Forum Clubic

Ecole d'ingenieur en alternance informatique et reseaux

Bonjour,

Je souhaiterai à travers ce sujet regrouper toutes les écoles d’ingénieur EN ALTERNANCE en informatique et réseaux.

Je suis actuellement en BTS IG option admin réseaux et je souhaiterai poursuivre mes études.

Merci pour votre aide.

PS : je pense bien évidemment à moi mais à toutes les autres personnes qui souhaitent continuer leur études après un BAC +2


JE COMMENCE :

3il à LIMOGES
ITII PACA
CPE LYON
ESISAR à PERPIGNAN

CFA Ingénieurs 2000 à Marne la Vallée (Paris)

  • spécialité Informatique et réseaux.

site du CFA

Les portes ouvertes étaient le 16/02/2008. J’y suis allé. Si vous voulez plus d’informations, on m’a fillé de la doc, je peux la scanner.
Il faut savoir que la formation se compose de 70% d’info et 30% de réseaux.
La promo précédente était constituée de environ 60 étudiants en sachant qu’il y avait environ 190 dossiers de candidature au départ.
Pour y entrer, un test est effectué fin avril puis des entretiens ont lieu. Si vous êtes accepté, les premiers ayant un contrat d’apprentissage sont privilégiés.
Edité le 20/02/2008 à 21:39

ECE - Ecole Centrale d’Electronique

Majeure systèmes d’information et réseaux / télécoms réseaux

Ouverture de la filière apprentissage (ingénieur en alternance)

et une de plus !

ESIEE - École Supérieure d’Ingénieurs en Électronique et Électrotechnique

Ingénieur Réseaux par la voie de l’apprentissage
Fiche de présentation de la filière: ici

L’école est située sur le campus de l’université de Marne la Vallée.

Bonjour,

Je suis curieux, une école d’ingénieur en alternance? Ca existe?
Mais alors comment s’organisent les semaines? 1/3 en cours comme en CFA classique? Le diplôme final a-t-il la même valeur qu’une école classique? (en mettant de coté l’expérience acquise bien sur, nous sommes d’accord pour dire que c’est un vrai plus)

Les cours ont-ils le même contenu (sur l’année)? Je vois mal un étudiant en alternance bosser autant pour ses cours qu’un futur ingénieur qui ne ferais que ça… D’autant qu’aux cours se rajoute le stress du boulot… :confused:

merci

bonjour,

oui cela existe et l’alternance depend du l’ecole

moi sa fait 3 ans que je suis en alternance BTS + Licence et en plus de sa je suis pompiers volontaire et j’ai tres bien reussi mon BTS et ma licence se passe tres bien et je n’ai jamais été stréssé au boulot …

je me permet de rajouter l’ENSEIRB

www.enseirb.fr…

y a supinfo aussi mais c est pas 100% reseau mais tu peu te specialisé facilement et y en a partout en france

A cause de problèmes légaux, il n’y a plus d’alternance a supinfo, juste des stages (moitié/moitié avec les cours)

SUPINFO … a éviter :slight_smile:

Dans quelques années le diplome n’aura plus de valeur, enfin si :slight_smile: il vous coutera cher à vous.

Je m’explique …
Début de l’année dernière, on nous a parlé d’alternance dans cette école.
On s’inscrit et à la rentré, alternance impossible. Donc tu fais des stages à temps partiels, et des stages de fins d’années où tu es rémunéré comme un stagiaire …

Le système de notation par crédit, 60 pour valider l’année, 60% TP , 40% QCM.
QCM sur le système SGES : Supinfo Global Evaluation System
L’année dernière, on nous dit, “Ne vous inquiétez pas, les SGES c’est simple on peut pas se tromper, c’est trop easy …”

Sur le coup, on se prend des TP assez hard, noté par dessus la jambe au bon vouloir des SCT(élèves ayant la qualité de formateur, spécialisé dans leur techno)
15 min avant les évaluations, on recoit un mail qui nous dis que les évaluations ont été évalué à la hausse pour augmenter le niveau, que les questions sont en anglais et que le barême n’est plus 0 et 1, mais -2 et 4.
Exemple de question en management :
Un produit de luxe est-il forcément cher :
-oui
-non
-pas nécessairement

Attention, si vous vous trompez, c’est -4.
Je vous passe les questions dans le même genre où l’on a 6 ou 7 choix ou les questions du genre quels sont les protocoles compatibles avec tels technos. Y’a 10 propositions et si vous en oublié une c’est foutu.

De là, à peine 1/3 des élèves ont eu leur crédit.

Les questions sont faites non pas pour tester si vous savez, mais sont faites pour vous induire en erreur et vous mettre le doute sur vos connaissances.
Alors que les SCT nous apprennes à utiliser l’auto-complétion pour développer plus rapidement, on interroge sur des noms de fonction que l’on écrit jamais et les choix de réponses ont pour seule différences, un “s” en plus ou un “-” … bref connaitre les milliers de commandes d’un routeur pour sortir la bonne
moyen.

Le centre névralgique est à PARIS. Aucune communication de leur part.

Les élèves n’ayant pas eu leur crédit l’année dernière, ont été gentiellement prié de se ré-inscrire pour l’année suivante ( re 5000€ ) car les rattrapages de l’année n, se fait durant l’année n+1.
En gros, vous re payez, sans savoir si vous avez l’année précédente et vous passez en année supérieur.

A la question :
« Et si nous n’avons pas nos rattrapages de l’année n-1, comment faisons nous ? »
Thierry BOIDART (Directeur Académique) m’a répondu ceci :
« A SUPINFO, nous ne sommes pas dans une stratégie d’échec
»

ATTENTION !!!
Le cursus est excellent. On y apprend de très bonnes choses, mais les gestion de l’école est déplorable. Tout est dans l’apparat, la communication extérieur pour vous inciter à venir.
Ne vous fiez pas au labo, ils vantent cela comme une chose distinguant l’école, mais les labos sont une vaste blague, peu de projet concret, pas de réelle cohésion, rien n’est fait pour avoir du temps inter promo pour se consacrer à un développement personnel.

Les cours sont organisé en pseudo alternance, a partir du cycle ingénieur, vous n’êtes que 3 jours par semaine en cours et encore, cette année, vous n’avez plus que 2 jours et demie par semaine, bref, payer aussi cher pour avoir si peu de cours en étant payé au lance-pierre par les entreprises bof bof

Cet agencement leur permet de faire tourner les promo dans les salles et ainsi de ne pas avoir trop de salle de cours qui sont beaucoup de frais fixe immobilier.
Les promo a paris sont par 140 étudiants
c’est super pour bien travailler sachant que beaucoup ne foutent rien, si ce n’est un peu de bordel.

Le stage à temps partiel

Vous avez une période de 3 mois à faire en stage à temps partiel dans l’année.
1 jour/semaine en prépa
2 jour/semaine en ingé
Le total des jours en entreprise devant faire 3 mois.
Lorsque nous avons monté le ton auprès de l’administration pour faire pression sur les entreprises pour que l’on soit un peu plus estimé, Alick MOURIESSE lui-même (président de l’école) m’a répondu personnellement et de vive voix en face à face :
« Mais enfin, vous pouvez négocier avec une entreprise pour qu’elle vous paie plus, où qu’elle finance une partie de vos études »

Tout ceux qui cherchent un stage, savent comment il est difficile d’en trouver un, qui plus et en alternance de 2j / semaine et pour lequel on a une rémunération décente.

Les projets de groupe

L’année passée nous avions des projets de groupe inter promo à réaliser. Début janvier, toujours pas de nouvelles.
Ils sont arrivés d’un coup, encore une fois sans communication, à rendre pour fin mai, en pleine période de révision.
Les entreprises étaient très mal informées, les élèves de même. Mal coaché et très esseulés.
Au final, beaucoup de projet non abouties, des élèves sous-notés et donc n’ayant pas leur crédit pour cette matière.

Mais tout est prévu, à SUPINFO, un directeur de site à la possibilité de donner des petits coups de pouce à l’étudiant qu’il veut :slight_smile:

Il y a deux ans, des notes SGES sont passé de 9 à 18 après ré-évaluation.
L’année dernière, après de fiasco des premières SGES, pendant un mois pas de communication de l’administration et au final, ils ont mis en place des rattrapages et ont validé les points des étudiants ayant entre 9 et 10.

Bref au raccroc

Cette année et bien, les TP sont tout simple, tout le monde à 18 comme ce tout le monde a ses crédits, même les plus nuls qui viennent quand ca leur chante :slight_smile:
Certains élèves commencent à gueuler car on fou plus rien en cours alors que l’on paie 5000€. Certains cours sont dématérialisé, pas de prof pour apprendre du management
bof
bof
faut se connecter à serveur d’application qui te lance un tuto interactif.

Campus-booster
Il vante campus booster comme le truc qui permet de garder le contact avec l’école, c’est vrai, mais un peu trop, car a partir de cette année, pour réviser, il faut s’y connecter absolument car les cours sont en lignes, plus d’essentiels pour réviser les fondamentaux d’une matière.
Le serveur est constamment surchargé.

Donc comme je le dis au début, le diplôme n’aura plus de valeur sur le marché car tant que tu paies, tu l’as ou l’aura à moins de le faire exprès.
Ils comptent sur les quelques pépites qui sortent de l’école pour en faire sa renommé.

N’oubliez pas, tout est dans leur communication face à leur future client, une fois dedans, on déchante

Bonjour,

Je souhaiterai faire une école d’ingénieur en alternance après avoir obtenu mon DUT en Math spé l’année dernière, le seul souci c’est que j’habite en Australie et j’aurai 24 ans au mois de Septembre. Vu les différents critères de sélection pour les candidats étrangers dans certains établissements en France, j’ai bien peur de ne pas être admis bien que je dispose du diplôme requis pour l’apprentissage. Qu’est-ce que je pourrais faire?

Merci pour vos conseils.