Forum Clubic

Débat du jour : pour ou contre le byod ?

Vous avez peut être entendu parler de Byod ces derniers mois.
Derrière cet acronyme (pour Bring Your Own Device) se cache simplement le fait d’apporter et d’utiliser son mobile personnel dans un contexte professionnel.

Selon une récente étude, l’iPhone et Surface serait les terminaux les plus plébiscites.

Pourquoi ces 2 terminaux ? Pour des raisons un peu différente j’imagine.
L’iPhone propose un large choix d’applications et étant un système tout en un fermé, il offre une sécurité à priori plus élevé (surtout vs validation des app). Quant à surface, c’est sans doute la réputation de produit professionnel généré par les produits desktop qui amènent les déclarant à préféré la tablette de Microsoft à celle d’Apple dans le cadre professionnel.

On notera que RIM n’est pas cité dans l’article, sans doute car il a perdu la part de marché et la position qu’il avait il y a quelques années comme LA marque faisant du BYOD.

Maintenant venons en au coeur de ce débat.
La frontière entre vie professionnelle et vie privé s’éffrite depuis plusieurs années avec l’arrivé des smartphones.
L’air de rien, on a accès à ses emails, à des app pro etc…partout et à n’importe quel heure. La venue de ces nouveaux terminaux à donc et va continuer de modifier nos habitudes. Dans certains cas c’est bénéfique, dans d’autres ça ne l’est pas.

Mon avis
Le Byod apporte certains avantages :

  • Avoir un seul terminal (et ne pas switcher entre un mobile pro et perso)
  • Etre disponible et donc pouvoir répondre / réagir plus rapidement

Cela apporte un certain nombre de questions et de limites :

  • quid de la chose vs les contrats de travail ?
  • cela peut apporter son lot de question lié à la sécurité. Une entreprise avec des données sensibles protegera son parc informatique mais sera démuni face à l’utilisation d’un produit personnel comme le smartphone.

En tant que community manager, je suis en plein dans le Byod.
J’utilise mon smartphone perso pour lire mes emails pro, pour naviguer sur les profils Twitter de @clubic, @clubicpro et @mobinaute sans compter la page Facebook de Clubic. J’utilise aussi des outils de publications etc…

D’un coté c’est appréciable car l’accès est rapide et on peut réagir rapidement. Maintenant il faut savoir se mette des limites, sans quoi on passe ses soirées et ses week end à travailler.

Votre avis ?
Faites vous du Byod ?
Si oui, est ce à votre initiative ou est ce que c’est poussé par votre entreprise ?
Si non, est ce par choix ou est ce parce qu’on vous l’interdit ?
Pensez vous que cela peut amener des dérapages ?
Dans quel mesure faut il encadrer cette pratiques (au niveau juridique et/ou dispositif technique) ?

Dossier BYOD : [les entreprises au pied du mur[/url] | Toutes les actus sur le BYOD [url=http://www.clubic.com/forum/et-a-part-ca/liste-des-debats-du-jour-id865259-page1.html]Tous les débats du jours](http://pro.clubic.com/it-business/article-516841-1-byod-entreprises-pied-mur.html)

Très intéressant ce débat. À mon avis, il faut éviter de mélanger ce qui est “personnel” de ce qui fait partie du “travail”. Je pense que c’est un principe de base à respecter. Cela est autant pour se protéger (pour pas que l’employeur demande d’avoir accès à nos ordinateurs/téléphones, que pour protéger l’employeur de la fuite ou perte d’information confidentielle.

Pour, mais ma direction informatique est contre à 200% et bloque toute possibilité d’en faire. (Exchange inaccessible sinon avec les PC du bureau, chiffrement complet des serveurs etc…).

En france, je vois mal cette tendance arriver avant bien 5 ans.

Personnellement, j’utilise plutôt le BYWDAH ( bring your work device at home ) vu que je peux utiliser le smartphone fourni par la boite de manière perso, tant que je ne dépasse pas le forfait.
Sur Outlook j’ai un calendrier boulot et un calendrier perso, qui sont tous les deux synchronisés sur mon portable. Ce dernier récupère aussi bien mes mails pro que mes mails perso, et j’arrive très bien à me satisfaire de cette situation.

C’est l’avantage d’être dans une petite structure qui est plus souple qu’un grand groupe. Il faut naturellement que le patron ait confiance en ses employés, et que ces derniers ne fassent pas d’excès.
Edité le 07/02/2013 à 18:30

Voici un article très intérressant sur le risque avenir avec le BYOD

[i]Votre smartphone met en danger votre entreprise
L?utilisation croissante des terminaux mobiles personnels pour travailler représente de nombreuses opportunités pour les hackers de violer la sécurité des entreprises.

Et si notre professionnalisme mettait en péril notre employeur ? Assis à la terrasse d?un bistrot, à la machine à café, en vacances, dans notre canapé le soir? Alors que nous pensons simplement lire nos mails professionnels ou réviser un dossier, nous sommes peut-être sans le savoir en train d?aider un pirate informatique à pénétrer dans le système de notre entreprise ! Pour la société de sécurité internet Check Point cela ne fait aucun doute. Les attaques se feront de plus en plus via nos terminaux mobiles personnels car ils offrent de nouveaux points d?accès au réseau interne et sont moins protégés. Or ce nouveau phénomène de BYOD (Bring your own device) va augmenter : de plus en plus de personnes optent pour le télétravail, les salariés sont toujours plus mobiles et le marché des smartphones et tablettes est en pleine explosion. Les entreprises se doivent donc de repenser leurs protocoles de sécurité, ne devant plus se contenter de limiter l?accès au terminal mais désormais filtrer l?accès aux données elles-mêmes.[/i]

Source : www.techniques-ingenieur.fr…

@Franck si c’est ça le BYWDAH , alors moi aussi je suis concerné :ane:

@angehell
Les conséquences de l’évolution des usages vers le Byod refletent la propagation rapide et mondial de produits informatiques nomade et engendre des problématiques nouvelles .Sur la page Wikipédia on peut lire que certaines sociétés comme Thalès ou autres proposent leur solution. Maintenant il n’y pas que je sache de leader dans ce marché fort prometteur pour les société de sécurité, les brèches pour le hacking étant bien plus importantes avec ce type d’usage comportement. Les appareils et les données emmagasinées (et oui tout n’est pas dans le cloud, une piste intéressante par ailleurs…) sont “hors” des bureaux et non bridé ou configuré par les admins ou le patron.

Alors si tu te fais voler ton téléphone, il est facile d’accéder à des applications critiques (email / documents etc…) contenant des données professionnelles, retrouver des mot de passe pour accéder à des intranet ou espace privé professionnel sur le web etc… Encore faut il savoir quoi chercher et où. Heureusement, pour le moment les hackers se contentent le plus souvent de faire de faire des escroquerie (scamming, hackage de compte puis se faire passer pour le contact en prétextant problème grave…besoin d’argent… histoire vraie d’hier mais je suis pas dupe contrairement à d’autres…bref).

Tout ça pour dire que cela tient de l’éducation des utilisateurs egalement, car comme on le dit, le problème informatique (sécurité incluse) se trouve à 90% des fois entre la chaise et le terminal. Donc il y aura sans doute de nombreux produits professionnels (en particulier pour les professionnel avec des documents très sensibles) mais que dans la majorité des cas, il faudra se contenter au mieux d’un rappel de bonnes pratiques par la direction si l’on veut éviter LA mauvaise expérience formatrice. Et avant tout, il faudrait que le grand publique soit sensibilisé. Et là il y a du boulot. Quand je vois la méconnaissance des français sur la 4G ou le cloud, je me dis qu’il y a du boulot…

une seul réponse: le nouveau blackberry :smiley:

ça règle absolument tout vos problèmes ^^

La question ne l’intrusion de la vie professionnelle dans la sphère privée (et inversement d’ailleurs) pose bien des questions. Le BYOD doit-il est perçu comme un danger supplémentaire à ce sujet, rendant plus complexe l’équilibre ? Probablement. Mais je pense que la principale arme pour se préserver d’un stress trop important est sans doute de fixer, avec son employeur, les limites de ce mélange des genres. Le plus grand danger vient davantage de nos propres comportements / gestion du stress que du BYOD en lui-même. Même si c’est un vecteur aggravant.

Avez vous regardé les solutions de Mobile Application Management, app store privé qui permettent de déployer de façon privée et sécurisée les appli mobiles (iphone, android, windows…) ? mon question est de savoir si vous connaissez ces solutions (non pas de faire de la promotion).

En matière de BYOD, on voit bien que le marché bouge du MDM vers le MAM : gérer les devices, c’est l’enfer. Gérer le contenu et les app, c’est plus logique.

Effectivement, je comprends bien l’arrachage de cheveux :wink:

Ce qu’il te faut, ce n’est pas du BYOD mais du CYD (choose your device). Tu donnes le choix parmi un nombre limité de devices (par exemple : juste iOS et Android). Ainsi tu limites un peu la charge du service IT.