Forum Clubic

Début sous Mac - Un peu déroutant parfois

J’ai acquis un Power Book 12’… J’avoue que j’étais un complétement enthousiaste et que là je suis un peu en descente (en particulier à cause de l’affichage effectivement parfois moins net que sous XP, mais passer d’un 15 à un 12’ n’arrange rien non plus).

Là je suis en train de télécharger mes pilotes epson, mais je réalise que je ne sais pas trop quoi faire des .sit que j’ai téléchargé.

double-clic dessus pour les décompresser ?

Ca ne marche pas… C’est un format de compression ???

C’est un bon début.
Ensuite re-double-clic sur l’executable le plus proche.

Comment ça ? ça ne marche pas ? Il ne se passe rien ? Stuffit Expander devrait se lancer.

L’archive se décompresse normalement en un dossier situé au même niveau dans l’arborescence.

Stuffit expander n’est plus d’emblée dans MacOS après la version 10.3 … Je suis en train de le télécharger.
Là je suis revenu en phase “high” : je prend mon pied comme c’est pas possible sur ma petite machine… J’entends le ventilo (c’est ce qui m’avait fait hésiter à prendre un IBook 14’ à la place)… Mais ça reste raisonnable, ainsi que la chaleur…
Je suis en train de coller quelques applis et j’avoue que la méthode d’installation est hallucinante ! Je ne peux pas dire pourquoi c’est jouissif à ce point, mais c’est jouissif… On dirait le meilleur de linux sans les désavantages.

Prochaine étape : remettre la main sur ce bon dieu de cd de palm pilot pour pouvoir installer mon autre petite merveille (oui, je rappelle que c’est palm qui m’a fait switcher et, effectivement, ça ressemble un peu à un palm survitaminé, mac)… J’aime…

Et oui.
A tel point que quand je suis sur XP plus de 15min, je peste tellement c’est pas logique et qu’il faut faire des trucs galère pour arriver à ce qu’on veut faire;

Exemple : avec le WMP10, si t’as un fichier WAV que tu veux convertir en MP3, ben tu peux pas. Faut graver le WAV sur un CD puis ripper. Ou avoir CDex.

Su iTunes, en 3 clics c’est fait.
Tu verras, mac c’est cher mais tu gagnes vraiment bcp bcp de temps.

J’ai du mal à décoller du mac, alors qu’à la base c’était pour reprendre contact avec le monde réel. :wink:
Je commence à piger la gestion de la mémoire mais sur le coup j’ai cru qu’avec 768 je n’avais pas assez de mémoire : le cache de la ram est restructuré à la volée selon les besoins en mémoire et avec toutes ces applis qui restent chargées on ne réalise peut-être pas tout de suite que même 2G0 de ram finiraient tout de même par être utilisé. Ca c’est un truc qui est quasi infaisable sous windows parce que ça finit par ralentir le système et que les applis ne sont pas écrites pour rester en mémoire, du point de vue ergonomique.

Les polices c’est parce que je passe d’un écran spécial sous win à TFT normal sous Powerbook. Mais quelle machine !!! Il faut tester pour comprendre.

J’aime :

  • les menus de l’appli qui remplacent ceux du système dans la barre du haut.
  • les applis qui restent chargées et sont disponibles en un clic
  • l’intégration superbe et pratique à l’interface d’applis qui s’intégrent moins bien sous Win (comme realplayer ou vlc, pour ne pas parler de QuickTime ou Itunes qui passent de lourds à sortir à hyperéactifs puisque chargés).
  • le clavier mieux pensé (mais faut s’habituer, ne serait-ce que la fameuse absence de “suppr”)
  • le son et l’image sont superbes.
  • Microsoft a renoncé apparemment à porter OneNote mais la fonction blocnote est géniale…
  • Apercu (qui semble victime malheureusement d’une fuite de mémoire puisqu’il tape à 128 MO d’occupation mémoire - pas pu m’empêcher d’aller voir, vieux réflexe windauzien) : il permet d’annoter des pdf, de rajouter des signets, et on peut naviguer par les signets après avoir quitté le fichier : hallucinant !!

Je suis un peu moins content de voir qu’il va falloir passer à la caisse pour une mise à jour de ILife vers la version 6 alors qu’elle est sur d’autres powerbook d’emblée, en plus par internet ça merde et monsieur apple ne reconnaît pas mon numéro de série.
Je trouve vraiment pas malin de ne pas avoir collé les 512 sur l’emplacement figé (mais l’est-il vraiment ?), moi qui croyait que j’allais avoir le giga je me retrouve avec un 768… et surtout je suis repassé d’une barrette de 256.
Bref, Apple en veut un peu à nos sous tout de même…

J’ai toujours pas trouvé de remplacant à NetTransport pour télécharger du mms :frowning: et je me demande si je vais pouvoir transcoder à partir de tous les formats dans ffmpegX… Pour le Quicktime je ne crois pas que avidemux aie été porté, pour le realmedia m’étonnerait qu’on trouve un équivalent à streamripper… et pour transcoder du wmv je ne vois pas…

Sinon c’est génial !!!

Ah ! Pour Avidemux il faut X11… Je ne sais ni comment ça fonctionne (sans doute super simplement) ni si on me l’a installé… Je vais aller voir ça d’un peu plus près…

> j’avoue que la méthode d’installation est hallucinante !

Elle est juste “normale”
C’est la méthode Windows qui est compliquée.

> les menus de l’appli qui remplacent ceux du système dans la barre du haut.

Je trouve que ça fait perdre moins de place que sous Windows ou chaque appli a son propre menu; et en plus, c’est plus facile de viser: il suffit de balancer la souris versl e haut et de viser en horizontal. Sous Windows, il faut viser en horizontal et en vertical, c’est moins rapide.

> les applis qui restent chargées et sont disponibles en un clic

En principe c’est pareil sous Windows, sauf que j’ai l’impression que ce dernier swappe plus.

> et pour transcoder du wmv je ne vois pas…

Flip4Mac, disponible chez Microsoft pour lire le WMA/WMV à partir de Quicktime.

Oui Windows perd les pédales niveau mémoire (genre il swappe alors que j’ai encore plus de 400Mo de mémoire libre).
MacOSX grâce à sa base BSD utilise le même principe que tous les UNIX-like : toute la mémoire non explicitement utilisée par les processus, est utilisée par l’OS comme cache. En cas de besoins nouveaux de mémoire par un processus, il va libérer du cache. La swap n’est utilisée que si toute la mémoire est “légitimement” occupée.

Apparement la logique de Windows est un peu “en gros” sur le point du cache en ram : il octroie du cache par rapport à la mémoire vive du système. Il va donc en octroyer davantage si on a plus de ram, mais pas autant, il me semble, que si on avait encore plus de ram. Ca explique comment l’exagération de la mémoire vive peut augmenter un chouia les performances. Dans la logique de ce que je vois sous OSX on est bien dans le “toute mémoire vive non utilisée est une mémoire gaspillée” ce qui semble rapidement plus logique, effectivement.
Mais ce qui choque le plus par rapport à Win, c’est que pour avoir tenté de laisser en mémoire mes applis sous win, il est très clair que ça épuise le système alors même qu’il y a 200 MO de ram libre. Avec parfois 10MO de ram libre sous OSX le système ne s’épuise pas du tout, et il libère la ram en cas de besoin sans couiner dans tous les sens avant. Tout est parfaitement fluide et d’ailleurs je ne vois pas trop ce qu’il libère puisque tout continue à sortir à toute vitesse.

Oui, parce que dans OSX t’as 4 catégories de RAM :

  • noyau
  • applis
  • réservée
  • libre.

la réservée est libre, mais réservée (:paf:) par certains programmes pour s’assurer qu’ils auront de la RAM.
De plus, la taille du fichier swap est assez conséquente…

Euh, je n’ai pas encore de mac… et j’aurais aimé savoir comment on installe une appli sous mac os X ?
Merci d’avance :slight_smile:

cela dépend en fait, certaines grosses applications (office, vpc, les logiciels adobe…) utilisent des packages ou un installateur, comparable à ceux de windows mais le plus gros des logiciels s’installent pas un simple glisser-déposer là où tu le souhaites :slight_smile:
Il faut juste se méfier du fait que les préférences des applications sont sauvegardées dans une endroit spécifique de ton disque et qu’en cas de désinstallation (un glisser déposer vers la corbeille !) tu peux vouloir supprimer toutes tes préférences ; il faudra alors le faire manuellement.

Oki, merci, il faudra que je me penche sèrieusement sur la question lorsque j’aurai un mac :slight_smile:
Pour les “préférences” des différentes applis, l’endroit ou elles se “placent” est indiqué ? ou bien il faut faire une recherche ? et si c’est le cas, comment fait on ?

Merci :slight_smile:

c’est dans les bibliothèques de ton compte et du mac, Application Support et Preferences. très facile à trouver, Spotlight te dégote ça en 2 secondes :slight_smile:

Mention spéciale à la désinstallation d’Office qui… ne désinstalle rien (après on s’étonne que ce soit le soukh quand on réinstalle). Résultat : faut balancer le dossier office à la poubelle à la place du désinstalleur… Hilarant (enfin quand on réalise que c’est un bug repertorié, parce que quand on en est à chercher on s’enerve un peu)…

Bref : sous Macintosh c’est encore Microsoft qui nous les casse… Restons sous Pages !!!

Pages c’est bien gentil mais Word lui est à mon avis bien supérieur :wink:
et quand tu achètes office, je pense que tu ne passes pas ton temps à le désinstaller (le bug est bien là, mais il est un faux problème

De toute façon, j’utiliserais certainement Open Office, qui m’a l’air très bien, je l’ai tésté sous Linux (suse) et il m’a fait très bonne impression :slight_smile: