Forum Clubic

Interview d'un informaticien !

Bonjour à tous,

Dans le cadre d’un projet personnel professionnel (PPP) de la fac de science de Limoges, un camarade ainsi que moi - même devons réalisé un interview d’un informaticien !

Si cela vous intéresse de nous aider pour ce projet, vous pouvez y répondre via mon adresse mail arthur.coiral@etu.unilim.fr ,
ou bien en réponse a ce post…

Merci d’avance !

L’interview :

-Pouvez vous vous présentez ( nom/prenom/poste dans l’entreprise ) ( sauf si vous souhaitez conservez l’anonymat )

-Quelles études avez vous suivis ? L’entreprise vous a-t-elle formé ?

-Votre carrière a-telle connue une progression significative ?

-Pouvez vous encore évolué dans votre carrière ?

-Travaillez vous souvent sur de gros projets, qui prennent beaucoup de temps ?

-Ce métier vous laisse t-il du temps libre d’une manière générale ?

-Quel est votre rythme de travail, travaillez vous sur de gros projets ponctuels ou sur la continuité ?

-Avez vous eu du mal à trouvé un emploi ?

-Avez vous besoin ou envie de chercher du travail à l’étranger ?

-Avez vous des concurrents dans votre domaine professionnel ?

-Y a t-il une différence entre l’idée que vous vous faisiez de votre métier et de ce que vous faites réellement ?

-Travaillez vous plutot seul ou en groupe ?

Q - Pouvez vous vous présentez ( nom/prenom/poste dans l’entreprise ) ( sauf si vous souhaitez conservez l’anonymat )
R - Je préfère rester dans l’anonymat. (quoique avec la NSA :whistle:)

Q - Quelles études avez vous suivis ? L’entreprise vous a-t-elle formé ?
R - DUT Techniques de commercialisation + formation à l’ENI. Je suis autodidacte.

Q - Votre carrière a-telle connue une progression significative ?
R - Oui : je suis passé de simple dev à ingénieur d’étude en 3 ans mais j’ai versé du sang et des larmes pour ça.

Q - Pouvez vous encore évoluéer dans votre carrière ?
R - Oui mais plus on monte, plus les places sont chères.

Q - Travaillez vous souvent sur de gros projets, qui prennent beaucoup de temps ?
R - Oui, c’est même souvent la règle (300 personnes actuellement)

Q - Ce métier vous laisse t-il du temps libre d’une manière générale ?
R - Maintenant que j’ai pu montrer mon dévouement, je peux lâcher la vapeur donc oui.

Q - Quel est votre rythme de travail, travaillez vous sur de gros projets ponctuels ou sur la continuité ?
R - Le rythme est ultra hachuré, en fait, c’est au jour le jour (même hors agile). Tu peux t’ennuyer comme être sous l’eau. Idem pour les projets, je suis resté 3 ans et demie sur un gros projet puis j’ai enchaîné sur un micro projet. (il n’y avais que moi :o)

Q - Avez vous eu du mal à trouvéer un emploi ?
R - J’ai toujours eu du mal à trouver un emploi. Bien que j’ai un CV plutôt étoffé maintenant, je reste persuadé d’avoir toujours cette difficulté. Mes tares ? Age et origine et peut être une tête qui revient pas … de prime abord.

Q - Avez vous besoin ou envie de chercher du travail à l’étranger ?
R - Non mais l’idée m’a parfois traversé l’esprit, je n’ai aucune attache donc j’en suis potentiellement capable.

Q - Avez vous des concurrents dans votre domaine professionnel ?
R - Grave.

Q - Y a t-il une différence entre l’idée que vous vous faisiez de votre métier et de ce que vous faites réellement ?
R - Bof, nan, ça correspond bien à l’idée que je m’en faisait.

Q - Travaillez vous plutot seul ou en groupe ?
R - Je suis dans une SSII donc en groupe (exceptionnellement seul, cf + haut).

Q :Pouvez vous vous présentez ( nom/prenom/poste dans l’entreprise ) ( sauf si vous souhaitez conservez l’anonymat )
R : je reste anonyme car forum sinon, gérant de ma société et en poste chez un client à temp plein

Q : Quelles études avez vous suivis ? L’entreprise vous a-t-elle formé ?
R : Bac F3 + DUT électrotech + IMERIR (école d’ingé à perpignan)

Q: Votre carrière a-telle connue une progression significative ?
R: Des bas et des très hauts, cela a été en fonction du marché.

Q : Pouvez vous encore évolué dans votre carrière ?
R : biensur, et je travaille sur des projets perso pour améliorer cela.

Q: Travaillez vous souvent sur de gros projets, qui prennent beaucoup de temps ?
R : Depuis 1998, je n’ai travaillé que sur des gros projets chez de gros clients. (Banque, assurance, industrie)

Q : Ce métier vous laisse t-il du temps libre d’une manière générale ?
R : Oui, n’étant pas développeur, je fait mes 8H journalier et plus si besoin mais cela reste exceptionnel

Q : Quel est votre rythme de travail, travaillez vous sur de gros projets ponctuels ou sur la continuité ?
R : Aujourd’hui, c’est un poste en day to day, mais j’ai bossé sur des projet avec date de fin.

Q : Avez vous eu du mal à trouvé un emploi ?
R : Oui, surtout au début de 94 à 98 ou j’ai bossé pendant au smic et subi chomage long. Maintenant, c’est plus facile, on me téléphone pour savoir si je suis interessé. Par contre depuis 2008 mais surtout 2011, c’est baisse des prix donc je suis trop cher. Les vendeurs de viandes (chasseur de tête) ont des prix inférieurs au prix de survie d’une entreprise.

Q :Avez vous besoin ou envie de chercher du travail à l’étranger ?
R : je travaille à l’étrangé depuis 2000. Il faut pouvoir bouger si on veut progresser dans ce métier, car les gros clients quitte la France et délocalise en roumanie (IBM), ou inde (HP, cap gemini) voir portugal (support info N1 de Total). Bientot, il n’y aura plus de poste d’informaticien en France et nos diplomés seront obligé de partir à l’étranger.

Q : Avez vous des concurrents dans votre domaine professionnel ?
R : oui tout les jeunes diplomés qui pensent que l’on gère un réseau windows/unix/mainframe de 1000 serveurs et 10k workstation comme on organise une LAN pour ces potes. Ensuite les société d’informatique qui prennent le monopole des postes chez un gros client pour ensuite casser les prix et embaucher de jeunes citrons et les pressé pour mieux les jeter ensuite.

Q : Y a t-il une différence entre l’idée que vous vous faisiez de votre métier et de ce que vous faites réellement ?
R : En faite, pas trop de différences, le métier s’est bien simplifier au fil des ans, et c’est cela le plus dangereux, car n’importe qui sans trop d’intelligence peut maintenant faire mon boulot. Il faut donc se renouveller en permanence et essayer de trouver une voie qui rapporte.

Q : Travaillez vous plutot seul ou en groupe ?
R : je fais partie d’une équipe, mais je reste souvent seul dans mes décisions qui ensuite seront valider par le client.

Explication des termes technique d’argot d’informaticien :
Vendeur de viande ou garçon boucher : ce dit d’un intermédiaire qui va gérer ton contrat entre le gros client et toi et ta société. Maintenant, les gros client passent automatiquement par une société ou plusieurs pour gérer leur externes. Naturellement, ils prennent une marge allant de normal à indécente sur ton dos. Et ils te jettent sans remords une fois le boulot fait.

Jeune citrons : jeune diplomé (0 à 2ans d’exp) recruté par les grosse SSII qui sont sous payé (par rapport au marché) et sur utilisé donc pressé comme des citrons. Et une fois completement presser, ils sont jeté par leur employeur. Cap gemini est connu pour faire cela sans remords, mais d’autres aussi comme stéria, osiatis, et d’autres…

Q - Pouvez vous vous présentez ( nom/prenom/poste dans l’entreprise ) ( sauf si vous souhaitez conservez l’anonymat )
R - Je reste anonyme. Pour le poste : responsable d’intégration/qualification sur de gros systèmes à destination de gouvernements ou d’entreprises.

Q - Quelles études avez vous suivis ? L’entreprise vous a-t-elle formé ?
R - IUT d’informatique d’Orsay suivi de cycle ingénieur dans l’école d’ingénieur UTBM à Belfort (mais si si, je reste quand même anonyme ! :o ). L’entreprise m’a formé sur certaines spécificités de mon poste

Q - Votre carrière a-telle connue une progression significative ?
R - Une progression, pas énormément significative mais progression quand même.

Q - Pouvez vous encore évolué dans votre carrière ?
R - Oui largement. Ça ne fait que 6 ans et demi que je bosse.

Q - Travaillez vous souvent sur de gros projets, qui prennent beaucoup de temps ?
R - Oui, c’est même la majorité des cas. La plupart des projets durent entre quelques mois et 1 an voire plus (le plus gros projet sur lequel j’ai travaillé : 3 ans à temps plein). Souvent entre 2 gros projets on est amené à travailler sur des projets plus petits, en attendant le démarrage du nouveau projet.

Q - Ce métier vous laisse t-il du temps libre d’une manière générale ?
R - Oui, même si beaucoup de déplacements à l’étranger, c’est compensé par le nombre de congés et de jours de récupération.

Q - Quel est votre rythme de travail, travaillez vous sur de gros projets ponctuels ou sur la continuité ?
R - Gros projets ponctuels on va dire. Il y a des périodes de creux (où je peux faire moins de 35 heures par semaine) et des périodes de rush où on dépasse allègrement les 70 heures par semaine. (forfait jour donc bon…)

Q - Avez vous eu du mal à trouvé un emploi ?
R - Non. Une semaine après le dépôt du CV sur un site bien connu commençant par “mon” et finissant par “ster”.

Q - Avez vous besoin ou envie de chercher du travail à l’étranger ?
R - Non. Mon boulot me fait suffisamment déplacer à l’étranger comme ça, c’est ce que je voulais comme boulot : base fixe en France avec déplacements réguliers aux quatre coins du monde.

Q - Avez vous des concurrents dans votre domaine professionnel ?
R - Oui.

Q - Y a t-il une différence entre l’idée que vous vous faisiez de votre métier et de ce que vous faites réellement ?
R - Oui un peu. Je pensais que ce métier allait m’ennuyer et au final je bosse sur des technos et des projets passionnants. Et je voyage :stuck_out_tongue:

Q - Travaillez vous plutot seul ou en groupe ?
R - En groupe (petite équipe, et beaucoup de relations avec d’autres équipes qui interviennent sur le projet, voire même d’autres entités / filiales internationales / sous-traitants).
Edité le 22/12/2013 à 10:26