Forum Clubic

Eteindre son modem ou le laisser allumer ?

Bonjour,

Faut-il éteindre son modem (pour économiser de l’électricité ou pour une quelconque autre utilité) ou faut-il le laisser allumé en permanence 24h/24h toute l’année ?

Qu’en pensez-vous ? Et si possible, avez-vous une explication technique quant au choix de l’une ou de l’autre de ces deux options.
Edité le 20/05/2012 à 08:52

“explication technique” ???

A part t’expliquer comment appuyer sur l’interrupteur …

Si ton modem est une Box tu dois le laisser allumé si tu reçois la TV et le TPH avec.
Si c’est un modem classique et que tu n’as aucun périphérique connecté en permanence alors sois civique et éteins le.
Edité le 20/05/2012 à 18:00

ouai en fait tu n’as pas compris ma question. Lorsque tu allumes ton modem, il doit se mettre en sychronisation avec les serveurs de ton FAI et il me semble légitime de penser qu’une fois au l’autre cette synchronisation ne se produise pas comme il se doit et il y a le fait que le firmware interne de mon modem doit se mettre à jour régulièrement et que s’il est éteint et donc pas relié au réseau internet cette mise à jour ne se fera pas.

Concernant le civisme et la consommation électrique dont tu parles est-ce que tu ne penses pas que l’énergie économisée en le laissant éteint est perdue au moment où tu l’allumes puisqu’il doit faire tout un travail de synchronisation justement ?

Le mieux: tu fais comme moi, tu mets un programmateur sur la prise pour que ton modem ne soit allumé qu’une certaine partie de la journée (chez moi: 8h-23h). Si tu n’utilises pas ta connection ADSL la nuit pas la peine de le laisser allumé.

Au contraire, c’est plus souvent la perte de synchronisation quand on le laisse allumé en permanence qui arrive généralement.

En effet, mais la mise à jour peut aussi se faire manuellement je pense.

Je ne pense pas non, un modem ça consomme environ 20W max et ça ne varie pas beaucoup en fonction de son activité généralement. En plus la synchronisation ça dure 1 minute ou 2 grand max donc vraiment négligeable.