Forum Clubic

Efficacité des disques durs en général

Bonjour à tous,

Mon but est de savoir si un disque dur est toujours aussi efficace lorsqu’il est chargé de données que lorsqu’il est presque vide ? Le disque en question serait bien entendu vierge de tout système d’exploitation et ne contiendrait que des données (un disque de documents par exemple). Ce disque serait exploité par un système situé sur un autre disque.

N’hésitez pas à partager vos experiences ou connaissances.

Merci d’avance pour vos réponses.

Ce n’est pas la quantité de données qui va déterminer les performances mais plutôt l’emplacement physique des données sur le disque (les débits sont plus rapide en début qu’en fin de disque) ainsi que le système de fichier utilisé et le taux de fragmentation (dépend justement du type de système de fichier). Le nombre et la taille des fichiers influe aussi (accéder à plein de petits fichiers est généralement plus lent qu’accéder à quelques gros fichiers)
Edité le 04/04/2012 à 11:41

:hello:

oui,bien sur qu’il y aura des pertes de performances sur un disque chargé :oui:
comme Almalexia te la expliqué

la solution à ce probleme en general c’est de laisser au disque bien chargé un espace libre d’environ 10/20% :wink:
(exemple= disque de stockage 500go max on le remplit à 400go :jap: )
Edité le 04/04/2012 à 11:46

Merci Almalexia pour ta réponse, c’est logique effectivement. Le bras mécanique met moins de temps à se rendre au début du disque que sur l’extérieur. :sommeil2:
Mais que se passe-t-il sur un SSD ?

Par contre le taux de fragmentation m’intéresse. Il diffère suivant le système de fichier utilisé, mais dans quelles mesure ?
Quel est le système de fichiers adapté
Quel serait le système de fichiers adapté :

  • aux fichiers d’environ 5Mo ?
  • aux fichiers d’environ 1Go ?
  • aux très gros fichiers (plus d’1Go) ?

deja tu peux compressé :smiley:

Compresser ? Si tu compresse les données, mais que tu t’en sers de temps en temps, tu pers le temps de décompression. Ce qui équivaut peut-être au temps de recherche dans un disque “chargé” non ?

Non c’est juste que la vitesse angulaire étant constante, la vitesse linéaire est plus élévé sur les bords extérieurs du disque. De fait la tête de lecture peut lire plus de données qu’il n’en lira au centre sur une période de temps fixe.

Sur un SSD les débit et temps d’accès sont les mêmes quelque soit l’emplacement des données. C’est le principal intérêt de la mémoire Flash par rapport aux disques rotatifs magnetiques.
Mais le SSD a d’autres problèmes qui lui sont propre, comme le veillissement des cellules flash, obligeant le SSD à repartir les données (TRIM) pour eviter l’usure prématurée.
De même un SSD doit lire/ecrire par blocks, donc l’ecriture de quelques ko de données entraine quand même le traitement d’un bloc de plusieurs dixaines de ko.

Tu as Windows? => NTFS La question ne se pose pas c’est ce qu’il y a de mieux à utiliser pour tout utilisateur de Windows.
Après si tu as du Linux tu peux t’amuser avec les 120000 systèmes existant (etx1/2/3/4, JFS, etc )
Mais là c’est vraiment quand on n’a rien à foutre d’autre dans sa vie :ane:

Merci pour tes réponses Le_poilu.

D’ou l’intérêt des SSD, effectivement, si on met de côté le vieillissement.

J’ai tout à porté de main, Windows, Linux, Mac OS X. Comme Linux est capable de (presque) tout lire, je me demandais lequel était le plus adapté aux fichiers de petite taille (environ 5Mo) ?

Non, rien à voir, le bras met autant de temps pour aller du début à la fin que l’inverse. Je ne parle pas de temps d’accès de mais bien de débit. C’est normalement lié au fait qu’au début du disque (= extérieur du plateau) la vitesse linéaire est + importante.

C’est différent, pas de pièces mécaniques, donc pas de différence entre le début et la fin par ex. La fragmentation a aussi moins d’impact vu que les temps d’accès sont beaucoup plus courts (normal, pas de bras mécanique à déplacer)


Edit: bien grillé :D Edité le 04/04/2012 à 12:50

5Mo c’est pas petit :ane:

Petit = moins de 1Mo voir moins de 512ko

Pour des fichiers de 5Mo tous les systèmes de fichiers récents sont capablent et performant.
Après la différence tient surtout dans les système de journalisation, de sécurité etc…

Tout ça peut avoir son importance pour un serveur traitant des Po de données, mais pour un utilisateur “normal” c’est quasiment impossible de faire la différence :neutre:

Pour résumer :

  • Un disque dur ne doit-être utilisé qu’à environ 85% de sa capacité maximum, pour qu’il puisse respirer un peu et donc être efficace.
  • Peut importe le système de fichiers utilisé pour des fichiers de taille moyenne (si petit est inférieur à 1Mo) car ils le gèrent tous assez bien.
  • Dans l’absolu, le SSD est une bonne solution si un système de tolérence de panne est en place car on peut utiliser la totalité de sa capacité sans perte de performance.

La “tolérance de panne” est intégrée dans tous les SSD aujourd’hui (c’est le fameux TRIM).
Par contre un SSD plein est un SSD qui perd en performance (contrairement au HDD qui ne va pas forcément perdre en perf sur le seul fait d’être plein). Moins il reste d’espace vide sur le SSD moins le TRIM peut faire son boulot, moins le controleur peut mettre les données où il veut et doit donc déplacer des données qui n’auraient pas à l’être.