Forum Clubic

Explication de l'esprit "linux"

Bonjour j’ai déjà fait quelques essais sous linux mais étant un windowsien de base j’ai pas réussi à comprendre comment ça marchait.

J’ai compris que pour installer il faut utiliser des “paquets” mais j’ai pas bien saisi le comment du pourquoi, les fondement de linux :confused: et ça me dérange :confused:

Quelqu’un pourrait-il m’expliquer un peu s’il vous plaît ?

D’avance Merci :jap:
Edité le 12/02/2009 à 21:18

Salut,

le mieux est encore de te donner des liens vers de bonnes documentations plutot que reecrire en moins bien ce qui existe deja.

Tu peux aller voir par la par exemple : www.ubuntu-fr.org…

N’hesite pas a revenir nous poser les questions qui te demangent ou nous demander des precisions sur les points precis qui te posent probleme.

Bye

Ok.

Un paquet c’est un morceau de logiciel. Ca peut être tout ou une partie.

Les logiciels sous linux ne sont pas édités par des sociétés comme sous windows, il y a beaucoup de “sous ensembles” développés par des groupes différents. Telle société édite une bibliothèque, telle fondation édite un serveur, …

Mais évidement chaque “groupe” s’appuie sur le travail des autres. Un logiciel de messagerie électronique utilisera des composants du bureau (Gnome par exemple), des bouts d’une bibliothèque de communication (glibc), des fonctions du noyau, il envera les ‘bips’ du courrier au travers d’un serveur de son, et affichera les images avec une bibliohtèque de gestion d’image, etc …

Mais rappelle toi, le groupe qui développe le logiciel de courrier, ne te fourniera pas tout le reste (car ce n’est pas lui qui le fait), MAIS ce sera absoluement indispensable pour que ça marche.

Du coup, si tu télécharges directement le logiciel de courrier seul sur le site du logiciel de courrier… Rien de marche, il ne voudra pas s’installer sans les autres composants.

il fut un temps ou cette situation rendait les choses très compliquées.

Alors les distributeurs linux (ubuntu, Mandriva, redhat …) ont fait des paquets : des bouts de logiciels. Chaque paquet indique de quels autres bouts de logiciel il a besoin pour fonctionner. L’éditeur met tous les paquets possibles sur un site appelé “un dépôt”.

Enfin, tu as sur ton bureau un menu pour “installer un logiciel”. Ce menu fait appel à un programme qui va charger la liste des paquets disponibles. Lorsque tu demanderas l’installation d’un logiciel, il téléchargera le paquet correspondant ainsi que tous les paquets nécessaires à son fonctionnement qui manqueraient sur ton système.

Ce système à aussi l’avantage de limiter la propagation des virus, car tous les logiciels à installer se font à partir du dépôt qui est très bien sécurisé, et de permettre des mises à jour simplifiées pour TOUS les paquets disponibles.

Donc pour installer un logiciel tu vas dans “ajouter/enlever” (des logiciels) et tu fais installer. Le système s’occupe du reste :wink:

Voilà, j’espère avoir été clair :jap:

Merci :jap:

mais j’ai déjà lu cette documentation et je ne n’y ai pas trouvé mon compte (je vais le relire plus posément peut être :jap:)

En tous cas je manquerai pas de poser mes questions merci :jap:

Fantastique !! Merci vraiment beaucoup ! ton explication est vraiment très claire exactement ce que je recherchais merci merci, merci beaucoup ! :super::super::super:

Merci encore :jap:
Edité le 12/02/2009 à 22:27

Je pense d’ailleur que cette petite explication pourrais figurer dans un topic épinglé “pour débuter dans linux” :jap:
Edité le 12/02/2009 à 23:10

[quote="[G]`"]Je pense d’ailleur que cette petite explication pourrais figurer dans un topic épinglé “pour débuter dans linux” :jap:
[/quote]

Mouaip, sauf que la notion “d’esprit Linux” ne se cantonne pas à une manière de distribuer les logiciels…

Je dirai qu’il faut commencer par avoir à l’esprit que chaque logiciel/ code ne fait qu’une tâche limitée qu’il fait “bien”. Donc, en reformulant d’une certaine manière l’intervention de v_atekor, sous Linux, tu peux ne récupérer que des bouts de logiciels sous formes de bibliothèques (équivalentes des dll), chacune étant assez spécialisée. De ce fait, les logiciels se reposent sur des bases communes qu’il est inutile de dupliquer. La notion de paquets n’a été introduite qu’assez récemment (tout est relatif… :slight_smile: ) et permet aussi bien de centraliser que de valider les versions de tel logiciel, de tel bibliothèque, et leurs dépendances. Pour un utilisateur “standard”, ca s’arrête là. Il choisit les composants dont il a besoin, le système vérifie qu’il a tout pour faire fonctionner ces composants et au besoin ajoute les dépendances et installe le tout.

Mais cette démarche a une limite : pour un système donné, tu est dépendant de ce qui est maintenu dans les dépôts. La vrai problématique est en fait que selon les distributions, tu n’est pas forcément à jour (j’ai largué Fedora car ils étaient toujours à la ramasse, Ubuntu est plus à jour que Debian, mais les paquets Debian sont “mieux validés” que ceux d’ubuntu). Par contre, contrairement au monde Windows, se maintenir à jour est rarement problématique car les évolutions sont rarement des révolutions inutiles (je pense à MS Money que j’ai utilisé dans sa version 97, nickel comme logiciel, sinon que Microsoft a tout bouleversé dans sa version suivante et c’est devenu une belle bouse inutilisable).

Reste que l’esprit Linux est aussi et surtout d’avoir le choix. Les utilisateurs plus expérimentés peuvent donc court-circuiter le principe des dépôts et installer les logiciels à partir des sources, et là tu est un peu à la mode Windows (tu installe ton exe, mais il est indépendant de tout système de mise à jour centralisé) avec la différence qui est aussi la difficulté : tu doit gérer à la main les dépendances (bon ça dépend, des fois c’est pas si difficile que ça).

L’esprit Linux, c’est que des choses existent dans le but de te faciliter la vie (j’ai pas dit qu’elle y arrivaient encore toutes :wink: ) mais surtout que si elles ne te conviennent pas, tu n’est pas obligé de les utiliser.

Merci aussi pour cette explication :super:

Ca éclaire vraiment de lire je genre pour ne pas trop se perdre :jap:

Merci :jap:

Un nouvel utilisateur heureux :slight_smile:
N’hésite pas à demander si tu as des pbs (et instales une kubuntu ;))

J’ai déjà réussi un dualboot Xp/Suse :wink: merci de la proposition en tous cas :jap:
Edité le 15/02/2009 à 22:39

Ha ben suse (qu’on prononce Susie hors de france), c’est pas mal :wink: