de la personnalité de leur auteur.

Ainsi, les textes, de toute nature, diffusés sur le réseau (extraits d’ouvrages littéraires ou scientifiques, articles journalistiques, discours publics…) sont protégés par le droit d’auteur. De même pour les images fixes ou animées (photographies, reproductions d’oeuvres d’art, images de synthèse…), pour la musique (mais les sons en tant que tels ne sont pas protégés), et pour toute oeuvre audiovisuelle, c’est-à-dire toute oeuvre constituée d’une séquence animée d’images sonorisées ou non.

Le Multimédia est une catégorie d’oeuvre, récemment apparue, qui bénéficie du droit d’auteur et dont une des définitions se trouve dans le rapport Théry de 1994 sur les autoroutes de l’information: « Le multimédia est un ensemble de services interactifs utilisant le seul support numérique, pour le traitement et la transmission de l’information dans toutes ses formes : textes, données, sons, images. ». Ainsi la catégorie d’oeuvre multimédia intègre les CD-ROMS interactifs, mais aussi les sites Web sur Internet. Généralement, l’oeuvre multimédia est une oeuvre composite, au sens du Code, c’est-à-dire une oeuvre originale dans laquelle une oeuvre préexistante a été incorporée sans la collaboration de l’auteur de cette dernière. Le régime juridique de l’oeuvre composite établit qu’elle est la propriété de l’auteur qui l’a réalisée, sous réserve des droits de l’auteur de l’oeuvre préexistante.

Les logiciels sont entrés dans la catégorie des oeuvres protégées par le droit d’auteur grâce à la loi du 3 juillet 1985. De plus, en 1994, le législateur a transposé la directive européenne du 14 mai 1991 relative à la protection juridique des programmes d’ordinateurs, et qui permet de protéger non seulement le logiciel, mais également les travaux préparatoires de conception aboutissant au développement du programme. De plus, afin de lutter contre le pillage des oeuvres informatiques, le Code dispose que toute reproduction autre que la copie de sauvegarde établie par l’utilisateur, ainsi que toute utilisation d’un logiciel sans autorisation expresse de l’auteur est rigoureusement illicite. “”
Il me semble que ton travail est protégé.
Apres avoir tenté de faire valoir tes droits, reste le concours d’un avocat :neutre: